Accueil » Domination féminine » M Strauss Kahn et le repas des hyènes
AIMELES Antiféminisme

M Strauss Kahn et le repas des hyènes

Publié le 27 février 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

leurs lois détruisant toujours plus une société sans foi. Il suffit de ces femmes impudiques vendant leur cul par écrit dans des livres malodorants. Il suffit d’une presse amorale, n’ayant plus de limite et relayant de telles initiatives.

L’humanité ne se grandit pas en sanctionnant un innocent, aussi puissant soit-il. Cette règle de base de toute société évoluée, nous l’avons oubliée. Nous devrions collectivement nous en inquiéter. L’évolution féministe nous conduit immanquablement à nous conduire moins que des bêtes. Nous sommes quelques uns à refuser cette régression. Puissions-nous être de plus en plus nombreux à battre notre coulpe, à prendre conscience de nos fautes pour mieux comprendre celles des autres, et à commencer à nous battre collectivement sans suivre la meute, à chaque fois qu’elle se déchaîne à cause de femmes malintentionnées, ou en suivant les puissants de ce monde. M Strauss Kahn n’est pas moins moral que les féministes et leur libération sexuelle. Celles-là devraient le satisfaire au lieu de continuer à entretenir chez des hommes comme lui toutes ces chimères, et à vouloir oppresser les autres.

 

38 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Affaire-Duhamel : la-ministre-de-l-enseignement-supérieur-lance-une-inspection-a-sciences-po" figaro du 15/01/2021.

    Cette fois, la chasse aux sorcières a été commanditée par les étudiantes féministes de sciences po, parce que le directeur aurait été au courant de "rumeurs". Les rumeurs vont bon train quand la responsabilité de porter plainte n'existe plus. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "" Assaut au Capitole, quelques questions sans réponses" MPI du 08/01/2021.

    Perdu pour perdu, je pense que Donald Trump n'aurait pas dû céder un yard aux socialistes. Ce n'est pas lui qui a voulu ce combat à mort. Désormais, pour se donner raison, ces hyènes ne vont plus avoir de retenue. Il ne va plus avoir qu'une seule protection : celle de la rue. Il ferait bien d'y penser avant de cautionner les assassinats de gilets jaunes américains.