Accueil » Durandal Actu Antiféministe en cours

   

ACCES au direct le jeudi 18-19h GMT Paris

SAISON 03   SAISON 04

ACTUALITE ANTIFEMINISTE DE LA SEMAINE



  SAISON 05 en cours :



26/03/2020 : Covid19 #
2

Covid19 : pas de risque ou trop de risques gouvernementaux (la chloroquine), la vérité sur le nombre de morts, Macron masqué malgré son gouvernement, les tests qui ne servent à rien et dont tout le monde se sert, sauvés par l'Allemagne et la Russie !, le collectivisme contre la crise ? la fuite en avant européenne, la catastrophe dans les maisons de retraite, interdiction d'antiviral par la préfecture, refus de coopérer avec les grandes entreprises, la posologie Cymes : laisser les gens dans l'ignorance, la popularité d'E Macron malgré le marasme, le conseil d'experts nul, dépôt de plainte des médecins contre le gouvernement, les policiers sacrifiés. 

Intermède musical : "maladie d'amour" Henri Salvador.

Censure : nous devons faire confiance aux incompétents selon nos nouveaux collabos.

Féminisme et covid19 : les féministes désertent le terrain mais se plaignent du risque d'augmentation des violences conjugales ou des métiers à risque féminins (où est passée l'indépendance de la femme) tandis que la maladie touche en principal les hommes, les filles mères en difficulté, tromper même durant le confinement, les féministes soucieuses de pouvoir encore tuer des enfatns malgré la pandémie, la fainéantise des femmes modernes, Harvey Weinstein condamné à mort par le covid19, pendant que les gens meurent l'urgence gouvernementale de remplacer les hommes compétents par des femmes dans les entreprises. 



19/03/2020 : Coronavirus et féminisme évidemment.
 

Coronavirus : Les turpitudes de notre ex-ministre de la santé, Agnès Buzyn, concernant le coronavirus. Le gouvernement savait et il a maintenu les élections municipales sans prendre de mesures drastiques. Haute trahison. Le rôle catastrophique de l'état français dans la gestion de l'épidémie et la bonne opinion des Français concernant ce gouvernement. La France encore une fois sauvée par des individus isolés.  L'Europe incapable de gérer la crise, mais il nous faudrait plus d'Europe. Le rôle de la BCE dans la crise. L'Eglise catholique se rate (encore une fois). Les féministes essayent de tirer la couverture à elles : quid des violences conjugales durant le confinement, quid de l'égalité des sexes dans les sciences.  

Intermède : la main aux fesses d'Henri Salvador. 

Propagande/censure : fée cendrillon genderless, supprimer la neutralité du net pour redonner de l'autorité aux mères ? Censure de mpi, désinformation gouvernementale sur les vidéos d'information de TV liberté, Le Média gauchiste se réveille 7 ans après les premiers actes de censure sur youtube.

Le reste : en vacances durant son congé maternité, féminisme punitif pour les buveurs de bière, Nathalie Péchalat manoeuvre contre les hommes et obtient la présidence de la fédération française de patinage artistique, Bradley Manning VS Chris Brown. 

Bonne nouvelle : le chat européen de la LGBT n'est pas là, la Pologne danse. 

Agnès a craqué.

Ce n'est pas que de sa faute les morts surnuméraires.

Elle avait prévenu.



En matière de délit pénal, comme ailleurs, il vaut mieux prévenir que de guérir.

 


12/03/2020 : pas que la journée des grognasses.


L'inversion des responsabilités chez les féministes : le trans Maning, maisons de retraite et covid19, 23 ans de prison pour Harvey, la fin des embrouilles sur les terrains de sport, Florence Foresti palpe mais pas assez, les fausses victimes de la crise en Turquie,  augmentation du nombre d'autistes, les féministes responsable de la baisse de la prise en charge des femmes à la retraite, dopée à l'insu de son plein gré, la démocratie confisquée par des gamines, le sexisme universaliste contre le racialisme des minorités, maltraitance de Megan Markle.

Intermède exotique avec Annie Cordy : bonbon esquimaux, chocolats.

Les hommes forts : D Trump fait la leçon à l'Europe, les hommes séparent les femmes qui se battent pour du PQ, des Grecs armés aux frontières.

Censure propagande : avocat mis au pas par magistrates, censure des femmes sur Pornhub, le panier de crabe féministe aux Césars par JP Darroussin, les fausses attaques contre le cortège féministe, pas de regret d'assassiner, hachette et les mémoires de W Allen, agressions sexuelles sur facebook sciences po, 1300 amendes pour outrage sexiste, twitter se prépare à la loi Avia, les faux préjugés contre les femmes, l'injustice française contre génération identitaire et le laxisme avec B Griveaux, une magistrate se sent pousser des ailes, la foule pour M Curie, Juliette Binoche a le diable au derch (et s'en protège).

Bonnes nouvelles : censure contre la pornographie lesbienne au Moyen Orient, des avocates contre la présomption de culpabilité, Renate Langer témoigne contre R Polanski et mériterait de finir en prison, le président des USA ne sera pas (encore) une femme.  

23 ans de prison pour le célèbre producteur gauchiste de films américains, Harvey Weinstein condamné sans preuve pour viol et agressions sexuelles.

N'en jetez plus, la cour est pleine :

   

En France, JP Darroussin confie que tout le monde avait "la trouille" de venir à la cérémonie des Césars.

Certainement un des effets tant attendus par les progressistes en matière de féminisation.  


05/03/2020 : timide réaction masculine, mais réaction.


Se faire du fric grâce au féminisme : Yann Arthus Bertrand, les fédérations sportives américaines rackettées, Meghan Markle part en live.

La réaction d'hommes : aux Césars, Tommy Robinson essaie de défendre sa fille, sortez couverts à Nantes.

Intermède musical Offspring : Gotta get away.

Les femmes à la tête de grandes organisations : Angela Merkel, bon point dans les entreprises françaises mais pas aux municipales, festival de Cannes féminisé, les femmes prétendument sacrifiés, les prénoms non genrés finlandais à Paris, le monde du sport mis au pas.

