Accueil » Femme moderne misérable » Que des cruches candidates à l’élection présidentielle française de 2022
AIMELES Antiféminisme

Que des cruches candidates à l’élection présidentielle française de 2022 et ce qui devait arriver arriva

Publié le 28 septembre 2021 par Léonidas Durandal à 9 h 18 min

Ah ce pays qui manque de femmes en politique et que tout irait mieux dans le meilleur des mondes s’il y en avait plus et que ça changerait le monde pour plus d’égalité et donc de bonheur. L’Islande elle, oui l’Islande, ce grand pays de 300 000 habitants, vient de voter pour une majorité de députés femelles. L’Islande, oui madame, entre deux défauts de paiement, une économie de bronze-culs (emmitouflés), une manne énergétique providentielle et des mœurs de babouins entre hommes et femmes, c’est l’avenir de la France. Enfin selon la presse de gauche qui comme chacun le sait au vu des résultats de son camp, s’y connaît très bien en économie et en avancées familiales. Ce pays rejoint donc Cuba, le Nicaragua et les Emirats arabes unis dans la composition d’un parlement à majorité féminine. Là-aussi, que des exemples réussis de développement socialiste et de démocratie.

En Allemagne, pays sérieux s’il en est, Mutti (maman en allemand) Merkel quitte le pouvoir après 16 ans de bons et loyaux services. Nos journalistes de gauche sont gênés aux entournures. Voilà une femme certes, mais de droite, mais qui a accueilli une vague de réfugiés conséquente, mais qui est pour l’Europe, mais qui a été éduquée par une mère au foyer. Notre logiciel gauchiste français bugue. Du coup, notre grande responsable de sexe femelle est étiquetée au centre pour ne pas frustrer nos conceptions du progrès. Et puis, personne ne s’interroge trop sur son bilan à la tête de l’Allemagne. Voilà une présidente qui a encouragé le grand remplacement, le retour des énergies fossiles dans son pays suite à des « coups de coeur ». Ne retiendrons-nous que ça de son passage ? A voir. D’ailleurs et bizarrement, son bilan est si positif que son parti vient de perdre les élections suite à son départ. Il a même perdu dans sa propre circonscription, signe que certains de ses enfants ne doivent pas avoir particulièrement goûté la politique de maman. Je le dis et je le répète, pour apprécier le bilan d’une personne à son poste, il faut évaluer quels sont les fruits qui suivent son départ.

Après ce petit tour d’horizon à l’international, zoomons sur la France, et sa situation intérieure en matière de féminisation totalitaire. Concernant la production de fruits pourris féministes, nous avons du recul. Or il faut le reconnaître, même si nos récoltants socialo sont élus par des femmes, pour des femmes, avec un langage qui convient aux femmes, ce sont plutôt des hommes qui sont à la manoeuvre. A la décharge de ceux-là, nous pourrons tout leur reprocher, mais pas d’être incapables de savoir donner le change. Pour faire la comparaison, étudions maintenant l’alternative féminine qui nous est proposée, à savoir qui se présente aux élections présidentielles de 2022 en matière de capitaines fendus.

Il faudrait savoir dire ce que l’on voit et voir ce que l’on voit comme dit le poète. A pratiquer cet exercice, le tableau est édifiant. Que des cruches pour la présidentielle. Et des cruches d’un niveau potier, catégorie meilleur ouvrier de France ! D’Edith Cresson à Ségolène Royal, il faut dire que nous avions été prévenus depuis longtemps.

L’objectif passé des féministes était qu’une femme incompétente accède à un poste à responsabilité. Désormais, et devant la réussite sans conteste et multipliée de cette ambition, je leur suggérerais de nous dégoter une seule femme compétente en France à un poste à responsabilité, en particulier politique. Ca nous changerait.

 

Les lauréates de l’élection présidentielle 2022

 

Retour vers le futur McFly

Nathalie Artaud ou le paresseux d’extrême gauche : je commence par elle, car l’extrême gauche qui donne le la en France, a ouvert le bal des cruches avec ses femmes, désignées parce qu’elles étaient femmes, voici bien des années de cela. Nathalie Artaud, c’est le clone d’Arlette Laguiller. La théorie communiste s’est figée voilà 150 ans, après la publication des 4 évangiles selon Marx, Lénine, Engels et Trotsky. Normal que les profils de leurs représentants se ressemblent jusque dans les visages et l’attitude, depuis plus de 5 décennies. Il faut dire que pour nos rouges, les ouvriers, et plus largement, les humains sont interchangeables. Ce sont « des prolétaires ». Leurs représentants le sont donc, interchangeables, ou pour le moins, ne doivent pas se distinguer de la masse. Même coupe à la garçonne, même langage poussiéreux hérité des débuts de l’industrialisation alors que ces mêmes socialistes se sont bien chargés de vider minutieusement le pays de toute industrie au nom de la coopération entre les peuples, ou encore adoptent des attitudes mimétiques alors qu’ils prônent la différence. Que dire donc de Nathalie Artaud, si ce n’est qu’elle est probablement sincère, mais qu’une chèvre idéologique guide le troupeau français. Car si elle n’a jamais été élue, for heureusement, notre civilisation cherche le progrès dans ses idées. Le paresseux ne va pas vite, mais à l’image de la tortue dans la fable de La Fontaine, il finit toujours par arriver là où il voulait aller.

 

Valérie Précresse ou le caméléon de centre droit :

« Les idées d’abord, l’eau ferrugineuse ensuite »

voilà peut-être l’antithèse de notre paresseux. Valérie Pécresse a des idées ! Jusqu’au jour où il s’agit de gagner une élection ou que la loi a changé. Là, tout à coup, elle s’adapte. Contre les unions de duos avant la loi Taubira, elle lui devient subitement favorable lorsqu’elle est votée. Ce serait inhumain de revenir dessus ! Une femme sensible je vous dis. D’abord favorable à l’accueil des étrangers, elle retourne sa veste depuis qu’elle a senti le vent du conservatisme forcir. Elle est désormais à la pointe de la réaction pour cette élection présidentielle ! Précédemment devenue présidente de la région Ile de France, parce que la tendance était aux femmes dans ce coin si moderne de notre pays, elle a le visage d’une mère de famille du 16ème qui se serait perdue dans une forêt d’Alaska. Ballottée par le vent, il est facile de comprendre qu’elle attend de savoir jusqu’où nos préjugés favorables aux femmes vont la porter sans qu’elle n’ait rien à prouver.

 

Anne Hidalgo ou le coucou socialiste :

« Tu la veux ma pomme socialiste blanche neige »

le coucou va pondre dans le nid des autres et fait élever sa progéniture grâce à leurs subsides. Du coup, ne s’occupe-t-il pas de ménage. Enfin pas de ménage dans le nid des autres. Parce que cette femme bien apprêtée, ne supporterait certainement pas que sa maison ait été transformée en poubelle telle qu’elle l’a fait pour la ville dont elle a eu la gestion, Paris. Comme quoi les compétences d’une bonne ménagère sont difficilement transférables à un niveau politique. Et pourtant par la magie du système électoral et de cette sociologie de fin de race des arrondissements parisiens, la voilà justement réélue à son poste. Et du coup, s’imagine-t-elle pouvoir devenir désormais présidente de toute la nation puisque les Franciliens ont été si satisfaits de son action. C’est peut-être oublier qu’il reste des Français avec des yeux pour voir, une bouche pour parler, mais surtout un nez pour sentir. Et à Paris, ça reluque fort la poubelle socialiste, jusqu’à l’international, comme dans tout état socialiste qui se respecte d’ailleurs. Cependant elle peut garder sa conscience vierge de toute culpabilité. Car à l’image d’une femme politique telle qu’elles nous sont vendues, elle a essayé de l’être, humaine, et elle l’a été en un sens. Avec elle, les drogués ont eu leur salle de shoot, les bobos ont expérimenté la diversité entre eux au centre, les esclaves immigrés peuvent venir travailler en trottinette de banlieue, en évitant les travaux, et les rats ont été logés à moindre coût, un peu partout. Merci également pour la réapparition de cette diversité architecturale qui nous manquait tant et appelée « bidonvilles ». Entre les esclaves et les socialistes du centre, il fallait réussir à les loger ces misérables, dans une ville déjà pleine à craquer. Merci enfin de nous envoyer en province tous ces immigrés qui débordent de votre bonne conscience après s’être rapprochés un peu trop près de vos lieux de vie. Anne Hidalgo, il y aurait tant à dire sur sa réussite de femme au sein de la plus belle ville du monde. 

 

Mega teuf

Marine Le Pen, la rentière d’extrême droite : tout employé atteint forcément son niveau d’incompétence à force de promotions. Et Marine a été promue au-delà de tout espérance, très vite, grâce à papa. Un gag de réussite. Ce qui devait arriver, arriva. Son élection a fini par transformer son parti en maison de vertu. Aucune opinion blessante ne doit s’y exprimer. Il faut respecter les personnes, et la sienne en particulier. Sinon, dehors. Une Mutti bis, à la française. Dur à croire pour un parti dit d’extrême droite, forcément provocateur, mais qui s’est rallié à un socialisme de bon aloi. Alors qu’elle aurait dû bénéficier d’un alignement politique des étoiles extraordinaire, elle pédale depuis dans la semoule. Cette élection prochaine devrait nous offrir un festival en la matière.

 

Un roc psychologique, une péninsule idéologique

Sandrine Rousseau ou la cerise sur le gâteau végan : j’aurais voulu la mettre en tête de gondole de mon article, mais je vous ai réservé le meilleur pour la faim. Il faut toujours garder une poire pour sa soif et notre poire écologiste nous promet bien des débats savoureux si elle passe la primaire écologiste, ce qui devrait arriver dans l’occurrence où le parti de notre cher président aurait compris son intérêt à truquer l’élection. Donc, ce duplicata de Nathalie Arthaud, à cheveux bleus, mais sans fard idéologique, veut rapatrier en France les terroristes du monde entier. Pourquoi mazette ? Mais pour pouvoir les surveiller abrutis ! Entre deux propos sentimentaux et ridicules que nos commentateurs féminisés veulent prendre pour des provocations (elle ne peut pas être arrivée à ce stade de la vie publique et être si bête ? ), elle nous évoque sa famille, et sa chance de vivre avec un homme « déconstruit ». Voilà le genre de candidate qui a fini par être promue en France, parce qu’une université, en l’occurrence celle d’économie de Lille, a cherché à féminiser la profession de force, et lui a offert ainsi une légitimité sociale creuse. Face à ses multiples incartades, la fin de race gauchiste des plateaux de télévision, de droite et de gauche, se récrimine. Sandrine Rousseau leur fait honte et horreur. N’est-elle pas pourtant l’aboutissement des idées qu’ils ont imposées, quotas et lois sur l’égalité en premier lieu ? Cela me rappelle les féministes des années 70 qui voulaient pouvoir choisir entre l’aiguille à tricoter et le cintre pour avorter. Elles ont été privées de parole par les « modérés » mais elles ont fini par acquérir le droit de tuer leurs enfants comme elles l’entendaient. Il en sera de même avec ce genre de gauchistes si nous n’empêchons pas les « modérés » qui se croient raisonnables, et qui la critiquent, d’accéder au pouvoir.

 

En résumé

Pour cette élection présidentielle française de 2022, il n’y a que des cruches, des incompétentes et un ramassis de mauvaises politiciennes qui se présentent. Ce n’est pas un hasard. Peut-être que de l’autre côté du Rhin, la grosse Berta a vraiment réussi son pari politique. Encore faudra-t-il constater les conséquences de ses décisions dans les prochaines années. J’en doute déjà. Pour une femme française, féminine jusque dans ses gènes et malgré elle, cela semble mission impossible. L’esprit femme est à l’antithèse de celui de la politique, ce que ces candidates illustrent bien. Il faut retirer le droit de vote aux femmes française de toute urgence, exception faite de celles qui auront été sous la coupe d’un patriarche dans leur famille pour les éduquer sérieusement.

9 Commentaires

  1. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal,

    Malgré qu'il n'est pas un guerrier, qu'il n'est nullement charismatique et qu'il a une pulsion homosexuelle en lui, cela me coûte de le dire, mais pour rester en République, ce candidat prouve qu'il est le meilleur et ferait un bien meilleur président que M. Zemmour :

    Le débat du jour avec François Asselineau (1/2) : du Brexit au Frexit – YouTube

    Le débat du jour avec François Asselineau (2/2) : son programme pour 2022 – YouTube

    F.Asselineau – Pourquoi tant de haine médiatique? – Débat à la librairie Tropiques. – YouTube

    Je vous conseille vivement les trois, le dernier remontant à 2017, mais toujours d'actualité.

    Cordialement,

    Cyrus

  2. Ping de Cyrus de sexe male:

    M. Durandal,

    Lorsqu'on parle de femmes compétentes, il y au moins trois personnes du beau sexe auquel je pense :

    – Marie-France Garaud, gaulliste, conseillère du Président Pompidou, candidate à l'élection présidentielle française de 1981.

    – Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public.

    – Alexandra Henrion-Caude, généticienne, militante contre le passeport sanitaire et la vaccination obligatoire de la technologie mal maîtrisée de l'ARNm.

    Que pensez-vous de ces trois femmes ?

    Ferait-elles de bonnes présidentes, premières ministres ou encore ministres ?

    Cordialement,

    Cyrus

    P.S. Ce ne sont pas des cruches.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      M Cyrus,

      Je suis obligé de vous adouber en quelque sorte. Vous le savez bien, pour moi, le féminisme empêche surtout l’émergence de femmes compétentes. Et celles que vous citez ont ma sympathie. Lorsque je dénonce les cruches de l’élection présidentielle, je cherche surtout à ramener notre perception des femmes, en France, à sa juste proportion, c’est à dire que généralement elles sont très mauvaises politiciennes, ou pire, signes d’une féminisation des hommes d’un pays. Et puis, laissez-moi aller à une réflexion toute personnelle. Même compétentes, c’est comme si elles pourrissaient les milieux professionnels qu’elles investissaient. Je ne suis pas emprunt de superstition, mais c’est comme si c’était une malédiction d’ordre naturel et divin. Le dernier signe de dégénérescence dans un groupe professionnel, c’est lorsque même les chefs deviennent femmes. J’ai remarqué combien les femmes elles-mêmes freinaient des quatre fers pour que des hommes assument ce genre de poste jusqu’au bout. Mais dans un milieu féminisé, c’est inévitable, les femmes prennent toute la place, et le secteur concerné s’effondre alors lamentablement. Même les gauchistes l’ont remarqué :

      Il y a de nombreux hommes incompétents, mais la féminisation n’a pas amélioré le fonctionnement de notre monde. Regardez, même cette femme dont je respecte l’intelligence et les actions plus que tout, Anne Cofinier, a fini par porter la poisse à son organisation. Donc si j’avais un gouvernement et si je devais avoir des femmes dans celui-ci, c’est malheureux d’en être arrivé à cette conclusion, moi qui aime tant les femmes et qui a été si féministe dans ma tendre jeunesse, mais je les surveillerais comme le lait sur le feu. Avec l’âge, j’ai compris leur pouvoir de nuisance, qui est autrement plus développé que celui d’un homme incompétent. Je ne crois plus que dans le travail des femmes indépendantes qui montent leurs propres structures et travaillent entre femmes, ou en se choisissant des employés hommes sur mesure. Les autres ne sont que des petites filles sages directives, et des fonctionnaires serviles dans l’âme qui feraient mieux de rester aux ordres de leur mari parce qu’elles pourrissent la société salariée quand elles ne pourrissent pas aussi, leur famille.

      M.D

  3. Ping de Cyrus de sexe male:

    AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH cher Monsieur Durandal,

    Quel plaisir de vous retrouver et de pouvoir commenter et donc, de vous parler.

    Comment allez-vous ? Comment s'est passé votre été et les derniers mois ?

    Je tenais à vous demander quelque chose : en décembre 2020, votre décision de mettre fin aux commentaires ne m'a pas été complètement compréhensible. Pourquoi l'avez-vous fait ? Plus encore, pourquoi êtes-vous revenu sur votre précédente décision ?

    En ce qui me concerne, je suis heureux de vous retrouver. J'ai envie de vous sauter dans les bras. C'est comme si je retrouvais mon grand frère après une longue escapade de celui-ci avec Lara Croft dans les coins les plus reculés et exotiques du monde 🙂 

    À moins que ce soit avec Nathan Drake dans Uncharted…

    Enfin bref, je suis heureux de vous retrouver.

    Je vous aime tellement.

