Accueil » Les avortoirs » Lettre à envoyer au hasard en Irlande, affaire Savita Halappanavar
Antiféminisme Aimeles

Lettre à envoyer au hasard en Irlande, affaire Savita Halappanavar

Publié le 5 décembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Savita Halappanavar est une Irlandaise d’origine indienne qui est morte en couche. Le lobby pro-avortement se sert de sa mort pour essayer d’introduire l’avortement en Irlande (article de Jeanne Smits). La guerre médiatique fait rage. Celle-là est internationale eu égard aux moyens du lobby de mort. Jusque là, le peuple irlandais a su résister à la machine pro-avortement. Mais ce peuple ne doit pas se sentir isolé. Il a besoin du soutien de chacun d’entre nous. Voilà pourquoi j’ai créé cette lettre. Au hasard, envoyons une lettre à un Irlandais ou à une Irlandaise pour soutenir le mouvement pro-vie. En milieu d’article, vous avez une procédure pour récupérer le nom et l’adresse d’une personne irlandaise prise au hasard dans les pages jaunes de là-bas. La traduction de cette lettre est tout en bas de l’article :

 

 

 

Rajoutez votre nom et adresse

Lieu et date

 

Hello,

 

You don’t know me. I don’t want to ask you money. I have choose your address at random. I’m just a French that have heard about the death of Savita Halappanavar. I have heard that there’s an international mediatic pressure to autorize the abortion in your country following this story.

 

We know very well this mediatic methods in France. The abortion has been authorized in my country due to this kind of manipulations. The medias use a dramatic case and, like that, they can stop the refexion about these subjects in the population. Playing on emotions, they think that it’s easier to crontol the public opinion.

 

Ireland must be proud to have refused abortion until there. Your country is one of the last lights in Europe, with Poland and Hungarian, because of your catholic faith. This is the most precious thing that belong to you even if you think it’s a little bit old fashioned.

 

In France we have accepted abortion and now it’s the biggest factory of the territory. Its production continues to grow up years after years, and now, people don’t think that it’s so terrific. A lot of people think this is a normal thing. We have lost our sensitivity and our morality without we perceive it, progressively.

 

To convince you, this kind of persons who are agree with abortion, will talk to you in using these words of « freedom » « dramatic cases » « awfull » « help mothers » but in fact, they just lie to impose their ideas.

 

I don’t know if you’re for or against the abortion. But I would like to encourage you to conserve your tradition. It’s a good tradition, and Irish people got nothing to gain by adopting bestial mesures as in France. I would like to encourage you to continue to support the life without suffering any exception, in the fight against this ideology of death : the abortion.

 

An anonymous from France.

 

Cordially.

 

 

Rajoutez votre nom et signez.

 

 

Procédure d’envoi : rendez-vous sur le site des pages blanches irlandaises :

 

http://www.118.ie/people.aspx

 

 

Dans « Name », tapez « John » ou bien « Mary »

Dans « Location » tapez une ville de votre choix : Dublin, Sligo, Galway, Limerick, Cork, Waterford, Crosshaven, Tralee.

Cliquez sur « Find » et choisissez une adresse parmi les milliers proposées. N’oubliez pas d’indiquer « Irlande » en bas de votre adresse. Aux dernières nouvelles, l’affranchissement est de 0,77 cts pour l’Irlande, au moins jusqu’au 1er janvier 2013.

 

 

 

 

 

Traduction de la lettre

 

Bonjour (vous pouvez rajouter le nom de la personne à qui vous envoyez la lettre),

 

Vous ne:me connaissez pas. Je ne veux pas vous demander de l’argent. J’ai choisi votre adresse au hasard. Je suis juste un Français qui a entendu parler de la mort de Savita Halappanavar. J’ai entendu dire qu’il y a une pression médiatique internationale pour autoriser l’avortement dans votre pays à la suite de cette histoire.

 

Nous connaissons très bien ces méthodes médiatiques en France. L’avortement a été autorisé dans notre pays à cause de ce genre de manipulations. Les médias utilisent un cas dramatique et, comme cela, ils peuvent arrêter la réflexion sur ces sujets dans la population. Jouant sur l’émotion, ils pensent que c’est plus facile de contrôler l’opinion publique.

 

L’Irlande doit être fière d’avoir refusé l’avortement jusque là. Votre pays est une des dernières lumières en Europe, avec la Pologne et la Hongrie, grâce à votre foi catholique. C’est la chose la plus précieuse qui vous appartienne même si vous pensez que c’est un peu démodé.

 

En France, nous avons accepté l’avortement et maintenant, c’est la plus grosse usine de notre pays. Sa production continue à grossir années après années, et maintenant, les gens ne pensent pas que ce soit si terrible. Beaucoup de gens pensent que c’est une chose normale. Nous avons « >

Lire la suite

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

21 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Référendum sur l’avortement en Irlande : les deux tiers des Irlandais ont choisi la culture de mort », RITV du 28/05/2018.

    Voilà, la boucle est bouclée. L’impuissance des catholiques est entérinée en Irlande. Le monde de l’argent a gagné.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription