Accueil » Homme en lutte » Savoir s’habiller correctement au bureau pour un homme : le costume
AIMELES Antiféminisme

Savoir s’habiller correctement au bureau pour un homme : le costume

Publié le 30 janvier 2020 par Léonidas Durandal à 23 h 40 min

chemises portées à même le corps qui du coup, se saliront moins vite et qui pourront resservir après un petit passage par la penderie.

Choisissez des gilets de peau blancs à manches longues surtout si vous devez tomber la veste, que vous êtes en été (forte luminosité) et que vos chemises sont devenues transparentes à force d’être lavées. L’effet manches courtes blanches du gilet de peau + peau sombre des avant bras, est du plus mauvais effet.

Plus généralement, choisissez de laver un vêtement en le jugeant à l’aspect et à l’odeur. Au moindre défaut, il doit être envoyé au nettoyage. Les journées sont longues, vous vous voyez souvent toute la journée avec certains collègues, et la moindre négligence devient vite insupportable quand les heures s’accumulent, autant pour la personne qui en est coupable que pour celles qui en sont victimes.

Certaines personnes ne veulent pas se poser de questions en la matière, et nettoient trop souvent leurs habits. Ce sont les mêmes qui s’abîment la peau à force de la nettoyer, et qui en vérité, ne connaissent rien à l’hygiène. La bonne santé, n’a rien à voir avec l’aseptie. Pour cette même raison faîtes très attention à l’emploi de parfum quand vous devez rester longtemps avec des convives, des collègues. Testez les avant, pour savoir comment ils se marient à votre odeur corporelle (ils peuvent tourner sur certaines peaux selon leur acidité). Et si l’eau de toilettes se met sur la peau, évitez de le faire avec les parfums surtout si votre sudation est importante. Appliquez-les parcimonieusement sur des bouts de vêtements, de sous-vêtements. Personnellement, je suis plutôt d’avis d’utiliser un savon à l’odeur agréable, qui en posant les mêmes questions que le parfum (un savon doit convenir à votre peau), ne présente pas les mêmes risques.  

Les cols des chemises peuvent vous irriter le cou lorsque vous les portez avec une cravate. Il existe des produits pour les assouplir à base d’amidon. Mettez de la lessive liquide directement sur vos cols de chemise juste avant de les laver s’ils commencent à jaunir (et ils ont toujours tendance à jaunir tout comme les poignées).  

Je ne vous parlerai pas plus des manteaux et autres par-dessus pour lesquels mes compétences sont trop limitées.  

L’habit fait-il le moine ?

Malheureusement, l’habit fait souvent le moine auprès d’une population prompte à vénérer une personne pour sa position sociale. C’est une triste réalité particulièrement marquée en France. L’obséquieux jaloux est une des plaies de notre pays, marque d’une race servile. Vous ne devez donc jamais hésiter à jouer des apparences avec de telles personnes, si vous voulez obtenir un avantage d’elles. Combien d’exemples d’employés venus de nulle part ont réussi à usurper de hautes fonctions rien que par leur attitude ? L’un s’est fait passer pour un gradé, l’autre pour un directeur d’aéroport, et leurs collègues n’y ont vu que du feu. Les guerres ont continué à se mener, et les avions à décoller. Avec prestance et modestie, ils ont fait tourner la fabrique à crétins. Difficile de leur en vouloir. Je ne connais pas véritablement les secrets de ces magiciens, mais je sais qu’ils ont la capacité de jouer sur tous ces ressorts intérieurs médiocres de personnes qui jugent sur la qualité des oripeaux.

Entendons-nous, bien s’habiller doit rester une nécessité et un plaisir. Pas question de renoncer à un tel langage culturel riche. Cependant, l’habit peut devenir aussi une arme avec ceux qui le surinvestissent, toutes ces personnes qui ne croient pas aux qualités intérieures d’une personne, ou qui les confondent strictement avec son aspect. Avec celles-là, aucune de vos raisons ne réussira à les convaincre. Elles vous jugeront selon votre force sociale, et votre habit les aidera à vous jauger.

L’inverse est aussi vrai, vous pouvez vous habiller mal pour obtenir certains avantages. Un roi qui voulait savoir ce que son peuple disait de lui, s’était revêtu d’une tenue de mendiant pour parcourir les rues de sa capitale. L’histoire ne dit pas ce qu’il apprit, et s’il a réussi dans ses fonctions, mais il sut probablement à quoi s’en tenir. Certains préfèrent continuer à vivre dans leurs illusions. D’autres en profitent. 

Je croirais manquer à la prévenance la plus élémentaire, surtout sur ce site, si je ne vous donnais pas un dernier conseil en la matière « >

Lire la suite

23 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    "La créatrice des moufles de Bernie Sanders est désormais débordée" figaro du 23/01/2021.

    D'horribles moufles pour le vieux coco cocu. Lady gaga style hunger games le jour de l'investiture du président snow. Et 200 000 drapeaux américains signifiant autant de morts du covid en lieu et place d'un public qui aurait été impossible à réunir. En matière de symboles, y-a pas à dire, si ces démocrates ne soutiennent pas ce qu'ils avancent …  

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    "Est-il bien raisonnable de s’habiller si moulant?" Figaro du 13/11/2020.

    Une bonne stérilité pour avoir voulu plaire. Rien de plus significatif jeune entrepreneur. 

  3. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal,

    Quel est le texte où je suis intervenu pour dire que la majorité des gens durant ma vie ont voulu m'annihiler et où vous me demandiez pour quelle raison c'était le cas ?

    Cordialement,

    Cyrus