Accueil » Enfance détruite » Mohamed Merah : l’enfant du divorce entre la France et l’Algérie
Antiféminisme Aimeles

Mohamed Merah : l’enfant du divorce entre la France et l’Algérie

Publié le 12 avril 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

L’argent. Notre cupidité. Notre féminisme. Ces questions obnubilent notre monde. « Elle », « Marie-Claire », « Sciences-Po » organisent des tribunes pour les candidats, pour que les intérêts « des femmes » soient défendus. Elles veulent croquer dans la tarte, toujours plus, même en période de crise. L’économie, la famille, le bon fonctionnement de la société ne les intéressent pas.vraiment. Pour que la société fonctionne bien, il suffit de continuer à leur faire des courbettes, à les gaver de subventions, à flatter leur toute-puissance. Elles ont droit à leur égalité. Elles ont droit à leur omnipotence. Elles ont le droit de diriger la famille, la société, les enfants comme elles le veulent, mais surtout, sans en assumer les responsabilités. Elles ont le droit de tout détruire sur leur passage puisque nous sommes égaux et que c’est bon pour tous. Ne sommes-nous pas riches ?croquer.jpg

 

 

Et puis, un jeune garçon arrive. Il prend une arme. Tue, tue, tue, tue, tue, tue, tue. Il se filme en héros en train de commettre ses atrocités. Puis il est tué.

 

 

La comédie féministe ne s’arrête même pas. Cela ne la concerne pas. Cela concerne les hommes politiques, c’est la question du fanatisme religieux, ces religions d’ailleurs, qui oppressent les femmes. Les fanatiques sont croyants, « extrémistes » et finissent par tuer tout le monde à cause de ça. Les féministes, elles, luttent contre le fanatisme !

 

La majorité, satisfaite, se contente de cette explication.

 

Cependant, d’autres, qui ne sont pas féministes, de vilains petits réactionnaires en mon genre, doutent que cette réponse soit suffisante. Ils désirent aller plus loin. De manière un peu provocante, ils osent asséner un :

 

« Comment naissent les fanatiques ? »

 

fanatique1.jpg

 

On leur répond que les fanatiques religieux, c’est bien connu, regardent des vidéos « d’extrémistes » sur internet, fréquentent de vilains imams, et qu’il y en a autant chez les chrétiens que chez les musulmans.

 

 

 

Cette explication politique satisfait tous nos petits athées français féministes. Le monstre, c’est pas eux. Ce sont les fanatiques musulmans et les chrétiens. Eux, ils sont normaux. Ils sont pour l’égalité entre l’homme et la femme.fanatique2.jpg

 

 

 

Toujours plus satisfaits, ils regardent la télévision, des émissions super intéressantes où ils accumulent plein de détails sur les motivations politiques du monstre, des émissions très intelligentes, presque scientifiques, où des gens très cultivés donnent leur avis. On y parle bien, de géopolitique internationale, de banlieues, de mouvements (salafistes), d’Afganisthan, de Pakistan, de renseignements, de mamans, beaucoup de mots en « an », et le téléspectateur moyen finit par se croire encore plus « intelligent » que la moyenne, tout en demeurant aussi perplexe au début qu’à la fin.

 

Cependant il faut bien qu’il en arrive à une conclusion ? Nos spécialistes ont bien décrit le phénomène. Au citoyen de se donner une explication avec ce qui lui reste de logique. Perdu dans toutes ces descriptions sans modèle, il en arrivera à la conclusion que c’est de la faute à tout le monde sauf… à lui. La morale n’existe plus dans notre société ? Facilement il s’assènera un : c’est la faute à l’Islam ! Ou c’est la faute à « pas de chance » ! C’est la faute d’un fou ! C’est un antisémite. Il a été manipulé ! C’est la faute de tout le monde, ou plutôt, c’est la faute de personne…

 

La réflexion est vaine sans morale. Ce que nous voudrions savoir nous est caché. Ce qui est visible, nous ne voulons pas le voir. Ce qui est caché n’existe pas. Ce qui est caché, nous nous le cachons.

 

Ici, loin des mensonges, osons enfin lever le voile social. Cette burqa occidentale, aucune loi française n’interdit de la porter en public. Au contraire, elle est devenue le seul habit que notre République moderne connaisse. Voyons ce jeune garçon issu de l’immigration, chercher des repères. Voyons-le chercher son père à travers la religion. Voyons les journaux sous-entendre que le père de cet enfant aurait lâchement abandonné sa famille pour retourner en Algérie. Et dénonçons, oui, dénonçons tous les mensonges, ceux-là même qui nous ont conduit à la situation actuelle.

 

Mohamed Merah était le fils de la France et de l’Algérie. Il était l’enfant de l’espoir algérien et de la volonté française. Mohamed Merah aurait pu devenir un homme soumis à Dieu dans l’Islam, respectant sa croyance et la situant bien au-delà des velléités terrestres, et de sa propre volonté. Il aurait pu devenir un musulman honnête et pratiquant. Mohamed Merah aurait pu devenir un adulte, un soldat de l’armée française, il en avait le « >

Lire la suite

57 Commentaires

  1. Ping de kasimar:

     Mais je dirais que ce comportement peut s’expliquer par le caractère douleureux de l’histoire des femmes. Bien que M. Durandal le nie farouchement, les hommes ont oppressé les femmes (après ça ne veut pas dire que les hommes sont des ordures, ou qu’ils n’ont pas souffèrent non plus).

    Pour la théorie de domination masculine je vous remets des liens dessus, je vous conseille d’engager la discussion avec l’auteur, si vous trouvez que Monsieur Durandal les nie. :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/26/si-ce-n-est-toi-c-est-donc-ton-frere.html#more

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/28/si-ce-n-est-toi-2-le-syndrome-du-couple-cohen.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/03/si-ce-n-est-toi-3-le-cheval-de-troie.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/04/si-ce-n-est-toi-4-la-femme-doit-etre-soumise-a-son-mari.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/09/si-ce-n-est-oi-5-il-faut-choisir.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/13/si-ce-n-est-toi-6-et-fin-back-to-basic.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/29/pourquoi-les-hommes-ont-ils-ete-devolus-a-la-guerre.html

    Si vous y tenez tant à votre mythe de patriarcat oppressif, je vais vous mettre un lien supplémentaire qui j’ose espérer vous éclaircira l’esprit (lisez bien l’article et les sources proposés par les commentaires et revenez me répondre ensuite )

     

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/21/au-commencement-etait-le-matriarcat.html

    Je pense que cette égalité (que vous contestez d’ailleurs) est très fragile. D’ailleurs on le voit tous les jours que des voix s’élèvent contre des acquis féminins comme l’avortement par exemple, il est à craindre une régression dans ce domaine, ce qui peut renforcer l’agressivité féministe.

     

    Pour l’avortement je suis contre quand il s’agit de staisfaire l’égocentrisme de certaines dégénérées, je suis pour lors d’une grossesse indésirée : viol par exemple. Mais étant donné que nous vivons une époque d’irresponsables autant femmes qu’hommes, j’avoue que celà demeure un sujet bien trop compliqué. C’est pourquoi, j’ai envie de dire : chacun sa merde .  Je ne conteste rien du tout je note juste qu’il n’y a pas progrès humain à tuer sa progéniture, des infanticides ça a toujours existé, au temps des druides et des Gaulois, par exemple les bébés furent sacrifiés. Les féministes ne sont pas très différents de ces barbares.

    Si justement les féministes usent de la force et de la faiblesse pour imposer leur vision universelle c’est qu’au fond elles sont encore plus faibles qu’elles ne veulent nous le faire croire. Je n’ai jamais vu une femme aussi libre que la femme du 21 ème siècle, je ne sais pas de quelle planète elles viennent pour affirmer celà.

    D’ailleurs malgré ma convinction, je trouve ce blog intéressant pour des pistes de réflexions que je n’avais pas envisagé ou exploré notamment le droit des pères et les quotats sur le sexe.

