Accueil » Erreur idéologique » Le féminisme est le cancer de la féminité (+ audio)
Antiféminisme Aimeles

Le féminisme est le cancer de la féminité (+ audio)

Publié le 3 juillet 2010 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Je lisais le très bon livre de J.C Ameisen « La sculpture du vivant » lorsque l’analogie entre féminisme et cancer m’est apparue de manière saisissante. Les cellules cancéreuses sont des cellules qui cherchent à devenir indépendantes du reste du corps. Elles finissent par détourner tous les moyens et l’énergie du corps à leur propre profit, ignorant les besoins du reste du corps, détruisant les cellules autour d’elles, se créant des mécanismes de protection qui les rendent immortelles et invulnérables aux messages des cellules qui défendent le corps. Ces cellules cancéreuses finissent par coloniser progressivement tout le corps et le détruisent en l’épuisant. Il y a des cellules chargées de protéger le corps, des gardiens qui les attaquent et qui leur demandent de s’autodétruire, mais quand deviennent inutiles lorsqu’elles se reproduisent en trop grand nombre. Pour se rendre invulnérables et immortelles, les cellules cancéreuses produisent de faux messages en direction des cellules saines et même en direction des cellules gardiennes, les détruisent, et créent une zone de sécurité dans laquelle les cellules gardiennes ont du mal à entrer.

Les antiféministes, les associations de pères, de victimes, d’hommes sont aujourd’hui les gardiens du corps familial quand ils ne sont pas trop contaminés par les faux messages du féminisme. En effet, voici des années que les féministes produisent de faux messages, manipulant les statistiques pour leur faire dire ce qu’elles désirent, envoyant de faux messages au corps social par exemple :

 

http://lapresrupture.qc.ca/17_03_2010_300000femmesbattues.html

 

Mais on pourrait multiplier les exemples à l’infini sur les mensonges du féminisme. Lorsque leur message devient, à l’évidence, totalement erroné, comme en ce moment, les féministes changent de message et détournent l’attention des gardiens vers d’autres problèmes, comme en ce moment sur les retraites des femmes (oubliant que les femmes deviennent les premières détentrices de capital dans tous les pays occidentaux) ou bien elles refusent carrément la discussion comme dans le groupe « La domination masculine » où M Jean a demandé explicitement à M Gabard d’aller discuter ailleurs, où j’ai été éjecté de la séance débat du dit film pour avoir osé poser une question dérangeante : Les féministes ne cherchent pas la vérité. Elles cherchent à assouvir leur propre domination. Elles monopolisent les moyens quitte à détruire l’économie, détruire la famille, détruire les hommes et les prolétaires, détruire toutes les sociétés traditionnelles. Et elles détruiront l’état lorsque celui-ci les gênera. Ceux qui ont fini à la rue peuvent en témoigner. Ceux qui sont entre les fourches caudines de la justice et de leur ex-compagne peuvent en témoigner. Les chefs d’entreprise peuvent en témoigner. Les statistiques peuvent en témoigner. Toutes les sociétés traditionnelles peuvent en témoigner, car elles envoient, désormais, leurs métastases à l’étranger.

 

Ne croyez plus le cancer féministe!  

 

Des femmes ont commencé à réagir. Certaines d’entre elles nous ont demandé de rejoindre le groupe antiféministe. Mais cela ne peut pas se faire pour l’instant. Nous attendons impatiemment que des femmes créent la première « ligue antiféministe femmes » comme nous avons créé la « ligue antifémiste hommes » (bloqué par face book depuis). Nous attendons qu’elles n’avancent plus cachées. Nous attendons d’avancer en couple. Dores et déjà, nous pouvons compter sur nombre d’association féminines, qui se disent féministes mais qui ne le sont pas. Nous devons soutenir ces associations de toutes nos forces tant qu’elles ne sont pas trop contaminées. Vous connaissez ces associations mais vous n’y avez peut-être pas prêté attention :

 

ces sages femmes qui refusent de pratiquer l’avortement,

ces féministes musulmanes,

ces étudiantes pro-vie,

la quasi-totalité des associations naturopathes.

 

Elles sont nombreuses mais isolées les unes des autres, et sous médiatisées, comme nous. Nous devons tout faire pour unir nos forces contre l’ennemi commun. Il y a un cancer quasi-généralisé dans notre société et celui-ci a pris le nom de « féminisme ». En tant que gardiens du corps social et familial, vous devez combattre, armer votre discours au quotidien, et surtout, vous convaincre par des discussions et des statistiques. La lutte contre le féminisme est d’abord une lutte intérieure. Si les cellules gardiennes ne s’aguerrissent pas, elles seront balayées au premier contact. Allez porter la mauvaise parole dans les zones cancéreuses, tout en sachant que, si vous échouez, vous rendrez le cancer plus fort. Vous avez une grande responsabilité dans la lutte. Donc, n’hésitez pas à faire appel aux uns et aux autres en cas de difficulté. L’ennemi est fort et dangereux. Nous devons prendre conscience du danger qu’il représente et de notre propre faiblesse à défendre le corps social et le corps familial, surtout, éviter les luttes intestines « >

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

13 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Elles couchent pour se payer un toît auprès de types soumis à leurs pulsions sexuelles :

     

    Libération du 27/07/2008

     

    Bravo le progrès !

  2. Commentaire de abbadie:

    1ef6391487cf785876b6211544ca51d1

    C’est encore moi , à signaler aussi que l’une d’entre elles hier soir vers 20h45 pratiquer le stalking de harcelement contre moi et mon histoire personnelle dans une pizzeria automatique , ce hecelement est comdamné au USA pas en France mais à noter peut détruire incidieusement une personne psychologiquement , en France il est considerer comme une maladie , très malin quand il s’agit de manipulations politique ou de chantage en esperant que cela ne soit pas le cas.

