Accueil » Femme moderne misérable » Officiel : la Française est mal baisée
AIMELES Antiféminisme

Officiel : la Française est mal baisée

Publié le 30 août 2014 par Léonidas Durandal à 9 h 55 min

son égocentrisme pour s’épanouir sexuellement, propos qu’elle tient du sexologue Pascal De Sutter de qui elle a tiré son article. Inconsciemment la forte propension des femmes à fantasmer sur le viol (3) s’expliquerait donc un peu mieux : ce fantasme serait devenu l’unique porte de sortie pour de nombreuses femmes prisonnières de leur propre hystérie. Elles ne pourraient avoir du désir sexuel qu’en détruisant leur entourage et seule une obligation coercitive forte pourrait donc les ramener sur le bon chemin et les rendre heureuses, malgré elles, ce que le tout à chacun désire au plus profond de sa psyché.

 

 

1 « Désir Hypoactif : quand les femmes perdent tout intérêt pour le sexe », Figaro Madame du 29/08/2014.

 

2 « Moins de sexe après la révolution sexuelle », Aimeles du 02/12/2013.

 

3 « Le féminisme est un appel au viol », Aimeles du 11/12/2013.

 

31 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "La pénétration est-elle indépassable ?" Le Monde du 20/06/2020.

    C'est officiel. Maïa Mazurette est mal baisée mazette.  

    "si le vagin était aussi sensible que le clitoris, l’accouchement serait encore plus douloureux. Les femmes refuseraient les grossesses, l’humanité disparaîtrait."

    Quid du viol ?

    "Malheureusement, notre culture sexuelle est bonapartiste : elle s’acharne. "

    C'est le waterloo du sexe. 

    " Bon courage pour « broyer votre maïs » avec des manuels aussi confus."

    Et ce n'est pas la cerise sur le gâteau.

    "– L’utilisation de sextoys clitoridiens. Cette option fonctionne, "

    Des marques, des modèles ?

    "Si vous arrivez à tenir en levrette sur un seul bras, vous avez tout mon respect et je retourne illico faire des pompes." 

    Faut maigrir ma grosse.

    " l’idée que le pénis cesse d’être au centre du jeu sexuel, même pendant quelques minutes, produit des résistances considérables." 

    De la résistance, uhm, c'est bon…

    " « La pénétration vaginale est une pratique symptomatique du génie humain : ça marche mal, ce n’est pas la meilleure manière d’avoir du plaisir, et pourtant c’est la norme. »" (citation de citation)

    Jusqu'à l'arrivée de telles perruches, l'humanité s'en est plutôt bien sortie jusque là.

    "C’est aux pratiques de s’adapter à nos corps. Pas l’inverse. "

    Comme papa dans maman. 

    Mais d'où sort exactement Maïa Mazurette ? Quelle éprouvette a accueilli sa naissance ? Pourquoi n'a-t-elle rien compris au plaisir féminin ? Beaucoup de questions se posent à la lecture de cet article. Que je classe comme un des monuments du genre, sur le podium.  Non mais sincèrement, et de tout mon coeur, bravo pour ce bon moment.