Accueil » Etat de droit et politique » Tournantes : l’impossible sanction des innocents
Antiféminisme Aimeles

Tournantes : l’impossible sanction des innocents

Publié le 11 octobre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Par idéologie, 14 jeunes garçons ont été déférés par le parquet devant notre justice pour viols en réunion.

Oui, je dis bien par idéologie.

 

Sans preuve, sans autre témoignage que celui des victimes qui n’ont même pas participé pleinement à leur défense, employant des témoignages contradictoires, il a fallu que 4 de ces 14 prévenus soient quand même condamnés, pour la forme, à des peines symboliques. Symbole de quoi s’ils étaient innocents ?

 

Une des plaignantes avait déjà été épinglée pour fausses accusations de viol, il y a quelques années. Mais on a quand même instruit sa plainte malgré le manque d’éléments probants. Et on a condamné des hommes en doutant fortement de leur culpabilité. Il fallait que les fausses accusations soient vraies puisqu’elles provenaient d’une pauvre femme face à des violeurs de banlieues (merci l’association « ni putes ni soumises »)

 

Mais quelle misandrie !

 

En vérité dans notre pays, ce ne sont pas les viols qui sont sous-estimés, mais le nombre de fausses accusations. D’ailleurs personne n’est condamné en France s’il ment. On croit peut-être favoriser les femmes en leur donnant tout pouvoir en les plaignant pour des viols qui n’existent pas ? En vérité, on encourage les vices, l’affabulation et les maladies mentales. Oui, le nombre des fausses accusations est sous-estimé en France, en particulier dans les viols.

 

marre de sang,peur,femme,règles

 

Je crois qu’il nous faut du sang, il nous faut nous abreuver de coupables. Quand cette société explose de partout, il nous faut continuer à croire en notre monde. Nous ne voulons pas admettre l’erreur féministe, alors le brave citoyen demande qu’on lui fournisse des coupables, des jeunes de banlieues, certes mal éduqués, mais innocents.

 

Non, ce n’est pas notre brave sondé le coupable. Ce n’est pas son idéologie pourrie qui a détruit les familles, favorisé une immigration quand on n’intégrait déjà plus les Français d’origine étrangère, tout cela pour lui fournir de bon petits esclaves sous payés, ce n’est pas ce bien-pensant le coupable.

 

Innocent, notre criminel féministe et français, continue à agir pour le pire, comme il le fait en ce moment avec le mariage homosexuel. Notre assassin idéologique a bien constaté que la situation sociale se dégradait. Et cet être supérieur qui peut tout et qui veut tout pouvoir, qui est donc plus intelligent que la moyenne, sait bien où est la vérité : c’est la faute à la pauvreté. Pauvreté = tendance criminelle. Il a déjà fraudé le fisc, il est plutôt riche et intégré, mais le voyou c’est l’autre.

 

Alors dîtes moi, pourquoi ces pauvres, qui sont plus pauvres en Creuse qu’en Seine Saint Denis, pourquoi ces pauvres se tiennent mieux ? Pourquoi il n’y a pas de procès pour tournantes en Creuse. Eh bien, parce que les pauvres mal éduqués de Creuse ne veulent pas faire comme les autres pauvres de banlieues. Un comble pour notre idiot féministe ! Il devrait y avoir des tournantes en Creuse et de la grande criminalité.

 

Rien n’y fait, notre idéologue veut continuer à croire que le monde fonctionne par l’argent. T’as beaucoup d’argent : t’es quelqu’un de bien et d’intégré. T’as pas beaucoup d’argent : tu as une tendance à la voyoutrie qui expliquerait le problème des tournantes. Quand on sait que notre pays s’appauvrit de jour en jour le raisonnement de ces gens est inquiétant : alors quoi ? Nous serions condamnés à la guerre civile ?

 

Tous les problèmes sociaux que nous connaissons ne viennent absolument pas de problèmes économiques car on peut être pauvre et bien éduqué, car le dealer de banlieue est beaucoup plus riche que le Français moyen, il n’en est pas pour autant moral. En fait, les pauvres ont toujours eu plus de moralité que les riches dans toutes les sociétés et quelles que soient les époques. Il est plus difficile d’être moral quand on a du pouvoir et de l’argent. C’est notre avidité qui est coupable, certainement pas notre état. Mais passons…

 

Et enfonçons le clou là où ça fait vraiment mal. Je crois que bon nombre de nos problèmes économiques viennent de situations familiales catastrophiques, là où les gens ne perçoivent plus l’utilité de la moralité et là où il serait essentiel qu’elle se transmette. Pire, dans nos familles, aujourd’hui même, l’être moral passe facilement pour un empêcheur de tourner en rond. Pourtant, une société ne peut pas se passer de morale transmise à travers une bonne éducation. Il faut remplir beaucoup de critères pour réussir en société, dont un maximum de gens bien éduqués. Et comme nous le voyons aujourd’hui, il a fallu aussi sacrément se lâcher pour qu’elle s’effondre. “>

Lire la suite

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

19 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “”Arrête de filmer, c’est un viol” : ouverture d’une enquête après une vidéo sur Snapchat”, L’Obs du 18/09/2018.

    Personne ne sait encore ce qui s’est passé, et c’est déjà qualifié de viol. Moi, ce que je vois, c’est que les types ont intégré l’injonction à qualifier toute tournante comme un viol.

    • Commentaire de Mindstyle:

      J’ai vu la vidéo. On peut la trouver si on sait où chercher mais pas de son par contre. J’aimerai juste connaître la proportion de rapports sexuels dans un contexte alcoolisé. Il est vrai que monter la tête aux femmes trop fêtardes au sujet du viol alimente la justice féminisée, engraisse les avocats, fait tourner la machine judiciaire. Ici l’erreur a été de balancer sur les réseaux sociaux une scène filmée hors de son contexte, y a t il eu des contacts un peu chauds, des embrassades préalables ? D’experience, une fille alcoolisée peut se montrer très entreprenante, ce qui introduit d’office la légitimité pour l’homme d’être entreprenant à la suite de ces encouragements.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “”Faut-il se débattre pour faire admettre un viol ?” Le procès de “La Meute” indigne l’Espagne”, L’Obs du 28/04/2018.

    Elle n’a rien refusé, ils sont condamnés à 9 ans de prison, les folles féministes veulent des sanctions supplémentaires. Il s’agit ici de criminaliser une pratique sexuelle en groupe.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “L’ex-international Steve Marlet mis en examen pour “viol en réunion” à Auxerre”, L’Obs du 12/01/2018.

    Mis en examen plus de 20 ans après les faits. Du délire complet pour assurer la retraite d’une pute.

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Italie: le footballeur Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion”, AFP du 23/11/2017.

    Condamné parce que riche puissant médiatiquement et nègre.

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Une Canadienne, et c’est utile de le préciser vu la conception que se font les féministes du viol dans ce pays, a déclaré avoir été violée par des agents du Quai des Orfèvres après avoir suivi bourrée, l’un d’entre eux…

    Figaro du 25/04/2014 

  6. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Comme l’écrit Laurence Neuer Dès l’âge de 15 ans, qui marque le passage vers la majorité sexuelle, tout un chacun mène la vie sexuelle de son choix.

     

    Le Point 16/03/2013

     

    Pour empêcher les tournantes, il faudra, peut-être en passer par une répression de certaines pratiques sexuelles ? (échangisme, gang bang etc…)

  7. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Certains doutaient, eh bien voilà, le Nouvel Observateur a fait une analyse complète du dossier. Au travers des lignes de cette analyse très partiales en faveur des victimes, on  comprend bien qu’il s’agit de décomposition familiale plutôt que de viol.

    En tout, le frère de la victime l’accuse d’être mythomane, elle a menti à de nombreuses reprises durant l’audience, elle souffre de déséquilibres psychiques graves. Les victimes se sont contredites. Et sa meilleure amie l’accuse même d’avoir menti sur les rapports sexuels concédés aux garçons. Une pantalonade féministe qui condamne 4 innocents à du sursis…. parce qu’il fallait satisfaire le golem médiatique. Avis aux amateurs de fausses accusations quand il seront concernés.

     

     

    Article du NouvelObservateur du 03/12/2012

  8. Commentaire de Léonidas Durandal:

    A terme les associations contre le viol désirent que les accusés prouvent leur innocence :

     

    Figaro Madame du 12/10/12

     

    Ainsi n’importe qui pourra accuser n’importe qui et la condamnation pourra se faire sans preuve, comme au Canada.

     

  9. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Elles viennent de toucher le fond. Râcler le fond d’un fait divers sordide pour en faire un cas typique de discrimination patriarcale :

    “Viol collectif, relaxe générale à Angoulême : madame Taubira, ce jugement est insoutenable.”, NouvelObs du 01/07/2014 

  10. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Les féministes ont réussi à les faire condamner, en toute injustice, 14 ans après les faits :

    Figaro du 13/12/2013

    Un jour, elles-aussi auront à passer devant un tribunal. Et celui-là sera aussi juste qu’elles l’ont été.

  11. Commentaire de Nahariya:

    a68713b39fc5f6fd6db3c9b74808743d

    “Au fait, bonne année Melle Nahariya”.  Toda raba, Adone Durandal!  Zé nermad me’od.  🙂  Shalom, beYerushalayim.  Merci beaucoup, Monsieur Durandal!  C’est très gentil.  Bonjour de Jérusalem.  

  12. Commentaire de Nahariya:

    a68713b39fc5f6fd6db3c9b74808743d

    Hummmmm, hum!  Léo vous êtes souvent dans le vrai, mais là, je ne vous suis pas.  Je suis même convaincue que les 2 jeunes filles ont bel et bien été victimes.  Elles avaient le profil parfait de la victime dans le contexte bien particulier de la “cité de banlieue”. 

    Ce que je trouve choquant, moi, c’est que les associations féministes (qui prétendent donc défendre les femmes, toutes les femmes – ou seulement les bourgeoises qui se la jouent “rebelles”?) ne se mobilisent pas davantage pour apporter un soutien moral ET matériel à ces 2 jeunes filles.  Préferez diaboliser les hommes (y compris donc, l’immense majorité d’hommes corrects), préferez faire des campagnes sans grand interet (dévoilant au passage l’intimité des femmes), plutôt que d’aider de vraies victimes… ça c’est un choix que je comprendrais jamais. 

  13. Commentaire de kasimar:

    f0a6b9bceacc48bf7f9a82b31183947c

    Pire, dans nos familles, aujourd’hui même, l’être moral passe facilement pour un empêcheur de tourner en rond.

    Vous avez oublié que l’on passe aussi pour un looser, rétrograde, cul-béni, un inadapté … En gros le féminisme, l’homosexualition … cay le bien et s’y opposer cay le mal, vous savez la liberté à deux vitesses ?

    Concernant les divorces, surtout pour les familles où il y a les enfants, ça m’inquiète de plus en plus. Parce que quand je vois que les politichiens s’activent et s’affairent sur la loi pour promouvoir l’homosexualité, e tque d’un autre côté, féminisme et société féminisée oblige, le divorce augmente constamment, je crains pour l’avenir des gamins. J’ai en plus bien souvent été confronté à l’argument famille monoparental, pour justifier le droit d’avoir des gosses pour un couple homo. Sans parler du fait que l’on a créé un congé parental pour des lesbiennes (tiens justement pourquoi pas des gays ???) 

    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle