Accueil » Rire » Mauvais esprit, désespoir et panthéonade.
Antiféminisme Aimeles

Mauvais esprit, désespoir et panthéonade.

Publié le 21 février 2014 par Léonidas Durandal à 18 h 58 min

Il y a des jours où on a envie de rire de tout… pour échapper au désespoir.

Le type qui tue sa femme meurt d’une crise cardiaque quelques semaines après elle. Il ne s’était certainement pas remis d’une telle perte (2). Les enfants atterrés de 4, 8, 11 ans savent déjà qu’ils risquent d’être séparés. Ils ont déjà intégré que le système social était corrompu, et ils décident de cacher la mort de leur père pour rester ensemble. Notre Président de la République décore de nobles personnes qu’il va piocher dans la résistance, chez les femmes, et dans la droite pour ne pas faire de jaloux (1)et tente de rassembler les pièces d’un puzzle qu’il a allègrement brisé avec son mariage homosexuel.  Malgré tant de bonnes intentions, il ne s’aperçoit même pas qu’il tue l’excellence à des fins politiques. Et si je faisais réellement preuve de mauvais esprit, j’oserais le parallèle avec notre chère Eglise catholique et ses sanctifications. La sainteté pour tous, à la fin, plus personne ne sait très bien qu’elle est sa signification.  A ce compte là, le Panthéon laïc débordera d’ici peu.

Dans les époques de désespoir, il faut savoir patienter et ne pas se jeter sur le premier symbole venu. Parfois on mérite son désespoir.

 

Puits femme retrouvée

 

Panthéon résistance

1 « Quatre résistants choisis par M Hollande pour entrer au Panthéon », Le Monde du 21/02/2014.

2 « Meuse : le cadavre d’une mère portée disparue retrouvé dans un puits. », RTL.fr du 21/02/2014.

 

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

6 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Famille recomposée et quinoa »

     

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Pourquoi les femmes sont si peu nombreuses au Panthéon », Figaro du 27/05/2015, Caroline Piquet.

     

    Réponse : parce qu’elles n’ont pas assez pleurniché et menti.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Farida Belghoul inspire un mouvement de retrait de l’école aux USA :NDF du 10/04/2014

  4. Commentaire de Nazdaq:

    En ce moment au JT sur F2 reportage sur l’émancipation de la femme; on entend des mots comme « esclavage » « soumission » on se croirait chez les talibans; je me suis dit c’est pas possible; ils vont jamais arrêter en plus pour des évènements passés depuis 60ans; il y a une espèce de masturbation mentale féminine à revenir dans le passé pour trouver matière à critiquer les mecs et se plaindreJe suis en train de faire un historique des évènements de propagande féministe sur le média public; c’est effarant

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Je me suis toujours dit que je devrais le faire, mais je n’en ai jamais eu le temps. Je me suis dit qu’il faudrait prendre une journée type, et voir combien de dizaines de fois on essaye de nous bourrer le mou sur le sujet, ce serait vraiment marrant.

  5. Commentaire de kasimar:

    « la soupe n’était pas assez chaude  » voilà une imbécilité qui démontre clairement l’interprétation simpliste et caricaturale de nos « intellectuels ».Je crois qu’il leur est jamais venu à l’esprit qu’une majorité de gonzesses deviennent de vraies pestes insupportables voire elles-mêmes violentes, il y a mille et unes façons d’en arriver à ce que le mari violente voire tue sa femme. C’est comme si j’affirmais de façon péremptoire que malgré les différentes méthodes ou chemins pour arriver à un but on en empruntait forcément un seul et unique comme si les autres n’existaient pas. Je sais que cette affirmation manque cruellement de logique et d’intelligence, mais prennent-ils vraiment les gens pour plus idiots que leur affirmation ? QUoique parfois je me demande si ce n’est pas réellement le cas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription