Accueil » Virez-les » Il faut condamner Tristane Banon, pour l’exemple.
Antiféminisme Aimeles

Il faut condamner Tristane Banon, pour l’exemple.

Publié le 12 septembre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Il ne leur suffit pas de détruire la carrière d’un homme, d’essayer de détruire sa famille, il faut aussi que les féministes lui interdisent de vivre…

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/09/10/97001-20110910FILWWW00447-tristane-banon-regrette-l-accueil-fait-a-dsk.php

Dominique Strauss Kahn est rentré en France, heureux, avec sa femme qui l’a soutenu tout au long de cette épreuve. Mais il n’aurait pas le droit de sourire selon les féministes, il n’aurait pas le droit de se réjouir d’être libéré, ni d’être accueilli comme n’importe quel ressortissant Français qui a été victime d’une cabale. Et vous savez pourquoi il devrait lui être dénié tout droit ?

 

Eh bien parce qu’il est forcément coupable!

 

La justice ne punit pas assez les hommes en France, c’est bien connu. Quid des dizaines de milliers d’hommes enfermés pour crime sexuel, quid des autres injustement accusés par des menteuses qui s’en sortiront sans aucun dommage ?

 

Aujourd’hui, Tristane Banon essaie de faire de son cas personnel un cas général, elle essaie de faire de son cas personnel un martyrologe.

 

Tristane-Banon

 

Mais Tristane Banon n’est pas Jeanne d’Arc. Elle n’a trouvé que ce moyen pour faire parler d’elle. Elle exploite son maigre filon, éternelle mineur. Et pendant ce temps, elle fait beaucoup de mal à la France. Elle fait beaucoup de mal à tous les innocents, victimes d’une femme cupide, à toutes les vraies victimes d’agressions sexuelles qui essaient de se battre dans les délais impartis par la justice et qui tentent d’être crédibles face à la justice.

 

Emboîtant son pas, les associations de féministes ont décidé de la soutenir. Pas pour accuser un homme, les hypocrites, pas pour dénoncer tous les hommes, les menteuses, mais pour soutenir toutes les victimes. Mais s’il y a victime, il y a forcément coupable ? Serait-ce à dire qu’en pointant sur les victimes, ce ne sont pas la condamnation de coupables qu’elles rechercheraient insidieusement ? Elles veulent que « les victimes soient reconnues » : et après vous allez me dire que les féministes ne sont pas les meilleures de nos politiciennes ?

Pinochio-menteur

Vu les statistiques de condamnations, je peux vous dire que, lorsqu’il s’agit d’un homme, la justice fait largement son travail. Les hommes ne bénéficient d’aucune grâce face aux juges, rien ne leur est pardonné. Selon nos folles de féministes, en plus de l’arsenal juridique largement en leur défaveur, il ne devrait pas y avoir de prescription pour les hommes. Ils n’ont, ni le droit à l’oubli, ni au pardon. C’est bien clair, à l’heure actuelle, les hommes sont des sous-citoyens en France. Mais faudra-t-il encore les transformer en eunuques ?

 

Et cette façon de dire qu’il y aurait une « chape de plomb en France » sur les agressions sexuelles, en avançant les chiffres maquillés d’un nombre probable et délirant de viols par an… Pitoyable et minable… et encore plus nuls sont les zigotos qui croient ces chiffres.

 

Si la justice suit les imprécations de Tristane Banon et des féministes, le droit va bientôt se rendre au nom de la vindicte populaire, soit tout l’inverse de la justice. Où Tristane Banon et nos menteuses de féministes veulent nous amener ? Elles devraient battre leur coulpe, elles, qui se sont trompées de bout en bout dans cette histoire. Mais non, elles osent encore la ramener sans honte, ni honneur. Elles n’ont pas l’habitude d’être contestées médiatiquement quelque mensonge qui puisse sortir de leur bouche. Elles veulent avoir raison envers et contre les faits ! Le recul qu’elle dénoncent est simplement une sanction qui n’a pas été assez loin pour elles. Voilà DSK qui a dû démissionner, mais de plus, qui ne pourra plus exercer le moindre mandat à l’avenir. Mais la punition populaire n’est pas assez forte pour elles. Il leur faut une punition divine. DSK a commis un crime de lèche-majestée : il a salivé sur une ou deux hyènes, et il n’en avait pas le droit, mon Dieu. Notre regard doit se détourner au passage des déesses. Il faut pieusement baisser du nez, et que notre peur soit plus forte que notre désir, à tout instant. Les toucher ? Diantre vous n’y pensez pas. Elles veulent être désirées, sans concession. En dernier lieu, elles deviennent imbaisables. Mais ça fait rien, moins elles se donnent, plus la troupe des nigauds français qui les suivent à l’odeur augmente.

 

L’attitude ridicule des féministes ne cessera pas, tant qu’elles ne seront pas condamnées pour calomnies et harcèlement devant les tribunaux.

Rumeurs-langue-de-pute

Tristane Banon fait des demandes absurdes devant la « >

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

6 Commentaires

  1. Commentaire de Visiteur:

    2e41d52b2986c0c63a2f464e34b7b3f3

    Bravo !…

  2. Commentaire de de kermenguy capucine:

    e524a2a8a0ebd39071eb06ed3b210fe2

    Enfin un site qui appelle « un chat un chat » et ose une approche différente, et surtout cloue le bec à toutes ces satanées féministes, sectaires et idiotes !bon sang, c’est du grand n’importe quoi cette pseudo affaire, peut-être voulait-elle créer le buzz, raté ! les gens ne l’ont pas suivie : pas populaire, des dessous louches, une mère pas claire, enfin tout dans cette histoire sent le mauvais règlement de compte !

  3. Commentaire de blabla:

    Selon vous, elle fait beaucoup de mal aux victimes d’agressions sexuelles.

    Moi, victime, merci de ne pas parler à ma place et à la place des victimes.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Non mais, et vous, de quel droit vous vous octroyez le droit de parler à la place de toutes les victimes ? Vous ne représentez que votre personne. Et en plus, vous avez le culot de vous octroyer ce droit, tandis que vous me l’interdisez ?

      Des gens comme vous n’ont pas le pouvoir de m’interdire d’émettre un avis général, ni d’ailleurs de m’interdire de parler.

      Vous vous croyez peut-être plus légitime parce que vous vous déclarez comme victime ? Si vous étiez vraiment une victime, vous veilleriez à ne pas être confondue avec des mythomanes, à moins d’être vous-même un peu mythomane. Vous feriez mieux de veillez un peu plus à vos paroles. Ici, personne ne va vous servir la soupe quand vous utiliserez vos manipulations féministes. Soignez votre cancer.

  4. Commentaire de Nahariya:

    a68713b39fc5f6fd6db3c9b74808743d

    Au contraire, il faut soutenir Tristane Banon, qui est bien seule, dans cette société sans repères. 

    Ses parents, en revanche, ne m’inspirent aucune sympathie. 

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Moi, ma meilleure façon de la soutenir c’est cette critique. Tous les gens autour d’elle et qui la soutiennent dans la poursuite de son combat suicidaire devront assumer leurs responsabilités si elle ne s’en sort pas. Et parti comme c’est parti, elle ne s’en sortira pas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription