Accueil » Confusion des sexes » Se travestir en femme pour survivre ?
Antiféminisme Aimeles

Se travestir en femme pour survivre ?

Publié le 25 janvier 2017 par Léonidas Durandal à 14 h 00 min

Avant, les hommes qui se travestissaient nous faisaient rire. Aujourd’hui, le réseau LGBTIQ a imposé son lot de revendications politiques en la matière. Les transexuels sont devenus des transgenres qui se réfèrent pourtant à une identité sexuelle caricaturale. Leurs revendications en termes de mutilation génitale a été prise en compte par notre société qui depuis 2010 rembourse les actes médicaux de ces personnes qui ne « sont plus malades ». La plaisanterie à leur sujet peut vous envoyer devant un tribunal pour crime d’homophobie.

Au-delà du trouble hormonal, des perturbateurs endocriniens, des sévices subis, la revendication transexuelle renferme un drôle d’aspect politique : préférer appartenir à l’autre sexe. Dans l’imaginaire féministe, vouloir devenir homme, peut se comprendre facilement. Il s’agit là d’accéder au statut supérieur de dominant, patriarcal et tout le toutim. Mais à l’inverse, qu’est-ce qui pourrait pousser des hommes à choisir de devenir femmes dans un monde où les femmes sont oppressées ? Ici comme ailleurs, la théorie féministe échoue à expliquer la réalité. Ce genre de cas, ne devrait pas exister, surtout en dehors de questions médicales.

Or, cette pratique existe bien. « Courrier international » qui ne peut être soupçonné d’être un journal réactionnaire, a publié un article sur le sujet. Au Japon, une quantité non négligeable d’hommes, veulent pouvoir souffler de temps en temps en s’habillant en femmes et en fréquentant des clubs prévus à cet effet. Leur but n’est pas de changer de sexe. Juste de se travestir pour souffler. Mais souffler de quoi exactement ?

Loin d’être dominants dans cette société moderne, les hommes japonais, comme tous leurs coreligionnaires occidentaux, se retrouvent dans une carcasse vide, celle de leur propre corps social masculin. Et ce vide n’est rempli qu’en le féminisant. La femme est aujourd’hui le plein. L’homme le vide. Vide, est son pouvoir familial, son pouvoir social, sa stature de sous-consommateur par rapport aux femmes. Il peut entretenir l’illusion autant qu’il le veut, essayer de se protéger dans des niches que les féministes traquent sans relâche, conserver sa femme auprès de lui malgré sa faiblesse évidente, il n’en reste pas moins le sous-produit de notre modernité. A tel point que des hommes qui l’ont compris, se soulagent en étant femmes quelques instants, juste pour pouvoir diminuer la pression qui est la leur, eux qui n’ont aucun avantage sexo-spécifique dans cette société là. La liberté d’un homme qui doit travailler sans aucune reconnaissance, ou qui est attaché par le droit familial, est nulle. Continuer à vivre dans ces conditions pour les plus fragiles, ou au choix, pour les plus adaptés à ce monde nouveau, ce sera faire le choix d’être femme, quelques instants pour respirer. 

Loin de stigmatiser ces hommes en tant qu’antiféministes, il faudra que nous comprenions à quel point la machine a pu être castratrice à leur égard. Ils ne veulent pas être femmes. Ils ont seulement trouvé ce moyen là pour exercer leur libre-arbitre. Ostracisés dans leur masculinité, ils ont été poussés à se féminiser pour survivre psychiquement. Et ce phénomène n’est que la partie émergée d’une île de glace bien plus vaste. Songeons simplement combien les comportements masculins sont dénoncés comme négatifs dans notre société. La prise de risque ? Gaspillage. La violence ? Forcément destructrice. La liberté de parole et d’action ? Une atteinte aux personnes.

Evidemment, tous les hommes ne se déguisent pas en secret pour échapper à leur statut. Cependant, chaque homme pourra se faire la remarque à quel point il est poussé en ce sens. Combien à chaque fois qu’il adoptera un bon comportement féminin, il sera récompensé par la société. Et combien à l’inverse, il sera sanctionné.

Materner ses enfants, est par exemple devenu une obligation pour lui. Seuls les hommes de notre élite, qui elle-même a décidé de ces changements, peuvent y échapper en se payant une nounou à plein temps. Les autres, doivent accepter la mixité dans leur couple au sujet de toutes les tâches domestiques sous peine de passer pour d’affreux réactionnaires. Des films comme « 3 hommes et un couffin » les y ont préparés tout comme le discours féministe-médiatique ambiant de ces 70 dernières années. Dans le travail, ils doivent aussi approuver ce mélange des genres, quand bien même celui-là serait une catastrophe. Or la plupart du temps, il l’est, il n’y a qu’à voir les milieux professionnels qui se sont entièrement féminisés pour le pire (médecins, juges, enseignants etc.), et où la mixité a disparu au détriment des hommes qui ont été chassés de ces emplois… Autre cas, devant un tribunal, un justiciable sera particulièrement sanctionné s’il n’a pas la chance d’être du sexe féminin. En « >

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

58 Commentaires

  1. Commentaire de Cyrus:

    Bonjour à tous,

    Voici une autre manifestation de l’horreur : http://www.journaldequebec.com/2018/01/03/un-garcon-de-10-ans-cree-un-club-de-drag-queens-pour-enfants#cxrecs_s

    Son communiqué sur Instagram me fait penser qu’il a été rédigé soit par lui mécaniquement à force d’entendre la même chose dans son entourage à tous les jours ou par le service des communication de Human Rights Campaign.

    Louche et triste…

    Cordialement,

    Cyrus

  2. Commentaire de gastirad39:

    Des chauffeurs de bus en jupe ? Des stars de la mode en vêtements féminins ?

    Et si c’était le signe d’une libération des hommes

    Le signal d’alerte qui hurle qu’ils ont compris qu’on les prend pour des cons depuis 1971 ?

    De nos jours le liberté est féminine, alors que les hommes sont morts par millions en la revendiquant.

    Avec la mode des 2 présentateurs à la télé, la différence devient éclatante: hommes en complet cravate de couleur terne, femme en tenue « libre » voire sexy éclatante à côté du mâle coincé.

    Oui les femmes dominent les mecs ! Dans la femmille comme partout dans la société.

    Allez les mecs, vous n’avez rien à perdre sinon vos chaînes !

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Homme ou femme : et si vous aviez le choix, pour quel genre opteriez-vous ? », Figaro madame du 23/05/2017.

    A part cela, la théorie du genre, ça n’existe pas.

  4. Commentaire de Cyrus:

    Bonjour M. Durandal,

    Ce sujet se prête bien à ma question : avez-vous entendu parler de la Westboro Baptist Church aux États-Unis et si oui, qu’en pensez-vous ?

    Cordialement,

    Cyrus

  5. Commentaire de Cyrus:

    Bonjour Monsieur Durandal et à tous les autres aimables contributeurs du site,

    Voici une vidéo de Mahmoud Ahmadinejad, ancien Président de la République Islamique d’Iran de 2005 à 2013, sur la question de l’homosexualité :

    Vous imaginez bien pourquoi j’adore cette vidéo.

    M. Kasimar, je crois que vous allez l’aimer.

    Cordialement,

    Cyrus

  6. Commentaire de Cyrus:

    Bonjour Monsieur Durandal,

    En effet, vous avez raison. Je faisais davantage référence à ce qui se fait dans You Tube, surtout dans la section des commentaires. Ensuite, les moeurs aux État-Unis sont très déstructurés, surtout dans les milieux de gauche, mais pas uniquement.

    Quant au puritanisme, il n’est pas toujours langagier, parce qu’au vu de la vulgarité qui prévaut dans ce pays, il y a de quoi faire de multiples crises cardiaques. Il ne faut pas oublier que les États-Unis se sont principalement bâtis contre la monarchie et l’aristocratie britannique, c’est-à-dire contre la verticalité. Par conséquent, tout laissez-aller langagier correspond, dans leur mentalité, à un exercice de  » liberté « .

    Cordialement,

    Cyrus

  7. Commentaire de gastirad39:

    Lolo / Lola:

    Vous confondez Prière et Revendication, larmes et colère; nager dans le sens du courant et juste critique.

    La seule question qui se pose sur vos commentaires c’est :

    Combien vous paie-t-on ?

    Car, depuis 1971, date d’invention du féminisme,  les Parasites qui nous gouvernent ont les moyens financiers d’imposer leurs vues aux moutons qu’ils tondent toujours plus ras. Ils ont acheté, bien cher,  la plupart des médias, lancé à grand renfort de Pub et de Propagande des centaines de campagnes mensongères …

    Avec vous la petite monnaie suffit !

     

  8. Commentaire de Lolo:

    tu as oublié de dire « amen » à ta longue prière larmoyante.

    D’aulleurs j’en ai la larme à l’œil tellement c’est triste que ce tu racontes!

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Sortez des stéréotypes sexués que les féministes vous ont appris.

      • Commentaire de Lolo:

        Non mais sérieusement c’est vraiment tristes vos histoires, j’aimerais pas être à votre place. Ça doit être dur d’être la victime d’un complot féministe qui vous exploite et qui a supprimé absolument tous vos droits, faisant de vous des sous-citoyens. Mais ce qui m’étonne encore plus, c’est que vous et vos groupies décidez de rester en France malgré cette sous citoyenneté.

        D’ailleurs j’aurais une question sérieuse: que pensez-vous de l’Arabie Saoudite? Les hommes là bas sont-ils des sous-etres victimes des diaboliques femmes? Pourquoi ne pas faire un tour  là bas et laisser la France aux autres hommes qui ont gardés tous leurs droits et qui ne sont pas victimes du sexe faible ( et oui tellement faible que la société est obligée de leur venir en aide) et qui ne sont pas jaloux des choses faites pour aider les femmes?

        N’y voyez aucune ironie dans mes posts, j’essaie juste de comprendre votre monde et vision binaire et manichéenne.

        Cordialement, en espérant ne pas subir votre censure ( précisément celle que vous dénoncez) et un lynchage en règle par vos quelques sympathisants!

        • Commentaire de Léonidas Durandal:

          Vous ne voulez pas la censure, mais vous utilisez un argumentaire pourri, qui nous a été rebattu cent fois et qui n’a aucun fond parce que vous êtes incapable de répondre à l’article ou à mes remarques. Bien entendu que vous allez être censuré. Je ne suis pas là pour tolérer la médiocrité ici. Vous aurez bien l’occasion d’aller insulter des gens ailleurs pour montrer toute l’ampleur de votre virilité, et appeler cela argumentaire. Le monde est large et comme vous ne pleurerez pas, parce qu’un homme ça ne pleure pas, je n’aurai aucun remord. Il y a des règles sur ce blog. Si elles ne sont pas respectées sur Youtube, sur Google ou ailleurs aux désidératas des gauchistes, ici, elles s’imposent en toute justice et vous en avez bafoué plusieurs en un seul message. Référez vous à elles en page de garde, si vous espérez jamais pouvoir vous exprimer ici.

          • Commentaire de Cyrus:

            Bravo, Monsieur Durandal.

            Vous agissez tel un vrai monarque catholique. Tout le contraire des Anglo-Saxons qui, ces derniers temps, y vont à la mode : It is my ABSOLUTE right to do whatever IIIIIIIIIIIIII want, and, yo, get the fuck out of the way, you dirty leftist muslim ass licking dipshit.

            Pathétique, ne trouvez-vous pas ?

            Cordialement,

            Cyrus

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Nous sommes d’accord.
            Mais même chez eux, la liberté d’expression a beaucoup de limites. C’est un peu hypocrite de dire que tout est permis alors qu’en réalité, tout ne l’est pas. Il n’y a qu’à voir comment les féministes ont traité Donald Trump pour une phrase prononcée en privé…
            Il n’y a pas plus de politiquement correct que dans les pays anglo-saxons. Le puritanisme.

          • Commentaire de kasimar:

            débiter du vent ailleurs, pas féministe la guêpe 😀

          • Commentaire de kasimar:

            @Cyrus

            La liberté d’expression commence là où il n’y a pas d’insultes ou d’attaques ad-hominem. Cet individu peut très bien argumenter, mais dans un post où à 90% nous avons droit à des attaques ad-hominem, procès d’intention ou de charmants noms d’oiseaux, la censure s’impose.

            Ici nous sommes ouverts au débat, pourvu que les posts restent un minimum dans l’optique de débattre.

            Je pense également que Leonidas a été très bon de lui laisser ce post. Personnellement j’aurais plutôt laissé le soupçon d’argument qu’il y a dans sa diatribe

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            J’attends le prochain post.

        • Commentaire de Alban:

           

          Bonjour Lolo,

           

          J’ai l’impression que vous nous adressez deux messages contradictoires: en même temps que vous exprimez le souhait de nous comprendre et de communiquer avec nous, la forme de votre discours est plutôt agressive: vous traitez les intervenants ou les lecteurs de ce blog de « groupies », terme peu flatteur. Vous affirmez que notre vision est binaire et manichéenne donc primaire, ce qui peut heurter notre sensibilité. Vous suggérez même que nous nous expatrions en Arabie Saoudite alors que la situation des étrangers n’est pas des plus enviables.

           

          Dès lors, vous devez comprendre que la communauté d’Aime-les (car nous sommes une communauté, à notre manière) peut se sentir attaquée, d’autant que certaines personnes ont pu être de mauvaise foi ou malveillantes à notre égard; cela nous a échaudé et nous pouvons réagir de façon virulente pour cette raison.

          Pour la censure de votre message et le lynchage de la part des intervenants du blog, j’ignore quoi de vous voulez parler, je ne suis pas avec attention tous les commentaires et je ne connais pas vos interventions passées ici. Pourriez-vous m’éclairer sur ce que vous avez voulu dire? J’en serais très honoré.

           

          Pour vous répondre sur le fond, voici ce que j’ai compris de la pensée de M. Durandal:

          1) L’auteur n’a jamais affirmé qu’il y avait un complot féministe visant à faire des hommes des sous-citoyens à qui a on supprimé tous les droits.

          a)Ce qu’il a affirmé, c’est que le féminisme vise à donner des droits et une meilleure situation aux femmes. Or, ce mouvement n’ayant aucun limite, et la position masculine n’étant pas assurés, le féminisme fragilise obligatoirement la position masculine. Ce n’est donc pas un complot.

          b) Les hommes sont des sous-citoyens parce que les femmes sont plus nombreuses que les hommes en France. Comme l’auteur considère que les hommes et les femmes sont différents, que leurs intérêts sont donc différents, les femmes feront pencher la politique en leur faveur donc en défaveur des hommes, en faisant ainsi un groupe dominé. Dès lors, il est logique que les hommes deviennent des sous-citoyens.

          c) Certaines femmes peuvent se permettre de tuer leur mari sans qu’il y ait de réelle conséquence, comme Jacqueline Sauvage; ou certaines femmes peuvent ruiner la vie d’un homme en les accusant de viol comme Joanie Faircloth; ou la loi ne considère que les femmes maltraitées dans le couple. Objectivement, la loi donne des droits ou des passe-droits aux femmes parce qu’elles sont femmes et pas aux hommes parce qu’ils sont hommes alors qu’ils ont des problèmes spécifiquement masculins aujourd’hui.