Le féminisme qui se retourne contre les femmes : pas de salut en dehors de la victimisation, 1/10 des femmes n'ont pas de vrais hommes à la maison, la téléréalité sexiste ? la sorcière est de retour officiellement.

Rire : les seins des femmes, Alexandra de Taddeo peut rentrer en boîte gratuit et partout ailleurs, le foot féminin, vie sportive et paternité. 

Bonne nouvelle : Poutine constitutionnalise l'interdiction des unions de duos. 

Tommy Robinson arrêté pour avoir essayé de défendre sa fille d'une agression sexuelle.

Il n'a pas respecté la loi.



Voilà comment pas mal d'états occidentaux ont fini par nous écouiller. 


27/02/2020 : l'obsession envers les femmes des femmes


Les hommes éliminés de la semaine : Placido Domingo, Harvey Weinstein, Jean Vanier, un anonyme exécuté par sa compagne, l'entraîneur de patinage d'Asnières inconnu au bataillon.

Libération/asservissement sexuel : prostitution des mineures, Mickaela Spielberg, Maïa Mazurette.

Intermède musical : material girl de Madonna. 

Obsédés par les femmes : au Mexique, faire appel devant la justice ? Anne Hidalgo, la lutte inter féminisme, place gratuites pour les femmes, serviettes hygiéniques gratuites pour les Ecossaises, l'histoire à dormir debout de Duffy et de Jessie Smolett, Cho Nam Joo, Katherine Johnson, femmes entrepreneures le retour, la dépression d'Haenel et Abitbol, le racket de Bloomberg, un fait divers détourné au profit de la propagande féministe.

Rire : la vente de rouge à lèvres à Wuhan, le carnaval qui brûle des homos en place publique, la prêche de la première femme imame.

Censure : les sleeping giants, youth for climate. 

Jean Vanier a fait beaucoup de bien en France en aidant les personnes fragiles à se socialiser.



Mais grâce aux laïcards nous allons retenir de lui 6 malencontreux coups de bite présumés découverts après sa mort.

Le progressisme n'en finit pas de chasser les sorcières, jusque dans la tombe. 


20/02/2020 : Elimination professionnelle des hommes la suite

Le cas Griveaux.

Elimination professionnelle des hommes : au césars, en Islam, dans le sport, dans la chanson, au procès Weinstein, à l'université, aux municipales, dans la musique classique.

Intermède Credence Clearwater Revival : no fortunate.

Bonnes nouvelles : des femmes commencent à comprendre qu'elles ont fait du mal à la société, 90% des victimes de violences conjugales bien reçues dans les commissariats, les fémens toujours sur le pont..

Nouvelles du socialisme : les serviettes hygiéniques gratuites, encore une femme haut placé corrompue, entreprendre au féminin va sauver la banlieue.

Rire : définition de la guerrière par le Larousse, Angèle qui ne "passera pas à la radio" aux victoires de la musique,  le déneigement sexiste, des femmes en politique, miss Allemagne et ses 35 ans.

  Destruction des enfants : après l'asservissement sexuel de mai 1968, le trouble dans le genre pour les petits.

  Censure : l'instrumentalisation de l'affaire Griveaux.

 
Benjamin Griveaux est "out" de l'élection municipale de Paris car il a filmé son sguègue pour une illégitime.

 

Mendiant un peu de sexe aux femmes, ne sommes nous pas tous aussi ridicules qu'il l'a été ?


13/02/2020 : Prendre le maquis ou se faire dégommer.


Les wonder women de la semaine qui ont fait plouf : Isabelle Kocher succède à Anne Lauvergeon, Selena Gomez tue ses soeurs, personne n'accepte la liberté d'expression quand une femme en est victime, l'affaire Vanille, les femmes qui ne veulent même plus être en couple, les névrosées blanches, une Suédoise face aux réalités économiques, Amber Heard a pu menacer Johnny Depp parce que les hommes sont discriminés devant les tribunaux, une mère enfermée dans son deuil, un fight club avec des femmes ouaih.

Intermède musical anti-féminicide : Johnny exalte les drames passionnels.

Les hommes de la semaine éliminés socialement : Didier Gailhaguet, Neymar, 3 encadrants chevalins, discriminer les hommes finlandais sur le marché de l'emploi pour obtenir l'égalité, un homme condamné à 30 ans de prison suite à un drame passionnel et une femme à 13 ans pour l'assassinat froid et minutieux de son ex, les étudiants de Saint Cyr visés, encore la ligue du LOL sur le grill, la parité inique aux Césars, les orchestres ne doivent plus être dirigés, quelle surprise moins de femmes dans la technologie, la curée dans le monde littéraire, l'instrumentalisation des agressions sexuels à la bourse, Brad Pitt a vendu son âme à la gauche hollywoodienne (euphémisme), Nathalie Portman pas assez extrémiste pour Rose Mc Gowan, Gabriel Matzneff encore et toujours sur le grill judiciaire, l'entraîneur et l'entraîneuse.

Censure : résumé sur les réseaux sociaux, le contrôle judiciaire des tweets "haineux, la censure d'Apple sur Libération, la promotion des minorité par Tumblr, se priver de liberté pour éviter tout drame. 

Bonnes nouvelles : le Figaro s'interroge sur la fin de l'amour, la politique de la terre brûlée devant le juge aux affaires familiales, 3/4 des LGBTs sont sains.

Des nouvelles d'Harvey : "il avait un appétit vorace pour les femmes". 

Amber Heard a voulu accuser Johnny Depp de violences conjugales alors qu'elle le frappait. 

Elle ne savait pas que ses menaces étaient enregistrées. 

Les féministes se récriminent. C'est un cas isolé.



Alors comment savait-elle que la justice allait condamner Johnny Depp sans preuve probante ?

Malgré ses mensonges, Amber Heard a d'ailleurs touché 7 millions de dollars au passage. 

Si elle n'avait pas été enregistrée à son insu, Johnny Depp aurait fait de la prison et il aurait été plumé de fond en comble. Et les féministes brandirait l'affreuse domination patriarcale comme d'un étendard.

