Accueil » Domination féminine » L’impunité des Saintes Innocentes
Antiféminisme Aimeles

L’impunité des Saintes Innocentes

Publié le 11 septembre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

“Va, désormais ne pèche plus” (Jn 8-11)

 

 

Elles tuent, violent, enlèvent les enfants et ne sont jamais condamnées. Elles sont des femmes. Elles sont des objets d’adoration. Des êtres sacrés. Des divinités. Celles-là ne peuvent commettre le mal. Si elles tuent, elles le font sans le savoir. Si elles violent, cela ne se peut pas. Si elles enlèvent des enfants, c’est pour les protéger. Les Saintes Innocentes sont toujours excusées.

Une énième mère, « victime » d’un « déni de grossesse » vient d’être acquittée, et je ne veux plus taire ma colère contre cette espèce de « victimes ». A ces saintes innocentes, j’oppose ma sainte colère. Qu’elle emporte ces assassins !

 

http://www.sudouest.fr/2012/09/08/accusee-d-infanticide-elle-est-acquittee-815226-2932.php

http://www.europe1.fr/France/Accusee-d-infanticide-elle-est-acquittee-1231011/

 

Durant 9 mois elle oublie qu’elle est enceinte. Puis accouchant, déchirant le cordon avec ses dents, elle ne se contente pas de le mettre dans le bac à ordures. Non, avant, pour être sûre qu’elle ne donnerait pas la vie, elle étouffe ou saigne, au choix, la bête immonde. Qu’est-ce que la bête immonde ? Son violeur ? Celui qui aurait tenté de la tuer ? Sa marâtre ?

 

Non.

 

La bête immonde c’est son enfant, son propre enfant, l’enfant de Dieu qu’elle venait de faire naître, le Saint des Saints.

 

Combien de Bach a-t-on assassiné depuis 1975, depuis le droit au génocide généralisé des femmes sur leurs enfants ?

 

massacre_des-saints-innocents

 

N’avez vous pas remarqué combien, depuis 1975 on recule l’âge légal pour avorter ? Combien la notion d’avortement dans des cas exceptionnels disparaît ? Puis comment on excuse progressivement les infanticides ? Puis comment le nombre d’avortements augmente ? Puis comment on cache les chiffres ? Puis comment les femmes vivent à côté de leur corps ? Qu’elles semblent ignorer tant leurs maternités que l’avortement n’est plus qu’un moyen de contraception pour elles ? Regardez ces témoignages de femmes qui ont avorté. Elles sont féministes et je ne pourrai faire mieux pour vous convaincre de leur inconscience que d’écouter leurs propos dans cette vidéo : Non, rien, de rien, je ne regrette rien…

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/518717-arretons-de-culpabiliser-les-femmes-qui-avortent-elles-ne-sont-pas-irresponsables.html

 

Aujourd’hui, elles militent pour le droit à l’indifférence. Elles ont l’impunité, et elles ne comprennent même plus la condamnation morale dont elles font l’objet. Elles tuent, elles ont l’assentiment de la société mais cela ne leur suffit pas. D’ailleurs, elles vont toujours plus loin dans l’horreur.

 

En 2009, Mme Courjault (née en 1968…) avait pris 8 ans de prison ferme pour avoir fait 3 « dénis de grossesse » à la suite, ou si vous préférez, après avoir tué trois de ses nouveaux-nés (3 à la suite, vous ne trouvez pas bizarre que le déni se soit répété 3 fois ? Avec 3 glaçons dans le congélateur qui démentaient toute forme de déni possible ?). Il fut une époque où elle aurait été passée à l’échafaud pour le pire crime que puisse commettre un être humain, époque où elle aurait accepté sa sanction :
(Pour accéder à la chanson, cliquez  ici)

 

