Accueil » La pieuvre féministe » (Audio) Ces organisations internationales (ONU, OCDE…) qui pervertissent les familles
Antiféminisme Aimeles

(Audio) Ces organisations internationales (ONU, OCDE…) qui pervertissent les familles

Publié le 15 décembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

L’ONU tente d’imposer la théorie du genre dans les pays pauvres :

 Accéder à l’audio de Mgr Tony Anatrella :
http://fr.gloria.tv/?media=219887
 

Pour aller plus loin, l’exemple du Cameroun dans cet article. (article disparu)

 

L’OCDE qui veut éloigner les femmes de leurs enfants pour augmenter le PIB mondial :

“Inégalités hommes-femmes, il est temps d’agir !” :

Si davantage de personnes de la gent féminine entraient dans la vie active, c’est-à-dire exerçaient un travail rémunéré, la croissance économique mondiale bénéficierait d’un véritable “coup de fouet”

La destruction des familles au profit de la croissance, magnifique programme qui nous a rendu tellement heureux en occident…

 

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

60 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “La CEDH contre la liberté de conscience des maires”, Figaro du 18/10/2018.

    Il faut donc rajouter la CEDH à la longue liste des organisations internationales phagocytées par des élites méprisantes et dégénérées.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Selon la banque mondiale, le coût du sexisme se monte à 160.000 milliards de dollars”, RITV du 31/05/2018.

    Si l’amour doit entrer dans la comptabilité publique…

    La finalité de tout cela, c’est la stérilité.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Ca se passe en Europe : les duos homosexuels libres de s’installer partout dans l’Union”, L’Express du 07/06/2018.

    Il ne manquait plus que l’UE s’y mette pour accélérer sa propre désintégration.

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “La Slovaquie et la Bulgarie ne ratifieront pas la Convention d’Istanbul sur la violence à l’égard des femmes en raison de son contenu idéologique”, RITV du 28/02/2018.

    Quand ces organisations parlent de combattre “les coutumes qui infériorisent les femmes”, il faut comprendre combattre “les différences sexuelles”.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle