Accueil » Virez-les » L’entrée du spectacle est gratuite : les professionnels protestent
Antiféminisme Aimeles

L’entrée du spectacle est gratuite : les professionnels protestent

Publié le 11 mai 2014 par Léonidas Durandal à 22 h 41 min

 

 

 

conchita5

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

11 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Kathryn Bigelow », Les Echos du 11/10/2017.

    Sox ex, James Cameron a engrangé les dollars, elle a engrangé les oscars. 

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Nobel d’économie: quelques challengers et une Française en lice », Le Point du 09/10/2017.

    C’est à se demander si après les nobel de la paix, les nobels scientifiques ne sont pas en train de devenir une véritable mascarade progressiste (ici prix décerné à une femme parce qu’elle est une femme), ce que confirme un article tel que celui-ci :

    « Le prix Nobel d’Economie, instrument de propagande du néolibéralisme ? », l’Obs du 10/10/2016.

    Si l’on rajoute à cela que la place de l’état n’a cessé d’augmenter dans nos pays, on peut comprendre l’ampleur de la propagande.

     

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « La première femme transgenre à poser dans Vanity Fair », Figaro Madame du 01/06/2015.

    Vive le progrès !

  4. Commentaire de Pll:

    L’Eglise en Orient, berceau du Christ, est en ce moment en train de crever, et pendant ce temps Rue89 se permet de comparer un homme-fallacieux avec un homme-des-plus-vrais. Ils veulent jouer avec les mots ce torchon de bobos, mais la réalité ne joue jamais.

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Voilà ce qui pourrait être appelé une belle branlette :

    Ru89 du 11/05/2014

    Des identitaires sans identité qui se prennent pour Jésus Christ. Notre Eglise a un gros problème…

  6. Commentaire de ALLINE:

    Oui possible, mais le vote des Français n’a pas été manipulé et on a bien un Drag Queen à ,l’élysée…

  7. Commentaire de Léonidas Durandal:

    ConchitaWurst : « C’est la victoire de ceux qui croient en un monde fondé sur la tolérance » :

    Figaro du 11/05/2014

  8. Commentaire de ALLINE:

    Là, Demonanar, j’avoue que je suis un peu paumé. La jeunesse Russe, comme le peuple plébiscite à 88% un Poutine dont on ne peut pas dire que ce soit l’incarnation de la « fiottitude » et cette même jeunesse (Russe) a voté pour Conchita… Il me semble que je dirais que le problème c’est effectivement quand l’exception devient la règle. Doit-on réellement penser que ces jeunes ont envie d’être des « Conchita » ? Ou simplement qu’ils nous disent : Conchita a le droit d’exister. Au 15ème siècle, des Castrats chantaient pour le pape à la chapelle Sixtine (Je crois).

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Encore faut-il que les votes n’aient pas été manipulés…

    • Commentaire de Demonanar:

      L’exception devient la règle quand on commence à banaliser l’exception. Indifférencier l’exception, ce serait donner de l’importance à un pauvre malade qui aurait besoin d’être soigné plutôt qu’entretenu et encouragé dans son délire. Pour les votes Russes, ils ne reflètent pas l’avis des Russes sur la question, mais l’avis des Russes qui portent un intérêt à ce concours musical bidon. Quand on vote dans le cadre de l’Eurovision, on est déjà un abruti par définition. Rien d’étonnant, donc…Les Russes ont plus à faire que de voter pour un trans à barbe. « Conchita a le droit d’exister » Oui, c’est plus dans cette perspective que les jeunes votent pour Conchita. Comme je l’ai dit, relativisme normatif, on ne doit pas juger, bla bla bla…

  9. Commentaire de Demonanar:

    L’exhibition publique de Conchita Wurst dans sa représentation indifférenciée projette sur une peinture expressionniste la laideur du relativisme normatif dont est saisie la société contemporaine. Un des nombreux concepts dérivés de la grande entreprise de déstabilisation civilisationnelle, et qui tend à déterminer à travers différentes écoles philosophiques dégénérées que les critères de différenciation sociale ne constituent rien de plus que l’émanation  de conventions culturelles exclusivement relatives à l’idée personnifiée de ce qu’établirait la culture comme normes et valeurs.Conchita est un phénomène de foire, et seule une société maladive aurait besoin de s’en assurer. Et malheureusement, c’est bien le cas.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription