Accueil » Rire » (Vidéo) Etude du CNRS : les hommes auraient privé les femmes de viande
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) Etude du CNRS : les hommes auraient privé les femmes de viande

Publié le 13 décembre 2017 par Léonidas Durandal à 21 h 12 min

Les femmes seraient trop petites parce que les hommes les auraient privés de viande. Une blague ? Non. Du pur féminisme.

Nous sommes encore au 19ème siècle ou des femmes peuvent déclarer, sans risque d’être enfermées, que “la science est une invention masculine”.

Hier, cette science incomprise et dénoncée comme masculine était ignorée, voire honnie par de nombreuses femmes qui voulaient inventer autre chose. Aujourd’hui, indifférenciation oblige, ces femmes ont conquis les plus hautes places au sein d’un des principaux organismes de recherche d’Etat français : le CNRS. Et si elles acceptent la notion de science du bout des lèvres, elles ne la comprennent toujours pas. Il faut la féminiser pour la rendre valide. D’où toutes les aberrations d’une Catherine Vidal ou d’une Françoise Héritier que seule une société en pleine déchéance et riche a pu nous imposer.

Enième Odile Fillod, la journaliste de France info, excusez du peu, nous présente ici des résultats de recherche ridicules car basées sur des hypothèses qu’un garçon de lycée serait capable d’invalider.  Prendre au sérieux de tels développements, serait tout aussi ridicule. Cette fois, j’ai choisi d’en rire un peu, même si comme on le voit clairement ici, l’égalité a de tristes conséquences en Occident :

Si problème sur Rutube, essayez sur Dailymotion.

36 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    “« Bobard protéine » : le bobard pur bœuf de Lisa Beaujour, Nora Bouazzouni et Aude Lancelin”, Bobardors du 10/02/2018.

    Bobard de bronze pour ce groupe de féministes. Je le prends presque pour une consécration personnelle !

  2. Ping de Archibald:

    Peggy Sastre a totalement démonté cette thèse pseudo-scientifique

     

    https://www.slate.fr/story/155300/patriarcat-steak-existe-pas

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    “Pourquoi les hommes ne portent-ils pas (tous) des jupes ?” L’Obs du 24/02/2018.

    Les hommes ont moins de possibilités de s’habiller parce qu’ils dominent. Mais oui….

  4. Ping de Léonidas Durandal:

    “Les instruments de musique ont-ils un sexe ?” MPI du 26/01/2018.

    Les féministes se surpassent en ce moment. C’est certain, beaucoup d’entre elles auraient besoin de jouer de la la flûte un peu plus souvent.

  5. Ping de Léonidas Durandal:

    “Femmes : imprévisibles, comme les tempêtes ?”, Hommes libres du 06/01/2018.

    Où les féministes se croient discriminées à cause du nom des tempêtes !

  6. Ping de Léonidas Durandal:

    “Moi, lanceu.se d’alerte. A mes grand.e.s. sœurs. A Cro-Magnon.e”, Polémia 03/01/2018.

    Les féministes sont vraiment la risée du net avec leurs complexes de castration mal résolus.

  7. Ping de Léonidas Durandal:

    “”Pas plus qu’on ne naît femme, on ne naît homme””, L’Obs du 30/12/2017.

    “Il faut rappeler qu’au Moyen-Age, le viol était une chose normale et très courante…”

    Elle a quand même sévi 10 ans à lIEP de Paris.

  8. Ping de Léonidas Durandal:

    “« Les femmes sont petites car les hommes les ont privées de nourriture » : fake news !”, Polémia du 18/12/2017.

    Une femme répond ici à ces travaux a-scientifiques tout en tentant de cautionner le système qui les aurait promus. Elle se pose aussi la question : ” Et si nous assistions à l’avènement d’un féminisme obscurantiste ?”

    Le système s’effondre de partout, et des critiques en sont encore à se demander si un féminisme obscurantiste ne serait pas en train de s’imposer.
    Le féminisme a toujours été obscurantiste, et il s’est toujours imposé à nous pour le pire dans notre société.

  9. Ping de gastirad39:

    A tous: Je voudrais une fois encore poser la question:

    Depuis le début, le féminisme est une question de bouteille à moitié vide, alors qu’elle est pleine aux 2/3.

    Et chaque fois que la falsification est démontrée, la “Fabrique de Mythes” en relance une nouvelle. Pour cela, il faut des complicités politiques ET d’énormes moyens financiers pour acheter et fausser les études, enquêtes… bidons et les médias qui les relaient.

    Qui fourni ces moyens ? Donner une réponse à cette question c’est frapper au coeur de la Fabrique.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Non, donner une réponse à cette question, c’est voir par le complot, c’est nier la liberté et l’intelligence des autres êtres humains parce qu’ils penseraient différemment de nous, c’est mépriser l’humanité, c’est croire que l’humanité ne fait pas le mal en se parant du masque des bonnes intentions.

      Il n’y a pas de complot. Il y a une volonté mauvaise à l’oeuvre dans l’humanité, dans chacun d’entre nous d’ailleurs.

      • Ping de gastirad39:

        Léonidas: Complot ? ou pas ? Remarquons simplement que la Presse et la Politique ont toujours été au service des financiers. Au moment de l’emprunt russe si fameux dans les mémoires, l’ambassade russe subventionnait largement la presse française … et les politiques. Mais il fallait aider le grand frère russe à équiper ses armées pour faire contrepoids à la démographie allemande. On connait la suite …

        A-t-on parlé de complot ? Tout était connu. Jaurès l’a dénoncé. Il en est mort ! Et l’Allemagne a failli l’emporter parce qu’elle avait préparé la guerre, mais pas la France.

        Ces moyens financiers sont forcément à l’oeuvre dans le féminisme. Leur signature, c’est l’unanimité de la presse et des politiques, les contorsions idéologiques incessantes … Tout est bon pour aveugler les peuples, femmes comme hommes.

        Dieu laisse le libre arbitre à ses créatures. Mais elles sont souvent aveugles , ou aveuglées.

        • Ping de Léonidas Durandal:

          Tout à fait : les gens ont souscrit en toute conscience par cupidité et pour un système qui aurait d’ailleurs fonctionné si l’Etat russe avait été un peu plus compétent. Personne n’a été trompé. Mais les gens ont vu ce qu’ils voulaient voir uniquement. Et en premier lieu : ils n’ont pas voulu voir qu’ils prenaient un risque. Ils n’ont pas voulu l’évaluer non plus. Tout comme ils soutiennent le système actuel, et financier, et féministe, les deux correspondants trop bien à la leur idée qu’ils se font d’une conscience vierge de toute culpabilité.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.