Accueil » C'était mieux avant » « La reine des neiges », un christianisme matriarcal et féministe de Disney
Antiféminisme Aimeles

« La reine des neiges », un christianisme matriarcal et féministe de Disney

Publié le 26 mars 2014 par Léonidas Durandal à 17 h 06 min

Le derniers opus de Disney est bien en phase avec son époque et essaie, comme d’habitude, de donner des perspectives à la jeunesse de notre monde. Cependant, travaillant à un niveau superficiel d’idée, celui de la politique, utilisant la religion comme un moyen et non comme une fin, et s’armant de psychologie pour faire passer le tout, le symbolisme employé est parfois plus pauvre que le conte traditionnel.

L’histoire

1

La petite reine a des pouvoirs de glaciation terribles dont sa soeur est victime involontairement.

1ter

Son père lui conseille de retenir ses pouvoirs; elle décide de vivre loin de sa soeur pour éviter de la blesser.

1 bis

Le jour du couronnement de sa soeur Elsa, Anna rencontre le prince charmant.

2

Elsa est devenue reine mais ne contrôle pas ses pouvoirs qui glacent la ville.

3

Alors que la reine s’est enfuie, Anna décide de la rattraper et confie le royaume à son prince charmant.

4

Elle se fait aider par Kristoff.

5bis

Pendant ce temps, sa soeur s’est enfin “libérée” de toute contrainte sociale et familiale. Elle est indépendante.

6

Anna la rejoint, mais Elsa la rejette. Elsa a peur d’être au contact des autres, et elle blesse sa soeur mortellement.

7

Pour guérir Anna, il lui faudra une vraie preuve d’amour.

9bis

Kristoff court donc l’emmener voir son prince charmant.

8

Pendant ce temps, le prince charmant d’Anna, également prince des Iles du Sud a capturé Elsa. Il veut libérer le pays de la glace.

9

Anna est amenée à son prince qui refuse de l’embrasser. Il veut la laisser mourir de froid. Il convoitait seulement son royaume.

  10

Hans veut éliminer Elsa mais Anna se sacrifie au moment même où Kristoff arrive trop tard pour s’interposer. Anna ressuscite grâce à cette preuve d’amour qu’elle vient de donner à l’égard de sa soeur. Hans est projeté en arrière, puis arrêté.

11

 Tout le monde est heureux. La reine n’a toujours pas de roi à ses côtés. Anna est en “union libre” avec Kristoff.

 

Les références catholiques.

 

La définition de l’amour :

On ne se marie pas par attirance mais après avoir vérifié que l’aimé était capable de penser à l’autre avant sa propre personne. Car l’amour est surtout un don total de soi qui mène au sacrifice. Seule cette vérité pourra sauver la princesse et la reine. Anna trouvera donc la voie de la guérison en sacrifiant sa vie (« si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.  » Jean 12 24). Ainsi pourra-t-elle ressusciter et vaincre le mal. Le prince des Iles du sud sera stoppé et arrêté à la suite de son sacrifice.

Les signes du mal qui sont propres au Christianisme :

Hans, le prince du mal est le dernier d’une fratrie de 13 frères, symboliquement, Judas Iscariote. Il se rapproche d’autant plus de ce dernier qu’il utilise la traîtrise pour combler son avidité. 3 de ses frères aînés ne lui ont pas parlé durant toute son enfance : soit, ni le Père, ni le Fils, ni le Saint Esprit. Le marchand matérialiste et avide est également vu comme un voleur fauteur de trouble prêt à tout pour arriver à ses fins.

Le mal “>

Lire la suite

8 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “«La Reine des Neiges 2»: Elsa, première princesse lesbienne de Disney?”, 20minutes du 04/05/2016.

    Et pourquoi pas une aventure zoophile avec l’âne ?

  2. Commentaire de Croix:

    Bonne analyse, merci.

  3. Commentaire de Manuela:

    si je compare les dessins animés de maintenant avec ceux que je regardaient quand j’était gamine je remarque à chaque fois que les dessins animés évoluent avec la société. la Reine des Neiges, Rebelle, Princesse Raiponce n’ont pas la même personnalité que Belle, Blanche-Neige, Cendrillon, Ariel ou Jasmine. dans les dessins animés actuels elles se battent par exemple, rien que ça, me suffit pour ne plus regarder en fait il n’y’a plus de “conte de fée”.

  4. Commentaire de Zorro le renard:

    Puis pour ta gouverne, les femmes n’ont jamais voulu se mouiller pour écrire des histoires ou montrer la force de leur caractéristique féminine, sans jouer au mec qu’elles ne pourront jamais égaler physiquement (la biologie ça te parle ducon ?) Bref, le prend pas mal l’ami mais ton raisonnement est très ambigu pour ne pas dire absurde.

  5. Commentaire de Zorro le renard:

    Oui je crois que notre ami n’a pas bien saisi ce billet, en même temps quand on a pas beaucoup de neurones et que l’on simplifie de façon péremptoire et caricatural ce qui nous dépasse.Celà dit c’est son point de vue, point de vue qui me rappelle étrangement celui dans l’ère du temps.Petit inquisiteur du dimanche “d’abord une femme aussi elle peut être forte adada prout prout”Faut sortir de ton nid le troll  

  6. Commentaire de bulleblue:

    J’ai l’impression que vous ne voyez la réalité que par le prisme de votre misogynie. Combien d’œuvres célèbrent les grands hommes de l’histoire ? Combien d’œuvres ont pour héros des hommes ?  Pourquoi cela vous dérange-t-il qu’un film d’animation présente des personnages féminins forts qui n’ont pas besoin des hommes pour vivre ? Plutôt que de porter une fois de plus sur un piédestal le schéma “l’homme sauve la femme” Disney a choisi de montrer l’amour fraternal et d’offrir un modèle différent aux enfants : non la femme n’a pas TOUJOURS besoin d’être sauvée par un homme. Les femmes peuvent aussi être fortes. Vous dîtes que les héroïnes sont parfaites mais votre argumentaire lui même va à l’encontre de cette phrase… Elsa et Anna sont bien loin d’être parfaites, certes elles ne sont pas mauvaises mais tout comme Kristoff n’est pas mauvais et seulement maladroit dans sa façon de s’exprimer.

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.