Accueil » Erreur idéologique » Jeunes féministes désintéressées, qui vous a appris à haïr les hommes ?
Antiféminisme Aimeles

Jeunes féministes désintéressées, qui vous a appris à haïr les hommes ?

Publié le 8 mars 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Est-ce ce père absent ? Ou violent ? Est-ce cette horreur qui vous a servi de mère et qui vous a transmis sa haine ? Sont-ce ces lesbiennes qui voudraient bien que vous soyez des leurs ? Ou ces hommes qui ne cherchent qu’à fuir leurs responsabilités dans la famille ?

 

Ne vous cachez pas derrière vos fausses bonnes raisons. Les statistiques pondues par de plus folles que vous, cachent mal le désespoir de votre cœur.

Vous criez si fort et tant de gens ne vous entendent pas. Les gens n’auraient-ils plus d’oreilles ?

 

Non.

 

Vous êtes dans l’erreur.

 

Les gens ont des oreilles mais vous êtes sourdes. Votre cœur crie une souffrance qui n’est pas celle du féminisme. Cette souffrance ne peut être comblée à coup de revendications. Ce combat sexiste contre les hommes ne vous mènera nulle part, et il détruira la société. Les hommes n’auront pas tous la force de vous répondre. Les hommes ne vous consoleront pas du seul homme qui vous a manqué.

 

hateAu lieu d’apprendre à haïr les hommes, apprenez à les aimer. C’est à dire, arrêtez vos généralités, arrêtez de nous jalouser, arrêter de vouloir étendre votre domination par vos plaintes. Vous êtes le système dominant. Vous êtes aujourd’hui l’oppresseur. La violence de votre haine a massacré la famille. A l’école, votre concept de la mixité tue toute forme de virilité. Dans les organisations, vous chassez les plus compétents, vous appelez cela justice. Dans votre famille, vous voulez maintenir votre petite tyrannie du quotidien, vous appelez cela égalité. Dans la société, vous empêchez toute pensée divergente, vous appelez cela paix. Vous laissez vos garçons être les proies d’autres femmes, vous appelez cela éducation.

 

Un homme est doux, il est paisible. Il aime les femmes, veut vivre avec une épouse et mère sûre de son rôle de femme. Tous les hommes, ou presque, sont à cette image.homme-haine Ils ne sont pas ces tyrans que vous fantasmez dans vos rêves inavouables.

Mais il faudra leur faire une juste place. Ne perdez plus de temps dans la lutte stérile, mais réfléchissez à cela. Non pas restreindre la place d’un homme, mais au contraire, apprendre à lui faire une place. Apprenez à vous donner des rôles. Vous ferez le ménage, il s’occupera du bricolage. La poussière vaut bien le cambouis. Vous donnerez de l’affection à vos enfants. Il leur apprendra les limites, il les punira et vous le laisserez faire pour leur bien. Vous vous soutiendrez et vous vous valoriserez, chacun dans votre rôle. Qu’y-a-t-il de mal à cela ? Apprenez à aimer les différences. Les différences sont difficiles à vivre quand elles sont floues. Elles sont difficiles à vivre quand elles sont systématiquement contestées. Elles sont difficiles à vivre quand le rôle de chacun n’est ni valorisé ni accepté.

 

Vous passez tant de temps à nous contester notre rôle d’homme, que vous ne devenez jamais des femmes. Vous passez tant de temps à mépriser votre rôle de femme, que vous ne serez jamais heureuse. Aucune de vos relations n’aboutit. Et vous en accusez vos différents partenaires, tandis que vous n’êtes jamais à votre place. Dîtes-vous bien que les féministes qui réussissent leur vie familiale, n’appliquent aucune des recettes qu’elles recommandent aux autres. Au contraire, elles prennent sur elles. Ou elles se contentent d’un homme qui n’est qu’un godemiché, voire parfois, le servent comme un enfant gâté. Certaines vont même jusqu’en Afrique pour assouvir leur désir d’être au service d’un homme. Le décalage est si grand entre leurs aspirations et leur idéologie qu’elles vivent éternellement dans leurs contradictions. Et elles rendent malheureuses toutes celles qui les croient et qui les suivent.

 

Quand il n’a été qu’indépendance, combattez l’exemple de votre mère. Personne n’est indépendant. Votre mère ne l’était pas plus qu’une autre. En outre, c’était peut-être une belle salope. Vous lui devez de la gratitude pour ce qu’elle a fait pour vous, mais raisonnablement.

