Accueil » Questions idéologiques » Pourquoi les théoriciens du genre ne peuvent accepter le rôle de la biologie dans le champ social
AIMELES Antiféminisme

Pourquoi les théoriciens du genre ne peuvent accepter le rôle de la biologie dans le champ social

Publié le 12 mars 2014 par Léonidas Durandal à 14 h 45 min

du genre n’en gagneront pas pour autant des repères ou de la tolérance pour ce qu’ils sont réellement, mais un nouveau déni, et cette fois, par rapport au combat intérieur qui les tient.  Le concept de genre n’a pu se développer que dans une société qui ne voyait que par la souffrance individuelle sans comprendre le péché de ces individus. La théologie catholique nous enseigne que toutes les souffrances individuelles ne peuvent être prises en charge par la société au risque d’aliéner l’individu. Ici comme ailleurs, nous aurions dû savoir l’écouter. Nous n’avons aucunement rendu service aux personnes à pulsions homosexuelles quand nous les avons abandonnées à une pensée maternisante. Au contraire, quand nous les avons laissées croire à celle-là et à sa « domination masculine », nous avons, collectivement, accentué leur enfermement, comme nous l’accentuerons chaque fois que nous ne serons pas capables de leur opposer un discours fait de limites, limites qu’il convient à tout humain d’intégrer et qui ne peuvent provenir que du père.

1 « Le paradoxe de l’égalité norvégienne », Harald Eia, NHK, 2011.

2 « Liens entre féminisme et théorie du genre », Youtube censuré, vidéo Rutube, juin 2013.

3 « Odille Fillod, critique faussement neutre de la théorie du genre », octobre 2013.

4 « L’élite française vérolée par la théorie du genre », youtube, novembre 2012.

5 « Sex differences in the structural connectome of the human brain », université de Princeton, décembre 2013.

6 « Le lait maternel s’adapte au sexe du bébé. », Les Echos, février 2014.

Dans cette vidéo, seule l’analyse de Michel Winter apporte un complément intéressant à mon analyse en introduisant la question de l’importance du psychisme comme intermédiation nature-culture :

53 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Un séjour dans l'espace affecte différemment les femmes et les hommes" Slate du 22/10/2019.

    Si le corps des hommes et des femmes réagit différemment dans l'espace, est-ce à cause de la domination patriarcale ? Je me pose des questions.