Accueil » Femme moderne misérable » Pourquoi les hommes détestent les femmes intelligentes ?
Antiféminisme Aimeles

Pourquoi les hommes détestent les femmes intelligentes ?

Publié le 27 septembre 2014 par Léonidas Durandal à 12 h 22 min

qu’elle puisse espérer. S’il est intelligent lui aussi, c’est le marasme assuré.

 

 

 

La femme intelligente vit au-dessus de ses moyens affectifs.

Seulement, en plus du reste, la femme intelligente a tendance à ne pas se prendre pour de la merde. Elle rêve du grand amour, d’un homme puissant, aussi bien socialement que physiquement, et qui saura la rassurer face à toutes les peurs qui sont les siennes. Le soir, seule, en voyage, loin de son appartement coquet de centre-ville plein de DVD de séries télévisées pour adolescents et de livres écrits par des pseudos intellectuels pour l’aider à trouver un sens à sa vie, elle rêve de former le couple idéal avec son prince charmant, viril, rencontré au hasard d’une aérogare et qui saura l’hypnotiser et lui faire la cours à l’ancienne. Personne ne lui a raconté de vrais contes traditionnels dans son enfance. Elle ne sait pas que les histoires de princes et de princesses sont parsemées de difficultés, de remises en questions personnelles, de symboliques sexuées et entremêlées. Elle ne sait pas que l’amour se décide autant qu’il se reçoit. Cette intelligence, elle ne l’a pas, car la femme intelligente a été méséduquée, souvent par abandon.

 

 

 

Les cas cliniques de femmes intelligentes.

femme médecin

 

Au mieux, elle deviendra thérapeute car dans ce cas, elle aura à cœur de soigner la blessure des autres, et en fait, de soigner inconsciemment la sienne et celle de sa famille. Si elle n’échoue pas.

 

Intellectuelle souvent minable, elle se masturbera la cervelle toute la journée en fac de sociologie en repensant les mgratacosrelations hommes-femmes tandis qu’elle reproduira sans le sentir tous les rapports sexués dont elle croyait pouvoir se départir. Dans le cas où elle n’entrerait pas en révolte, elle entretiendra sa dépression en accusant les conditions matérielles dans son métier de prof d’être la cause de l’échec de l’institution, et donc, de son propre échec. Car peu d’entre elles auront la chance de finir caissière dans cette société où l’hyperinflation de notre Etat bureaucratique donne de folles illusions à tous et à toutes.

 

392376-rachida-dati-pretant-serment-comme-637x0-2

 

Avocate, elle essaiera de sauver la demi-crevure qu’elle a eue comme père du regard de sa demi-crevure de mère, si elle ne devient pas comme sa mère. Animée par de bons sentiments, elle pourra être intérieurement attirée par les criminels de la pire espèce. Mais les femmes intelligentes avocates ne feront jamais mieux que les femmes ingénieures et commerciales.

 

 

 

 

La femme intelligente ingénieure sera une fausse matérialiste complètement inadaptée au monde qui s’apercevra plus ou moins tard qu’elle fait un boulot de merde en vendant de la merde. Contrairement à son collègue masculin, elle ne le supportera peut-être pas jusqu’à la retraite, et partira en vrille en fantasmant sur des brutes (le prototype étant le rugbyman telle qu’elle se l’imagine et non tel qu’il est dans la réalité) ou en devenant « artiste ».

 

 

 

industry

Ingénieure dans l’industrie agroalimentaire avant

th

Ingénieure dans l’industrie agroalimentaire après

 

La femme intelligente commerciale (j’entends sortie d’une école de commerce) quant à elle, poursuivra des chimères et deviendra une arriviste ratée avant de se caser avec n’importe qui après une longue succession d’aventures creuses.

 

th (1)

 

Sans parler de la chargée de com, publicitaire et autre, qui elle, sera toujours à la limite du lesbianisme et cherchera la domination dans ses relations amoureuses. Ne me demandez pas pourquoi, je n’ai pas d’explication précise sur ce point. Peut-être un surinvestissement maternel doublé d’un complexe de castration mal résolu.

 

th (2)

 

Les signes de débilité profonde de la femme intelligente.

Un des signes de la profonde débilité d’une femme intelligente est qu’elle n’a pas senti jeune que toute la société lui mentait. Elle a cru que tout était possible dans le cadre d’une insertion professionnelle. Et tandis que les vraies bourgeoises n’ont jamais cessé de poursuivre le mari idéal dans leur milieu de riche dès le plus jeune âge, et qu’elles sont revenues rapidement au foyer après quelques expériences professionnelles formatrices en termes humains, la femme intelligente croit toujours pouvoir se hisser “>

Lire la suite

422 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    “Lisa Bouteldja, la “beurette” militante” L’Obs du 13/01/2018.
    Cet article aurait bien été en commentaire de l’article de neomasculin sur le culte de l’attention.

  2. Ping de Olivier:

    Bonjour, Monsieur Léonidas Durandal.

    Mes compliments pour ce blog remarquable, que je découvre.

    J’ai lu ce réjouissant billet, en particulier, après avoir été intrigué par son titre provocateur lequel, en même temps, m’a vaguement inquiété quant à ma santé mentale puisque, depuis toujours, je soutiens qu’il n’y a rien de plus agréable que la compagnie d’une femme intelligente.

    Il s’avère simplement que, pour moi, l’intelligence féminine vraie relève de la sensibilité que vous évoquez et qu’une fois levée cette apparente contradiction, nous sommes donc pleinement d’accord.

    Comme disait Vialatte : “Et c’est ainsi qu’Allah est grand” !

