Accueil » Retour sur nous » Se prendre en main en tant qu’homme
AIMELES Antiféminisme

Se prendre en main en tant qu’homme c'est pas que de la faute aux femmes

Publié le 5 octobre 2021 par Léonidas Durandal à 16 h 35 min

positifs, ou des milieux pauvres et maltraitants, complexité humaine oblige.
 
Pensez seulement à ces nourrices venues de milieux pauvres, qui allaitaient les enfants de riches, tout en devenant un repère psychologique supérieur à ces mères naturelles qui mettaient leur progéniture de côté. Pensez à ces mères immigrées qui vivent dans la plus grande misère mais prêtent une attention démesurée à leurs enfants. Ces mères n’en feront pas des civilisés à elles seules, mais elles leur donneront toute latitude pour le devenir, tandis que nous peinons à trouver du temps pour nos enfants et qu’immanquablement, nous disparaissons. Le grand remplacement de populations riches et éduquées par des populations pauvres ne se paye pas de théories fumeuses sur l’évolutionnisme et l’adaptation de l’humain à son environnement (ici, le pauvre n’est pas du tout adapté à son nouvel environnement, mais il réussit pourtant bien mieux que l’autochtone), évolutionnisme qui concourt plutôt à notre perte par un matérialisme ridicule et une vision sclérosante de l’humanité.
 
Les tenants du parti animaliste masculiniste ont aussi tendance à penser que la puissance et la richesse aurait la force de régler tous les problèmes avec les femmes. Fantasme religieux d’hommes parvenus, puisque ceux-là, souvent plus riches que la moyenne et mieux éduqués sont pourtant les premiers à se retrouver sur des forums mgtow pour se plaindre des femmes ou « trouver leur propre voie ». Ils n’ont même pas la lucidité de constater que leur statut social ne les a pas préservés des problèmes de « mixité ». Ou pauvres et médiocrement jaloux, ils reproduisent un système de pensée communiste à travers le concept de lutte des sexes qu’ils n’identifient même pas comme source de leur rancoeur.
 
S’il n’est pas possible d’effacer notre animalité, nous sommes destinés à l’humanité, et même d’être « à l’image de Dieu ». Nous ne nous élèverons pas au-dessus de notre animalité par moins d’amour, mais au contraire en devenant catholiques, que nous soyons riches ou pauvres, surtout pas en nous confinant dans un matérialisme ridicule.
 

L’homme, ou la femme d’ailleurs, qui met son espérance en des rapports animaux (réussite sociale) ne se reproduit pas, ou mal. Au contraire, l’homme de foi, riche ou pauvre, se reproduit lui, parce qu’il aime encore. Les grands, les puissants, qui ont tout consacré à leur réussite matérielle et sociale, souvent ne sont rien et ne donnent rien au monde. Quel ridicule de vouloir leur ressembler !
 
Pour aimer la femme, l’homme de foi doit agir de manière responsable. Il doit donc savoir imposer aux femmes des règles sociales, puisque telle est sa fonction principale, fermes mais justes. Et sur ce chemin, il serait temps que chaque garçon de notre société décadente commence à se prendre en charge pour devenir un homme, au lieu de se chercher des excuses rationnelles. Et surtout qu’il arrête de pleurnicher sur les femmes qu’il rencontre mais commence à changer intérieurement. En l’occurrence, chaque garçon devrait se demander s’il ne fait pas partie du problème de stérilisation occidentale lorsqu’il se comporte en gamin capricieux ou indolent, plutôt que d’accuser les femmes d’être amorales.

 

Exemple

 
Quand elles nous ont bien maternés, les femmes nous renvoient brutalement à nos responsabilités lorsque leur intérêt est en jeu. Par exemple, après vous avoir laissé les baiser n’importe comment, elles pourront vous dire texto : « tu as voulu éjaculer en moi, désormais tu as un enfant, et tu devras payer toute la vie pour un coup de bite, c’est comme ça, assume tes responsabilités. »L’homme sera dépité. Il ne verra que perfidie et mensonge, là où il s’est bercé lui-même d’illusions. Il voulait rester un enfant, et elle lui a mis la bonne tarte qu’il méritait. Bénie soit-elle. Cette femme l’aura fait grandir. Le cas échéant, si cela vous arrive personnellement, vous la détesterez pour ça. Ne serait-il pas plus constructif de détester l’enfant imbécile qui vivait en vous et nourrissait en lui une crédulité toute maternelle ?
 
 
Lorsque vous avez été trahi, et plus généralement quand vous rencontrez une difficulté dans la vie, 3 réactions vous tentent. Vous pouvez vous dire : « j’ai été piégé, c’est de la faute aux autres, au monde ». Si vous êtes un peu plus mâture, vous penserez : « J’ai été puni pour mon immaturité. » Et enfin, si vous êtes un adulte accompli, vous saurez : « il/elle a profité de mon immaturité ». Après un échec, toutes les parties sont « coupables », ni seulement vous, ni seulement l’autre. Dans ce dernier cas seulement, vous entrerez dans le monde complexe de la vérité, du bien et du mal, des apparentes contradictions « >

Lire la suite

4 Commentaires

  1. Ping de Cyrus de sexe male:

    Bonsoir M. Durandal,

    J'espère que vous allez bien. Il y a ici, à New York, le leader du mouvement America First, Nicholas John Fuentes, à la tête des Groypers, âgé de 23 ans. Un des plus grands soutiens, des plus vocaux soutiens de Donald Trump depuis quasiment le début. Un nationaliste, un conservateur, un chrétien, qui veut défendre son pays et favoriser une vie normale pour des gens normaux. Je le suis depuis quelques années et je vous recommande d'en faire de même. Il est natif de Chicago et réside dans cette ville. Je le vois comme un futur Président des États-Unis.

    Voici la vidéo : America First Protesters Face Off with BLM in NYC – YouTube

    Cette vidéo campe parfaitement les camps qui s'affrontent férocement et vicieusement : les nationalistes catholiques contre toute la galaxie gaucho-mondialiste démoniaque, dont les Antifas (toujours de pacotille) et les Black Lives Matter font partie.

    Comme ils le résument bien : Fuck Antifa !

    Cordialement,

    Cyrus

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) "AVEYRON | Le père opposé à la vaccination de son fils obtient gain de cause" France 3 occitanie du 06/10/2021.

    Et la mère maltraitante qui voulait faire vacciner son enfant de 12 ans alors que le bénéfice risque est défavorable à cet âge, je suis sûr qu'elle en a la garde. 

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    "COMMENT LES RÔLES DE GENRE ONT ÉTÉ INVERSÉS." Athonne McGinnis du 13/05/2016.

    Donc les hommes doivent devenir aussi indépendants que les femmes pour avoir accès aux femmes. L'homme doit calquer son comportement sur celui d'une dépravée dont l'espérance de vie d'un mariage avec elle avoisine 7 ans. Quel avenir !

    Le sexe est un moyen de rassurer des femmes paumées et d'engager des hommes contre leur gré. Voilà tout. Et ça, ça mène directement au divorce et à une quantité d'emmerdes monumentales.  

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.