    Comme je vous le disais dans un post, je suis prêt à négocier avec des féministes de bonne volonté, qui sont prêtes à prendre en compte :

    -la violence féminine particulièrement contre les hommes c’est à dire lever les tabous des mensonges  et de l’ignorance voulue ou pas :

    http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-violence-feminine-une-longue-descente-aux-enfers-vt16700.html

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-violence-feminine-les-chiffres-75591

    http://www.dailymotion.com/video/xq75ll_l-a-gangs-de-femmes_tv

    -La crédibilité douteuse sur la violence masculine, l’inégalité salariale entre autres

    http://leblogdenash.over-blog.com/article-300000-femmes-battues-y-avez-vous-cru-88140654.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/05/ecart-salarial-hommes-femmes-le-vrai-chiffre-5.html

    Remettez en question tout celà Persephone et ensuite nous pourrions bosser ensemble. Et croyez moi il y a du boulot.


  2. Ping de kasimar:

     Mais je dirais que ce comportement peut s’expliquer par le caractère douleureux de l’histoire des femmes. Bien que M. Durandal le nie farouchement, les hommes ont oppressé les femmes (après ça ne veut pas dire que les hommes sont des ordures, ou qu’ils n’ont pas souffèrent non plus).

    Pour la théorie de domination masculine je vous remets des liens dessus, je vous conseille d’engager la discussion avec l’auteur, si vous trouvez que Monsieur Durandal les nie. :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/26/si-ce-n-est-toi-c-est-donc-ton-frere.html#more

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/28/si-ce-n-est-toi-2-le-syndrome-du-couple-cohen.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/03/si-ce-n-est-toi-3-le-cheval-de-troie.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/04/si-ce-n-est-toi-4-la-femme-doit-etre-soumise-a-son-mari.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/09/si-ce-n-est-oi-5-il-faut-choisir.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/13/si-ce-n-est-toi-6-et-fin-back-to-basic.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/29/pourquoi-les-hommes-ont-ils-ete-devolus-a-la-guerre.html

    Si vous y tenez tant à votre mythe de patriarcat oppressif, je vais vous mettre un lien supplémentaire qui j’ose espérer vous éclaircira l’esprit (lisez bien l’article et les sources proposés par les commentaires et revenez me répondre ensuite )

     

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/02/21/au-commencement-etait-le-matriarcat.html

    Je pense que cette égalité (que vous contestez d’ailleurs) est très fragile. D’ailleurs on le voit tous les jours que des voix s’élèvent contre des acquis féminins comme l’avortement par exemple, il est à craindre une régression dans ce domaine, ce qui peut renforcer l’agressivité féministe.

     

    Pour l’avortement je suis contre quand il s’agit de staisfaire l’égocentrisme de certaines dégénérées, je suis pour lors d’une grossesse indésirée : viol par exemple. Mais étant donné que nous vivons une époque d’irresponsables autant femmes qu’hommes, j’avoue que celà demeure un sujet bien trop compliqué. C’est pourquoi, j’ai envie de dire : chacun sa merde .  Je ne conteste rien du tout je note juste qu’il n’y a pas progrès humain à tuer sa progéniture, des infanticides ça a toujours existé, au temps des druides et des Gaulois, par exemple les bébés furent sacrifiés. Les féministes ne sont pas très différents de ces barbares.

    Si justement les féministes usent de la force et de la faiblesse pour imposer leur vision universelle c’est qu’au fond elles sont encore plus faibles qu’elles ne veulent nous le faire croire. Je n’ai jamais vu une femme aussi libre que la femme du 21 ème siècle, je ne sais pas de quelle planète elles viennent pour affirmer celà.

    D’ailleurs malgré ma convinction, je trouve ce blog intéressant pour des pistes de réflexions que je n’avais pas envisagé ou exploré notamment le droit des pères et les quotats sur le sexe.

    Comme je vous le disais dans un post, je suis prêt à négocier avec des féministes de bonne volonté, qui sont prêtes à prendre en compte :

    -la violence féminine particulièrement contre les hommes c’est à dire lever les tabous des mensonges  et de l’ignorance voulue ou pas :

    http://www.frenchtouchseduction.com/board/la-violence-feminine-une-longue-descente-aux-enfers-vt16700.html

    http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/la-violence-feminine-les-chiffres-75591

    http://www.dailymotion.com/video/xq75ll_l-a-gangs-de-femmes_tv

    -La crédibilité douteuse sur la violence masculine, l’inégalité salariale entre autres

    http://leblogdenash.over-blog.com/article-300000-femmes-battues-y-avez-vous-cru-88140654.html

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2012/03/05/ecart-salarial-hommes-femmes-le-vrai-chiffre-5.html

    Remettez en question tout celà Persephone et ensuite nous pourrions bosser ensemble. Et croyez moi il y a du boulot.


  3. Ping de kasimar:

    notamment « Rondoudou », qui est particulièrement agressive.

    Non je sais reconnaître les personnalités agressives, mais croyez moi rondoudou est loin d’être une personne agressive, un peu midinette et immature par moments, mais je n’ai pas senti beaucoup d’agressivité en elle.Ce qui n’était pas le cas d’autre comme un certain pierre griffet qui a su déversé sa bile chez le plus pacifiste des hoministes sur son site et ici. Lui est ouvertement agressif et étrangement troll   

    je dirais simplement que certains articles de M.Durandal sont heurtant et provoquent une réaction vive et émotionnelle.

    Tout dépend de comment on interprète les articles. Je pense qu’il y a une part de vérité dans pas mal de ses articles, mais sachant le formatage libéraliste que l’on a subi depuis des décennies, on devient égoïste, hautain … c’est exactement ce qui est arrivé à bon nombre de féministes, dans leur éternel combat contre le grand méchant patriarcat, elles en ont oublié que les hommes eux-même souffrent au niveau des inégalités et que le féminisme gagne du terrain sur les libertés individuelles de l’homme. C’est pas par hasard que des sites comme celui de monsieur Durandal ont vu le jour, c’est à cause de certaines femmes peu scrupuleuses qui ont su tiré avantage voire supériorité à travers le féminisme

  4. Ping de kasimar:

    notamment « Rondoudou », qui est particulièrement agressive.

    Non je sais reconnaître les personnalités agressives, mais croyez moi rondoudou est loin d’être une personne agressive, un peu midinette et immature par moments, mais je n’ai pas senti beaucoup d’agressivité en elle.Ce qui n’était pas le cas d’autre comme un certain pierre griffet qui a su déversé sa bile chez le plus pacifiste des hoministes sur son site et ici. Lui est ouvertement agressif et étrangement troll   

    je dirais simplement que certains articles de M.Durandal sont heurtant et provoquent une réaction vive et émotionnelle.

    Tout dépend de comment on interprète les articles. Je pense qu’il y a une part de vérité dans pas mal de ses articles, mais sachant le formatage libéraliste que l’on a subi depuis des décennies, on devient égoïste, hautain … c’est exactement ce qui est arrivé à bon nombre de féministes, dans leur éternel combat contre le grand méchant patriarcat, elles en ont oublié que les hommes eux-même souffrent au niveau des inégalités et que le féminisme gagne du terrain sur les libertés individuelles de l’homme. C’est pas par hasard que des sites comme celui de monsieur Durandal ont vu le jour, c’est à cause de certaines femmes peu scrupuleuses qui ont su tiré avantage voire supériorité à travers le féminisme

  5. Ping de kasimar:

    a0166915dd3c3d0d670d7752ba06fa8f

    Je vois que nous arrivons à être d’accord finalement, celà devient rare chez les féministes, mais au moins on peut dire que la discussion ne vole pas au ras des paquerettes contrairement à beaucoup de féministes qui font dans l’émotionnel et l’hystérie ce qui par conséquent décrédibilise quelque peu votre combat. Malheureusement pour vous, ce sont ces perruches que l’on entend le plus.

    Je vous laisse constater de vous même dans ce blog. Vous allez peut-être me dire que c’est parce que ce blog est extrémiste en se plaçant de votre point de vue féministe, mais je vous laisse quelques blogs plus softs où pleuvent procès d’intention,pathologies primaires et j’en passe :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/

    http://leblogdenash.over-blog.com/

    Voilà pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux à éprouver une certaine aversion des féministes.