           

          2)L’auteur n’a jamais fait d’article sur l’Arabie Saoudite à ma connaissance, il peut donc difficilement en parler.

           

           

          Vous avez également demandé pourquoi les partisans de M. Durandal et M. Durandal lui-même ne partent pas de la France pour autre part si nous sommes des sous-citoyens. Je souhaite apporter une réponse personnelle:

          J’aime mon pays, la France, son histoire, sa langue, sa culture. Or, mon pays s’affaiblit au point qu’il pourrait disparaître, et je pense que le féminisme participe à cet affaiblissement continu. Partir, c’est abandonner.

          Au niveau plus personnel, j’aime mes proches. Si je pars, qui les protégera des dangers à venir?

           

          Je ne peux m’exprimer sur les raisons de rester de l’auteur  car je ne les connais pas en détail, mais je peux vous assurer qu’il a de bonnes raisons.

           

          Voilà, j’espère avoir clarifié la situation. J’espère une réponse de votre part et ne pas vous avoir trop heurté,

          Alban.

          • Commentaire de Manuela:

            Merci du fond du cœur Alban c’est exactement ça. J’aime la France (et surtout ma Normandie pour ses belles prairies, ses vaches, sa crème, son beurre, son cidre…)

          • Commentaire de Alban:

            Je vous en prie, c’est venu du fond du cœur. Quant à moi, c’est plutôt ma Bretagne natale qui est mon bout de France, ses plages rocheuses et ses terres agricoles à perte de vue, sa musique, ses galettes et son cidre…

             

            Sinon, je pense savoir pourquoi l’homme dont vous parliez il y a quelques jours à Léonidas vous avait mis mal à l’aise, mais je ne sais pas si vous aimerez la réponse. Est-ce que vous voulez la connaître?

          • Commentaire de Manuela:

            oui dites moi je suis impulsive mais pas susceptible, je crois savoir ce que vous allez me dire.

          • Commentaire de Alban:

            Je ne pense pas que vous soyez susceptible, simplement je pense qu’on ne doit pas révéler ce qu’on a découvert si la personne n’est pas prête ou ne le souhaite pas, sauf urgence.

            Très bien, je me lance. Disons que l’homme dispose d’une libido importante, comme si un mâle était tout le temps en chaleur, et cette libido doit servir originellement à féconder la femme… Aujourd’hui, on a trouvé beaucoup de dérivatifs pour détourner voire épuiser cette énergie: grands projets unificateurs, mariage, pornographie…

            Dans un temps très ancien, il n’y avait rien ou presque rien qui détournait la libido de l’homme, d’autant que le nombre d’hommes avec beaucoup de libido (Rambo en gros) était probablement beaucoup plus élevé qu’aujourd’hui. Or, une libido élevée entraîne une baisse de l’empathie.

            Donc la considération pour autrui baisse.

             

            Cela entraîne plusieurs choses: une tendance de l’homme à violer celles qui sont étrangères à son groupe même s’il a une compagne, ou à capturer une étrangère pour la ramener dans son groupe. En guerre, les hommes peuvent tout massacrer: hommes, femmes enfants.

            Aujourd’hui, la majorité des hommes sont domestiqués: beaucoup s’emportent contre un violeur, alors que cela vient de la nature des hommes, c’est comme ça.

             

            Cet homme, ce ‘Cyprien’, il n’était pas très dangereux. Et pourtant… nulle femme n’assoupissait ses anciens instincts, il était libre de les déchaîner ou non… Vous étiez mal à l’aise pour ce qui était mais pour ce qui pouvait être.

             

            Qu’en pensez-vous?

