Accueil » Homme en lutte » Rocky Balboa, pour quoi les hommes se battent ?
AIMELES Antiféminisme

Rocky Balboa, pour quoi les hommes se battent ?

Publié le 26 octobre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

le 5, Rocky aura perdu nombre d’illusions. Sa femme est bien plus assise que lui, beaucoup plus claire-voyante. Il aura fallu toute une vie à Sylvester Stallone pour qu’il comprenne qui menait la barque familiale en réalité. Tant et si bien qu’elle l’avertira de nombreux dangers bien avant qu’il n’en prenne conscience. Ici, ce sont les femmes qui l’initient aux sentiments, qui le précèdent, qui font de lui leur jouet, quand bien même il ne s’en aperçoit pas dans le script. Cette incompréhension atteindra son apogée dans le 6. Inconscient de son rôle d’homme, et de la nécessité d’une morale, il nous présentera l’image d’une fille-mère victimisée, où le père biologique de l’enfant est entièrement squizzé, et où Rocky viendra jouer les sauveurs. Bien entendu, l’enfant de cette fille-mère l’accueillera avec la plus grande bienveillance et cette joyeuse famille recomposée fera l’union autour du ring. Idyllique, mais très loin de la réalité (sauf peut-être pour les gens riches pour lesquels certaines femmes cupides sont prêtes à tous les arrangements afin de leur extorquer une vie débarrassée de tout souci matériel). Évidemment, il ne pouvait divorcer de la parfaite Adrienne, qui mourra dans des circonstances mystérieuses. Cependant comme Adrienne, la parfaite fille-mère saura rassurer Rocky face aux épreuves, « tu es maître de ta vie, tu en es le seul juge », Rocky ayant besoin de l’approbation de femmes autour de lui.

 

 

L’évolution d’Adrienne, l’évolution de notre conscience des femmes au cours de notre vie d’homme :

 

Rocky 1, la timide qui renferme certainement une personnalité très riche !

rocky1

 

 

Rocky 2 : Adrienne prend du poil de la bête :

 

rocky 2bis

Rocky 3 : Adrienne guide Rocky au-delà de ses propres peurs. Sa machine à gagner est grippée :

 

 

rocky3

 

Rocky 4 : opposition des couples ou doubles diaboliques ? Le jeu du miroir…

 

dragofemme drago

 

 

 

rocky4

 

 

Rocky 5 : Adrienne prévient la chasse médiatique, elle anticipe les erreurs de Rocky, elle est définitivement supérieure moralement à Rocky :

 

rocky 5

 

Rocky 6 : la parfaite Adrienne est morte. Elle est remplacée par son double, devenue une pauvre fille-mère éplorée mais tout aussi manipulatrice que la première :

 

rocky6bis

 

 

Enfin, pour quoi se battent les hommes ?

 

Tout le succès de la série est basé sur l’absence de clichés, parfois même Rocky a un petit côté antihéros. Mais quand il s’agit de sentiments, Rocky subit. Il ne mène pas la barque du couple. Progressivement Rocky en prend conscience mais cette compréhension parcellaire n’empêchera pas Sylvester Stallone d’échouer dans sa vie personnelle. Il divorcera trois fois et nourrira autant d’ex-familles, reproduisant implacablement le modèle que lui avait légué son père.

 

A travers cette série, Sylvester Stallone nous livre quelques clefs pour avancer dans nos vies. Mais aujourd’hui, il nous faudra aller plus loin et mener un autre combat. Rocky se bat pour Adrienne et avec l’aide de Dieu. Or cette époque idyllique qui a couru du moyen-âge jusqu’à nos jours, est terminée. Il est clair qu’aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de nous reposer sur nos femmes. L’assise publique dont nous pouvions profiter en cas de conflit, n’existe plus du tout. Ainsi, nous sommes comme de petits moineaux face à des chats, car notre assise morale est bien faible en comparaison de celle des femmes. Les hommes de l’ancienne époque, sûr de leur fait, se battaient pour l’amour d’une belle, qui, en échange de son engagement d’homme et de son travail, lui donnerait des enfants, et un foyer chaleureux. Les hommes appréhendaient la force des femmes de manière progressive, souvent soumis, mais certains de survivre quant à la nécessité que l’épouse avait d’entretenir sa force de travail (celle de son mari) à un bon niveau. Aujourd’hui cette contrepartie s’efface. Les femmes ont toujours besoin des hommes, mais elles se sont servies de l’Etat pour leur extorquer de l’argent sans leur consentement et sans devoir rendre des comptes. Les hommes eux, pauvres fous, se battent toujours pour l’amour de la belle, et même maintenant de la fille-mère. Et leur esclavage qui connaissait un semblant d’échange à « >

Lire la suite

26 Commentaires