Accueil » Retour sur nous » La manif pour tous et affiliés multiplient les pratiques illégales.
Antiféminisme Aimeles

La manif pour tous et affiliés multiplient les pratiques illégales.

Publié le 22 juin 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Béatrice Bourges que je ne connais pas, mais j’ai été stupéfait de voir le traitement qui lui avait été réservé dernièrement. Des personnes du service d’ordre de la manif pour tous lui ont interdit de se joindre à l’accueil de François Hollande dimanche dernier pour son émission télévisée sur M6. Certes, le service d’ordre de n’importe quelle manifestation est chargé d’assurer la sécurité de l’événement, cependant, je ne vois pas en quoi Béatrice Bourges menaçait la sécurité de la manifestation. Pire, c’était en quelque sorte, prendre une mesure d’ordre public illégale, sans en avoir le mandat. Les interdictions de se rassembler ou de circuler sont soumises à des conditions. La liberté de circuler est encore inscrite dans notre code et même dans l’article 2 de notre constitution européenne :

« 1.Quiconque se trouve régulièrement sur le territoire d’un Etat a le droit d’y circuler librement »

 

En restreignant la liberté de circuler de Mme Bourges, à cette occasion, la manif pour tous (MPT) et le représentant qui a donné un tel ordre, devant des caméras, s’est exposé à des sanctions légales.

Les abus se généralisent.

 

Je ne dis pas cela pour semer la zizanie mais parce que je crois que la MPT a développé en son sein des pratiques fort peu catholiques. La goutte d’eau qui a fait débordé mon vase est d’avoir entendu ces jours-ci, les représentants de la MPT dénoncer l’emprisonnement politique décidé à l’encontre de Nicolas, tandis que des pratiques encore plus illégales se multiplient et se renforcent dans notre camps depuis des mois. Si les dirigeants de la MPT ne prennent pas conscience de ces abus, il va peut-être falloir leur rappeler qu’il y a encore des lois dans ce pays, qu’ils sont autant à notre service que nous sommes au leur, et qu’ils nous représentent comme chacun représente ce mouvement.

 

Au début, j’ai cru que ces méthodes se justifiaient pour gagner en force. Progressivement, j’en suis venu à me questionner. Désormais je sais que certains de nos dirigeants filent un très mauvais coton au nom d’un rassemblement le plus large possible.

 

Cela a commencé par de petites exclusions, qui se sont multipliées et qui, dorénavant débouchent sur des pratiques sectaires voire illégales. Les exclusions ont commencé avec Civitas et son dirigeant Alain Escada. La MPT a décidé de se rassembler séparément de Civitas en novembre 2012. Puis la MPT a organisé un cordon étanche entre les deux manifestations, qualifiant ces catholiques sincères d’extrémistes. Vous remarquerez comment ce vocabulaire est le même que celui qui sert aujourd’hui à nos oppresseurs afin de nous ostraciser. Bref, nous étions libres de rejoindre Civitas si nous le voulions, et comme Civitas n’avait pas fait œuvre d’un grand esprit de rassemblement, j’avais tiqué mais j’avais avalé, comme de nombreux autres, la pilule un peu amère en me disant que la division ne persisterait pas. En fait, ce n’était pas une division, c’était un esprit de division. Et cet esprit est devenu un mode de fonctionnement de nos décideurs.

 

Vous vous rappelez certainement des consignes d’habillement rose et bleue qui pouvait se justifier pour des questions de visibilité médiatique. Ce « dress code » bisounours aurait pu passer s’il n’en était resté qu’au stade des consignes. Mais lors des manifs de rue dans toute la France après la brouille avec Civitas, au mois de décembre 2012, j’ai constaté que les règles qui avaient été décidées en haut lieu étaient beaucoup plus restrictives encore. Ainsi à l’époque, devant mes yeux, on a demandé à un religieux venu assister à un happening de se couvrir ou de quitter le rassemblement. Il a fallu que quelqu’un d’ordonné devant Dieu prenne une veste pour pouvoir rester. J’ai essayé de l’accompagner du mieux que j’ai pu, mais quelle honte m’a tenue à ce moment là. Ce sentiment d’horreur est resté gravé dans mon cœur et y restera gravé à jamais. Alors que toutes les personnes présentes étaient de bons catholiques pratiquantes, il aurait fallu que nous eussions honte de nos ministres ordonnés parce que, en tenue de labeur, ils présentaient un aspect différent ? Je n’en ai pas parlé publiquement toujours pour la même raison qui m’avait laissé apparemment indifférent pour Alain Escada : c’étaient des erreurs de gouvernance qui allaient se régler bientôt, et il fallait éviter les vagues.

 

Le 24 mars, lors de la 3ème grande manifestation, Béatrice Bourges a été interdite de podium puis exclue de la manif pour tous. Frigide « >

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

4 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Sens commun : des «politiciens devenus pires que les autres», s’agace Guaino », Figaro du 07/09/2016.

    Là c’est légal. Mais est-ce moral ?

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Montpellier accorde 10.000 euros de subventions pour l’organisation du congrès mondial des gay prides… avec l’approbation de Lorraine Acquier, ancienne présidente de la Manif pour tous Hérault », MPI du 21/12/2015.

    Voilà, après avoir contenu les débordements du mouvement, le petit bourgeois catholique rentre au terrier. Tout ça pour ça !

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

     

    Un autre point de vue sur la stratégie MPT :

    NDF du 16/09/2013

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

     

    Cette fois c’est Christian Vaneste qui a dû faire face au service de l’ordre de la manif pour tous :

    NDF 16/09/2013

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription