Accueil » Enfance détruite » Matilda : pédagogie du “genre” financé par l’état français
Antiféminisme Aimeles

Matilda : pédagogie du “genre” financé par l’état français

Publié le 8 février 2017 par Léonidas Durandal à 10 h 22 min

Financé par le ministère de l’éducation nationale, le ministère des familles, et le ministère de la culture, promu par de nombreuses inspection académiques, le site “Matilda éducation” édité ce mois même, a été conçu comme un outil de ressources pédagogiques pour enseignantes qui voudraient travailler l’égalité à partir de la théorie du genre.

Véritable condensé des délires actuels progressistes refusant de lier biologie, culture, et société, le site développe des réflexions qui supposent que les élèves sont des êtres écartelables à souhait :

 

Matilda : ressources pédagogiques sur le genre от Léonidas Durandal на Rutube.

 

Si par hasard vous n’arriviez pas à lire la vidéo, essayez sur le compte de secours Dailymotion. 

 

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

10 Commentaires

  1. Commentaire de kasimar:

    Le bourrage aux crâne par les marxistes fanatiques continue

  2. Commentaire de François ALLINE:

    Oui j’ai vu un article sur contrepoint dénoncant cette hérésie

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Ce ne doit pas être sur Contrepoints. Le site Matilda a été ouvert mi 2015. Mais il est fonctionnel depuis ce début d’année. Pour info, il est tenu par une activiste lesbienne Faina Grossmann sortie de Sciences Po, se donnant le titre d’ingénieure en recherche, politologue, et navigant dans ces réseaux très étendus vivant de subventions publiques à l’extrême gauche, dont CEDETE d’Orléans.
      Si vous retrouvez l’article auquel vous pensez, transmettez moi le lien SVP. Mais d’après les recherches Google, je suis le premier à sortir l’information, grâce à un gentil informateur. L’autre Matilda, c’est en référence à l’effet Matilda, qui a été repris pour ouvrir une unité universitaire sur le genre à Bordeaux en 2012, mais qui a peu à voir avec ce site.

      • Commentaire de François ALLINE:

        Ok, désolé j’au dû m’emmêler les crayons. Je vais rechercher. Je suis très sensible – comme vous le savez – à cette volonté “d’hétérofiottisation des garçons” et en guerre ouverte (affectueusement tout de même) avec ma propre soeur jumelle qui milite dans les collèges (subventionnée par l’E.N.) pour déviriliser les garçons et lutter contre l’homophobie (sentiment louable pour ce qui est de ce second combat à moins de ne pas faire la promotion de l’homosexualité. Subtile nuance)

        Elle a 7 enfants, six filles et un garçon??? qui vit avec un garçon. Ils s’aiment, tant mieux, mais je crois que l’on peut se poser la question de l’inné et de l’acquis…

      • Commentaire de kasimar:

        Faites gaffe au Decodex Leonidas 😀

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle