Accueil » Moyens déloyaux » Manuel de manipulation des masses (Maj au 16/01/2021)
AIMELES Antiféminisme

Manuel de manipulation des masses (Maj au 16/01/2021)

Publié le 27 février 2014 par Léonidas Durandal à 20 h 49 min

société et faire « avancer » ces thèmes auprès d’une population de droite molle qui exècre massivement la pratique homosexuelle.

Ce faisant Maroc Hebdo soutient cette dépénalisation et attaque indirectement la morale et les valeurs religieuses de son pays auprès de son lectorat qui n’est pas jugé particulièrement progressiste. Le centre droit est au coeur du combat progressiste… Quant aux représentants progressistes et conservateurs, ils peuvent ainsi marcher main dans la main tout en ayant l’air de s’affronter. Car du côté des progressistes, on fait semblant de n’avoir pas compris. Ainsi l’Express du  12/06/2015 peut-il titrer «  »Faut-il brûler les homos ? » face au scandale, Maroc Hebdo retire son numéro de la vente ». Dans son article, le journaliste français relaie les attaques progressistes en provenance du journal marocain TelQuel et peut dérouler tout son argumentaire à peu de frais : « les lois homophobes viendraient du puritanisme chrétien » ! La pratique homosexuelle ne serait « ni déviante, ni une maladie, car l’amour consentant entre deux adultes n’est pas un crime; car la loi ne peut pas s’immiscer dans les sentiments des gens; car ce qui se déroule librement entre deux individus et ne nuit pas directement aux autres ne doit pas être puni » etc…  En ce sens les réactions outrées des internautes sur le sujet, certainement « filtrées », sont tout de même éclairantes. Sur la page face book de Maroc Hebdo suite à l’annonce du retrait de l’article :

 

manipulationmasse

 

Vous noterez une majorité de réactions en provenance de personnes qui portent des noms occidentaux et même français… Ici, la communauté LGBT fonctionne comme un organisme de manipulation des masses en mode international.

 

Guide pratique pour créer un problème qui n’existe pas :

Comment faire ?

1 Avoir du pouvoir pour se servir de relais médiatiques. Avoir des relais médiatiques pour avoir du pouvoir (les puissants investissent à perte dans les médias, Etats compris).

2 Donner une information qui est invérifiable ou très difficilement vérifiable, fabriquer des sondages et des enquêtes biaisées si besoin.

3 Jouer sur les émotions du lecteur.

4 Avancer des propos de mauvaise foi, empiler les outrances, provocations, rhétoriques. Mais surtout, veiller à le faire dans un langage châtié pour donner l’apparence d’un profond respect pour l’auditeur, et les institutions en place.

 

Comment berner son auditeur ?

1 Le citoyen moyen n’a pas le temps, ni l’argent, ni la culture pour vérifier l’information. Il doit faire confiance aux institutions en place qui elles, ont tendance à essayer de se soustraire au pouvoir du citoyen en démocratie, au pouvoir de Dieu en monarchie etc… 

2 Donner la parole à des mouvements contestataires sous contrôle ou bien faussement contestataires. Toujours se faire concurrencer par soi. 

3 Créer des exclus, et jouer sur les bons sentiments des personnes intégrées. Ces dernières ont tendance à prendre en pitié ceux qui n’ont pas la chance d’être exactement comme elles. Sentiment mimétique destructeur, il coupe toute réflexion chez l’auditeur, et fait appel à une jalousie plus ou moins larvée qui à l’extrême peut coaguler les foules autour d’un sentiment commun de haine envers l’exclus. 

 

Le progressiste nous fait pleurer parce que des enfants de clandestins sont séparés de leurs parents quelques jours. En d’autres circonstances, il les tue sans vergogne (avortement), les sépare définitivement de leur mère ( GPA), et tolère assez bien qu’ils ne voient plus jamais leur père (divorces)

 

Exercice : repérer la manipulation de l’information dans cet article du Figaro en date de 2012 juste avant l’adoption de la loi sur les unions de duos homosexuels : Enfants d’homos : «On est comme tout le monde»

lesbiennes

Réponses à l’exercice :

1 Manipulation de l’information :

  • La journaliste avance des chiffres qui vont du simple au double, donnant une impression de masse concernant le phénomène, fournis par un organisme qui avait déjà menti à l’époque du débat sur les infanticides par avortement (Ined).

2 Forces sociales à l’oeuvre :

  • La journaliste n’interroge que des personnes insérées professionnellement (l’auditeur intégré va s’identifier à elles).
  • La journaliste sous-entend que ces enfants là sont discriminés alors qu’à l’évidence, ils sont plaints, en particulier dans ce journal.

3 Le côté sentimental de l’article :

  • La journaliste exploite un contexte personnel dramatique qui n’a rien à voir avec le débat (encore que…), père mort du Sida, « >

    Lire la suite

118 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Vous avez aimé les mensonges du temps de Trump ? Vous les adorerez sous Biden" breizh du 03/02/2021.

    A rajouter à la longue liste de la fin de la démocratie en Amérique : les mensonges institutionnels qui salissent les honneurs rendus par l'institution, l'instrumentalisation d'une mort à des fins politiques. Il n'y a pas à dire, cette administration commence fort.  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Covid : « Je crois que d’ici à cet été nous aurons vaincu le virus »" Le point du 29/01/2021.

    Là, ça commence à sentir vraiment mauvais. Même discours que Joe Biden. Rien n'aura été fait de plus, rien n'aura changé, mais le virus est déjà annoncé comme ne posant plus de problème. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    Lequel des deux journaux ment à votre avis ? Il n'y a pas de piège :

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Coronacircus – Le spectacle des fausses vaccinations" Réseau international du 08/01/2021.

    Toujours la racaille socialiste à la manoeuvre. 

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "Joe Biden jure de « vaincre le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur »" L'obs u 20/01/2021.

    C'est ce que j'appelle un appel à l'unité réussi (enfin c'est pas moi qui le dit, c'est l'Obs dans un autre article). Se fabriquer un ennemi de toute pièce aussi. Le "terrorisme" intérieur quand même. Est-ce qu'il n'est pas complètement fou ?

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    "Cinq questions sur la guerre d'influence entre Paris et Moscou, révélée par Facebook" AFP du 16/12/2020.

    Quand c'est l'état qui le fait, fini les "fake news" et bonjour la "guerre d'influence". En ce moment notre presse lutte contre le "complotisme". Mais elle ne lutte pas beaucoup contre les "comploteurs".