En France, de tels enregistrements ne peuvent servir de preuve. 

06/02/2020 : dérapage dans le patinage.

Cancer féministe : les masters féministes d'avenir, le sport français en émoi féministe, les lesbiennes de la semaine, les standards de la beauté aujourd'hui, employées incompétentes contre patrons voyous.

Intermède musical : "Seven lives" Enigma.

Bien se tenir pour une femme : E Jean Carroll jalouse de la réussite de Donald Trump, les jeunes favorables aux violences conjugales, la business woman qui ne veut pas qu'il en soit dit, le bouton stop agressions de twitter, le cinéma de Nancy Pelosi, la dernière femme à la tête du cac 40 en passe de revenir derrière ses fourneaux. 

Pleurniche : 10 ans de prison et elle n'a pas été écoutée, les nouvelles ahurissantes du procès Weinstein, Brigitte Macron émue par la maladresse de Gilles Beyer, la policière radicalisée mise sur le même plan qu'un défenseur de la France.

Censure : les suites de l'hypocrite affaire Milla, les mises en examen de la semaine pour de fausses accusations de harcèlement, twitter finit de cloisonner la liberté d'expression sur son site mais Caroline de Haas ne supporte plus d'y être contestée.

Bonnes nouvelles : les youtubers "Renard du désert" et "Le général". 

Didier Gailhaguet, président de la fédération française de patinage artistique a dérapé.

Il aurait couvert le viol de Gilles Beyer sur Sarah Abitbol.



Sauf qu'il n'était pas au courant.

Sauf que ce n'était pas un viol.

Ou plutôt, s'il y a eu viol, c'est de Sarah Abitbol sur tous ces hommes. 


30/01/2020 : La haine du masculin au menu.


La haine du masculin : les SDF n'ont pas de sexe, dérapage dans le patinage, la famille royale intègre ses petits bâtards (de force), plus de famille paternelle pour Meghan, heureusement les hommes peuvent compter sur les LGBT pour être reconnus dans la loi, Kobe Bryant le progressiste faussement accusé de viol même après sa mort, la famille de Dupont de Ligonès aussi, les chocolats en forme de sexe sont une agression sexuelle, les jeunes garçons dépecés au Mexique, 10 ans de prison pour un abus de textos, jeune femme dépressive incompétente : le résultat des Grammy Awards, la féminisation de la mode masculine.

Intermède musical : Edith Piaf "Plus bleu".

Rire : la patronne qui se paye des acteurs pour la soutenir depuis qu'elle est accusée de corruption.

Névrose de la femme moderne : Adèle ta maman t'appelle, une photographe part à la découverte de ses fantasmes féministes sur la culture du viol, Asia Argento égérie Metoo sceptique, la faillite de la semaine de notre bonne ministre de la justice, la gôche se déchire, la laïcité s'est inscrite dans la tête des élèves français, le guide michelin dévoyé, la lutte contre la zoophilie pour protéger les animaux,  interdiction de réparation de l 'hymen au R.U.

Censure : la cours suprême fantoche de facebook, jeux vidéos.com sous contrôle. 

Elle a gagné les grammy awards.

C'est une femme, jeune, dépressive, féministe, inaudible.



En même temps, elle est dans l'air du temps (et puis il n'y avait que des femmes nominées).


23/01/2020 : Haro sur les bonnes nouvelles !

Que des bonnes nouvelles (non j'goleri) : la Grèce se dote enfin d'une femme comme présidente, M Schiappa huée, une adolescente quitte l'école et réussit ses examens, Donald Trump arrête de faire payer la stérilisation des femmes aux entreprises, il participe aussi à la marche pour la vie, Pierre Joxe réussit à faire condamner son accusatrice, droit de veto pour les parents en Espagne ?

Féminisation de la société/des hommes : la mode est au féminin, sanctionner les entreprises réfractaires au féminisme, un élu RN automatiquement exclu sans preuve pour harcèlement sexuel, un journaliste licencié parce qu'il croit qu'il n'y a que 2 sexes l'imbécile, elle fait sauter les Grammy Awards avec une plainte pour harcèlement, la droite vote la PMA mais rechigne à faire payer l'état.

Intermède musical de soutien à Luc Besson : BO du 5ème élément.

Mensonges de femmes : les violences sexuelles augmentent mais c'est pas à cause du féminisme, Pénéloppe Cruz et ses enfants, la série sur la promotion des relations sexuelles entre adolescents, les accusations de A Haenel mène C Ruggia en garde à vue, la mode au féminin, Meghan %Markle aura gardé son nom de jeune fille jusqu'à la fin, la druidesse guide les foules urbaines paumées, que fais Natacha Polony ? et Daphné Roulier en accusant canal + ? et Isabelle Dos Santos en détournant 1 milliard d'Afrique, la marche des femmes qui n'est pas une marche des femmes, un test de grossesse pour embarquer, choc toxique des protections intimes, les femmes font aussi les élections à PAris, N Belloubet et le "viol à distance", les gauchistes de nouveau favorable à l'interdépendance entre hommes et femmes. 

Censure propagande etc : la jalousie serait masculine ? Pas le droit de twitter les déplacements du président, les mensonges de l'ASE, les panneaux piétons sexistes à Genève, le racialisme féministe, Greta et ses copines bénétons.   

Nicole Belloubet voudrait créer la notion juridique de "viol à distance".



Si les connes volaient, elle serait ministre de la justice.

Et Dieu sait que les féministes volent haut en ce moment. 


16/01/2020 : la faillite politique féministe de la semaine


La faillite politique : Christophe Castaner fait de la démagogie, la réforme du système de sélection en orthophonie, les femmes assassinées grâce à la propagande féministe, l'hystérique Meghan Markle, les profs se font achetées, actes de baptême sans mention du père ou de la mère, état de la stérilité en France, les poursuites judiciaires délirantes de la semaine.

Intermède musical : traduction de Hey Jo ! par Léo 'n Drix

Celle qui te couvre : G Matzneff hors jeu pour de mauvaises raisons, les profs de gauche seraient de droite avec les petites filles, le MArocain à la rue et cocu, Christophe Ruggia en garde à vue pour on ne sait quoi.