    Avec mes sincères remerciements pour le plaisir que me procure la lecture de votre prose, je vous souhaite une bonne continuation sur la voie verticale.

    P.S. : connaissez-vous “Le Message Retrouvé”, de Louis Cattiaux ?

    http://www.lemessageretrouve.net/

  3. Ping de Galland Clara:

    Ton article est une honte.

     

    Tu veux sans doute une femme moche, soumise et stupide comme toi pour te rassurer.

     

     

    A partr du moment ou une femme possède une grande qualité : beauté, intelligence, don… elle sera toujours méprisée et rabaissée par des hommes qui ont sûrement un quotient intellectuel inférieur à la moyenne.

     

     

    Pourquoi tu crée un site sur l’anti féminisme ?

    Tu n’aimes pas les femmes ? Tu veux les violenter ?

     

    Ton article est une atteinte à la liberté des femmes et tu mériterais une garde à vue pour écrire ce genre de propos.

     

     

     

    Les hommes comme toi font partis de ceux qui ne feront jamais avancer le monde et la société.

    Clara Gld, 21 ans, gentille, un peu intelligente, mignonne, sympa, tournée vers les autres, ne supporte pas l’injustice. Et toujours célibataire et fière de l’être. Ne veut qu’un enfant ou adopter.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Avis à la population. Une jeune femme féministe très très généreuse sur le site antiféministe aimeles cherche… à rester seule car elle est fière d’être célibataire. Elle refuse de pondre parce que nous sommes déjà trop dans ce monde. Et comme cela, elle n’aura pas à affronter les affreux questionnements induits par son horloge biologique. Selon ses propres dires, elle n’est pas très intelligente, mais elle se bat pour défendre les femmes intelligentes, dont elle ne fait pas partie bien entendu, car elle est modeste. Si elle insulte les méchants hommes, et se donne le droit de déformer leurs propos, c’est qu’elle a raison contre eux, raison pour laquelle elle ne veut surtout pas en rencontrer un. Car les hommes ressemblent tous à Léonidas Durandal. Quand les hommes ne seront plus comme Léonidas Durandal, elle acceptera de tomber amoureuse. En attendant, elle continuera à cultiver l’amour de l’humanité avec son chat chat. Maouuuuuuuuuuu.
      Je vous autorise à vous caresser en pensant à moi.

      • Ping de Lou:

        Vous savez, j’ai trouvé votre site via cet article. J’ai toujours trouvé ça dommage l’utilisation du mot intelligente dans votre texte.Dans un monde ou l’intelligence et la rationalité sont portées aux nues car c’est sois-disant grâce à elles que l’on se fait une place dans ma société, vous provoquez des réactions sentimentales. Vous touchez aussi au sentiment d’infériorité que beaucoup de femmes ont.A partir de là, c’est fini, les lectrices seront dans la réaction pas dans le vrai débat. Vous expliquez ici que les hommes n’aiment pas les femmes orgueuilleuses et carriéristes mais je doute fort qu’une femme capable de raisonner et cultivée rebute les hommes ( il suffit de voir les déclarations d’amour envoyées à Virginie Vota ).Peut-être devriez-vous expliquer que l’intelligence, ce n’est pas forcément faire carrière. Enfin, c’est une suggestion. Certaines réagissent comme ça parce qu’on leur a dit toute leur vie intelligence= avoir des bonnes notes à l’école + faire carrière, elles vous découvrent ici, lisent votre articles en diagonale et repartent encore plus confirmées dans leurs convictions alors que d’autres articles pourraient les faire se remettre en question.

        • Ping de Manuela:

          Je crois que les hommes intelligents ont peur des femmes sensibles.

           

           

          • Ping de Léonidas Durandal:

            Les “hommes intelligents” ont été parfois poussés dans les études par une mère avide. Du coup, ils ont un rapport parfois malsain à la féminité : ils ont peur des femmes “normales” qu’ils identifient à des femmes de pouvoir qui pourraient les écraser comme leur mère. Du coup, ils renouvellent le schéma familial en prenant une femme déséquilibrée qui saura, étonnement, les rassurer. Vraiment, je voudrais que vous incluiez cette donnée dans nos débats, je le répète, et je vais être peut-être plus précis pour ne parler que de ce que je connais bien : les hommes ne choisissent pas de qui ils tombent amoureux. Le rapport qu’ils ont développé avec leur mère est central pour expliquer leurs attirances. Je sais que ce n’est pas exactement pareil pour les filles qui scrutent de manière bien plus objective, leurs potentiels prétendants. Cependant, même les femmes, plus tard, peuvent être bouleversées par une rencontre avec un homme, au point d’en oublier tous leurs principes. Je ne veux pas être méchant, mais cela se produit souvent quand les impératifs reproductifs ont été dépassés.

          • Ping de Manuela:

            Ce n’est pas facile d’élever des garçons, pourtant je croyais que c’était plus simple que d’élever une fille. Je ne cherche pas à excuser les mères abusives mais je crois qu’elles le sont tout autant avec leur filles et les conséquences sont tout aussi dramatique pour certaines. Et d’ailleurs les femmes abusées par leur mère, se mettent souvent avec des hommes qui partagent des points communs avec leur mère à elles.

             

    • Ping de Xiep:

      Et à 50 ans, tu deviendras la vache à lait d’un gigolo tanzanien qui te frappera et te piquera ton fric. Et sache que je ne te plaindrai pas.

  4. Ping de Cyrus:

    Bonjour Monsieur Kasimar,

    À votre message du 6 février 2017 à 20h15, je pense que votre initiative est très bonne. Pardonnez-moi d’avoir tardé à vous répondre.

    Je vous souhaite un bel été.

    Respectueusement,

    Cyrus

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.