Accueil » Retour sur nous » Quand les natios sont perméables aux femmes
AIMELES Antiféminisme

Quand les natios sont perméables aux femmes

Publié le 7 décembre 2016 par Léonidas Durandal à 10 h 34 min

de criminelles, en commun, quand il nous en était donné l’occasion, ce signal agirait sur toutes les autres. Nous leur rendrions même service, en nous rendant service. 

Le macho essaye d’échapper à l’idée que des femmes puissent être machiavéliques, surtout si cela ne porte pas trop à conséquence. Il tente de dominer la situation. Pourtant, jamais sans cette femme, il n’aurait été mis gravement en danger. Or celle-ci a pu compter sur la culpabilité qu’elle avait su faire naître chez Alain Soral pour qu’il l’épargne. Personnellement, je n’excuserai plus jamais une femme qui joue sur mes faiblesses. Car cette attitude peut avoir de graves conséquences, beaucoup plus graves qu’ici, comme lorsqu’un père est répudié devant un tribunal. Si chaque natio voulait du bien à ce pays, il devrait y penser au moment où il a envie d’excuser une femme individuellement, par une faiblesse qu’il chérit.

Notre faiblesse actuelle d’hommes français est trop flagrante. Elle se voit de partout et les femmes la sentent bien. Nous n’avons pas à choisir entre puérilité et machisme. La troisième voie est celle de l’antiféminisme, d’hommes assurés de leur masculinité et vigilants face au pouvoir des femmes. 

30 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "Mila exclue de son lycée militaire : son père dénonce la lâcheté de l'établissement" VA du 10/12/2020.

    Ce père dénonce la lâcheté des institutions françaises. Il devrait d'abord se pencher sur la sienne, un père qui a laissé sa fille adolescente se teindre les cheveux en rose, se mettre un piercing, certainement se tatouer, et cracher à la gueule du monde qu'elle n'aimait pas les hommes. Si ce n'est pas de la lâcheté cela… Et puis, il ne comprend pas qu'elle soit exclue alors qu'elle n'a pas respecté les règles de son lycée. Elle a mis en danger les autres élèves, mais c'est toujours de la faute aux autres avec ce genre d'hommes français dégénérés. Et comme un seul homme, la dissidence de droite, de Jean-Yves le Gallou à démocratie participative, a pris fait et cause pour la pauvre lesbienne qui leur chie dessus en tant qu'homme. Comment voulez-vous que le ménage soit fait en France, quand on est même pas capable de le faire chez soi ? C'est exactement cela qui ronge notre pays : notre pays du côté de sa droite, s'imagine qu'il va rester un pays en s'opposant aux "autres", tandis qu'il ne s'aperçoit pas qu'il n'est déjà plus rien, et qu'en somme, il est déjà remplacé. Ce n'est pas un hasard si tous les mouvements souverainistes sont dirigés par des pédés en France. Les autres hommes n'en sont plus. 

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Loi sur la bioéthique : le Sénat vote la PMA pour toutes mais limite son remboursement" AFP du 23/01/2020.

    Les femmes peuvent faire ce qu'elles veulent, mais surtout qu'elles ne touchent pas à notre porte monnaie. Les crétins. Remarque, devoir payer pour ça, c'est remettre en cause le paiement de l'impôt. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "(Film) Swallow: la chute de la ménagère bien sous tous rapports" Figaro du 15/01/2020.

    Voilà un scénario qui aurait pu paraître réaliste il y a 60 ans de cela, dans un milieu de la très haute bourgeoisie, et avec un parti pris évident. Cela ne concerne donc absolument plus personne, mais le droitard se rêve en féministe des années 50 pour sauver les pauvres femmes de l'exploitation des méchants hommes à partir d'un mythe de la femme oppressée (comme s'il n'y avait plus d'hystériques de nos jours, et comme elles n'avaient plus de problèmes psychologiques). 

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Après ses « paroles répugnantes » sur LCI, Julie Graziani est virée de la revue « L’Incorrect »" 20mintues du 07/11/2019.

    Incorrect, mais pas au point de s'être acheté une paire de couilles. Elle est belle la droite qui vole au secours de la fille mère et de l’orphelin de père.