Accueil » Archives pour la catégorie 'Retour sur nous'
Antiféminisme Aimeles

Retour sur nous

Quand les natios sont perméables aux femmes

Publié le 7 décembre 2016 par Léonidas Durandal

(Précision : j’ai écrit cet article avant le coup de poing entre messieurs Soral et Conversano. Il n’arrive peut-être pas au meilleur moment, mais quand les esprits se seront calmés il apparaîtra pour ce qu’il est : une réflexion comme une autre)

Au moins, les antifas, ils se rallient au féminisme ouvertement. Comme les hystériques qu’ils défendent, le féminisme c’est bien, le patriarcat, c’est mal. Pas beaucoup de réflexion, cela évite les trop longues lignes. Dans le clan nationaliste, c’est plus compliqué. Le natio voudrait bien convertir la gauchiste. Car il en a besoin pour reconstruire le pays. Autant l’antifa vit intellectuellement sur l’image d’une mère à défendre. Autant le natio prospère sur l’idée de cheptel. Si la femme recevait ses lumières, elle comprendrait que son intérêt, c’est aussi le sien. Un pays fort, ce serait plus d’argent pour elles, de pouvoir, de reconnaissance. En s’y prenant bien, il réussira à les mettre de son côté. Et pour les convaincre, il essaie d’éveiller leurs peurs. Il joue les protecteurs. Par exemple, pour lui, les femmes fragiles auraient besoin de son aide pour se protéger des méchants immigrés. Lui, il sera toujours là, implacable chevalier maman pour protéger la veuve et l’orphelin. S’il est à la justice, il sanctionnera. S’il arrive au pouvoir, les policiers seront intraitables avec les bougnoules et les négros. S’il a en charge les frontières, rien ne passera, et il foutra les immigrés dehors. En fait, il est à côté de la plaque pour plusieurs raisons.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

19 commentaires. Participez à la conversation
  

Dominique Venner, trait d’union pour notre Eglise

Publié le 28 mars 2016 par Léonidas Durandal

Figure de l’extrême droite anti-catholique, Dominique Venner s’est suicidé à genoux devant l’autel de Notre-Dame le 21 mai 2013, jour de la Saint Constantin. La compassion était paraît-il pour lui une forme de faiblesse inadmissible qui avait contribué à précipiter l’Occident dans l’état léthargique que nous connaissons. Il a laissé une lettre sobre pour expliquer son geste. Dans celle-ci, il évoque son « respect et son admiration » pour l’édifice catholique construit sur d’anciens lieux de culte païens. Les unions de duos homosexuels et le remplacement des populations autochtones européennes étaient pour lui les dernières des abominations contre lesquels il comptait bien mettre un terme symbolique par son geste. Les blogueurs catholiques se sont bien déchirés à son sujet, les uns l’accusant de contribuer à la culture de mort ambiante, les autres laissant à sa personne le bénéfice de la compassion, renversant les rapports habituels entre traditionalistes et progressistes.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

4 commentaires. Participez à la conversation
  

L’espèce protégée Charliemouton

Publié le 12 décembre 2015 par Léonidas Durandal

Le Charliemouton prospère dans les sociétés animales où l’État a de grands pouvoirs et donne de quoi brouter aux citoyens pour qu’ils s’habituent à leur servage. Nourri au grain dès sa plus tendre enfance, le Charliemouton n’a pas de père ni de mère. Il est né de la fonction publique à coup de subventions. Plus tard, il a été à l’école de la République qui lui a appris le vivre ensemble. Plus tard, il a probablement trouvé un emploi dans la fonction publique. Ce corniaud là, vous comprendrez aisément pourquoi il est toujours d’accord avec l’idéologie d’État. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

30 commentaires. Participez à la conversation
  

La vision infantilisante des femmes de la part des associations cathos

Publié le 15 avril 2015 par Léonidas Durandal

Déjà dans les années 30, au lieu de s’opposer clairement au vote des femmes pour des questions familiales, le parti chrétien démocrate mettait la défense de ces dames en avant. Elles ne devaient surtout pas devenir la proie des partis ! Comme si le problème n’était pas justement que les femmes risquassent d’user intelligemment du droit de vote, notamment pour s’approprier des secteurs clefs du pouvoir social et régner sans partage sur ce qui allait rester de la famille. Mais non, il fallait revêtir le cache sexe du chevalier servant et guerroyer pour protéger nos damoiselles. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

26 commentaires. Participez à la conversation
  

Contourner Google

Publié le 24 février 2015 par Léonidas Durandal

Déjà, avant la censure de mon compte par Google/Youtube, je m’étais posé la question. Google maîtrise une grande part de marché. Et l’État en profite pour pouvoir contrôler l’internet par son entremise.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

22 commentaires. Participez à la conversation
  

Bilan annuel : une augmentation qui cache un ralentissement

Publié le 15 novembre 2014 par Léonidas Durandal

Pourquoi jouer la transparence ?

En se faisant une idée fausse de la représentation politique des pères, des hommes et de l’antiféminisme en général, nous n’y arriverons pas. Je suis parti de zéro et je fais des efforts considérables depuis plusieurs années maintenant. Cela m’assure pourtant une audience toute relative eu regard à l’énergie déployée, même si j’ai réussi à faire mon trou. Je pense que chaque homme qui me lit devrait avoir à l’esprit la situation fragile de la condition masculine en France. Mes résultats d’audience retranscrivent bien cela. Un petit fond de lecteurs assidus, encore moins de militants, une prise de conscience faible au regard des cataclysmes sociaux que nous vivons actuellement concernant la famille. Notre situation spirituelle est difficile.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

23 commentaires. Participez à la conversation
  

Où en sont les représentants des hommes aujourd’hui ?

Publié le 14 novembre 2014 par Léonidas Durandal

Dans l’ensemble, il semble y avoir une sorte de tassement en ce moment. Les mouvements d’hommes pourtant déjà faible à la base, sont également divisés idéologiquement.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4 5

9 commentaires. Participez à la conversation
  

Frigide Barjot cherche à se légitimer auprès du Pape

Publié le 27 octobre 2014 par Léonidas Durandal

Coupée du mouvement anti-duos aussi bien spirituellement que physiquement, Frigide Barjot qui a trahi le mouvement de la manif pour tous, cherche désormais à se payer une fausse légitimité sur le dos du Pape François. Pour ce faire, elle a décidé de lancer une pétition obscure pour remercier celui-ci de sa venue en France en 2015. « Obscure », car son but final, le même depuis plusieurs mois est en fait de nous vendre les unions civiles de duos comme alternative au « mariage ». Son nom à elle n’apparaissant presque pas dans la pétition (pas sous sa forme médiatique et en fin de communiqué), elle aura intégré qu’elle suscitait désormais plutôt la répulsion et qu’il lui faudrait trouver une autre forme de reconnaissance que par des résultats effectifs. Elle redouble donc d’efforts pour se situer dans la traînée de ce Pape populaire et ainsi profiter de son audience, tandis que son mouvement « l’Avenir pour Tous », ne réussit pas à décoller. Les catholiques pratiquants pro-union civile, elle les cherche encore et à défaut, elle compte bien les inventer.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1

2 commentaires. Participez à la conversation
  

Traditionalisme/ Progressisme sont les deux faces d’une même pièce : la féminisation de l’Eglise.  La pureté virginale appliquée à l’Eglise, une Eglise qui de fait ne peut plus se remettre en question, nourrit la divergence en son sein. Son versant progressiste devient une Eglise qui a peur de se séparer du monde, qui a peur d’en être détachée, comme une mère avec son enfant, qu’elle empêche dès lors de grandir et qui en est prisonnière. Son versant traditionaliste  tente lui, de reproduire le monde qu’il connaît à l’identique, là encore, comme une femme qui devient mère et dont le principal objectif est la stabilité. De son point de vue de femme traditionnelle, les changements sont vus comme pernicieux car ils affectent sa capacité à maîtriser son environnement.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

10 commentaires. Participez à la conversation
  

La queue du chien

Publié le 17 octobre 2014 par Léonidas Durandal

Mon grand-père détestait quand un film se terminait comme ça. Je crois que je vais détester la fin de cette époque pour les mêmes raisons. Une époque en queue de chien. Une époque qui aura été incapable de vivre humainement dans l’opulence et qui va s’effondrer sans même avoir su accepter les raisons de son échec. Mais le pire, quand j’y pense, ce serait de se priver de la mémoire de l’écriture. Certes, mon discours n’aura peut-être pas le temps de se répandre, à cause des mêmes raisons qui ont rendu cette civilisation incapable de s’adapter. Pourtant il m’arrive d’espérer que ces mots traverseront les âges, traverseront les crises et sauront aller jusqu’aux oreilles de nos descendants qui auront à coup sûr, les mêmes défis que nous à relever. J’absous cette époque d’avoir commis tant d’erreurs. Les répéter serait criminel.

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3 4

2 commentaires. Participez à la conversation
  

Constat

Qui a conscience que le combat autour des unions de duos oppose les bio-protecteurs et les transhumanistes ?

Les premiers se référant à la sacralité de le Création, se sont levés pour que les commandements qu’ils pensent avoir reçu de Dieu soient respectés. Les autres, ont décidé de se détacher progressivement d’une conception biologique des rapports humains et de suivre leurs propres désirs. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

30 commentaires. Participez à la conversation
  

Faire la Révélation

Publié le 29 janvier 2014 par Léonidas Durandal

J’ai proposé de publier ce texte de manière unitaire.

Nouvelles de France a déjà répondu à mon appel (voir article). J’ai aussi lancé une perche en direction d’Egalité et Réconciliation.

Tous ceux qui souhaitent faire réfléchir leur réseau autour de cette unité de la dissidence sont appelés à le publier et à le transmettre en lien (n’hésitez pas à me prévenir en commentaire pour que je puisse voir les réseaux susceptibles d’être intéressés par la démarche ainsi que les réactions).

Il est libre de droit. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

10 commentaires. Participez à la conversation
  

Pitié ! Un homme pour la Manif Pour Tous (MPT).

Publié le 18 décembre 2013 par Léonidas Durandal

J’ai été le premier à reconnaître le travail de Frigide Barjot (aimeles de février 2013). Cependant elle a échoué. Elle a réussi à mobiliser des millions de personnes sans obtenir quoi que ce soit en termes de lois en France. La situation pitoyable dans laquelle nous nous trouvons quant aux lois familiales a servi seule de repoussoir à tous les autres pays européens. Cela ne règle pas notre problème en interne, un problème de législation, de mentalités, de médias. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

11 commentaires. Participez à la conversation
  

Bilan annuel de 400 000 visites uniques. Stratégie pour l’année à venir

Publié le 15 novembre 2013 par Léonidas Durandal

Bilan numérique.

 

Visiteurs uniques de la nébuleuse « Aimeles » (site, blog, vidéos).

15/11/2011 :  15 000 personnes.

15/11/2012 : 150 000 personnes.

15/11/2013  : 400 000 personnes.

 

Une année semée d’embuches. Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2

3 commentaires. Participez à la conversation
  

La manif pour tous et affiliés multiplient les pratiques illégales.

Publié le 22 juin 2013 par Léonidas Durandal

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Béatrice Bourges que je ne connais pas, mais j’ai été stupéfait de voir le traitement qui lui avait été réservé dernièrement. Des personnes du service d’ordre de la manif pour tous lui ont interdit de se joindre à l’accueil de François Hollande dimanche dernier pour son émission télévisée sur M6. Certes, le service d’ordre de n’importe quelle manifestation est chargé d’assurer la sécurité de l’événement, cependant, je ne vois pas en quoi Béatrice Bourges menaçait la sécurité de la manifestation. Pire, c’était en quelque sorte, prendre une mesure d’ordre public illégale, sans en avoir le mandat. Les interdictions de se rassembler ou de circuler sont soumises à des conditions. La liberté de circuler est encore inscrite dans notre code et même dans l’article 2 de notre constitution européenne :

Lire la suite de cet article »

Pages : 1 2 3

4 commentaires. Participez à la conversation