Accueil » Enfance détruite » Meurtres d’Agnès et de Jérémy Censier, quand on tue les enfants deux fois.
AIMELES Antiféminisme

Meurtres d’Agnès et de Jérémy Censier, quand on tue les enfants deux fois.

Publié le 21 novembre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Alors quoi, la petite Agnès a été tuée violée, brûlée et le débat ne devrait porter que sur la récidive dans nos journaux ?

http://www.liberation.fr/societe/01012372780-le-meurtred-agnes-relance-la-polemique-sur-la-recidive

 

Les assassins de Jérémy Censier ne seront pas condamnés non plus, et nous devrions seulement nous interroger sur le laxisme de la justice ?

 

http://www.sudouest.fr/2011/11/19/meurtre-de-nay-64-les-internautes-reagissent-a-la-video-de-joel-censier-558061-4483.php

 

Dans ces affaires, rien n’a été dit ou presque sur les accusés, présentés comme des sauvages dérangés psychologiquement. Des enfants tuent d’autres enfants et rien ne nous interroge que le fonctionnement de notre système juridique.

 

Rien sur l’incompétence des policiers et des magistrats. Rien sur l’éducation donnée à ces enfants meurtriers ?

 

Enfin notre pays est-il devenu fou ?

 

Voici des années que les derniers pères de notre pays tentent de faire entendre leurs voix, qu’ils tentent de faire comprendre la nécessité d’une autorité paternelle dans l’éducation des enfants. Au lieu d’écouter ces pères, on les a invités à se féminiser, à devenir de secondes mères auprès de leurs épouses, à écouter leur femme. Et nombre d’imbéciles inutiles ont souscrit à cette proposition, sous la pression de leurs épouses trop contentes d’asseoir leur petit pouvoir.

 

Aujourd’hui quand des enfants tuent d’autres enfants, et bien c’est pas parce que les adultes sont devenus des irresponsables, non ! C’est à cause du « système ».

 

Toujours ce fameux « système »! Mais qui fait ce système si ce n’est des hommes ? Qui fait ce système si n’est des êtres humains ? Êtres humains aujourd’hui pétris de valeurs féminines. Nombre de femmes ont déresponsabilisé leurs enfants. Comble de l’ironie, elles demanderont, plus tard, d’être protégées par la justice de ces petits monstres qu’elles ont nourris en leur sein. MarineLePen

Bien entendu, elles demanderont à être protégées des enfants des autres, pas de leur propre petit chéri même s’il n’est devenu qu’une raclure.

 

 

 

Jeremy CensierAllez, dans l’affaire de Jérémy Censier, trêve d’hypocrisie, cela suffit ! Un jeune homme a été tué par des assassins dont certains étaient mineurs (puisqu’on n’a pas donné leurs noms dans les journaux hypocrites…) éduqués on ne sait où, puisque presque personne ne veut en parler (il ne faut pas stigmatiser « certaines » communautés bien entendu), mais certainement dans un milieu de filles-mères subventionnées par l’état, n’ayant aucun repère paternel stable. Ces mineurs sont irresponsables aux yeux de la justice et for heureusement : imagine-t-on condamner des enfants toujours plus jeunes, rendant responsables des enfants, tandis que leurs parents en charge de leur éducation ne seraient, eux, jamais inquiétés ? Eh bien oui : aujourd’hui le père de Jérémy Censier, invite la justice à condamner ces enfants, sans prendre en compte leur âge, sans se préoccuper de rechercher les vrais responsables. Il s’attaque à un vice de forme ! Oh ce père ne se posera pas la question de l’incompétence de ces hommes qui sont responsables de ce vice-de forme.Joel Censier Non, il ne se posera pas cette question pour la bonne raison que ces hommes font le même métier que lui, qu’ils exercent souvent la fonction de policiers et ou de magistrat. On se protège de manière corporatiste contre sa propre incompétence, puis on demande que les règles de procédure qui protègent tous les justiciables honnêtes soient supprimées, et ceci pour pallier à l’incompétence de fonctionnaires irresponsables !

Mais de qui se moque-t-on ?

Le responsable dans cette affaire, n’est pas le système, mais tous ces policiers et tous ces magistrats qui ne seront jamais sanctionnés après leurs nombreuses erreurs. La procédure protège les innocents des magistrats et des policiers incompétents, et Dieu sait qu’ils semblent nombreux de nos jours. Supprimez les règles de procédures et vous rendrez magistrats et policiers encore plus irresponsables ! Magistrats et policiers qui commettront encore plus d’erreurs, et qui enverront indistinctement coupables et innocents derrière les barreaux. Cela s’appelle un retour à l’ordre par l’injustice. Monsieur Joël Censier ne défend pas la justice, il défend sa corporation, son droit à vivre dans un Western. Les nombreux innocents molestés par les services policiers ne l’ont pas inquiétés jusque là, et ils ne l’inquiètent toujours pas. Les nombreux voyous mineurs mal éduqués ne l’intéressent toujours pas, il faut les déclarer responsables ! Il faut satisfaire à sa propre soif de sang déguisé en héros du système. Je croirai Joël Censier crédible quand il s’attaquera aux parents des assassins, quand il s’attaquera à l’homme qui a commis le vice de forme, pas tant qu’il demandera la sanction d’enfants :

 

http://pacte2012.fr/video.html

 

Et je veux encore enfoncer le clou avec l’affaire de la « petite » Agnès, tuée par un autre « petit », comme elle. L’actualité hypocrite nous confond ces jours-ci. Le meurtrier souffrait d’addictions, il était mineur et récidiviste. Il a été placé dans un pensionnat, en milieu ouvert, sans mesure particulière. Mais qui a pris ces décisions ? Qui a éduqué le meurtrier ?

