Accueil » Enfance détruite » (Audio) Guerre contre les garçons : 80% des punis sont de sexe masculin mais c’est à cause de la domination masculine chez France Culture
Antiféminisme Aimeles

(Audio) Guerre contre les garçons : 80% des punis sont de sexe masculin mais c’est à cause de la domination masculine chez France Culture

Publié le 28 février 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

(Pour accéder à l’émission de France Culture, cliquez ici)

 

france culture17 novembre 2011, émission “rue des écoles” France culture, 3 “chercheurs” sont interrogés sur les stéréotypes à l’école. En fait de stéréotypes, ceux-là confondent stéréotypes et archétypes et font une analyse médiocre et sexiste de la situation des garçons à l’école, finissant par conclure que si 80% des élèves punis sont des garçons, c’est un signe de domination masculine indirecte dans la société !

19 Commentaires

    • Commentaire de Hancel:

      Sur Wikipédia, il y a un article consacré à la masculinité toxique, mais pas d’article sur la féminité toxique. Pour réparer cette injustice, il serait bon que quelqu’un (peut-être vous) en crée un. J’aurais bien essayé, mais à chaque fois que je crée un article pro-masculin ou contre le féminisme, une meute de féministes sévissant sur la célèbre encyclopédie en ligne, se jettent dessus comme des chiennes enragées et sabotent mes contributions à la connaissance universelle.

      • Commentaire de Hancel:

        Et si j’ai le malheur de protester, je reçois un avertissement ou mon compte est bloqué, voire supprimé.

      • Commentaire de Léonidas Durandal:

        Voilà une procédure de lutte pour essayer d’influencer Wikipédia. Je crois que je l’ai écrite en 2009, il me semble :

        https://www.aimeles.net/index-formation/7-2/7gactions/7glet08/

        J’ai laissé cette procédure accessible, mais depuis 2009, vous comprenez bien que nous avons perdu en pouvoir. Car depuis, les progressistes ont bien pris conscience du “danger de l’internet” comme ils disent. Et la censure n’a fait que progresser. Vous devez savoir que déjà en 2009, le débat était presque nul, et que cet outil était plutôt bien contrôlé. Aujourd’hui, ce n’est vraiment plus la peine d’aller sur ce terrain de jeu. Comme avec Youtube, les dés sont pipés d’avance. Soit nous faisons faire faillite à ces “entreprises” soit elles continueront à contrôler l’information.

        Tout ce qui se fait dans la dissidence, je crois l’avoir tenté avant. Je laisse ce genre de document en ligne pour que des gens comme vous comprennent et qu’ils avancent plus vite dans leur formation militante.

    • Commentaire de Hancel:

      Une journaliste américaine vient d’écrire un article sur la féminité toxique. Malheureusement je ne comprends pas l’anglais :

      https://medium.com/s/powertrip/metoo-will-not-survive-unless-we-recognize-toxic-femininity-6e82704ee616

      • Commentaire de Léonidas Durandal:

        Elle y défend l’idée que le mouvement #BalanceTonPorc ne survivra que s’il inclut les exactions commises à l’égard des hommes (soit un puritanisme qui s’étendrait aussi aux hommes, ce qui à mon avis est le comble du non débat pour la France):
        – Femmes chiantes pendant les règles, forcer un homme qui n’avait pas envie de faire l’amour, menacer de se faire du mal s’il vous quitte, agresser un homme en sachant que vous n’en subirez pas de conséquences légales, jouer avec la contraception pour voir la réaction de son partenaire, suggérer durant un divorce que votre mari avait abusé de vous ou des enfants…

        Le pire et l’admissible y sont confondus.

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Mort des adolescents causée par la fabrication de fumigène pour de l’air soft”, Figaro du 14/06/2015.

    Les politicards irresponsables parlent de censurer encore l’internet, tandis que les gamins ont certainement dû fabriquer leurs propres fumigènes parce que c’était déjà interdit par le gouvernement de les acheter. Et puis de toutes les manières les garçons ont besoin de prendre des risques. La fatalité existe. Les adultes sont devenus complètement déconnectés de la réalité. Pas sûr que ces gens là puissent renouer le dialogue avec leurs enfants et les faire avancer dans leur appréhension du risque alors qu’ils veulent leur interdire tout simplement de vivre…

  2. Commentaire de kasimar:

    a7635281751639528a16ad8926c95683

    Encore un reportage qui écarte la virilité de l’idéal de l’homme intellectuel. Le fait que ce dernier sente en lui remonter les hormones masculines n’en ferait pas pour autant un élève non brillant. 

    Pourquoi faut il obligatoirement être un métrosexuel pour réussir dans son parcours scolaire, voire même réussir sa carrière ? 

    J’ai surtout l’impression qu’il faut avoir des “qualités” féminines dans les entreprises pour réussir : lâcheté, médisance, langue de vipère, j’en ai fait les frais avec le gros client qui m’a écarté du projet à cause d’un individu “viril” en apparence mais qui visiblement a la langue trop fourchue, et à cause de lui me retrouve à la rue…

    La féminisation de la société a encore de beaux jours devant elle, d’ailleurs je n’ai pas l’impression que quiconque soit assez puissant pour l’arrêter à part Notre Créateur 

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      La virilité cache parfois une défense de la féminité disproportionnée. Les hommes virils, certains “machos”, sont parfois un peu trop proches de leur maman, et très manipulables. J’en ai connus pas mal à qui leur femme pouvait dire n’importe quoi et qui les auraient suivies de manière aveugle, touchés dans leur virilité s’ils imaginaient que leur femme avait été attaquée. Il faut défendre sa femme, mais pas quand elle se comporte comme une traînée ou qu’elle raconte n’importe quoi et est source de trouble.

  3. Commentaire de gastirad39:

    19b4388c1c77184616ee92adcbaeb11d

    Ainsi, d’après des recherches “scientifiques”, nos gars seraient sexistes et violents !

    Comme les hommes en somme ! 

    Encore une découverte téléguidée par la propagande féministe.

    Ils sont ainsi, car ils sont victimes d’un système d’exploitation sexiste d’Etat féministe. Ils réagissent à une violence sexiste diffuse, emmanant de nos Etats, pourtant censés les protéger.

    Ils n’étaient pas ainsi il ya 30 ans. Ils seront bien pires bientôt, si leurs aspirations légitimes continuent à être niées.

    La violence qui leur est faite, en tant que mâles, se diffuse peu à peu dans la société toute entière.

    Les femmes n’ont rien à gagner à long terme dans ce système

    Seule la petite clique au pouvoir en profite et nous mène à la catastrophe.

  4. Commentaire de gastirad39:

    19b4388c1c77184616ee92adcbaeb11d

    Ainsi, d’après des recherches “scientifiques”, nos gars seraient sexistes et violents !

    Comme les hommes en somme ! 

    Encore une découverte téléguidée par la propagande féministe.

    Ils sont ainsi, car ils sont victimes d’un système d’exploitation sexiste d’Etat féministe. Ils réagissent à une violence sexiste diffuse, emmanant de nos Etats, pourtant censés les protéger.

    Ils n’étaient pas ainsi il ya 30 ans. Ils seront bien pires bientôt, si leurs aspirations légitimes continuent à être niées.

    La violence qui leur est faite, en tant que mâles, se diffuse peu à peu dans la société toute entière.

    Les femmes n’ont rien à gagner à long terme dans ce système

    Seule la petite clique au pouvoir en profite et nous mène à la catastrophe.

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.