  3. Commentaire de abbadie:

    d6fa865842825586c026c20132cc3b3f

    Oui en effet avec la vitesse je me suis perdu dans la désignation , oui ce n’est pas « elles  » mais « certaines » il était tard et donc..je suis tout à fait d’accord avec vous le probleme c’est que j’ai presque six ans de passif derriere moi , d’aliénation…et je suis tout à fait remonter suite à une histoire personnelle.

    Je ne comprend pas ce qui est écrit dans votre PS.Pouvez vous reformulez svp.

    Moi je suis homme victime d’une injustice personne me defend c’est plutôt le contraire et en situation de precarité c’est encore pire , je ne sais pas si vous comprenez mais je pense que souvent notre pays se ment à lui même.Je defendrai mon parti pris jusuq’au bout car je sais ce qui m’est arrivé je peux le prouvé!

  4. Commentaire de Kim-Yen Quach:

    8c930a2a75a4169799795f2e558b5253

    Réponse à Abbadie Hervé :

    Je ne pense pas que toutes les féministes essaient à tout prix d’assouvir leur soif de pouvoir et de supériorité sur les hommes. Pour moi, le féminisme ne doit servir uniquement qu’à dénoncer et lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes. Ensuite, certaines ne se gênent pas pour tirer profit de leur situation et manquent certainement de beaucoup d’impartialité, c’est juste. Mais je refuse que l’on place toutes les féministes dans cette catégorie de personnes. Avant je me croyais féministe, maintenant je constate que cet adjectif sonne souvent comme un terme péjoratif, voire insultant à l’égard de toutes celles qui ne souhaient rien d’autre que moins d’injustice entre les individus des deux sexes.

    Alors je veux bien que vous exprimiez votre colère vis-à-vis de ce genre de misandrie, mais en faire une généralité en utilisant le pronom « elles » serait peut-être un peu excessif, non ?

    PS : et oui, je suis pour l’égalité des salaires, même si plus d’égalité ferait perdre les avantages injustes dont bénéficient les femmes actuellement.

  5. Commentaire de ABBADIE HERVE:

    1ef6391487cf785876b6211544ca51d1

    J’adore ce site , le me suis laché et ça fait du bien mais par contre après les commentaires les esprits sont critiques et on a tendance à me diffamer subtilement notamment en me faisant comprendre que je suis un homosexuel …personnellement je n’ai rien contre eux c’est contre les intolérants que j’ai quelquechose mais bon la provocation on me la fait presque tous les jours c’est difficile!

  6. Commentaire de abbadie Hervé:

    1ef6391487cf785876b6211544ca51d1

    Ah j’oublié je suis un antifeministe convaincu aujourd’hui car j’ai longtemps defendu le feminisme pour me retrouver castrer par celui-ci si ce n’est pas harceler, j’utilise des mots doux mais n’y à rien de doux la dedans..car je sais ce que j’ai vecu et je le vis encore!

    Par contre je suis pour l’égalité des hommes et des femmes , salaires etc mais je pense que jamais cela ne se fera car elles se debrouilleront pour ne pas l’avoir sinon elle perdraient toute légitimité de pouvoir envers leurs maris.

    Oui au faite je suis contre le mariage contre le fait d’avoir des enfants car cela me gacherai ma liberté et je souhaiterai rencontrer une fille comme moi .

    Ah bon entendeur salut!

  7. Commentaire de Abbadie Hervé:

    1ef6391487cf785876b6211544ca51d1

    Alors moi j’en ai marre on essaie de me museler ,mais franchement le feminisme d’aujourd hui ressemble plutôt à de l’extremisme plutôt que de l’égalité.

    Le but protéger la mére et son enfant , je pense qu’elles ne voudront jamais l’égalité des salaires et le reste car elles perdront de ce fait tout pouvoir sur leurs hommes..puisque les lois les placent au dessus de tout.

    Il y à aussi aujourd’hui de mauvais exemples qui sont prôner notamment le non respect d’autrui et une propagande ideologique de conditionnement des esprits qui nous fait vivre dans un mode vie uniformisé…

    Je ne suis pas un exemple comme tout être humain mais j’aime ma liberté et je la garderai.

    Hervé

  8. Commentaire de rondoudou:

    Non mais là on rigole…

    80 % des cas c’est la nana qui se barre ? Et pourquoi les famille monoparentales sont à 85 % des familles ou le « monoparent » est une femme ??? Et pas de blâme sur les juges !!!

  9. Commentaire de rondoudou:

    attends … Tu vois beaucoup de femmes qui disent (ou pensent) que faire des gosses c’est une oppression ? Ne pas vouloir en faire c’est un choix. Et oui, y a des gens qui n’aiment pas les gosses, c’est comme ça ! Et plutôt que de faire comme les hommes qui ne les aiment pas non plus c’est-à-dire en faire, puis s’enfuir comme un gros lâche, elles préfèrent dire « j’veux pas de gosse » et prendre la pilule (ou avorter). Les féministes font des enfants, et font de leur foyer un endroit chaleureux (comme n’importe qui d’ailleurs, ce serait fou de dire l’inverse, que la personne soit une femme ou un homme). T’inquiète pas je suis surement moins haineuse que toi au fond (moins au moins, je ne consacre pas tout un blog à des mythologies, des contes imaginaires =))

  10. Commentaire de rondoudou:

    Je suis féministe à 300 % et tu ne trouveras pas plus féminine 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription