Accueil » Domination féminine » Projet « élimination des hommes »
AIMELES Antiféminisme

Projet « élimination des hommes »

Publié le 8 septembre 2014 par Léonidas Durandal à 11 h 19 min

du reste de l’humanité, on supprimerait également les problèmes que posent les hommes, et de facto, on atteindrait l’égalité tant fantasmée.

 

Des femmes persuadées de pouvoir faire mieux que les hommes en démocratie от Léonidas Durandal на Rutube.

Si la vidéo a été censurée, essayé sur Dailymotion

 

Une logique répandue dans nos sociétés.

 

Ce discours désincarné est le propre de notre époque riche et coupée de toute altérité. Tout comme les matriciens (18), cette enfant de l’idéologie féministe qui renie ses origines idéologiques a réellement cru le discours égalitaire et de tolérance véhiculé par ses aïeules. Elle a seulement eu l’honnêteté intellectuelle de le faire aboutir dans toute sa logique. Chez nous, en France, un historien de la philosophie reconnu comme Michel Onfray utilise ce genre de raisonnement scientiste. Même déni de l’importance du père à travers une attaque juste de la pensée freudienne, même dénonciation des religions comme fantaisistes tandis qu’elles utilisent un mode de raisonnement sensible qui lui échappe, même solutions de clônage et d’avortement pour valider les désirs individualistes et humanistes de notre société, mais aussi extermination des personnes en fin de vie parce que jugées dérangeantes. Ce n’est donc pas un phénomène anecdotique mais bien un mouvement de fond qui traverse notre civilisation occidentale, non un épiphénomène.

Onfray_5703

Les féministes dites « modérées » soutiennent d’ailleurs insidieusement ce combat pour l’extermination des hommes. Il n’y a pas que le dispositif ABCD de l’égalité (6) qui prépare l’extermination des masses masculines. Regardez comment l’ensemble de l’école est une fabrique à éliminer les garçons (13, 14) . La mise en garde de Christina Hoff Sommers n’y a rien fait. En 15 ans la situation n’a cessé de se dégrader sans que notre société ne veuille la prendre en compte (12). Prenez aussi la cocasse campagne d’Osez le féminisme « Osez le clitoris » (5). En orientant la sexualité féminine vers des pratiques lesbiennes on prépare le déni des différences. La pénétration ne devient qu’un mode de sexualité parmi d’autres et les rapports sexuels entre hommes et femmes peuvent être mis sur le même plan que les relations entre deux femmes.

 

Idem sur la manière dont notre société donne une place extravagante au phénomène des violences conjugales (7, 8). Les campagnes féministes dénoncent l’homme comme unique responsable de ce genre de situation et la société relaie largement ces plaintes, tout au moins, elle les finance de manière disproportionnée alors que la réalité est souvent tout à l’inverse. Or si l’homme ne se contrôle pas dans ce cas, il y est souvent poussé par une femme complètement déséquilibrée. Entre le déséquilibre et l’absence de maîtrise, notre société préfère donc aujourd’hui sanctionner le provoqué faible à la provocatrice pernicieuse. Choix pour le moins étrange qui augmente la pression psychologique sur les hommes et qui se traduit dans un autre domaine par la mort de 8 000 hommes par an par suicide tandis que les femmes ne sont que 3 000 à aller jusqu’au bout de l’acte. A l’inverse, les nombreuses tentatives des femmes par rapport aux hommes (15), sont utilisées comme moyen de victimisation de ces premières, procédé qui leur alloue toujours plus de moyens financiers, médicaux et judiciaires pour toujours moins de résultats.  Et pour cause… Tandis que le suicide est un moyen d’appeler à l’aide pour une femme déséquilibrée qui a été encouragée dans ses choix pernicieux, ce même suicide s’inscrit en forme d’échappatoire pour des hommes plutôt sains mais exclus socialement et familialement et qui n’ont trouvé que ce moyen pour supporter une souffrance injuste (16). Ainsi, le suicide des hommes  est devenu la nouvelle forme de procédé sacrificiel d’une société misandre qui ne réussit plus à gérer la tension mimétique qu’elle a généré en son sein en abandonnant le Christianisme.  L’homme sert de variable d’ajustement à une société féminisée qui échoue et qui se gave maintenant d’antidépresseurs à outrance pour cacher la faillite du sens qui est la sienne (17). Quant aux femmes, elles sont encouragées à vivre une indépendance qui les enferme toujours plus dans une forme d’omnipotence psychologique ingérable dès qu’elles veulent tisser des liens humains.

Position

Lire la suite

288 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Dominique A : "La virilité, c'est un problème"" L'Obs du 11/12/2020.

    Regardez comme il a pris en pleine tronche la culpabilité envoyée par toute une société démente aux hommes. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Comment comprendre cette vague misandre ? « C’est de la légitime défense. Et cela ne va tuer personne, ni briser des vies »" L'Obs du 06/12/2020.

    Bien entendu, c'est de la faute aux méchants hommes qui soit dit en passant, n'ont jamais demandé à exterminer les femmes.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "Le parquet réclame 10 mois de prison avec sursis contre l'ancien nonce apostolique en France" Figaro du 10/11/2020.

    10 mois de prison pour 4 mains aux fesses. Les mains baladeuses ne sont plus en odeur de sainteté.

    • Ping de François ALLINE de sexe male:

      ce devait être de "sacrées" fesses…

      • Ping de François de sexe male:

        A mon avis, c'est surtout pour lui faire comprendre qu'il n'a pas intérêt à faire comme Mgr Vigano.

        • Ping de François de sexe male:

          En y réfléchissant, cela nous promet de belles futures élections en France. A l'américaine. C'est-à-dire bien truquées. Et là, l'ancien nonce apostolique fermera sa g… D'ailleurs, ils viennent juste de légiférer sur la possibilité de voter par voie postale, ce qui a été la pire source de fraude selon l'administration Trump. Comme quoi, une main au cul …

          • Ping de Léonidas Durandal:

            Selon tous les analystes sérieux entendus sur TV liberté, le vote par voie postale a été interdite en France dans les années 70, tant celui-ci avait permis les fraudes. Pour cette élection aux USA et en jouant sur le phénomène Covid, il y aurait eu plus du tiers de votes par correspondance. Les démocrates se sont félicités du respect de cette mesure sanitaire par les Américains. Je rigole…

            Il faudrait d’ailleurs s’interroger sur les dernières élections présidentielles américaines avant Trump. Les nombreux présidents démocrates élus dernièrement ne l’ont peut-être pas été par les électeurs américains…

        • Ping de Léonidas Durandal:

          ou comme cet évêque australien qui a été relâché après une cabale des plus odieuses.

          • Ping de François de sexe male:

            Vous faites certainement allusion au Cardinal Pell, chargé par Benoît XVI d'assainir/d'enquêter sur les irrégularités de la Banque du Vatican (ou une mission de cet ordre là). En tous cas, une mission à très très très très haut risque (voir le Parrain III). Déjà un miracle qu'il s'en soit sorti vivant !

            Dans nos pays de bouffeurs de curés, rien de tel que quelques allégations sur une affaire de mœurs sordide pour se débarrasser d'authentiques catholiques qui dérangent. C'est comme un os jeté à une meute de hyènes affamées. Pendant ce temps, les vrais pourris sont toujours au commande, et continuent de jeter l'opprobre sur l'Eglise. Y'a pas à dire, les prêtres pédophiles sont bien utiles !

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Alice Coffin persiste et signe : “Dans l'humanité, les hommes posent un souci”" VA du 12/10/2020.

    Dans son débat su RT, elle défend que ne pas avoir de père pour ses enfants, les protégeraient particulièrement d'être tués et maltraités, "statistiques" à l'appui nous dit-elle.

    Allo119 a publié des chiffres montrant que les mères étaient les principales autrices de violences. Quant aux infanticides, ils sont principalement commis par des mères.  
    Pourtant, je n’irai jamais militer pour l’élimination des femmes de la famille. Voilà la différence essentielle entre un homme qui aime les femmes, et une femme enfermée dehors.

    • Ping de François ALLINE de sexe male:

      A la fin de l'article les chiffres : "146 femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint contre 121 en 2018 selon les chiffres officiels"

      Voilà ce qu'E. Badinter dénonce : Le partisanisme des chiffres et parti-pris des études. En 2018, sur les 121 femmes tuées, 3 l'étaient par leurs CONJOINTES !

       

      Mais chut, il ne faut pas le dire…..

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    "« La France a complètement raté le coche » de #MeToo, selon Adèle Haenel" AFP du 24/02/2020.

    Il reste encore quelques hommes en France qui échappent au contrôle totalitaire. C'est mal. 

    Cette femme nous entraîne vers son propre chaos.

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    "Procès Weinstein : le producteur reconnu coupable de viol et d'agression sexuelle" Figaro du 24/02/2020.

    Un innocent condamné sans preuve, parce que la meute a reniflé le bon filon.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.