    Je ne vous parle même pas des féministes de comptoir : « osez le clito » « vie de meuf » la répression contre la violence faites aux femmes sans prendre en compte la violence à l’encontre des hommes, la parité qui ne prend pas en compte à mon avis la méritocratie ou la situation personnelle des candidates, les calculs biaisés sur la prétendue inégalité salariale, et sans oublier les petits combats inutiles comme le masculin ne doit pas l’emporter sur le féminin dans la langue française. 

    Sans oublier les chiennes de gardes avec leur QI de fourmi.

    Les féministes ont manipulé l’Histoire vie la prétendue domination patriarcale; à travers des charlatans comme Bourdieu, les biologistes à travers Catherine Vidall à cause du « on ne nait pas femme  » de Simone de Beauvoir, heureusement des féministes se sont rendu compte de la supercherie je pense notamment à Madame Badinter, et d’autres que je n’ai pas encore lu. Certaines mêmes ont même démontré la misandrie.

    http://leblogdenash.over-blog.com/article-plaidoyer-pour-une-journee-des-hommes-100111496.html

    Ces femmes sont malheureusement la cible des féministes primaires le pendant féminin de la gestapo. 

    Pour moi le féminisme porte en lui deux fardeaux : celui de la malhonnêteté et celui de la tyrannie misandre. Je leur en voudrais pour encore bien longtemps et pourtant je suis loin d’être quelqu’un de rancunier.

     

    Juste un conseil persephone, vous valez je le sais bien mieux que ces petites personnalités sans envergures, menez votre combat pour une justice égalitaire entre hommes et femmes dans les deux sens, sans perdre de temps à se joindre à des personnes qui ne cherchent qu’à détruire l’image de la femme, l’homme hétéro, et la famille.

  6. Ping de kasimar:

    a0166915dd3c3d0d670d7752ba06fa8f

    Je vois que nous arrivons à être d’accord finalement, celà devient rare chez les féministes, mais au moins on peut dire que la discussion ne vole pas au ras des paquerettes contrairement à beaucoup de féministes qui font dans l’émotionnel et l’hystérie ce qui par conséquent décrédibilise quelque peu votre combat. Malheureusement pour vous, ce sont ces perruches que l’on entend le plus.

    Je vous laisse constater de vous même dans ce blog. Vous allez peut-être me dire que c’est parce que ce blog est extrémiste en se plaçant de votre point de vue féministe, mais je vous laisse quelques blogs plus softs où pleuvent procès d’intention,pathologies primaires et j’en passe :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/

    http://leblogdenash.over-blog.com/

    Voilà pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux à éprouver une certaine aversion des féministes.

    Je ne vous parle même pas des féministes de comptoir : « osez le clito » « vie de meuf » la répression contre la violence faites aux femmes sans prendre en compte la violence à l’encontre des hommes, la parité qui ne prend pas en compte à mon avis la méritocratie ou la situation personnelle des candidates, les calculs biaisés sur la prétendue inégalité salariale, et sans oublier les petits combats inutiles comme le masculin ne doit pas l’emporter sur le féminin dans la langue française. 

    Sans oublier les chiennes de gardes avec leur QI de fourmi.

    Les féministes ont manipulé l’Histoire vie la prétendue domination patriarcale; à travers des charlatans comme Bourdieu, les biologistes à travers Catherine Vidall à cause du « on ne nait pas femme  » de Simone de Beauvoir, heureusement des féministes se sont rendu compte de la supercherie je pense notamment à Madame Badinter, et d’autres que je n’ai pas encore lu. Certaines mêmes ont même démontré la misandrie.

    http://leblogdenash.over-blog.com/article-plaidoyer-pour-une-journee-des-hommes-100111496.html

    Ces femmes sont malheureusement la cible des féministes primaires le pendant féminin de la gestapo. 

    Pour moi le féminisme porte en lui deux fardeaux : celui de la malhonnêteté et celui de la tyrannie misandre. Je leur en voudrais pour encore bien longtemps et pourtant je suis loin d’être quelqu’un de rancunier.

