Accueil » Ambiance au travail » Retour
AIMELES Antiféminisme

Retour

Publié le 21 octobre 2013 par Léonidas Durandal à 9 h 07 min

en s’imposant dans ces rapports personnels envers et contre toute moralité, l’individu social doit pourtant continuer à savoir s’effacer pour servir la collectivité. C’était le rôle des hommes quand ils en avaient encore un. Une société qui ne se met plus au service des siens mais d’intérêts personnels est une société en faillite. Tel est bien le chemin que nous avons pris depuis 40 ans et qui, de déséquilibres en déséquilibres, nous amène à croire que le problème viendrait d’un patriarcat qui n’a pourtant jamais existé, tandis que tout point de vue masculin de nos jours, où qu’il se trouve, dans la famille, ou dans nos milieux professionnels, est soumis à la censure d’une femme.

Vous comprendrez donc pourquoi, n’adhérant pas cette démarche, je réédite l’article en question qui dénonce la sanctification du viol (vous le trouverez ici). Que les petits puceaux qui ne l’avaient pas compris, apprennent à lire. Que les femmes trop sensibles à ce genre de discussion, retournent à leurs fourneaux. Maintenant que je l’ai supprimé de mon ancien blog, et que je suis prêt à poursuivre sur le nouveau, j’espère que mon ancien hébergeur acceptera de rouvrir l’accès à mes articles précédents. Je vais évidemment poursuivre mon travail de manière sereine, de toutes les manières possibles. Il n’est pas question que j’accepte que tout point de vue un peu viril soit censuré. J’habite en France et je compte bien faire valoir mon point de vue d’homme, dans un débat philosophique qui appartient à tous. Nous vivons dans une société qui n’accepte plus la moindre différence, mais ne comptez pas sur moi pour le tolérer. Hommes et femmes sont différents. Ces différences sont belles et utiles dans un cadre de complémentarité, et je ne laisserai à personne le droit de les dévoyer, sans dénoncer son action.

3 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    Dans la Silicon Valley, les femmes sont mal vues :

    Figaro du 06/11/2013

    Peut-être assimilent-ils femmes et manque de rentabilité dans un secteur économique de pointe et risqué ? A moins que ceux qui ont révolutionné notre monde soient des cons.

  2. Ping de Durandal:

    Au tour du site Nouvelles de France de subir les attaques des chantres de la liberté d’expression :

  3. Ping de Durandal:

    Je ne suis pas le seul concerné en ce moment. Après Joe le Corbeau sur Face book, voici le « Rouge et le Noir » hacké par les tenants de la démocratie par le peuple :

    NDF du 21/10/2013