Accueil » Questions idéologiques » « Vous vous y habituerez »
AIMELES Antiféminisme

« Vous vous y habituerez »

Publié le 5 février 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

normalisation progressive de la déviance.

 

Le seul moyen de lutter contre la déviance qui nous emporte collectivement est de commencer à faire mémoire individuellement. Nous ne devons pas nous habituer au mal. Nous ne devons pas oublier que l’avortement est un meurtre, que le divorce n’est pas souhaitable, et que l’homosexualité est une confusion qui a des conséquences sur les enfants, que cette confusion provienne d’une forme de maltraitance des parents ou d’une perturbation endocrinienne.

 

 

Des solutions se font jour au moment où nous lâchons prise.

 

Juste au moment où nous allons avoir les moyens médicaux, psychologiques et spirituels de soigner ou de contenir les pulsions homosexuelles, juste au moment où nous nous apercevons du drame des divorces pour les enfants, juste au moment où les mensonges sur l’avortement se révèlent, nous sommes dépassés par un système politique et médiatique gangrené. C’est pourtant le moment de tenir, et de faire mémoire. Il n’y a pas d’instant plus tyrannique que celui qui précède l’effondrement d’un régime totalitaire. Nous avons valeur d’exemple en Europe, et nous pouvons conduire une nouvelle révolution, une vraie révolution qui libérera les peuples. Grâce à notre action l’Irlande est en train de maintenir son refus d’avorter les enfants. La Pologne vient de refuser les unions civiles pour les homosexuels. Des pays comme les Pays-Bas, l’Espagne, le Portugal, commencent à s’interroger sur ces lois qu’on leur a imposées sans débat. Nous travaillons avec les consciences, non pas comme ces menteurs qui disent défendre la raison et qui ne veulent surtout pas de discussion, et qui déforment l’information, mais comme des croyants qui trouvent inadmissible que la vérité soit tue, que la régression s’impose et que le mal mine la parole.

 

 

Le combat.

 

Refusons d’être ébouillantés progressivement, redevenons sensibles aux malheurs de l’humanité, à ces enfants qu’on enferme dans le sein de mères devenues folles, jusqu’à leur mort. Oui, redevenons des révoltés, redevenons des hommes. Ne nous habituons pas. Remettons en cause, individuellement et collectivement, les divorces, les avortements et l’union civile de deux personnes de même sexe. Ces revendications doivent constituer le socle d’une future révolte démocratique et populaire contre ces réseaux obscurs qui donnent aux Français du prêt à penser et qui les flattent dans leur bassesse.

 

 

130205sodome2

34 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (vidéo) "PÈRE ET FILS, HOMO ET TRANSGENRE" paint du 19/01/2021.

    Ca part en couilles.