Accueil » C'était mieux avant » François Hollande et la polygamie normale
Antiféminisme Aimeles

François Hollande et la polygamie normale

Publié le 10 janvier 2014 par Léonidas Durandal à 17 h 09 min

Depuis le général de Gaulle, nos présidents sont de moins en moins moraux. A partir de M Giscard d’Estaing, on les a vu aller aux putes, entretenir une deuxième famille, prendre des maîtresses, se marier et se remarier.  Si épouse il y a, ce titre est maintenant usurpé. On parle bien de la femme du président mais on ne sait plus bien à laquelle il est fait référence. Alors que notre président actuel a eu de nombreux enfants et n’a jamais été marié, les journalistes emploient de plus en plus le terme de “compagne du président”. Un jour nous nous habituerons peut-être à ce qu’ils emploient une autre expression, celle de partenaire sexuelle. Cette polygamie pire que celle d’autres peuples (1), ne choque plus un pays qui croit pourtant avoir évolué en termes de moeurs. Les Français sont même outrés que Mme Treirweiler n’ait pas été placée à côté de François Hollande lors d’une cérémonie religieuse catholique à la cathédrale Notre Dame de Paris. Moi je suis à la limite d’être outré qu’on les ait autorisés, elle et notre président normal, à franchir l’entrée. Il paraît que la moralité ne fait pas forcément un bon président. Il paraît que ce sont deux choses différentes. Personnellement je suis certain de l’inverse. Si une personne amorale peut mener des guerres, les gagner, permettre à une économie de s’étendre sur le court terme, par contre qu’est-ce que cette personne peut pour les familles de son pays. Au moment même où l’Etat ne s’est jamais autant mêlé d’affaires intimes, jamais cet Etat n’a autant été amoral. Jamais nous n’avons eu autant besoin de bons exemples à la tête de notre Etat et jamais nous n’en avons eu si peu. Nos hommes et femmes politiques trompent, abusent, sont individuellement versatiles, incapables d’engagement, et créent donc des lois prompts à légitimer leurs choix personnels, des lois qui favorisent les séparations, les citoyens amoraux, l’individualisme.  En dernier lieu, je pense qu’il n’est vraiment pas du rôle d’un Etat de se mêler d’affaires familiales, il le fait bien trop mal.

Quant à notre président normal, François Hollande, où en est-il de ses frasques ? Eh bien, il vient d’être pris la main dans le sac si j’ose dire. Juste après avoir permis les unions homosexuelles, il se serait empressé de courir dans le lit d’une actrice. C’est en tous cas ce que révèle le Figaro du 10/01/2014 (2).  Les détails qui nous sont livrés dans ce journal dressent le portrait d’un homme tout ce qu’il y a de plus puéril (croissants et scooter, garçonnière, fuite dans la nuit). Alors qu’en penser ?

Peut-on parler de la vie intime de nos présidents de la République ?

Dans notre imaginaire collectif, ces hommes politiques avec des coeurs d’artichaut, facilement influençables, pulsionnels pourraient être de bons présidents et il ne faudrait pas parler en public de leur intimité.  Laissez-moi en douter. Au quotidien, eux et leur armada de fonctionnaires, interviennent dans les familles de tous les Français (allocations familiales, école, placements d’enfants, ASE, lois dans l’économie ayant trait à la famille etc..), et je pense, pour le pire. Alors il n’est certainement pas question que je me prive de le faire en ce qui les concerne. C’est un juste retour des choses.

 

f hollandegayet2

 

Elysée

 

 

 

 

 

La France s'enfonce

 

François Hollande

 

 

 

Francçois Hollande Julie Gayet

 

1 Aimeles 03/05/2010, la polygamie à la française, pire que la polygamie des mohamétans.

2 Figaro du 09/01/2014, Rumeurs sur sa vie privée, François Hollande envisage des poursuites.

10 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Gilets jaunes : dans le camp des femmes”, Le Point du 11/12/2018.

    Voilà des femmes jalouses de Brigitte Macron qui est pourtant le symbole de la femme moderne accomplie : elle a une famille bourgeoise, puis la quitte pour prendre un petit jeune et vivre désormais un conte de fées, multipliant ainsi les réussites. Il y a les gagnantes de la destruction des familles. Et les perdantes. Mais il faut dire que les perdantes ont largement cautionné cette “libération”. Désormais, elles se retrouvent piégées par leurs propres choix politiques. Femmes, qu’avez-vous fait ?

    • Commentaire de chen:

      Bonjour,

       

      Je continue à dire que ce mouvement est pathétique : il suffit vraiment d’aller sur leurs pages facebook : complotisme, sollipsisme, beauferie, irresponsabilisation.

      Pathétique par sa forme et par son fond.

      Les femmes sont comme je l’ai dit dès le début à la manœuvre : “plus courageuses que les hommes” avec la bouche, “plus déterminées que les hommes” toujours avec leur grande bouche, elles hurlent des qu’une femme sa fait un peu mollester par un CRS, par contre ne mouftent rien quand un mâle perd un œil ou une main. Une n’a pas hésité : c’est aux hommes d’aller au combat pour les défendre. Elle elle continuera tranquillou à diffuser des snapchats narcissiques avec sa bouche en bec de canard, décolleté bien ouvert, sur facebook pendant que des mâles passeront le restant de leurs jours a se morfondre d’avoir perdu qui un bras, qui un pied. Dans les manifs elles restent majoritairement à l’arrière : il suffit de prendre en compte le d’estropies hommes vs femmes. Leurs revendications croisent celles des hommes mais avec une plus nette à la demande d’assistance, d’aide. On voit clairement, qu’ayant largués maris ou copains successifs, ne remettant jamais en question leur comportement elles demandent l’aide d’un père de substitution : l’état. Ce sera au mâle, celui qui produit vraiment, de payer pour tout le monde.

       

      J’avais détecté aussi cette jalousie envers la “première dame” : ça transpire dans pas mal de leurs posts

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Julie Gayet explique son refus d’être première dame”, Le Point du 08/03/2018.

    Ca tombe bien, car elle était plus proche d’être la dixième.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Le harem du président (image trouvée sur le net : le nom du propriétaire a été supprimé de la photo pour lui éviter des ennuis) :

    harem

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Trierweiler : “tout le monde peut tomber sur une folle” selon Michel Boujnah”, figaro TV du 25/11/2014

    C’est sous-estimer le délitement de l’institution du mariage.

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Ca choque quand même encore quelques femmes. Sophie Marceau :

    NDF du 15/04/2014

  6. Commentaire de Archibald:

    Oui d’accord mais il ne faut pas oublier que tous nos rois de France ont eu des maîtresses (sauf louis XVI).Les maîtresses avaient même un titre officiel “favorites” .Certaines avec leurs conseils gouvernaient la France comme La Pompadour.Et quand on pense à Louis XIV qui a épousé une femme en cachette (Mme de Maintenon)on se demande où elle était la “moralité?”Le même Louis XIV qui voulait faire passer ses enfants illégitimes dans l’ordre de succession avant ses neveux (pas très moral tout ça)Les hommes de pouvoir ont toujours été des hommes à femmes car les femmes sont attirées par le pouvoir après tout c’est pas si graveDonc la polygamie normale elle date pas d’hier…..

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      Louis XIV a fini dans une chapelle à expier toute la journée les crimes qu’il avait commis, seul, isolé, faible. Il faut raconter l’histoire jusqu’au bout et la morale qui va avec. Louis XV a été fragilisé dans son pouvoir. Et Louis XVI a payé l’addition. La faute est retombée sur l’innocent. On a coupé la tête de rois qu’on ne jugeait plus aptes au pouvoir. Ce n’est pas un hasard.

  7. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Cela fait des dégâts le n’importe quoi. Mme Trierweiler est hospitalisée pour détresse psychologique :

    Figaro du 16/01/2014

  8. Commentaire de kasimar:

    N’oubliez pas que lui et Madame Trierweiler ne sont pas mariés, ils sont en concubinage.

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.