Le kiki de ces dames : il va falloir emmener les femmes dans l'espace aussi, le harcèlement des hommes paie à Hollywood, les femmes qui accusent les hommes de ce qui les avantage.

Censure : la politique des géants du web, tir de LBD différencié, l'absence de prise en compte de la souffrance des hommes lors d'une séparation, l'attaque LGBT contre VITA, Emmanuel Macron président de la presse beauf.

Bonne nouvelle : le documentaire sur la manosphère, un pédékiraste enfin arrêté en France, le Japonais qui s'envoie en l'air sur la lune, fronde sur les menus végétariens ne Lozère. 

Gabriel Matzneff ostracisé socialement pour avoir baisé une adolescente formée.



Jamais la question de sa pédékiraste n'aura été abordée.

Le monde à l'envers du gauchisme français.       


09/01/2020 : Les têtes coupées de la semaine.

Les groB légumes passent à la moulinette : G Matzneff n'a plus qu'à crever, Christophe Détinger n'est pas un saint, Harvez Weinstein la nouvelle caisse enregistreuse, et quand Harry rencontre hysti.

Censure : rutube c'est fini, Qwant avec modération, les gafas et l'Europe se partagent le gâteau de la censure, 5 ans de prison pour un homme là où une femme est libérée, la campagne d'alliance vitae censurée.

Intermède musical : Saïren Iter Animae, introduction.

Stérilité en Occident : l'Espagne s'enfonce encore, de l'argent contre des avortements, elle accouche d'un nain après une PMA, inceste et la PMA de la semaine, le divorce qui se termine mal à Dreux (et ailleurs).

Mytho féministe : Camelot femme, Merlin poivrot, Thor en nana, la reine des neiges 2 et le porno lesbien dans Star Wars, mensonges de femme.

Elimination des hommes : dans les médias, dans l'administration, dans le tourisme, dans les groupes privés facebook, une instit relaxée malgré un défaut de surveillance.

Bonne nouvelle : l'expulsion de ni putes ni soumises. 

 
Harry suit mémère à qui le pays manquait. La royauté ne lui suffisait. Rapports tribaux assurés.    


02/01/2020 : Rétrospective 2019

La liste des célébrités jetées en pâture de la vendetta médiatique féministe

Les derniers développements en matière de censure du net

Intermède musical : Zombi Cranberry.

Les violences conjugales hystérisées

Les femmes attaquées par le féminisme

Les hommes poursuivis par le féminisme

Des événements emblématiques : La coupe du monde de football féminin, la misère sexuelle en pays riche, la contraception qui réduit la taille du cerveau des femmes, GPA et PMA légalisés, le lent effondrement scolaire en France, enquête PISA, Eric Brion fait condamner #BalanceTonPorc, premier père à avoir été condamné par la loi anti fessée, la mode barbie 2019, la promotion des transgenres, la pseudo science féministe démasquée, les pensions alimentaires recouvertes par l'état

Greta Thumberg petite fille de l'année.


A qui le tour ?

 


26/12/2019 : Les histoires personnelles retravaillées de manière anachronique. Stop aux fausses accusation de viol.

Bonnes nouvelles : Pétition "Supprimons les subventions aux médias", l'Express se révolte contre les études décoloniales, témoignage d'un professeur diffamé par les progressistes.

Redéfinir son histoire à l'aune du féminisme : G Matnef, Jane Birkin, sexualité des boomers, une ado tue son beau père, emballer sa collègue, la confession de faux viols.

Intermède musical : il est né le divin enfant. 

Le féminisme comme promotion du chaos : affaire Ladj, les cartes de voeux progressistes, les payeurs hommes morts dans l'ingratitude féministe, la décision personnelle de l'homme d'état E Macron, l'Argentine continue à s'effondrer, Adèle Haenel certainement au bord de a dépression, les garçons intoxiqués sans raison pour défendre les filles qui ne se vaccineront pas, seule une femme peut défendre Harvey Weinstein, Travis Kalanick viré à cause des féministes, le non exemple féministe Isabelle Autisser. 

Dans sa jeunesse, Jane Birkin a profité de la célébrité de Serge Gainsbourg



Aujourd'hui il serait probablement accusé de harcèlement.  Les starlettes d'hier sont devenues les "femmes objets" d'aujourd'hui, grâce aux féministes. L'histoire a été revisitée de manière anachronique pour mettre en péril les relations hommes femmes de toujours.  


19/12/2019 : les rackets de la mafia féministe

Mafia féministe : avec über, dans les musées, dans les entreprises, avec l'élection miss France, à la rat, avec H Weinstein, avec les retraites, chez les avocats, au Japon, dans plus belle la vie, en matière de "féminicides".

Intermède musical : white Christmas de Louis Armstrong.

Féminisation : le costume au travail, les incidents avec les policiers.

Censure : les nouveaux moyens technologiques de contrôle de l'internet, A M Le Pourriet revient dans le combat, les fausses accusations contre l'extrême droite, la pornographie homosexuelle arrêtée aux USA.

Bonnes nouvelles : l'élection de Boris Johnson, un père victorieux, la fin de l'immunité pour les femmes ministres, Bachar El Assad remet la France à sa place, Simone Veil décapitée à titre posthume. 

Pas dire la vérité à une femme : Charlotte Lewis est peut-être une menteuse et une prostituée, des femmes conducteurs de métro à Moscou merci Poutine, les assassinats de cette année par des féministes 
Shirio Ito vient d'obtenir 3,3 millions de dollars grâce à des accusations de viol portées à l'encontre d'un homme sans qu'elle n'ait fournit la moindre preuve de ses dires. 



Le business de la chialerie se porte à merveille. 


12/12/2019 : La soumission des hommes entérinée.

