Accueil » La pieuvre féministe » (Vidéo) Comment des femmes se trompent et nous trompent dans leur travail scientifique
AIMELES Antiféminisme

(Vidéo) Comment des femmes se trompent et nous trompent dans leur travail scientifique

Publié le 24 avril 2019 par Léonidas Durandal à 8 h 03 min

Comment des femmes se trompent et nous trompent dans leur travail scientifique от Léonidas Durandal на Rutube

3 Commentaires

  1. Ping de Hancel de sexe male:

    J’arrive pas à regarder la vidéo. Est-ce que vous parlez dedans de la « scientifique » Katie Bouman ? Si ce n’est pas le cas, vous devriez consacrer un article à son cas qui illustre la falsification par les féministes des découvertes scientifiques faites par des hommes et attribuées à tort à des femmes. Je vous résume son histoire. En avril 2019, les médias mainstream du monde entier présentaient la première image du trou noir comme l’œuvre d’une femme : Katie Bouman. Sa tête souriante apparaissait partout comme « l’héroïne qui doit inspirer les petites filles ». Mais sur les réseaux sociaux, les gens comme moi n’y croyaient pas à ce conte de fées moderne. Les féministes nous qualifiaient de trolls, de haineux, de machistes, de sexistes. En quelques clics, elles faisaient fermer nos comptes. Après enquête, il s’est vite avéré que c’était une équipe de plus de 200 scientifiques qui se trouvait derrière cette première photo du trou noir, pas seulement Katie Bouman qui s’est attribuée tout le mérite de la découverte. Lisez cet article : https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/12/est-ce-vraiment-a-la-chercheuse-katie-bouman-qu-on-doit-la-premiere-photo-d-un-trou-noir_1720887

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Comme je l’ai déjà dit ici et là, Rutube, c’est mort. Ils vérifient les identités des entrants, et en alphabet cyrillique de surcroît. Donc, il ne reste plus en accès que les vidéos que Dailymotion n’a pas censuré. Dans les mois à venir, je vais essayer de trouver une solution, mais l’internet libre s’éloigne de jour en jour.

      Dans cette vidéo, je ne parlais pas de la scientifique que vous mentionnez mais d’une « chercheuse » sur les gorilles. C’est une sorte de cas qui m’a semblé emblématique de la manière dont les femmes, en tant que femmes, peuvent concevoir la science.

  2. Ping de chen de sexe femelle:

    excellente analyse

     

    vous devriez vous intéresser si je puis me permettre cher ami,  à la véritable chasse aux sorcières contres les scientifiques mâles, et à l’épistémologie féministe, une hérésie qui risque de ramener la science au moyen age, pour le moment utilisée essentiellement dans les prétendues sciences sociales.

     

    La où la femme passe il n’y’a que destruction, leur cerveau solipsiste pourrit tout, la justice comme la science.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.