Accueil » Homme féministe » « La domination masculine », un film contre les hommes, du chevalier-maman Patric Jean
AIMELES Antiféminisme

« La domination masculine », un film contre les hommes, du chevalier-maman Patric Jean

Publié le 3 janvier 2010 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Le film et les méthodes scandaleuses de Patric Jean et de son film «la domination masculine», le chevalier-maman par excellence.

 

Régulièrement, les hommes, les pères font l’objet d’attaques par le biais de documentaires. L’avant-dernier en date, d’une bêtise profonde, « Quand les pères se vengent » diffusé sur Arte il y a quelques années, nous dépeignait comme les coupables uniques durant les séparations conflictuelles. Aujourd’hui, nous subissons « La domination masculine » de Patric Jean. A chaque fois, en utilisant le même procédé odieux, ces auteurs nous collent les étiquettes les plus abominables, pour ajuster notre image à leurs théories, marxisme ou féminisme en général. Systématiquement cet auteur vient faire des interviews dans les associations de pères et d’hommes, parfois sous une fausse identité, et nous fait passer pour des monstres par le biais de montages partiaux et d’images « chocs ». Nous ne nous y habituerons jamais . Pour eux, la souffrance des hommes n’existe pas, elle n’est pas légitime et en aucun cas ne peut prétendre existe face à la souffrance d’une femme. Pour eux, derrière chaque homme, chaque père se cache un être pervers à qui il faut faire la chasse. Certes, le discours de chacun de ces auteurs démontre un manque de père terrible chez eux ou une image de père distordue, cependant cela n’excuse pas tout. Au nom d’une souffrance personnelle et pour se guérir individuellement, personne n’a le droit de jeter l’opprobre sur un groupe ou de dégrader l’image d’une bonne moitié de la population. Partout où sera projeté son film, allez ajouter votre grain de sel, surtout après les séances où l’auteur sera présent :

 

http://www.ladominationmasculine.net/agenda.html

 

Exercez votre esprit critique! N’oubliez jamais, quand vous sentirez monter la culpabilité, que cet homme n’en est pas un vrai, qu’il cherche à vous rabaisser, qu’il propage sa vision simpliste des rapports entre hommes et femmes, qu’il propage l’ignorance. Défendez ces hommes et ne vous laissez pas enfermer par cette image. En bref, assumez-vous! Patric Jean est un marxiste qui conçoit l’histoire humaine en terme de dominants-dominés, pour qui le moteur de l’histoire est un constant rapport de forces. Il est très violent sous une apparence affable, ses idées sont très violentes car elles propagent l’image de rapports de domination, d’hommes qui voudraient maintenir leur domination tandis que toutes les statistiques sérieuses montrent que la violence vient également des femmes et des hommes, et que la violence est, et ça semble idiot, mais un phénomène qui n’a pas de sexe, la pulsion de mort dirait Freud. Bref il a une méconnaissance totale de la psychologie en général et des femmes en particulier. Il tente de mélanger pédophilie et syndrome d’aliénation parentale (SAP) alors que ce sont deux concepts psychologiquement hermétiques. Il résume le syndrome d’aliénation parental à un simple phénomène féminin alors qu’il n’a pas de sexe. Il ignore tout de la psychologie et du monde des femmes, et de l’intérêt qu’elles portent à leurs enfants et à leur famille. Il prône une indifférenciation, il veut détruire les différences hommes-femmes qu’il perçoit à travers des rôles discriminants. Il ignore le rôle culturel de la sexualité. Il prône donc la fin de la richesse culturelle des hommes et des femmes construite depuis des millions d’années. Il veut faire du passé table rase, idée parallèle à celle de la révolution culturelle en Chine ou de Pol Pot et on sait avec quels résultats : une acculturation totale, une indifférenciation qui provoque des violences terribles. Il ignore la violence des femmes sur les hommes, qu’elles soient psychologiques ou physiques, car son cadre d’analyse ne peut pas prendre en compte ce phénomène. Posez-lui toutes les questions que vous jugerez utiles et pourquoi pas :

 

_ Les femmes violentes, sont-elles les représentantes du matriarcat ?

 

_ Pourquoi méprisez-vous les tâches ménagères à ce point ? (Il dénigre le monde de la famille qui lui semble inférieur au monde public).

 

_ L’éducation des enfants n’est-elle pas aussi importante que l’insertion dans le domaine public ? Pourquoi les femmes n’auraient pas le droit de privilégier leur vie de famille ? Au nom de quel droit voudrait-il imposer aux femmes d’aller travailler pour aller se faire exploiter sur le marché du travail ? (c’est un langage qu’il peut comprendre)

 

_ Croit-il que ce soit réservé à tout le monde de pouvoir mener de front une vie familial et un travail ? Pratiquement c’est impossible et il devrait le savoir s’il était si prêt des femmes, tout comme les idées selon lesquelles il suffirait que les hommes participent au tâches ménagères pour les soulager sont parfaitement absurdes. A la fin de la journée, hommes et femmes rentrent crevés autant psychologiquement que physiquement de leur travail et ce mode de fonctionnement ne peut être réservé qu’à quelques couples de bourgeois. Beaucoup d’hommes et de femmes désireraient pouvoir s’occuper un peu plus de leurs enfants, mais matériellement cela ne leur est pas possible.

 

_ D’ailleurs pendant qu’il se promène à travers le monde francophone, qui garde ses enfants ?

 

_ Il n’a aucune notion du droit de propriété : il abonde dans le sens de l’expropriation des hommes violents comme s’il n’y avait que cette solution dans ces cas, comme s’il n’y avait pas de centres pour accueillir les femmes, partout et dans tous les pays occidentaux, comme si parfois certains hommes ne pouvaient pas être victimes de fausses accusations! Bref ce sont des saintes et nous sommes des monstres… d’où la question que vous pouvez lui poser : ne trouvez-vous pas un peu caricatural votre vision des femmes : les saintes victimes face aux diables ? Il reconnaît qu’il y a assez de centres d’accueils au Canada, dès lors pourquoi favoriser les expropriations d’hommes si ce n’est par une volonté de s’acharner moralement envers ces hommes ?

 

_ Il avance des phénomènes en France et en Belgique sans aucune statistiques, d’où tient-il des affirmations aussi péremptoires sans statistiques ? (comme quoi les femmes violentées en France seraient systématiquement victimes de tout un système qui les pousseraient à revenir au foyer, comme s’il n’y avait pas d’assistantes sociales en France ou de travailleurs sociaux qui donneraient prioritairement à ces femmes, ou aux filles mères en général des logements sociaux, ça c’est la réalité, et par contre quand un homme désire un logement en cas de séparation, il peut s’accrocher : bref à ses affirmations péremptoires vous pouvez lui opposer d’autres affirmations péremptoires qui seront beaucoup plus fondées) : il attaque tout le système social français et il devrait bien y avoir dans la salle quelques travailleurs sociaux pour se révolter contre ces poncifs erronés.

 

_ Tournez-vous vers les femmes à la fin de la projection, quand vous aurez le micro ou la parole, demandez-leur : Je serais bien curieux de savoir qu’est-ce que ça vous fait d’être considérées comme des victimes irresponsables dans ce film ? Et trouvez-vous que nous soyons majoritairement de méchants violents ? Allez dans les salles et dénoncez cette usurpation! et si vous avez l’occasion de ne pas payer pour voir ce film, n’hésitez pas, évitez à tout prix de subventionner un tel boulot. Zemmour veut faire interdire son film et l’a déjà dénoncé publiquement :

Arrêt sur images du 04/12/2009

Ne nous arrêtons pas là ! Certainement victime d’abus sexuel ou de violences à l’intérieur de sa famille, il n’a pas pris le dessus sur sa situation personnelle pour développer un cadre d’analyse sain et finira certainement en dépression. Son cadre d’analyse est médiocre alors détruisez-le par un argumentaire responsable mais sans pitié. Oui, contrairement à ce que Patric Jean avance, vous êtes du côté de la justice. Il veut l’autodestruction et vous ?

7 Commentaires

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    (Vidéo) »#TuSerasUnHommeMonFils » Fondation pour les femmes du 30/05/2018.

    Tu seras un homme mon fils si tu écoutes gentiment les féministes.

  2. Ping de Léonidas Durandal:

    « Cette nuit en Asie : Un patron français provoque un débat national sur la Saint Valentin au Japon », Les Echos du 13/02/2018.

    Les hommes se faisaient offrir des chocolats et un mois plus tard, les hommes offraient des chocolats. Jolie tradition. Ben il a fallu qu’un de nos compatriotes sème la panique.

  3. Ping de Léonidas Durandal:

    « Viol à Stanford : la poignante lettre ouverte de Joe Biden à la victime », Le Point du 10/06/2016.

    Un taré de plus qui défend une « victime » qui ne se souvient même plus des faits. Sans parler de la remise en cause de la présomption de culpabilité pour ne pas choquer ces pauvres « victimes ». Un pas de plus dans le délire. Cet étudiant n’aurait pas dû être condamné voilà tout. En le condamnant, le juge a surtout reconnu des faits qui n’existaient pas. Aujourd’hui, il lui est demandé de sanctionner en conséquence, alors qu’il a seulement voulu faire un exemple sur le dos d’un pauvre type. Pitoyable.

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.