Accueil » Enfance détruite » Pourquoi devrais-je culpabiliser d’être un homme ?
AIMELES Antiféminisme

Pourquoi devrais-je culpabiliser d’être un homme ?

Publié le 31 mai 2019 par Léonidas Durandal à 16 h 26 min

asservir. Ils ont augmenté la pression fiscale pour affermir leur pouvoir politique, et ils voudraient désormais que l’économie ne leur dicte pas la marche à suivre. Crétins. L’économie n’est pas une entreprise vaudou devant servir aux fantasmes de gloire de quelque homme politique immature. En économie, comme dans la nature, ce qui s’emprunte doit se payer un jour où l’autre. En argent, ou pire, en asservissement.

L’ambiance au travail s’est donc détériorée d’autant que nous étions asservis fiscalement, moins libres de nos mouvements, d’autant que le milieu professionnel se féminisait pour se féminiser, d’autant que nous nous sommes préoccupés de faire une place aux femmes dans l’espace public, plutôt que d’offrir leur chance à des personnes compétentes quelles que soient leur sexe.

Vous noterez combien cette féminisation a pu être portée par des hommes, perméables aux femmes, immatures, et qu’il ne s’agit pas d’accuser spécifiquement les femmes, mais de voir en quoi et comment s’étend leur pouvoir totalitaire. Toujours est-il que les milieux qui se sont le plus féminisés, se sont le plus dégradés, en réputation, en ambiance de travail, en rémunération aussi. Vous n’avez qu’à songer au train de vie d’un juge et à la reconnaisse d’un de ceux-là dans les années 50 par rapport à aujourd’hui. Hier, notable payé et respecté. Il est devenu un objet d’horreur et de mépris, une contrainte injuste qui agit lui-aussi de manière très politisée. Comme en politique avec l’économie, notre société compense son impuissance par des pratiques judiciaires toujours plus douteuses. Or si notre société n’est plus puissante, c’est d’abord parce qu’elle a sacrifié la force de ses hommes à quelque pensée socialiste tribale (pléonasme). Il faut redevenir petit garçon, céder la place aux femmes en tout et pour tout, pour que nos déesses mères soient promptement adorées. Très peu pour moi.

De nos jours, vous n’êtes pas en position de lutter ouvertement contre cette machine à écraser les garçons, excepté intérieurement. Au moins là, vous devez renoncer à toute culpabilisation. Le féminisme n’est pas votre religion. Il vous bride. Il nous bride collectivement pour nous mener par les naseaux. Tout discours culpabilisant féministe doit être écarté, si nécessaire en groupe, comme l’ont fait ces Américains bien décidés à redevenir fiers de leur sexe (Proudboys) :

D’autres mouvements en France semblent comparables en esprit à celui-là (neomasculin, hommes en mouvement etc.) Et moi-même, en tant qu’antiféministe, je suis fier d’être un homme, fier de mes ancêtres et j’emmerde toutes celles qui voudraient que je me comporte comme elles l’entendent. Pour le plus grand bien de l’humanité, je suis un violent à qui le royaume des cieux est promis.

8 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "« A l’heure où la parole décomplexée des dirigeants misogynes scandalise, la montée en puissance de femmes âgées a comme un goût de revanche »" Le Monde du 14/11/2019.

    Seule une femme malade peut s'imaginer vivre une guerre dans laquelle nous devrions prendre une "revanche" les uns sur les autres, pour nous détruire. Article psychiatrique.  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "« Paye ta shnek » s’arrête : les messages de remerciement se multiplient sur les réseaux sociaux" L'Obs du 24/06/2019.

    Moi-aussi, j'ai un petit message de remerciement à faire :

    "Merci de débarrasser le plancher, de dégager et de ne plus jamais revenir. Tu ne nous manqueras pas, ni à moi, ni aux femmes. Et si tu ne veux plus être agressée, y-a pas de problème, bientôt, tu n'auras plus rien de consommable, pour personne, même pas pour une vieille lesbienne en demande d'euthanasie. A la rigueur, tu pourras encore te payer sur la bête en couchant avec un sans papier qui espérera les obtenir grâce à toi.

    Merci aussi de ne plus entendre ta sale gueule qui met tous les hommes dans le même sac tandis qu'à l'évidence, le gauchisme et son immigrationisme est le principal problème.

    Merci d'arrêter tes plaintes à la merde, ta pleurniche et tes menaces à peines voilées d'actions plus violentes contre les hommes, eux qui souffrent déjà à cause de personnes comme toi.

    Enfin, merci de me démontrer que je peux te survivre, sans les subventions, sans la propagande nauséabonde, sans l'entre-soi puant, sans l'inceste sociétal et j'en passe. J'étais sur le net avant toi, et j'y serai après, encore bien longtemps, malgré la censure. Et contrairement à toi, je change le monde dans un sens plus positif. Que l'on ne t'entende plus, m'enlève une petite paille de mon slip. Donc encore MERCI. 

    En espérant que tou.t.e.s les autres suivent ton exemple."

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo coub) "L'occidental a enfin été domestiqué" Durandal du 05/06/2019.