     

    Juste un conseil persephone, vous valez je le sais bien mieux que ces petites personnalités sans envergures, menez votre combat pour une justice égalitaire entre hommes et femmes dans les deux sens, sans perdre de temps à se joindre à des personnes qui ne cherchent qu’à détruire l’image de la femme, l’homme hétéro, et la famille.

  7. Ping de kasimar:

    947886f23e1d0db11368978cca249401

    Laissez moi ajouter une dernière chose persephone, ce n’est pas plus facile pour les hommes que pour les femmes d’accéder au pouvoir ou même d’être simplement chef de projet, car nous ne sommes pas en concurrence par rapport à simplement nos compétences, mais aussi de notre personnalité : charisme, autoritaire … 

    Regardez les annonces concernant ce métier ou ce que vous voulez et renseignez-vous sur le nombre de candidature pour ce seul poste.

    J’ ai moi-même essayé de postuler pour des postes bac + 2 sans responsabilité, malgré mes compétences, quelqu’un de plus valeureu(se/x) que moi l’a eu.

    Les postes de cadres ou de responsabilité ne sont pas une partie de plaisir et à mon avis on a intérêt à ne pas aimer ses loisirs du week-end pour être responsable.

    Pour info, une amie à ma soeur  s’est faite virée à cause de l’austéritéde son poste de directrice commerciale qu’elle occupait depuis trois ans,  (son patron était une femme)

  8. Ping de kasimar:

    402291626a76301967ac1121d81d8972

    On peut arguer qu’ils souscrivent à l’idéologie féministes mais si c’est le cas c’est pour nous donner ce que nous voulons, ou attendons! Je pense que le féminisme est largement recyclé et utiliser car c’est un sujet consensuel. 

    Je pense que le féminisme a surtout engendré de la méfiance à l’égard des femmes puisque le féminisme leur a donné les moyens de nous mettre dans leurs poches. Le féminisme a commis un crime mensonger à travers les chiffres, l’histoire et la science, a diviser les individus, à rendre la femme encore plus égoiste et inaccessible à l’homme. La libéralisation féministe post-soixantehuitarde par exemple est de plus en plus regretté par certain(e)s féministes vu que la femme est devenue un esclave de la société marchande.

    Si le féminisme devait être recyclé, c’est pour aboutir à une vision moins féminicentrée de la société. Et surtout à être en rupture avec le féminisme quarantenaire dévastateur.

    L’image de la femme est une construction

    Faux, rien ne prouve scientifiquement que la femme est un constructivisme j’ai des preuves qui peuvent faire ébranler le paradigme de Bourdieu ou de tata Simone :

    «Dans les kibboutz d’Israël, à partir des années 1950, on chercha à instaurer une égalité absolue entre les sexes et à libérer les femmes du poids de l’éducation des enfants. L’ensemble des activités étaient ouvertes aux deux sexes et les femmes adoptaient un aspect extérieur similaire à celui des hommes. Le maquillage et les vêtements féminins furent proscrits. Les enfants vivaient, non dans des familles traditionnelles, mais dans des maisons gérées par un personnel spécialisé. Cette éducation, sans distinction de sexe, était censée éviter l’apparition de comportements de filles et de garçons.

    L’anthropologue américain Melford Spiro étudia les effets de ces innovations, au cours des années 1956 à 1958. Malgré les consignes du personnel, garçons et filles s’orientèrent vers les comportements sexués : notamment, les garçons se mirent à jouer avec des petites voitures et les filles avec des poupées. M. Spiro reprit son étude 20 ans plus tard pour voir ce qu’étaient devenus les anciens enfants du kibboutz. Il constata que les filles, loin de s’être émancipées et de choisir les mêmes professions, valeurs et objectifs que les hommes, étaient revenues à la répartition traditionnelle des rôles entre les femmes et les hommes.»

    Source

    Voilà ce n’est pas moi qui le dit c’est un scientifique vivant dans un territoire où la démocratie est la plus avancée avec les Etats-Unis.

    Ce n’est pas le seul lien, les scientifiques n’arrivent toujours pas à déterminer l’origine des différences comportementales envers les hommes et femmes, et s’il est vrai que le constructivisme joue un rôle dans la différence culturelle, il n’en est rien au niveau naturel.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.