Accueil » Homme en lutte » « L’aveuglement féministe », Georges Montcriol, 2014
AIMELES Antiféminisme

« L’aveuglement féministe », Georges Montcriol, 2014

Publié le 7 octobre 2014 par Léonidas Durandal à 16 h 59 min

les propos qu’il lui destine ! Il faut une solide névrose de quelques-unes pour voir dans ce contact, sans conteste envahissant, mais assez souvent agréable, une violence dégradante exercée par un maître abject sur une fragile esclave ! » (p54)

Vous pourrez aussi retenir ses arguments et remettre, si vous en avez l’occasion, ceux de votre adversaire à leur place : tout en bas de l’échelle de la culture humaine. Le féminisme est l’avènement du darwinisme social en matière de lutte des sexes. Il cherche sa propre survie par la négation des hommes. Que Georges Montcriol ait réagi contre cette agression est tout à fait naturel. Espérons que d’autres hommes réveillent leur instinct de conservation et le suivent sur ce chemin.

11 Commentaires

  1. Ping de kasimar:

    Ok donc c’est pas pour l’année prochaine :SVous vous demandez pourquoi je n’achète pas les livres ? Tout simplement par souci de manque de place. Il faudrait créer une librairie dissidente avec la suggestion de bouquins dans les grandes villes.Je suis prêt à paye des droits, mais avec les « zintellectuels » de gauche qui t’agressent si tu ne pense pas ans le moule de la bien pensance, ce ne ser pas forcément évident … Bref un calcul complexe.

  2. Ping de Durandal Léonidas:

    Ancienne féministe, elle part en sucette grave, suit des gourous hommes et se prend pour le Dalaï Lama :« L’appel de l’Ashram », Le Monde du 28/09/2014

  3. Ping de kasimar:

    @LeonidasCe que je voulais dire c’est quand le bouquin a été publié ? Si je vous demande celà, c’est parce que dans les bibliothèques de prêts des métropoles – gratuits pour tout le monde – il existe des livres assez récents

  4. Ping de Demonanar:

    @Mindstyle Vous me donnez des idées.

  5. Ping de Mindstyle:

    Je viens de commander ce livre. Encore une bouffée d’oxygène supplémentaire dans cette société gangrenée par le « fémininement correct ». Je pense que je n’hésiterai pas à le lire de façon ostentatoire dans les transport en commun ou à l’exhiber fièrement face à ces pauvres femmes éprises de leur liberté de faire n’importe quoi. J’aime vivre dangereusement. 

  6. Ping de kasimar:

    @Gastirad Lisez donc Premier Sexe de Zemour vous comprendriez mieux le réactionnariat de certains grands hommes du 17 ème siècle notamment.Saviez-vous qu’avant le code Napoléon les sociétés de l’époque étaient presque similaires à la notre (divorce, famille monoparentale, débauche …)? Et que Napoléon a créé ce code aliénant certes uniquement la femme, juste dans le but de remettre de l’ordre dans le chaos social ayant eu lieu sous le Directoire. Leonidas Concernant le bouquin auriez-vous la date de publication par hasard ?

  7. Ping de gastirad39:

    Durandal  Après Lucie Choffey et bien d’autres, Georges Montcriol réaffirme l’évidence: le féminisme n’est qu’un Himalaya de mensonges. Il rejoint en fait Schopenhauer qui avait déjà été très précis sur le sujet des relations hommes-femmes dès le 19ième siècle.  Dommage qu’il n’ait pas mis davantage l’accent sur les aberrations économiques de cette idéologie et surtout sur les raisons politiques de son émergence et de son développement. La méthode utilisée (diabolisation de l’ennemi-homme, raisonnements sophistes …) doit, en effet, tout à l’univers politique.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.