Accueil » Homme en lutte » Pécho en mode catho
Antiféminisme Aimeles

Pécho en mode catho

Publié le 22 janvier 2019 par Léonidas Durandal à 18 h 22 min

Parmi les professionnels de la drague qui vendent leurs services sur internet, il y a parfois cette idée qu’il faudrait faire descendre les femmes de leur piédestal afin de pouvoir les aborder. Je m’inscris totalement en faux contre ce principe.

Les timides orgueilleux

Vous ne connaissez rien d’une femme que vous voulez aborder, ou si peu. Il vous est impossible de dire par avance si vous la valez ou pas. Cette femme est possiblement très valeureuse et elle mérite peut-être d’être mise sur un piédestal. D’ailleurs si votre attirance se vérifie et si cette femme vous apporte ce que vous attendez d’une relation, vous lui en saurez gré, tout au moins, vous devrez lui en être gré de toutes vos forces pour ne pas faire preuve d’ingratitude.  Au contraire, si cette attirance vous déçoit, vous vous êtes trompé tout simplement. Quant à cette femme, elle n’aura pas changé d’une once.

Lorsque l’abord d’une femme vous terrorise, ce n’est donc pas elle le problème, mais vous. En refusant de les aborder, vous n’acceptez pas que votre immense personne essuie un refus, une rebuffade, et les femmes qui le sentent instinctivement vous considèrent pour ce que vous êtes : un mi-mec. Et les mi-mecs finissent seuls ou avec une salope.

Quand une fille-mère voudra vous faire un enfant dans le dos, c’est peut-être vous qu’elle choisira. Et la relation perdurera sur un quiproquo jusqu’au jour où… elle vous traitera d’enfant, elle vous fera tout un tas de reproches, et où les qualités infantiles d’hier ne lui conviendront plus. Ou bien, ayant assis son gros derche sur votre face, elle s’essuiera régulièrement dessus, trop heureuse d’avoir un petit esclave à demeure. Tout cela est invivable, médiocre, dégénéré, témoignage d’une fin de race.

 

Catholiques dans une société non catholique

Entre l’agression caractérisée de racailles qui n’écoutent que leur bite et votre timidité d’enfant roi, il y a un autre monde, celui de la masculinité, et de sa forme la plus aboutie : la masculinité catholique.

Bien entendu, mon article ne s’adresse pas à tout le monde, en particulier pas aux catholiques qui ont la chance de graviter autour d’une communauté solide, qui ont été éduqués dans un milieu protégé et avec mesure, et qui ont grandi en fréquentant des femmes qui partageraient leurs valeurs pour la vie entière. Ceux-là n’ont pas besoin de moi et de mes conseils. Ils sont déjà largement favorisés au sein de notre Eglise. Mais ils ne sont pas hélas, la majorité.

Je veux plutôt m’adresser à l’immense groupe des garçons français abandonnés par notre société du laisser-aller et autres niaiseries. A ceux qui cherchent à développer leur spiritualité, je voudrais dire que vous risquez de ne pas trouver de guides sur de tels sujets auprès de nos prêtres souvent dominés psychiquement par des femmes. Par contre, toute la théologie catholique pourra vous aider, et l’enseignement même de ces prêtres, retravaillé, pourra s’ajouter à ce que je vais écrire.

 

Comment grandir en humilité

Alors oui, aborder une femme est une question d’humilité. Et l’humilité se demande à Dieu. Car formatés par votre mère depuis l’enfance, vous n’y arriverez pas seuls. Votre mère a eu tout pouvoir sur votre psyché durant des années, les années les plus importantes de votre vie, et seul un effort conséquent vers le Père éternel pourra vous sauver, en particulier si votre mère ne respectait pas votre père.

Donc, il faut d’abord demander à Dieu l’humilité de pouvoir aborder les femmes sans prendre mal tout ce qui va suivre avec elles. Dans la discussion, elle va alors vous renvoyer une image de vous, parfois non flatteuse, mais si vous vous considérez comme ce que vous êtes, soit absolument rien du tout au regard de l’histoire de l’humanité, elle n’aura aucune prise sur vous. Et même, si vous êtes humble, sûr de n’être rien, en vous renvoyant votre image, elle vous exposera en long en large et en travers son mode de fonctionnement. Cette information très utile éclairera votre désir, et je vais y revenir par la suite.

Pour devenir humble, il faut donc prier, pas forcément longtemps, mais le plus souvent possible. Mieux encore, priez juste avant d’aborder une femme en tournant votre âme vers “>

Lire la suite

2 Commentaires

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.