Société féministe délirante : comment grossir les agressions über contre les femmes, la mort ça tue, la grande cohérence d'extinction rébellion, la 1ère compositrice de l'opéra de Vienne remercie le genre qui l'a placée là, bébés crispr, la royauté dégénérée, Soraya Chemaly et la colère des femmes, qui va se déclarer victime d'Epstein en post mortem ? la prostitution en France, plus droit de pisser en gare de Brest, les bouches de métro féminines PAUSE

Intermède musical : les anges dans nos campagnes.

Société féministe délirante suite : les femens opposantes en carton pâte, une main aux fesses en boîte de nuit au Brésil = prison, la pilule contraceptive réduit la taille du cerveau des femmes, pourquoi la trans a été agressée à Bordeaux, 25 millions de dollars pour les ex d'Harvey, la place des femmes dans les grandes entreprises ne décolle pas et pour cause, les accusations délirantes contre Roman Polanski, Greta femme de l'année.

Rire : le sex appeeal de Justin Trudeau, le manspreading et Elisabeth 2, les féministes japonaises militent pour le port des lunettes.

Bonnes nouvelles : les Italiens veulent un homme fort au pouvoir, les barbares et leur appel à nous défendre.

Censure propagande : les algorithmes trafiqués, wikipédia trafiqué, le mannequin de l'année 2019 trafiquée, Guy Roux n'assistera pas à l'accouchement de la femme de Marquinhos, Youtube élargit sa censure, la guerre de l'information entre la Chine et les USA, Google fait de la pub pour éviter le marasme, l'ordre des médecins sanctionné politiquement, la filmographie transgenre de la semaine. 

Symbolique : Saana Marin, les recruteuses de Daech, la réforme des retraites pour les enfants qui ont survécu aux infanticides par avortement, l'imaginaire féministe dévoyé. 

Harvey Weinstein vient de sortir un chèque de 25 millions de dollars pour se débarrasser de ses accusatrices.



Pas certain que tous les hommes puissent le suivre sur ce terrain là.

Au lieu de se défendre, ce gauchiste nous aura bien pourri jusqu'au bout.  


05/12/2019 : L'école ultra féminisée française fait plouf.

L'élimination des hommes : les chauffeurs Uber encore, le pauvre Tariq Ramadan, le pauvre prince Andrew, les revendications lgbts qui sapent l'autorité des pères, la sexualité des policiers, une femme se sert de Boris Johnson, le conservatoire national de musique chante faux, le permis parental à points, la féminisation aux Pays Bas.

Intermède musical : chant grégorien du temps de l'avent. 

L'école de la catastrophe : une collégienne poignarde son professeur pour rien, l'effondrement de l'université française, la France s'enfonce dans le classement Pisa, les jeunes ne sont pas maternés au lycée.

Les précieuses ridicules : les femmes aux yeux bandés au Trocadéro, pas d'enfants à cause du changement climatique, la policière est convertie par le détenu, la mère au tribunal pour avoir envoyé de l'argent à son terroriste de fils.

Censure : la définition élargie de l'antisémitisme.

 
Une maman envoie de l'argent à son fils terroriste en Syrie et finit au tribunal.



Nos institutions françaises jettent l'opprobre sur cette mère parce qu'elle se comporte comme toutes les mères le feraient. 

Par contre nos institutions françaises ne condamneront jamais nos représentants politiques pour avoir envoyé de l'argent aux terroristes, et les avoir soutenus, beaucoup plus que cette pauvre femme.      


28/11/19 : Des annonces sur les violences conjugales jusqu'à l'écoeurement.

Censure, propagande, fausses nouvelles : Dieudonné condamné à 9000 euros d'amende pour une blague, l'arme politique de l'accusation sur une femme, pornographie homosexualiste sur les réseaux sociaux, les caniches féministes de droite, Sandrine Bonnaire déroule ses exagérations, de l'argent gouvernemental à gogo pour les féministes, la déchéance présidentielle, le rôle des féministes dans l'augmentation des violences conjugales, les juges et la police féministes accusés de laxisme par les féministes, une grille à cocher pour les gendarmes en cas de violences conjugales, la semaine sur les violences conjugales commencent par un assassinat d'homme au sein de son couple.

Intermède musical : Ménélik, "Tu es la seule qui m'aille".

La rééducation des garçons : comment pisser dans le bidet, comment culpabiliser alors qu'on est pas assez payé en tant qu'homme, les femmes inaptes à l'informatique ? La fin du secret médical grâce à l'infantilisation des femmes par les féministes, les mesures gouvernementales en matière de violences conjugales, la police des familles progresse en Seine Saint Denis, exclure les hommes du milieu cinématographique, contrôler les chauffeurs über, la fausse superformance des femmes dans les PME. 

Les tarées de la semaine : elles crient 1 minute contre les violences conjugales, la directrice du FMI fait tout sauf de l'économie au Japon, traumatisée par une danse, Adèle Haenel pète un plomb.
Sandrine Bonnaire surfe sur la vague des violences conjugales pour relancer sa carrière.

Elle ressort une histoire obscure vieille de 20 ans pour faire pleurer dans les chaumières.



Le scénario est-il assez bon pour faire venir le public ?

Certainement dans notre France fiotisée.   


21/11/2019 : la chasse aux sorciers prend de l'ampleur

L'inquisition féministe : la justice réexamine ses propres décisions, France télévision sombre sous l'action d'une femme raciste, les cinéastes hommes se mettent une corde autour du cou, Uber met en laisse ses chauffeurs, la fin du secret médical, l'inversion entre bourreaux accusateurs et victimes accusées.

Intermède musical : TEPA et son chant des partisans.

Les attaques contre la souveraineté de la France : Paypal censure la pornographie, les manipulations statistiques en Suisse, l'institution policière mise au pas, le conseil de l'Europe s'en mêle, .

Bonnes nouvelles : l'arrestation propre d'un pédékiraste, le contrôle parental sur internet renforcé.

Les tarées de la semaine : les enfants traumatisés par les LGBTs, les footballeuses espagnoles rackettent les hommes.

"Nous avons raison" : la ministre la journaliste l'experte, Sylvia en photo, Epstein poursuivi après la mort, le prince Andrew moins crédible qu'une pute, le collège 100% féministe et ses résultats.

Censure propagande : le téléfilm "le bazar de la charité", Julie Hainaut, Google agit avant le brexit, Facebook et google dénoncés par Amnesty international pour mieux les contrôler. 

Le futur : l'entreprise gère les violences conjugales, la colonisation vue par l'unique et fausse violence exercée contre les femmes. 

Entre le prince et la tepu, à votre avis, c'est qui qu'on a cru ?



La tepu évidemment, qui s'est faite "agresser sexuellement"... contre de l'argent tout de même.

Va-t-elle rembourser la passe ?

Je crois pas... il paraît même que ses tarifs auraient augmenté dernièrement.   


14/11/2019 : le petit monde taré gauchiste

Le petit monde des tarés gauchistes : le haut fonctionnaire féministe qui ne fait pas pisser de rire les femmes, affaire Roman Polanski le retour, la domination matriarcale de la locataire, le collègue graveleux devant le tribunal, la jeune fille décide de qui va en prison, la carte de paiement d'Apple est-elle sexiste, la mémoire de nos soldats confiée à une célèbre inconnue, le culte de la vulve à la télévision, les gilets jaunes réduits à un mouvement de femmes, heureusement que le féminisme avait peu d'influence du temps de W Churchill, privée de droit au nom du féminisme, comment Iris Brey vit sur la bête, Pierre Joxe n'a pas pu trousser la bonne mais se retrouve au tribunal. 

Intermède musical : Alphonse X.

La censure : ils peuvent se payer le président des USA, la torture de Julian Assange, mesdames messieurs discriminant au théâtre anglais, WTfake tombe à l'eau, les Obama produisent la meilleure fiction de leur vie sur Netflix, les infirmières gauchistes pleurent sur l'hôpital.

Rire : achète ton esclave.com au Koweit, le dispositif anti oubli de bébés dans les voitures italiennes, vendeuse de soupe elle voudrait bien obtenir un prix littéraire, le féminisme ou le fouet en Arabie Saoudite.

Les paires de couilles de la semaine : Julie Graziani, Zineb El Razahoui, le père qui ne peut défendre sa fille en France face à un adulte entreprenant.   

Donald Trump est injustement attaqué par des féministes qui jouent sur leur statut de femme pour le déconsidérer aux yeux de l'opinion publique.



Si le président des USA est mis en défaut pour rien, qu'en est-il de vous au quotidien ?  


07/11/2019 :  l'inversion satanique des faits sociaux.

L'inversion : une bonne loi réac pour lutter contre l'exposition sexuelle des enfants en Pologne, les fainéantes perdent des avantages, les casseurs de pédés encensés, la consanguinité adulée, les faux viols punis, l'enfance abusée n'est pas celle que l'on croit, les femmes favorables à l'élimination des pères, l'égalité selon les féministes c'est plus d'argent pour les femmes, la sexualité lesbienne pour faire faire aux hommes n'importe quoi, les patrons ont des droits limités en matière sexuelle, Adèle ne sait pas bien ce qu'est une agression sexuelle, le retour des sorcières inquiète (les personnes civilisées), l'infanticide par avortement toujours promu à l'étranger.

Intermède musical : Ararat "La vie vaut la peine d'être vécue". 

Suite des inversions : les Françaises travaillent moins et s'en plaignent, Jonathan Daval l'humilié féministe qui a réagi, les attaques déloyales de femmes contre Donald Trump, Julie Graziani fait réfléchir les hommes, la famille détruite ne peut plus accueillir d'enfants maltraités, les femmes négocient plus que les hommes mais sont moins performantes, les enseignants craquent parce qu'ils le méritent, la justice ne suffit plus aux féministes, la justice pour se venger d'avoir été traitée de salope, égalité salariale pour des femmes qui rapportent beaucoup moins. 

Bonnes nouvelles : un historien canadien revient sur ses recherches sur le genre, la coupe du monde de football féminine n'a rien changé, le chantage à la prostitution.

Censure : première fois que les Français sont en retard en la matière, la liberté d'expression est une étreinte pour l'Obs, l'exil de France comme moyen de sauver sa peau pour Alain Soral. 



Après une soirée étudiante bien arrosée qui se termine à 8h du matin, elle l'invite à dormir dans son lit, en tout bien tout honneur bien entendu.

A votre avis, que va-t-il se passer ?



Elle va repousser ses caresses, quelques semaines après il va la traiter de salope auprès de ses copains sur les réseaux sociaux, elle va l'apprendre et porter plainte pour agression sexuelle, il va être condamné à 30 mois de prison avec sursis et inscription au fichier des délinquants sexuels.

Une blague ? Non. A seulement 21 ans, ce jeune homme vient de prendre le mur féministe en pleine tête.



31/10/2019 :  le mariage ou la prison pour agression sexuelle.

Propagande : exposer les pédés du Cameroun ou pas ? le logo phallique contre le logo pulpeux, le travesti nous explique les femmes, l'asexualité c'est une bénédiction, la chasse aux sorcières de la semaine (organisée par les féministes), l'hystérie féministe promue en bande dessinée, la première femme à la tête de la Belgique.

Censure : Sylviane Agacinski interdite d'université.

Intermède musical vieille France : "Et tout c'la ça fait, d'excellents Français!" Maurice le chevalier. 

Les femmes monstrueuses de la semaine : l'inspectrice du travail a fraudé, la chasse aux sorciers bis repetita, les zones sans harcèlement, le fichage des hommes, madame Le Maire de Rome, les contradictions de Leïla Bekhti sur le voile, l'esclavage des hommes en couples avec le grenelle des violences conjugales, la responsabilité des maris dans l'état psychologique de leur femme, madame le maire est lesbienne ! , Jean Marc Morandini sur le grill féministe, les différences de salaires criminalisées.

Les laissées pour compte du féminisme : les célibataires Chinoises, le retour des marchés aux prostituées, les lycéennes n'ont plus le droit de se faire dépuceler par leur prof.

Différences hommes femmes : les corps dans l'espace, le prix nobel promotion canapé, l'officier de liaison LGBT va faire vaincre notre armée.   

Pour Geneviève de Fontenay, une Miss France lesbienne oui, une transexuelle non.



Le jury était 100% féminin l'année dernière.  Le terrain est prêt pour de nouvelles "avancées" !


24/10/2019 : le bateau féministe coule, les féministes trustent les canots de sauvetage.

Censure, échec et mat : l'ultime dispositif de surveillance sur internet : l'application Newsgard, Bertrand Cantat n'a plus le droit de gagner son pain,  diversité interdite dans les médias subventionnés.

Les nouvelles du socialisme forcément matriarcal : féminisme et sécurité nucléaire, elle rackette Générali grâce aux nouvelles lois féministes, les résultats encourageants de l'éducation nationale féminisée, la chirurgie des tétons, la ruche oublie les violences faites aux hommes, l'état mandate les citoyens pour surveiller leurs voisins, le coup d'état féministe en Irlande du nord, Epstein : sacrifié et volé, la violence d'une Libanaise célébrée, l'achat d'électeurs par protections hygiéniques interposées, la Californie poubelle socialiste, de l'argent à l'étranger tandis que la maison brûle, de l'argent pour les mauvaises entrepreneuses. 

Intermède non musical : le bioéthisier.

Même pas mal ? le retour des sorcières, le planning familial entend défendre les femmes pas des idées, les jeunes travailleuses en mode saturation, manger les bébés pour sauver la planète, l'augmentation de la répression féministe et l'augmentation des femmes tuées, les associations de victimes coupables, la police sommée d'agir uniquement pour les violences conjugales, harcelée sexuellement elle court aux prud'hommes faire valoir ses justes droits à gagner plus d'argent. 

Je précise d'avance que je n'ai pas trafiqué l'image.

Christina Koch et Jeassica Meier sont les deux premières femmes à être sorties dans l'espace sans homme pour les accompagner, sauf financièrement.



Après une première sortie manquée à plusieurs 100aines de millions de dollars, parce que la robe ne leur allait pas, elles ont fini par revenir vivante de cette aventure inutile (reportée de plusieurs mois). 

Une très belle allégorie de notre monde féministé. 


17/10/2019 : le prix nobel de la paix pour Donald Trump.

Et si nous mettions les femmes en prison ? N Sarkozy agressé sexuellement, le cocu en prison sans sa femme, GPA autorisée via l'adoption, le Pacs glorifié, la sainte vulve glorifiée, la femme et la juge policière, le prix nobel en chocolat le retour, Laurence Ferrari s'excite, la barbare innocentée, le Maroc cède au diable.

Censure : Google attaqué par des journalistes vexés, la parodie de Trump qui démonte les journalistes.

Propagande : l'Irlande cède au diable, se confondre avec les femmes dans la publicité "Menstruation".

Intermède musical  : Allons bâtards de la patrie !

Les cas Greta Thumberg : l'opposition hommes femmes, la mutilation des jeunes filles en Occident, Megan Markle soigne mal les complexes féminins, Donald Trump futur prix nobel de la paix (quand le monde sera civilisé). 

Elimination des hommes : 6/10 des femmes sont des chouineuses, Deschamp remet l'Eglise au centre du village, les exploits de Marlène Schiappa, la délation des hommes au Figaro, 26 femmes accusent Trump mais c'est un hasard, le bracelet républicain de la séparation entre hommes et femmes, les prédateurs sexuels ne rencontrent jamais des prostituées jamais, l'expropriation des hommes sur simple déclaration. 

Je l'ai oublié lui. Et pourtant...

Combien faut-il être perméable aux femmes pour énumérer le nombre de tuées par leur conjoint depuis le début de l'année ?



Il s'appelle Aurélien Pradié, il l'a fait, il est député de la république et personne n'a trouvé cela déplacé, larmoyant et démagogique. 

Dans quelques années, il se retrouvera comme Eric Raoult, victime de sa propre loi.

C'est d'ailleurs tout ce que je lui souhaite pour évoluer un peu. 



10/10/2019 : les socialistes veulent diriger votre intimité, pour les meilleures raisons du monde.

La plaie socialiste : les idiots ont-ils le droit d'avoir des enfants ? M Schiappa la ministre à 1 milliard, Patrice Begay débute dans la com gouvernementale, l'obsession féministe concernant les crimes passionnels, interdit de se soigner si c'est politiquement incorrect, l'état va se protéger de l'Islam mais seulement l'état, forcée à assassiner un enfant, tuer un enfant pour en faire vivre un autre, privé de subventions car trop à droite, le nouveau concept de présomption de crédibilité, la première condamnation en France pour fessée.

Intermède musicale : la marche de l'empereur (de Star Wars)

Pas de censure le retour : Emmanuel Macron est-il heureux de l'absence d'entente entre les GAFAS et les journaux français ?

Le double standard hommes femmes : la femme criminelle, Brad et Angelina le retour, le concept de privation affective, l'obsession clitoridienne des féministes, les fémens en zombis, papa pète un plomb.

Les hommes au pilori de la semaine : Luc Besson, autoflagellation d'un journaliste de gauche pas assez féministe, un homme condamné à 18 mois ferme suite à une dispute avec son épouse, baisse de l'espérance de vie masculine aux USA mais augmentation féminine.

Bonnes nouvelles et rire : la poisse des astronautes femmes, des hommes ont trouvé LA solution pour éviter les emmerdes, Bruno Le Maire mendie en Allemagne, la candidate française impayable à Bruxelles, les Turcs apprennent aux Kurdes la domination masculine. 

Luc Besson est accusé de viol, lui qui a tant défendu la cause des femmes !

Big badaboum grosse catastrophe.



  S'il s'en sort, nous n'aurons même pas le droit à un mea culpa antiféministe sur grand écran car sa société connaît de grosses difficultés financières.

De toutes les manières, il y a peu de chance qu'il comprenne vraiment ce qui lui est arrivé.


03/10/2019 : La science à l'envers dans une société féminisée 

H comme hystérie : 1% des femmes tuées en couple le sont en Europe, le Turc qui rééduque sa femme, hémorragie de femmes à Grazia, la pleurniche médicale des femmes, blagues interdites avec les femmes, Céline Dion cette bombe sexuelle, c'est pas mieux la France pour les dhjihadistes, le racisme et le sexisme anti hommes blancs, presque pas de prison pour infanticide, l'étude faussement scientifique sur la dépression des femmes suite à un harcèlement, une expo pour promouvoir les pratiques sexuelles stériles.

Intermède musical : Final Fantasy 7

Suicide au féminin : l'école des immigrés c'est tellement bien pour les gauchistes, pourquoi pas l'insémination des morts ? Facilitons les assassinats d'enfants à la sauce Agnès Buzyn, les trafics féministes sur les chiffres d'infanticide par avortement à l'international, le boston consulting group payé pour raconter que les femmes ne sont pas plus nulles que les hommes pour entreprendre, le nombre de femmes diminue dans le monde mais dépasse toujours celui des hommes, une policière condamnée parce qu'elle est femme.

Les hommes avec un petit h : Jacques Chirac, la candidature d'un fiché S saboté par la gauche, le père est officiellement inutile dans les familles (insémination d'utérus), le donneur de sperme morbide donné en exemple, David Hallyday nous rejoue un conte de fée traditionnel, Greta Thumberg cible des méchants, Placido Domingo viré par les abeilles de la ruche, pauvre Bilal Hassani.

PAS DE RUBRIQUE CENSURE !!!!!!!! (mais il y a une raison)

Bonnes nouvelles : les gauchistes s'attaquent à la folie végan, certains gauchistes.

L'Assemblée Nationale française ne vote pas, de justesse, l'autorisation d'inséminer des utérus par des morts.

Florence Granjus (LREM) ne comprend pas



Homme et femme, mort ou vivant, c'est quoi ?

26/09/2019 : émission de la rentrée "Proposer, c'est harceler"

Censure socialiste : les comptes de la Casapound italienne, la ridicule cours suprême de Facebook mais liberté d'expression totale pour les puissants, l'exclusion des hommes des manifestations féministes.

Les hommes puissants victimes des féministes cette semaine : le cas du prince Andrew, de Patrick Bruel, de Placido Domingo, d'Eric Brion faussement accusé par Sandra Müller, et de toutes ces vierges qui se sont trompées de quéquette.

Intermède musical : retour vers le passé avec Public ennemy 

Les serpents de mer féministes : contraception masculine, inégalité salariale,féminicide,le smoking pour femmes, l'homme réduit à son sexe.

Les progrès du matriarcat en France : obligé d'arrêter l'assassin de son fils, elle lui coupe le sexe pour une vidéo montrée à ses copains, seuls les très riches et les très pauvres pourront bientôt avoir des enfants, le vrai mec en danger, des petites soldates, les barbies unisexes, la pleurniche d'Emmy Williams.

Les magnifiques résultats de l'état socialiste : les services sociaux n'en font qu'à leur tête, JL Mélenchon député de la République découvre le fonctionnement normal de la justice, M Schiappa ministre de la République exige que les hommes n'aient pas le droit de se défendre publiquement, l'état veut intervenir dans les 1000 premiers jours de l'enfant, Soral condamné sans loi et les décrocheuses libérées malgré la loi, le féminicide dans le code pénal, l'explication virile n'est pas tolérée, A Buzyn et son image des pères, encore plus de HLM pour les femmes, les jouets pour enfants doivent être unisexes. 
Débat concernant l'insémination des femmes : pour Agnès Buzyn, notre ministre, un père n'apporte rien de spécial à l'enfant.



Vous souscrivez ?
Musique d'intro Marker Beacon, Blaster. (Les saisons 01 et 02 n'ont pas été enregistrées)

9 Commentaires

  1. Ping de Ben77 de sexe male:

    Bonjour,

    S4E17 son de merde mais bonne émission.

    Les femelles hystériques hurlent toujours plus, les hommes se branlent et pleurent…

    Espérons un sursaut pâle et mâle avec ce mouvement salvateur des Gilets Jaunes.

  2. Ping de Mindstyle:

    Je me réfugie dans mes études et ma carrière. Je lis beaucoup et je méprise les femmes qui castrent les hommes. Je les trouve grotesques et ridicules, et j’ai un peu pitié pour elles : finir maman solo ou avec un mâle castré, ce n’est pas l’idéal.

    Et pour moi, une femme qui cherche un homme sur un SDR s’exclue de facto de mon champ de recherche potentiel, les tarés castratrices qui sélectionnent les hommes sur catalogue, aucune chance avec moi. Quand on est bien dans sa peau, les rencontres amoureuses, c’est dans la vie réelle.

  3. Ping de Bernard MOREL:

    Bonjour

     

    La machine a exclure le masculin fonctionne à plein régime ,en FRANCE en particulier. Qu’espérer d’une gouvernance orchestré d’abord par une glaire gauchiste aux ordres d’une femelle comédienne sans talent, qui gracie une meurtrière (Sauvage ). Ensuite d’un président homosexuel assumé sous le jouc d’une rombière aux talents plus exceptionnels ,  qui ne défendra nullement le male hétérosexuel. J’observe cette haine des hommes aux travers des sites de rencontres. Elles arrivent à sélectionner le male le plus féminisé et le plus manipulable qui leur conviendra le mieux. Le reste n’est que foutaise. J’en arrive à me demander si je ne devrais pas émigrer dans un pays de l’est ou les femmes sont encore un peu tenues. Pour l’instant pour contenir ma haine de cette pression néoféministe infecte , je m’en vais visionner des films de dominations masculines sur les femmes sur des sites pornos. Alors je me demande comment font tous ces hommes qui vivent ce ressenti. Dernièrement ,un jeune homme de 25 ans m’a glissé ceci,  » j’en ai marre de renfrogner ma perpétuelle humiliation psychologique orchestrée par les filles de mon age » je baise peu et je suis contraint à mon age de me branler pour

    satisfaire ou de me taper des femmes de l’age de ma mère pour assumer ma sexualité. L’exaspération monte également chez les jeunes hommes………………..

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.