    Cordialement,

    Cyrus a.k.a votre Perse préféré

     

     

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Bonjour M Cyrus,

      Je vous retrouve bien là. J’espère que vous allez bien surtout. Quant à mes motivations, je les garderai secrètes. Je pense que je m’ouvrirai personnellement à mon public si le temps de le faire est venu. Ce n’est pas encore tout à fait le cas. Je voudrais seulement vous faire remarquer qu’il est difficile de sonder les reins et les coeurs. Imaginez que les décisions que nous prenons nous échappent parfois, et leurs motivations également, quand Dieu ne s’en mêle pas par dessus le marché. Vous croyez vous connaître petit naïf ? Prenez encore un peu d’âge et nous en reparlerons.

      Dîtes-moi que vous avez trouvé la femme de votre vie ou que vous vous êtes engagé dans les ordres catholiques, et je croirai alors à l’utilité de mon travail en matière de commentaires (mais ne vous inquiétez pas non plus : si vous me répondez non à ces deux questions, les commentaires resteront ouverts:) :)).

      M.D

      • Ping de Cyrus de sexe male:

        Cher Monsieur Durandal,

        Je n'ai malheureusement pas encore trouvé la femme de ma vie. Quant à entrer dans les ordres catholiques – j'imagine que vous pensez aux moines – je suis dans un ordre '' catholique à sa façon '', le chevalerie. Je suis à Paris en ce moment et j'erre un peu. Connaissez-vous le chemin pour se rendre au château et rencontrer Sa Majesté Louis IX (St-Louis) ? Je veux me mettre à son service.

        Votre invitation à rejoindre les ordres est belle. J'ai l'impression que c'est aussi une façon de m'inviter à m'installer en France et à rejoindre la nation française par l'intermédiaire des ordres catholiques. Me trompai-je ?

        Quand vous parlez de mariage avec une femme, pensez-vous à une Française ou à une Iranienne ?

        Il m'est déjà arrivé de penser à marier une femme française de la haute noblesse ou encore de la grande bourgeoisie. Ou encore des vedettes comme Clara Morgane, Cécile de Ménibus, Anne-Sophie Lapix, Iris Mittaenere, Sonia Mabrouk, Louise Aubry (You Tubeuse féministe), Thais d'Escufon (Génération Identitaire), Ludivine Sagnier, Léa Seydoux, Béatrice Marlohe, Eva Green, Élodie Young, Florence Pernel ou encore Anne-Claire Coudray ou Laurence Ferrari. 

        Quant aux femmes de la haute noblesse française, elles me font forte impression, même de loin. 

        Je pourrais aussi marier une femme française de la classe moyenne, ou petite bourgeoisie, ou haute classe moyenne (cadres supérieurs et professions libérales, i.e. moyenne bourgeoisie) si elle est d'une grande qualité morale et intellectuelle, en plus d'être svelte et très belle.

        Mais, au plus profond de mon être, ce qui me sied le mieux si je trouve ma tendre moitié un jour, c'est une femme iranienne.

        J'imagine que vous comprenez pourquoi…

        Cordialement,

        Cyrus

        • Ping de Léonidas Durandal:

          M Cyrus,

          Vous n’avez pas perdu l’habitude de réfléchir en termes généraux, comme un homme le fait naturellement. Mais n’oubliez pas que rencontrer une femme, est une aventure personnelle, d’abord. Et je vous souhaite surtout de rencontrer une inconnue pleines de valeurs morales et que vous respecterez pour cela, qu’elle soit française et plus certainement, iranienne.

          M.D

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    "Le beta Bardella dénonce la « misogynie » d’Eric Zemmour pour justifier le vote Marine Le Pen" Captain Harlock du 05/10/2021.

    Ou comment la féminisation entraîne la féminisation, même chez les garçons les plus intelligents et les plus masculins. Voilà aussi où le concept de bêta ne convient plus d'ailleurs. Jordan Bardella a toutes les qualités du mâle alpha : puissant intelligent etc… La féminisation met sous son giron les meilleurs mâles. Elle n'utilise pas les mâles dits bêtas. 

    C'est un magnifique coup bas de la part de Jordan Bardella, bien enrobé, et que je voyais arriver de loin, mais qui se retournera contre lui et les idées qu'il défend. 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.