Accueil » Homme en lutte » Savoir s’habiller correctement au bureau pour un homme : le costume
AIMELES Antiféminisme

Savoir s’habiller correctement au bureau pour un homme : le costume

Publié le 30 janvier 2020 par Léonidas Durandal à 23 h 40 min

des motifs. Pas de velours avec du lisse par exemple (veste pantalon), pas de motifs qui soient dissemblants, bref une sorte d’unité doit se dégager de votre habillement, même si des différences sont jouables.

Plus vous vous écartez d’une forme d’unité entre la veste et le pantalon, plus vous devrez faire preuve d’une connaissance poussée des harmonies de couleur et de texture. La seconde couleur proviendra généralement de la chemise qui vous permettra de jouer sur des différences entre pantalon et veste. Certaines couleurs s’accordent. D’autres pas. La chemise blanche est un grand classique indémodable. Elle passe presque partout, surtout avec un gris bleu/noir. Sinon, choisissez des couleurs sobres, c’est à dire souvent pastel pour les couleurs claires, des demi tons, pas de rouge criant par exemple, ni de jaune poussin, ni de vert fluo etc.

Plus une couleur sera sobre plus elle aura de chance de s’allier avec la couleur de votre costume. Personnellement, j’allie les tons au gré de mes humeurs, mais j’ai un côté artiste très développé, et tout le monde n’a pas l’expérience et l’intuition pour s’y risquer. Quelle importance me direz-vous ? Eh bien sachez que le langage des émotions est intimement lié au langage des couleurs, et que le jour où vous parlerez ce langage, vous serez également apte à progresser et à donner une image de vous plus cohérente, parce que votre intérieur dialoguera avec votre extérieur, et avec les autres, parce que certaines couleurs apaiseront votre colère ou chasseront votre tristesse etc.  parce qu’elles engageront votre entourage à sur la même voie que vous. Cela dépasse l’objet de cet article.

La couleur de la cravate, c’est l’aboutissement de cette démarche de cohérence. Elle doit ressortir sans choquer, elle doit faire unité tout en se détachant du reste. Donc des couleurs qui vont ensemble, ou des tons identiques, mais du beau par-dessus tout. Le niveau d’excellence en matière de cravate en dira long sur le niveau d’excellence que vous aurez atteint dans vos relations aux humains, et donc sur votre capacité à faire du fric tous ensemble, pour la gloire du monde entier.

La position de la cravate

Ni trop longue, ni trop courte, le bout de la cravate doit juste cacher la fermeture de la ceinture ou le bouton de votre pantalon. Ne la fourrez surtout pas dans le pantalon. Soit dit en passant, je suis un adepte des bretelles. J’ai découvert que la ceinture enserrait l’estomac, surtout après manger, empêchait donc de réfléchir de manière sereine. Les bretelles moins pratiques, mais avec un potentiel esthétique plus fort que la ceinture (cette dernière devant être généralement noire et en cuir), sont particulièrement adaptées pour les gros. Elles leur donnent même une certaine prestance, en contribuant à masquer leur embonpoint. Attention cependant, le port de bretelles nécessite souvent des pantalons un peu plus longs pour bien tomber sur les chaussures. Faites en un avantage si vous allez dans une friperie et si vous tombez sur un exemplaire qui vous plaît mais aux jambières trop grandes.

Vous allongez la taille de votre cravate en diminuant la taille du petit pan quand vous commencez votre noeud.

Le nœud de la cravate doit faire « bouffer » la partie haute, mais pas trop. Si votre cravate n’est pas assez bouffante, au lieu de l’enrouler deux fois en la nouant, enroulez la trois, voire quatre fois autour du pan le plus mince. Attention, une cravate qui bouffe trop est la marque d’un prétentieux.

(J’ai eu du mal à trouver une cravate relativement bien nouée sur la recherche image. Et puis je suis tombé sur un site pour devenir un maestro de la cravate)

La partie haute de la cravate doit s’intégrer parfaitement avec le col, le prolonger en quelque sorte. Ni être en retrait du col, ni le « surmonter ».

Les modes en la matière ont été désastreuses. A la fin des années 80, les cravates minces prospéraient. Moult condamnés à mort par pendaison circulaient dans les rues. Aujourd’hui encore, pas mal de mariés décident de faire trop bouffer leur cravate. Le juge aux affaires familiales les rétablit parfois, et heureusement, « >

Lire la suite

23 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "La créatrice des moufles de Bernie Sanders est désormais débordée" figaro du 23/01/2021.

    D'horribles moufles pour le vieux coco cocu. Lady gaga style hunger games le jour de l'investiture du président snow. Et 200 000 drapeaux américains signifiant autant de morts du covid en lieu et place d'un public qui aurait été impossible à réunir. En matière de symboles, y-a pas à dire, si ces démocrates ne soutiennent pas ce qu'ils avancent …  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Est-il bien raisonnable de s’habiller si moulant?" Figaro du 13/11/2020.

    Une bonne stérilité pour avoir voulu plaire. Rien de plus significatif jeune entrepreneur. 

  3. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal,

    Quel est le texte où je suis intervenu pour dire que la majorité des gens durant ma vie ont voulu m'annihiler et où vous me demandiez pour quelle raison c'était le cas ?

    Cordialement,

    Cyrus