Accueil » Moyens déloyaux » La censure sur les réseaux sociaux devient de plus en plus évidente.
Antiféminisme Aimeles

La censure sur les réseaux sociaux devient de plus en plus évidente.

Publié le 20 mars 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Voilà la nouvelle est confirmée par Julian Assange, les réseaux sociaux sont phagocytés par les gouvernements.

Interview de Julian Assange

 

Dernièrement concernant la manif pour tous, j’avais conçu quelques soupçons, des vidéos soudainement bloquées, des retards significatifs dans l’affichage des messages, voire des coupures dans la transmission m’avaient alertés ou encore le blocage de mon compte pour un vieux commentaire. En parallèle, j’ai trouvé sidérant le blockout médiatique concernant la manif pour tous. Cela me semblait lié. Ceci m’est confirmé par la vidéo de Julian Assange : gouvernement et réseaux sociaux marchent main dans la main pour contrôler l’information et sa diffusion.

 

Nos gouvernements démocratiques encouragent la démocratie dans les pays arabes, l’utilisation des réseaux sociaux pour faire la révolution, chez les autres… bien entendu, nos démocraties n’ont pas besoin de ce genre de mobilisation. Dernièrement, les comptes de certains dissidents ont été bloqués ou fermés de manière assez arbitraire, que ce soit sur Face book ou twitter. Il va donc nous falloir réagir en envisageant désormais le court-circuitage de ce genre de réseaux.

 

Comment, je ne sais pas. Je me creuse la tête depuis des mois sans arriver à trouver de solutions. Nos blogs et nos sites devraient être des points d’appuis solides, qui pourraient peut-être permettre de préserver notre liberté d’expression. Pourquoi pas les relier entre eux ? Cela ne règle pas notre problème d’ouverture au monde, d’ouverture du monde à nos problématiques et d’échange, cependant, cela pourrait nous rendre moins dépendant d’un système de contrôle et d’une doxa dégénérée qui se passe de plus en plus de l’assentiment de ses concitoyens. De toutes les manières, il va falloir trouver une solution.

 

Vous n’êtes pas des moutons, vous n’êtes pas des numéros. Dimanche 24 mars, rejoignez-nous pour la plus grande manifestation de l’histoire de France, une manifestation loin d’intérêts égoïstes, qui montrera que des citoyens conscients peuvent se battre pour défendre le droit des enfants même si ça leur coûte en temps, en argent et en amis.

 

Inscription dans les bus : lamanifpourtous.fr

Abonnez-vous

Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle

180 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Des stars de YouTube lancent une campagne pour sensibiliser au réchauffement climatique”, Le Monde du 05/11/2018.

    La ridicule bannière du “réchauffement climatique” doit servir à traiter des problèmes écologiques bien réels.

    Où quand les gens sont pris pour des cons, rien que dans le titre, et où il faut constater que Youtube, purgé de ses éléments les plus dérangeants (moi par exemple), sert à “influencer” les gens dans la bonne direction avec les nouvelles égéries qui conviennent.  En quelques années, la farce à produire du fric et de la pollution intellectuelle (voire de la pollution tout court) a pris une ampleur comparable à celle qu’elle a sur la télévision.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “« Ça doit se savoir », « Alter Santé », « Libre Info » : un seul homme derrière un réseau de désinformation”, Le Monde du 13/11/2018.

    C’est vrai que “Le Monde” doit le savoir, eux qui sont financés par l’Etat et par quelques autres lobbyistes bien pensants, sans modèle économique, impossible de vivre. Et puis en quoi nous devrions ne pas être anonyme. C’est quand même un comble. Est-ce qu’on nous demande de déclarer publiquement ce que nous votons ? Normalement un Etat de droit sait très bien qu’il faut une forme d’anonymat pour préserver la vie démocratique. Aujourd’hui, cet anonymat n’est plus de mise sur internet. Au nom de quelle tyrannie ? Enfin, si le type a eu des affirmations fausses, il devrait avoir été condamné par un tribunal ce me semble. Et ces publications auraient dû être retirées. Là, aucune de ses publications n’ont été attaquées. “Le Monde” joue un jeu dangereux, celui de l’extinction des consciences.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “La loi sur les fausses informations s’appliquera-t-elle aux « Décodeurs » du Monde ?”, Breizh du 05/11/2018.

    Les outils pour contrer les fausses informations ont pour but, aussi, de censurer les réseaux sociaux en en dénigrant la qualité. Evidemment, les larrons ne s’attaqueront pas entre eux.

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Prof braquée: deux autres ados présentés à un juge”, AFP du 02/11/2018.

    Tant mieux. Comme ça les profs pourront se faire taper sur la gueule dans le plus grand silence.

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Le réseau Gab, des tartines de fiel et une déconfiture” Libération du 28/10/2018.

    Si la censure de Gab est définitive, nous n’aurons plus que le choix de nous rallier à la Russie pour nous exprimer (VK). En somme, il faudra se faire couvrir par un pouvoir politique fort. En somme, la liberté d’expression n’aura plus aucune existence.

  6. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “NATIONAL-POPULISME : De l’Allemagne à la France, «réinformer» pour mieux gagner”, Libération 26/10/2018.

    Voilà un véritable appel à la censure d’internet. Tout ce qui nous arrive, c’est à cause d’internet, c’est pas à cause du marasme d’une élite qui avait toutes les manettes, non non…

  7. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Thierry Ardisson : « Le bisounoursisme, nouvelle idéologie toxique »”, Le Point du 24/10/2018.

    Au début, ils sont venus me chercher sur internet.

  8. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Jean-Michel Blanquer incite à bannir le téléphone portable au lycée”, Le Point du 22/10/2018.

    Comme cela, le bon petit peuple charlimouton ne saura plus ce qui se passe à l’école. Moi, j’autoriserais les portables surtout devant les cours de justice.

  9. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Les fausses citations d’Aurore Bergé, un sparadrap difficile à décoller”, Le Monde du 17/10/2018.

    Voilà maintenant le droit à la parodie qui est attaqué (parce qu’elle s’adresse à une femme bien entendu).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Abonnez-vous

    Puis validez votre inscription dans votre boîte courrielle