Parfois, vous vous gargarisez, “les femmes n’ont jamais tué”. Faux. Elles ont massacré tous les enfants modernes qui sont restés sous leur coupe. Elles en ont fait des êtres fragiles, inadaptés à la société, dépressifs. Vous n’avez pas besoin de l’exemple d’une femme qui a échoué sa vie. Vous n’avez pas besoin de suivre d’autres femmes qui agissent en commères du village.

surdite

Leur crédibilité est nulle. Leur parole n’engage que celles qui les écoutent. Ne suivez pas la plus forte. C’est une déviance. Vous vous écartez de l’homme de votre vie. Vous avez toute “>

Lire la suite

14 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “LE FESTIVAL DE GLASTONBURY INAUGURE UNE ZONE DÉDIÉE AUX FEMMES”, Marie Claire du 07/06/2016.

    Le sexisme dans ce sens est autorisé. Cela élève le prix de la morue.

  2. Commentaire de kasimar:

    0e99c51318f6fb669b9d184c10264931

    Dire que c’était des petites filles elles mêmes. Je me demande si les féministes ont eu une enfance malheureuse dans leur existence ou bien elles étaient tellement gâtées qu’elles ont projeté celà dans leur lutte, avec toujours plus de droits quitte à être supérieures aux hommes , mais sans les devoirs.

    Voici le nouveau publié par John Goetelen alias homme libre : Feminista Ras le bol.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Le chef de l’Eglise orthodoxe russe, estime le féminisme dangereux :

    Figaro d’avril 2013

  4. Commentaire de kasimar:

    d7a7159fe4f19368e3dd656429c4a34e

    En effet aucun souci ni même intérêt d’en discuter.

     

    Pour moi le débat est clos.

  5. Commentaire de Persephone:

    Mais voyons je suis féministe! J’aime les femmes, toutes les femmes! Sérieuse je suis désolé si vous avez mal compris mes propos, je ne dénigre pas les femmes au foyer (ni les hommes d’ailleurs). Certaines femmes y trouvent le bonheur, tant mieux! D’autres pas, c’est pour ces autres qu’il est important de défendre le droit à exercer le métier choisi pour les femmes.

    Et il n’est pas question de dédouanement de tâches ménagères ou quoi. C’est juste une question de bon sens en fait, je sais même pas pourquoi on en discute. Si la femme est au foyer (ou l’homme) il en fait plus que celui qui travaille forcément et si les deux travaillent ils s’arragent pour bien faire, en partageant et pas forcément de façon sexuée. Je vois pas vraiment où est le soucis.

  6. Commentaire de kasimar:

    8eb8be9abf3493730a52a7250c156a0c

     Vous savez monsieur Kasimar le ménage ça n’est pas inscrit dans les gènes de la femme. Vous qui, je crois, êtes d’origine Maghrébine si je vous dis “les arabes sont des voleurs c’est dans leur gènes” vous seriez outré (à raison d’ailleurs) pourtant je dispose d’un arcenale de chiffres (inutil de les dégainer je pense) qui montrent que les gens issues de l’immigration sont sureprésentés dans les statistiques de la délinquence. Les chiffres nous renseignent sur des faits pas sur une nature.

    Ni dans celui des hommes. Je n’ai jamais dit que les femmes étaint prédisposées à faire le ménage, j’ai juste dit qu’il faut partager les tâches ménagères, je ne vois pas pourquoi on devrait vous dédouaner de la tâche ménagère. Vous vous êtes battus depuis des décennies contre celà, et vous voudriez nous l’imposer à nous ? Je ne suis pas d’accord avec celà. La participation aux taches ménagères est une des règles dans une vie de couple selon moi. J’assumerais volontier ma part, à vous de faire la votre. Pour moi il est tout simplement hors de question d’envisager une vie au foyer.  

     Arrêtez de définir une nébuleuse nature de la femme et ce qu’elle est sensé faire. D’autant qu’il existe des femmes comme vous les aimez. Mariez vous avec, soyez heureux dans la même idéologie et laissez le monde poursuivre son chemin. On verra si vos enfants deviennent de meilleures personnes que ceux des autres.

     

    Je vais vous dire franchement les choses clairement, c’est pas le fait que les femmes soit devenues des super travailleuses de milieu professionnel qui me dérange, mais c’est plus cette valorisation de ces dernières, à croire que la femme au foyer est une sous femme. Mais les femmes au foyer ne sont pas plus idiotes que vous. Arrêtez de penser que parce que vous avez une “meilleure” situation en vous faisant exploiter par vos dirigeants qui ne sont pas de votre famille vous êtes meilleures. 

    Ne caricaturez pas mon propos je ne dis pas que les femmes ne doivent absolument pas faire le ménage et les homme le bricolage, je dis juste qu’il est normal que les tâches se répartissent équitablement dans un couple et aussi selon les affinités avec ses tâches, qui ne sont pas toujours sexuées. Votre penis ne tombera si vous passez l’aspirateur ou si vous faites cuire les pâtes, ne vous inquiétez pas. (Et aucun pénis ne me pousse quand je monte un meuble IKEA).

    C’est tout à fait ce que je pense, les tâches doivent être répartis équitablement, mais ne vous en faites pas pour mon pénis, je peux très bien passer l’aspirateur, pour faire mes 50 % de ménages pas plus.

    Quand aux tâches sexués ou pas, nous n’avons aucune étude scientifique sérieuse pour confirmer ou infirmer, je préfère éviter de tirer des conclusions sans fondement crédible pour étayer mes propos.

  7. Commentaire de Persephone:

    Mais vous déraillez. Si mon partenaire a des aptitudes pour faire le poulet coco et que quant à moi je pose plutôt bien une étagère considérez vous que notre couple soit immorale? Vous savez monsieur Kasimar le ménage ça n’est pas inscrit dans les gènes de la femme. Vous qui, je crois, êtes d’origine Maghrébine si je vous dis “les arabes sont des voleurs c’est dans leur gènes” vous seriez outré (à raison d’ailleurs) pourtant je dispose d’un arcenale de chiffres (inutil de les dégainer je pense) qui montrent que les gens issues de l’immigration sont sureprésentés dans les statistiques de la délinquence. Les chiffres nous renseignent sur des faits pas sur une nature. Arrêtez de définir une nébuleuse nature de la femme et ce qu’elle est sensé faire. D’autant qu’il existe des femmes comme vous les aimez. Mariez vous avec, soyez heureux dans la même idéologie et laissez le monde poursuivre son chemin. On verra si vos enfants deviennent de meilleures personnes que ceux des autres.

    Ne caricaturez pas mon propos je ne dis pas que les femmes ne doivent absolument pas faire le ménage et les homme le bricolage, je dis juste qu’il est normal que les tâches se répartissent équitablement dans un couple et aussi selon les affinités avec ses tâches, qui ne sont pas toujours sexuées. Votre penis ne tombera si vous passez l’aspirateur ou si vous faites cuire les pâtes, ne vous inquiétez pas. (Et aucun pénis ne me pousse quand je monte un meuble IKEA).

  8. Commentaire de kasimar:

    874e47809c2a4cfae4bb4a436ad2ec9e

    persephone ,

     

    Juste un truc, la famille c’est pas au boulot, je veux dire vous êtes peut-être une personnalité intelligente dans votre travail à n’en douter à travers vos écrits. Cependant, la famille ne suffit pas simplement à l’intelligence, qualité qui est précieuse dans les avancées utiles (donc exit le féminisme et consors)à notre monde. Il faut une certaine qualité morale, une autorité, des qualités plus humaines qu’intelligentes.

    Soyons sérieux cinq minutes, vous voulez que les hommes fassent le ménage pendant que maman bricole. Je trouve celà tout simplement stupide, anti-égalitaire voire anti-égalitarisme et surtout très rétrograde vis à vis de la condition de l’homme. Voyez-vous c’est ce genre de remarques qui donnent un sens à l’existence d’un site tel que celui de monsieur Durandal. Surtout vos propos servent également de prétexte afin de créer un Mouvement de Libération de l’Homme et le jour où les antiféministes s’y joindront, nous finiront par nous entre déchirer.

    Attention à ne pas aller trop haut dans le féminisme, la chute risque de faire encore plus mal.

     

    A bon entendeur

  9. Commentaire de persephone:

    Femme=faire le ménage homme= bricolage…. Et si un papa veut faire un gâteau et une maman un foot il se passe quoi? le monde explose? leur enfants deviennent homosexuel(le)s et suicidaires?

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.