Oh le petit meurtrier serait né en banlieue, on l’aurait placé dans une institution pénitentiaire dans un milieu semi-fermé. Mais là, c’était le fils de la conseillère municipale, des gens bien intégrés, de bons Français. Et comme ils étaient de bons Français, on a pris la décision irresponsable de traiter l’enfant à la légère en coopération avec les parents. D’ailleurs, comment les parents du meurtrier, ces bons Français, ont pu accepter une mesure aussi laxiste pour leur enfant meurtrier? Il fut un temps où le père de cet enfant aurait été plus dur que la justice. Là rien de tel. C’est la France dégénérée oui, la France qui fait défendre par les hommes, les valeurs laxistes de pauvres faibles femmes. J’appelle cela un défaut d’éducation, et ce défaut d’éducation devrait être sanctionné par la loi. Ce défaut d’éducation ne le sera jamais, car il est le fait, en principal de femmes qui imposent leurs règles dans les familles et dans la société, et d’hommes trop soumis pour leur opposer la moindre résistance. D’ailleurs le profil psychologique du meurtrier d’Agnès vient encore confirmer mon diagnostic : tendances addictives. Mais d’où viennent les addictions ? Les journalistes le savent-ils, les psychiatres le diront-ils ou tairont-ils encore ce fait ? Avoir du mal à se séparer de la mère, souffrir du manque…, n’est-ce pas le signe d’enfants à qui l’ont a menti en leur faisant croire très jeunes qu’ils pourraient rester avec maman toute leur vie, n’est-ce pas le signe de femmes qui aiment plus leurs enfants que leur propre partenaire ?

 

Désormais dans de nombreux collèges, les couleurs remplaceront les notes :

 

http://www.sudouest.fr/2011/11/21/les-couleurs-re-mplacent-les-notes-558525-4628.php

 

Vous croyez que cette information n’a rien à voir avec les précédents meurtres. Rien de plus faux. Telle est la vraie incohérence de notre système : fabriquer des irresponsables tout en les rendant coupables. Nous faisons croire à nos enfants qu’ils sont irresponsables, mais on les rendra bien vite coupables, bien avant leur majorité en cas de pépin, et dès qu’ils seront sur le marché du travail. A croire que nous aliénons nos enfants au « système » d’autant plus que nous les préparons à être irresponsables. Les citoyens actuels déchristianisés, sont donc condamnés à rester dans une éternelle culpabilité sans jamais devenir libres, ou même, à refuser toute culpabilité quand ils n’y sont pas forcés. Ils seront coupables, mais ne seront jamais reconnus responsables de leurs actes et pourront ainsi rester dans leur belle inconscience. Et on préférera condamner des enfants, condamner le plus irresponsable des êtres, plutôt que de se tourner vers ceux en charge de leur éducation.

Dans notre société, les parents des meurtriers, mais aussi tous les adultes soit-disant responsables, marchent main dans la main pour échapper à leurs responsabilités. Et ils peuvent même en venir au suicide comme ce père qui a tué sa fille autiste juste avant de se suicider, parce que « plus personne ne voulait de lui, ni de sa fille » :

 

http://www.faitsdivers.org/4122-Accuse-du-meurtre-de-sa-fille-il-tente-de-se-suicider-pour-la-troisieme-fois.html

 

Ils veulent accuser le système qui les a créés et dont ils font partie. Ce faisant, ils oublient leur propre liberté.

Judas-iscarioteTous, ils sont à l’image de Judas Iscariote qui ne croit pas à sa propre rédemption, et qui découvrant sa propre liberté, n’accepte pas d’assumer ses responsabilités, et les rejette en doutant du pardon de Dieu. Ces irresponsables se retrouvent à porter de fausses accusations, à porter plainte contre leurs propres collègues pour prendre leur place, puis à pleurer devant la justice pour qu’on les désigne irresponsables, morts à toute humanité dans leur refus de s’avouer coupables puis de recevoir un pardon extérieur, usant de leur image de faible femme victime d’un méchant patron :

 

http://www.sudouest.fr/2011/11/21/un-mensonge-destructeur-558397-4344.php

 

Une des religions de notre temps, est celle de l’irresponsabilité, qui nous a bien été enseignée par la psychologie athée, fausse religion qui nous a conduit à un affaissement humain. Nous sommes tous responsables, nous sommes tous coupables, et nous pouvons tous être pardonnés. Encore faut-il choisir l’amour dans nos vies. Encore faut-il cesser de nous croire omnipotents psychologiquement.

Agnès et Jérémy, deux enfants morts prématurément, l’un tué par des gitans, l’autre par un bon Français, nous rappellent qu’il n’y a pas de nationalité dans l’horreur, et que tous, nous concourrons aujourd’hui à nous masquer les yeux et à fuir nos responsabilités, et ceci de l’extrême droite, à l’extrême gauche. Nous méritons bien les lâches qui nous représentent dans tous ces partis.

Laisser un commentaire

Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

-

Votre sexe SVP :

-

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.