Accueil » Retour sur nous » Où en sont les représentants des hommes aujourd’hui ?
AIMELES Antiféminisme

Où en sont les représentants des hommes aujourd’hui ?

Publié le 14 novembre 2014 par Léonidas Durandal à 19 h 42 min

vont bientôt être vendues sur le marché des ventres devraient faire le même constat par rapport aux questions naturelles). Au contraire, nous voyons des pères s’attaquer eux-mêmes à leur passé, placer sur le même plan hommes et femmes, et c’est tout juste si on ne les voit pas soutenir les unions de duos au nom de cette égalité qu’ils attendent encore pour eux… Voilà quel est le niveau réel de la réflexion des égalitaires et de beaucoup d’associations de pères actuellement. Le niveau du Français moyen. Il faudra faire mieux pour susciter l’espérance. Quant aux positions de messieurs Zemmour et Soral, seule l’histoire dira quel sera le choix que nous ferons. J’espère pour ma part que ma position catholique sera entendue, même si j’en doute fort quand je vois l’anti-christianisme de notre jeunesse, la faiblesse de mon propre camp, et l’écrasant rouleau compresseur de la position « égalitaire ».

soral zemmour

 

Pourquoi réfléchir est nécessaire.

 

La prise de position politique et argumentée est une nécessité. Non argumentée, elle provoque le malaise des auditeurs, tel qu’on le ressent quand on entend un père s’exprimer à la télévision quand il est favorable à la dénaturation du mariage (comme s’il se mettait un pistolet sur la tempe), ou quand un de ceux-là joue à la femme en affirmant qu’un père peut apporter un amour identique à celui d’une mère. Un groupe internet, Stop à l’injustice familiale comité 26/04, avait tenté de relier vraie politique, action et défense des pères. Mais il semble aujourd’hui que l’initiative n’ait pas abouti et, au-delà de la démarche qui était pertinente, je crois qu’il y a une bonne raison à cela : le groupe s’est constitué en voulant rassembler mais en ignorant tous les autres groupes qui avaient voulu faire comme lui avant. Or les autres n’ont pas échoué par hasard. A chaque fois, des personnes plus ou moins compétentes décident qu’elles vont faire mieux. Et à chaque fois c’est l’échec. En fait, au lieu de toujours vouloir créer une nouvelle initiative, je pense qu’il serait préférable de fédérer et que chacun d’entre nous apprenne à collaborer avec d’autres qui pensent de manière identique. Aucune initiative isolée ne réussira aussi intelligente soit-elle. Avant même de nous mettre d’accord, et à agir, il va falloir que nous apprenions à nous rencontrer. L’initiative La Grue Jaune qui fonctionne comme un collectif d’associations me paraît en cela intéressante. Au moins, si les pères désirent multiplier des structures qui pensent toutes de manière identique, qu’ils se retrouvent à un moment donné ou à un autre ensemble.

 

Eviter de se mettre à dos des mouvements de soutien des hommes au nom de son vécu personnel.

Beaucoup d’hommes blessés par une enquête psy durant un divorce, désirent bannir la psychologie de la défense des droits/devoirs des hommes, et en particulier la psychanalyse. Or toute la psychanalyse défend justement la place du père. Les contorsions médiocres d’une Elisabeth Roudinesco, n’y changeront rien. C’est se tirer une balle dans le pied de jeter le bébé avec l’eau du bain. Je m’entends, la psychanalyse freudienne, n’est certainement pas l’alpha et l’oméga des sciences humaines. Mais vouloir abattre une théorie qui vous défend dans le débat public (voir le travail d’Aldo Naouri), aldo Naouriest au mieux contre-productif en terme de stratégie, au pire risque de nous faire apparaître comme une bande de malades mentaux. En matière d’efficacité et de vérité, je pense qu’il serait donc préférable de s’attaquer à toutes les enquêtes sociales ou psy injustifiées au nom de la présomption d’innocence, un homme n’ayant pas à être jugé inapte comme père tant qu’il n’a pas été mis en cause de manière pénale. Contester toute demande d’enquête accusatoire à notre égard, nous permettrait de conserver le pan de la psychanalyse en notre faveur, et d’en éviter les applications pratiques qui se sont révélées ici comme ailleurs, assez inopérantes. D’autant plus que la psychanalyse ne défend pas que la place du père mais aussi la différence homme-femme. Insatisfaits du courant freudien, nous pourrions aussi nous tourner vers le courant junguien qui n’est pas moins défendeur de la différence des sexes.

 

Lire la suite

32 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Jaf Ta Mère 1 – Présentation des origines d'Équité Parentale, le 16 Mai…." Stéphane Lambert du 15/11/2019.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Jean Latizeau président de l'association SOS papa Répond à nos questions ( Première partie )" Juste papa du 23/11/2019.

    et la deuxième partie

     

     

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Jaf Ta Mère 3 – Claude Neris SOS Exclusion Parentale – Abus des services Sociaux" Stéphane Lambert du 13/12/2019.

    En même temps, le type demande la sanction des pères qui ne veulent pas s'occuper de leur famille. comme s'ils n'y étaient pas poussés. Comme si nous avions besoin de ça. Comme si ce n'était pas déjà le cas dans la loi. Ah, cette tendance à se coucher avant d'avoir combattu (de ne pas vouloir accepter le combat qui vous a été imposé) :

     

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "John Goetelen, anti-féministe", Tribune de Genève du 07/03/2018.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "J'arrête (de défendre les droits des hommes). Au suivant !" Alexis Fontana du 12/11/2019.

     

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "Télé-Québec – Bitch! Une incursion dans la manosphère (16/10/19) (720p)"  Tele québec du 01/10/2019.

    LA société n’a pas encore ouvert les oreilles.

    • Ping de Jean de sexe male:

      La revendication de l'égalité hommes-femmes est une revendication sexiste. La demander c'est ne pas respecter la différence de l'autre sexe. Pendant des millénaires les hommes, ne respectant pas la différence de la femme l'ont considérée inférieure. Aujourd'hui les femmes ne respectant pas la différence de l'homme ont tendance à le considérer mal éduqué ou malade. Il est pourtant nécessaire d'assumer la différence des sexes sinon si un homme égale une femme, une femme peut remplacer un homme, une mère peut remplacer un père. Aujourd'hui en étant dans cette idéologie égalitariste on veut institutionnaliser l'inutilité des hommes et des pères dans l'éducation des enfants (avec la PMA pour toutes

  7. Ping de Jean Gabard de sexe male:

    Tant que les hommes (comme les femmes) revendiqueront l'égalité femmes-hommes les hommes ne pourront pas exister en tant que père. L'égalité ne peut exister entre un homme et une femme. C'est la raison pour laquelle il faut respecter strictement l'égalité en droits. Si on croit qu'une femme égale un homme, une femme peut très bien remplacer un père….

    Jean GABARD Auteur de : –  « Materner ou éduquer – Refonder l’école », Les Editions de Paris.  « Le féminisme et ses dérives – Rendre un père à l’enfant-roi » Les Editions de Paris.

  8. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Entretien sur la paternité avec Didier Quiertant de SOS Papa – Nord Picardie » Café des hommes du 08/05/2019.