Accueil » Moyens déloyaux » La censure sur les réseaux sociaux devient de plus en plus évidente.
Antiféminisme Aimeles

La censure sur les réseaux sociaux devient de plus en plus évidente.

Publié le 20 mars 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Voilà la nouvelle est confirmée par Julian Assange, les réseaux sociaux sont phagocytés par les gouvernements.

Interview de Julian Assange

 

Dernièrement concernant la manif pour tous, j’avais conçu quelques soupçons, des vidéos soudainement bloquées, des retards significatifs dans l’affichage des messages, voire des coupures dans la transmission m’avaient alertés ou encore le blocage de mon compte pour un vieux commentaire. En parallèle, j’ai trouvé sidérant le blockout médiatique concernant la manif pour tous. Cela me semblait lié. Ceci m’est confirmé par la vidéo de Julian Assange : gouvernement et réseaux sociaux marchent main dans la main pour contrôler l’information et sa diffusion.

 

Nos gouvernements démocratiques encouragent la démocratie dans les pays arabes, l’utilisation des réseaux sociaux pour faire la révolution, chez les autres… bien entendu, nos démocraties n’ont pas besoin de ce genre de mobilisation. Dernièrement, les comptes de certains dissidents ont été bloqués ou fermés de manière assez arbitraire, que ce soit sur Face book ou twitter. Il va donc nous falloir réagir en envisageant désormais le court-circuitage de ce genre de réseaux.

 

Comment, je ne sais pas. Je me creuse la tête depuis des mois sans arriver à trouver de solutions. Nos blogs et nos sites devraient être des points d’appuis solides, qui pourraient peut-être permettre de préserver notre liberté d’expression. Pourquoi pas les relier entre eux ? Cela ne règle pas notre problème d’ouverture au monde, d’ouverture du monde à nos problématiques et d’échange, cependant, cela pourrait nous rendre moins dépendant d’un système de contrôle et d’une doxa dégénérée qui se passe de plus en plus de l’assentiment de ses concitoyens. De toutes les manières, il va falloir trouver une solution.

 

Vous n’êtes pas des moutons, vous n’êtes pas des numéros. Dimanche 24 mars, rejoignez-nous pour la plus grande manifestation de l’histoire de France, une manifestation loin d’intérêts égoïstes, qui montrera que des citoyens conscients peuvent se battre pour défendre le droit des enfants même si ça leur coûte en temps, en argent et en amis.

 

Inscription dans les bus : lamanifpourtous.fr

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

158 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « Stéphanie Gibaud : «Le cas de Julian Assange est terrifiant» », RT du 19/06/2018.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « La chaine Youtube de TV Libertés censurée [Vidéo] », Breizh du 15/06/2018.

    Voilà, prévenus depuis le départ ou presque, ils vont devoir repartir à zéro. Comme moi il y a quelques années.

    Seulement, ils veulent continuer à utiliser Youtube/Google, et ils n’ont donc encore rien compris du golem qu’ils affrontaient.

    Par manque de conviction, nous sommes en train de nous faire tous éliminés.

    Il faudrait réagir collectivement. Il y a encore un moyen.

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      TV liberté s’est réfugiée sur Dailymotion qui ne cesse de couper les émissions par des publicités, négrophiles. Pour bien faire comprendre à TV liberté que l’idéologie passera devant toute autre considération. Voici 4 exemples enregistrés rapidement :

       

       

       

       

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) « La « liberté » d’informer en danger – Vincent Lapierre » Média pour tous du 09/06/2018.

    Voilà c’est fait. Le site Youtube de ER a été censuré. Quel manque d’anticipation tout de même. Nous sommes partis pour nous en prendre plein la tronche et le manque d’organisation va nous emporter.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription