Accueil » C'était mieux avant » (Sainte Thérèse d’Avila) : Les catholiques n’ont rien à envier aux libertins
AIMELES Antiféminisme

(Sainte Thérèse d’Avila) : Les catholiques n’ont rien à envier aux libertins

Publié le 15 octobre 2014 par Léonidas Durandal à 8 h 35 min

« Quand coucher n’est pas tromper », France Culture du 28/08/2014.

5 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Petite élévation au-dessous de la ceinture, ou la Bonne Nouvelle des sexes » KTO du 11/03/2018.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « L’étreinte des corps – Carême dans la Ville », du 07/04/2017.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « L’échangisme : coquineries de la honte consommée », JRE du 19/01/2015

  4. Ping de alexandre:

    Bien dit Durandal. L’érotisme prends sa source dans le mystère, la patience, la sublimation. En face nous avons « Osez le clito »… ah ah ah!  Le vrai orgasme est spirituel, le faux est simplement mécanique -pour les hommes comme pour les femmes- et est fondamentalement insatisfaisant; l’insatisfaction chronique étant un des principaux moteur du capitalisme moderne. 

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.