          • Commentaire de Alban:

            Erratum, j’aurais dû écrire: « Vous étiez mal à l’aise non pour ce qui était mais pour ce qui pouvait être. »

          • Commentaire de Manuela:

            Merci de m’avoir répondu si rapidement.

            Si les hommes ont moins d’empathie à cause d’une libido débridée, ça pourrait expliquer certaines choses. Mais cela veut dire que l’homme soumis à des pulsions incontrôlables ne vas pas bien? Vous n’êtes pas non plus des taureaux qu’on met aux vaches… Si?

            Une libido très élevée n’est pas très grave en soit, sauf si le rapport est subit par le ou la partenaire.

            Rambo est attirant pour une femme enfin j’imagine qu’il est plus que d’autres hommes…;)

             

             

             

             

          • Commentaire de Alban:

            Je vous en prie, c’est un sujet qui m’intéresse beaucoup, ce que nous sommes et que nous avons été, d’autant que j’y avais déjà réfléchi auparavant…

             

            C’est plus subtil que ça: l’homme contrôle ses pulsions mais elles sont toujours là et grandiront, cela peut même devenir douloureux. Si elles ne sont pas satisfaites de manière socialement acceptable, il arrivera un moment où elles seront satisfaites d’une autre manière, sauf si l’on est prêtre… et c’est cela qui devient dangereux dans cette époque, car j’ai l’impression que certains sont plus proches de l’homme des cavernes que du métrosexuel et que les hommes pourraient désapprendre une partie de la maîtrise de cette libido…

            Mais cette maîtrise de la libido était nécessaire pour contrôler le nombre d’être humains que nous sommes devenus…

             

            Il n’y a pas que le sexe dans la vie ^^. Il y a l’amour, et d’autres choses aussi…

             

            Sauf qu’un homme à libido élevée, un rambo, trompera plus sa femme qu’un homme normal…^^

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Nous en sommes à l’âge de la pornographie. Rambo a les couilles vides.

          • Commentaire de Manuela:

            C’est intéressant, vous parlez de refoulement en fait, c’est aussi le cas chez les femmes à l’heure actuelle avec la course à l’égalité, le refoulement effectue des retours par divers moyens, (les romans de sexe par exemple) d’ailleurs ça me fait penser à la vidéo du raptor dissident, vidéo très intéressante sur le féminisme, il explique que les femmes fantasment sur la domination… Etrange n’est ce pas!!!

            En ce qui concerne l’adultère masculin je pense aussi que certains hommes retrouvent parfois un semblant de virilité la dedans, donc je ne sais pas si les RAMBO trompent plus, je ne suis pas convaincue.

            PS: Je préfère Boromir du Gondor. 😉

             

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Boromir : le traître qui a une révélation christique à la fin ?
            Intéressant, allongez-vous sur le canapé, nous allons un peu discuter de votre enfance…

          • Commentaire de Manuela:

            Oh non pitié pas ça!!!  (On est pas obligé de s’allonger chez le psy)

            Je parlais juste de son physique je m’en fiche du reste et puis il se fait tuer de toute façon.

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Dommage, c’était plutôt marrant.

          • Commentaire de Manuela:

            Marrant, ça dépend du point vu, vous êtes obligé d’analyser toutes les femmes?

            Je n’ai pas envie de parler de mon enfance ici, je ne vois pas de lien particulier avec ce personnage de film, monsieur Léonidas.

            Je vais vous donnez tout de même un indice  : Je suis la fille de José et Lili (dans scène de ménage) mais en plus dépressifs… ça vous met sur la voie déjà.

             

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            En fait, j’aurais surtout trouvé marrant que vous trouviez le personnage de Boromir attirant. Parler de son physique en tant qu’homme, cela ne m’était même pas venu à l’idée.
            Cependant je retiens la parenté José/Lili qui fait voyager mon imagination !

          • Commentaire de Alban:

            La pornographie permet de détourner cette libido, elle n’est pas supprimée, je parlais des stades antérieurs…

             

            C’est qu’un homme dominant dominera les autres hommes, il sera le chef, ses enfants seront donc mieux nourris et auront une meilleure place dans le groupe, de meilleures chances dans la vie… quelle femme ne veut pas le meilleur pour ses enfants?  D’autant qu’elle aura accès à de beaux bijoux, sera bien nourrie et son statut social sera élevé… donc il y a des avantages à fantasmer de domination, même si cela n’est pas conscient

             

            En même temps, c’est difficile de voir des « rambo » tromper leur compagne aujourd’hui: entre le séparations, les divorces, les applications et les sites de rencontre de rencontre, on a accès à un choix important et varié si on a de bonnes prédispositions… S’il est jeune, il pourrait rompre la relation et passer à quelqu’un d’autre ou se faire quitter assez rapidement.

            Mais un homme dominant n’est pas qu’un « rambo », c’est une image: dans le genre dominant, un « Boromir » n’est pas mal non plus.

             

          • Commentaire de Manuela:

            En fait vous avez raison, mais je crains un peu ce que vous pourriez me dire.

          • Commentaire de Alban:

            Addendum: aujourd’hui, le statut social et l’intelligence comptent autant voire plus qu’un très bon physique pour un homme.

          • Commentaire de Alban:

            J’ai vu votre dernier message; il est vrai que connaître le côté obscur de l’Homme peut être inquiétant. Aussi je ne ne vous parlerai donc plus de ce genre de choses sauf si vous le souhaitez encore et si je le souhaite encore, Manuela.

          • Commentaire de Manuela:

            ne vous inquiétez pas je ne crains pas le côté obscur de qui que ce soit. Vous pouvez discuter si vous le souhaitez, cela ne me gêne pas du tout

          • Commentaire de Alban:

            Très bien.

        • Commentaire de kasimar:

          Mon commentaire a disparu :'(

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Comment faire respecter les règles, si mes acolytes ne les respectent pas : pas d’insulte, pas de défense en meute durant un débat. De la civilité. Nous devons être des exemples. Vous avez le droit de me censurer si je ne respecte pas les règles.

          • Commentaire de kasimar:

            D’accord, mais cet individu lui-même trolle ouvertement. Je veux dire il a tout à fait le droit de ne pas être d’accord même à 100%. Mais de là à lancer des piques parce qu’il est scandalisé, c’est un peu trop fort de café.

            Il ne faut surtout pas qu’il s’imagine que je vais laisser des individus quels qu’ils soient dénigrer le travail qui est fait.

            M’enfin c’est pas grave

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            Un jour, je vous demanderai de vous occuper de modérer les commentaires. Pour l’instant je m’en charge. Vous pouvez me demander de censurer un commentaire s’il vous excède. J’étudierai votre demande.

          • Commentaire de kasimar:

            Enfin vous avez surement du vous en rendre compte depuis le temps à quel point c’est plus fort que moi de répondre à ce genre de personne.

            Surtout quand je me sens indirectement concerné par l’intéressé : « Cordialement, en espérant ne pas subir votre censure ( précisément celle que vous dénoncez) et un lynchage en règle par vos quelques sympathisants! »

          • Commentaire de Léonidas Durandal:

            J’ai bien vu. Et depuis des années, je vous demande de prendre de la hauteur. Moi aussi il me faut faire des efforts parfois. Je progresse petit à petit. Faites de même.

          • Commentaire de kasimar:

            Très bien désolé, il y a des jours comme celà, où la vie en dehors de la dimension virtuelle nous rattrape, comprenne qui pourra:(

            Je pense que je suis beaucoup plus sensible que je le laisse transparaître, et effectivement va falloir travailler là-dessus

            . Pas de problème pour modérer les commentaires, vous pourrez compter sur moi.

    • Commentaire de kasimar:

      Moi ce qui me mets la larme à l’oeil ce sont vos « arguments »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription