Accueil » Paternité » L’impossible pardon à cause d’un système judiciaire qui envenime les ruptures
Antiféminisme Aimeles

L’impossible pardon à cause d’un système judiciaire qui envenime les ruptures

Publié le 18 juin 2013 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

LE SMS A JOSIANE

 

Josiane

Tu m’as mis à la porte de la maison après la gifle que je t’ai mise ; mais, tu sais que je t’aime toujours ; je te jure que jamais je ne t’aurais touchée si j’avais été à jeun ; oui, je sais ça m’arrive souvent, mais c’est à cause de mes copains de rugby et des troisièmes mi-temps. Je préfère qu’on boive à l’extérieur plutôt qu’à la maison, comme tu me l’as demandé quand ils avaient tout cassé chez nous. Tu sais, Josiane,

 

LIRE LA SUITE ICI…

2 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Obligé de divorcer après la publication de photos ou il est vu violent :

     

    Figaro du 07/07/2013

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.