Accueil » Confusion des sexes » (Vidéo) L’élite française vérolée par la théorie du genre
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) L’élite française vérolée par la théorie du genre

Publié le 17 novembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si le lien Rutube est désactivé, essayez sur Dailymotion :

La théorie du genre pourrit la recherche française par LeonidasDD

Si les deux liens précédents sont désactivés, essayez sur Youtube :

60 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Le rapport accablant contre l’ex-patronne du CNRS”, L’Express du 08/10/2018.

    Mince, certains scientifiques n’arrivent pas à se faire à la mise en place de la médiocratie institutionnalisée ! Pourtant, c’est une femme !

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Raoult – De la tricherie dans les publications scientifiques”, Le Point du 06/06/2018.

    Les entreprises privées utilisant des publications scientifiques d’Etat, université, estiment que seulement une seule sur cinq est exploitable… le constat se confirme.

  3. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Le cerveau n’a pas de sexe”, Figaro du 29/12/2015.

    “Longtemps on a cru que le cerveau des hommes était en moyenne plus gros que celui des femmes. On sait aujourd’hui que cela est faux. Ou du moins, que le rapport entre le poids du corps et celui du cerveau est exactement le même pour les deux sexes”

    “Chaque cerveau est anatomiquement légèrement différent, son fonctionnement également, induisant des comportements différents. “

     

    Voilà, l’apprenti journaliste aurait pu titrer tout à l’inverse : les cerveau d’hommes et de femmes sont différents. Seulement on lui a donné des cours sur l’égalité des genres à l’école de journaliste, et ce con y a cru. Le voilà à citer Catherine Vidal en fin d’article pour bien finir de se masturber. En résumé : la taille de certaines glandes entre hommes et femmes est différente, les zones sollicitées sont différentes, la taille du cerveau est différente, mais le cerveau des hommes et des femmes ne serait pas différent… voilà à quel niveau d’abrutissement notre “élite” est arrivée.

     

  4. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Amputée de l’hémisphère droit, son cerveau gauche compense comme il peut”, L’Express du 025/06/2015.

     

    Le concept de plasticité du cerveau est repris dans l’article, celui qui sert à prouver que nous pourrions être fille ou garçon de manière indifférenciée. Bien entendu la petite concernée est handicapée, et une adulte qui a subi la même opération est elle-même lourdement handicapée. Mais les journalistes trouvent cela formidable. Disons plutôt qu’il est prouvé définitivement qu’on ne peut pas jouer avec le corps au-delà de toute limite, même très tôt.

    • Commentaire de kasimar:

      Je ne vois pas où les scientifiques veulent en venir avec cette histoire de cerveau gauche et de cerveau droit. Car la différence se joue dans les connexions neuronales et l’influence sur l’hypothalamus de la testostérone ou de l’oestrogène en fonction de l’environnement et de l’activité de la personne concernée.

      C’est encore du journalisme sensationnel et superficiel, nous en avons l’habitude

  5. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Le directeur de France Culture favorable aux vols d’enfants pauvres à l’international :

  6. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Tentative de récupération progressiste de l’université d’économie”, Figaro du 05/01/2015.

    Les fous de gauche veulent dynamiter l’une des dernière section d’élite de l’université française.

  7. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Pour en finir avec les fantasmes en tout genre”, Fédération de recherche sur le genre du 11/06/2013.

    Une liste de chercheurs de l’université adeptes du genre. D’un autre côté il n’y a que 100 signataires !

    • Commentaire de kasimar:

      Si vous saviez ô combien les universités sont infestés d’adeptes des gender studies, French theory et autres queers depuis les années 60 en particulier, les milieux des sciences sociales (philosophie, anthropologie, psychanalyse). Les professeures féministes ne sont pas rares à enseigner dans ces milieux-là notamment depuis les années 70.

      Merci de l’information M. Guillebaud si vous nous lisez et une pensée à votre ouvrage qui est un véritable puit de science alias la vie vivante contre les nouvelles dominations. Une des meilleurs que je recommande 😉

  8. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Roselyne Bachelot remet l’ordre du mérite à un trasexuel”, MPI du 26/11/2014

    Ceux qui avaient brillé dans la société ou l’armée la recevait au ministère. Désormais le ministère se déplace pour aller la remettre à n’importe qui au nom d’un sentimentalisme niais.

  9. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “”Masculin-féminin” la méthode Vidal mise jour”, Homme culture identité du 13/11/2014Oups, les collègues de la dame s’attaquent directement à son pseudo-argumentaire scientifique. Encore une fois, le féminise aura fait perdre du temps à toute la société.

  10. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “En finir avec la fabrique des garçons.” Libération du 06/11/2014.

    Pour en finir avec l’échec scolaire des garçons : éliminer le concept même de masculinité. Il fallait y penser.  Il leur a fallu 40 ans pour admettre que les garçons étaient discriminés par le système scolaire (mais en rejetant la faute sur la société). Au pouvoir, je ne leur donne pas deux ans pour mettre à feu et à sang toutes les institutions scolaires de France. 

    Comment de tels malades mentaux ont pu arriver jusqu’en haut de notre système universitaire ?

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.