En 2012, cette femme ayant commis le même crime que Mme Courjault, vient d’être acquittée. Comment croire que notre société est de plus en plus juste et consciente ? Ici comme souvent ces derniers temps, la psychologie est venue à la rescousse de la femme homicide, enfin une partie de la psychologie, intéressée dans un marché de plus en plus juteux qui veut s’émouvoir à bon compte. Notre mère homicide a été défendue par Sophie Marinopoulos, psychologue et psychanalyste, à l’hôpital Mère Enfants du CHU de Nantes. Elle a presqu’excusé la meurtrière durant le procès en parlant, je cite, de « l’horreur du réel dans laquelle la femme est précipitée. »(en cas de déni de grossesse). C’est comme si on excusait une perversion en l’expliquant. Ce procédé sexiste est utilisé uniquement s’il s’agit de femmes. Imagine-t-on parler d’un tueur d’enfants ainsi ? “Monsieur Le tueur n’a apaisé sa souffrance insoutenable qu’au moment où il a planté le couteau dans le ventre de sa victime”.Ces propos là seraient véritablement insoutenables. Mais quand ces propos sortent de la bouche d’une femme pour s’adresser à une femme, même publiquement, ils deviennent des excuses que la société doit gober.

 

Elle a été acquittée…

 

Car ce ne sont plus ces mères qui sont des monstres mais leurs enfants. Ces horribles enfants dont elles ne veulent plus, qui pourrissent leur avenir, leur futur métier de salopes au service de l’Etat ou d’un patron qu’elles rêvent maintenant de remplacer. Le détritus, l’enfant objet, l’horrible empêchement des femmes qui ne désirent pas octroyer la vie, celui-là ne vaut rien. Cet être faible, on sait bien ce qu’il en advient de cette espèce dans nos « démocraties », surtout s’il n’est pas désiré. Le désir “>

Lire la suite

172 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “La mère du “bébé dans le coffre” en procès”, L’Express du 09/11/2018.

    Pauvre femme, laisser un bébé deux ans dans le coffre. Qu’elle devait souffrir !

  2. Commentaire de Romuald:

    Je suis d’accord avec toi et avec tout ce que tu as dit après avoir subi des siècles de domination la femme se comporte comme l’homme par le passé elles jouissent d’une totale impunité en société pour qui tout est toujours de la faute de l’homme de tt façon. Je pense que si la relation d’ailleurs hommes femmes sont devenus malsaine c’est bien par l’Éducation qu’on donne aux filles en leur donnant autant de crédit de pouvoir c’est bien parce que la société les traite des princesses de saintes des victimes des innocentes qu’elle se comporte très mal si demain les choses pouvait d’évoluer et qu’on considérer que faire du mal à une personne concerne l’homme ou une femme et mal que le mal existe en chaque être humain que la femme n’est pas une divinité un être angélique mais bien un simple être humain avec ses défauts qui a encore plus que l’homme cache sa nature je pense que j’ose s’améliorer beaucoup dans nos sociétés les rapports serait plus constructif les valeurs mieux représenté tout le monde s’en porterait mieux. Par rapport à ce que tu disais j’ai un exemple lorsque j’ai pu avoir des copines qui m’ont trompé fait du mal on m’a dit que c’était parce que elle ne savait pas elle ne se rendait pas compte elle ne voulait pas et au final que c’était de ma faute est-ce que l’on dirait à une fille qui s’est fait trompé maltraité que le garçon ne savait pas ne se rendait pas compte pour terminer par le dire que tout est de sa faute je ne pense pas à dire vrai je pense que la société considère que le mal que peut faire un homme a une femme est très grave mais l’inverse le mal que peut faire une femme à un homme tout le monde s’en fout s’il souffre c’est parce qu’il est faible si il se plaint c’est qu’il a un problème même sur Internet quand tu essaies de parler de ça les filles tiennent toujours les mêmes propos rageux puceau frustré exetera exetera l’homme n’a pas le droit à la parole seul la fille a le droit d’avoir des émotions de se plaindre des hommes l’homme n’a qu’à la fermer c’est tout je trouve ça inadmissible et je comprends que beaucoup de filles se servent de sa car elles savent qu’elles peuvent agir en toute impunité elles savent que quoi qu’elle fasse la société ne les punira pas sur la place publique tout le monde pensera que la fille est une petite chose innocente c’est un peu comme les mineurs qui agresse des gens car ils savent que la loi les rend quasi intouchables je suis même aller plus loin dans ma réflexion je pense que si les filles sont attirés par des lascar des cons des mecs qui les rejette je pense que c’est par pur esprit de contradiction car tout le monde depuis qu’elles sont petites Laure déroule le tapis rouge et traite comme des princesses elle pense que tu l’aurais dû et quand elle tombe sur quelqu’un qui s’en fout ça les choque et ça peut pas finir comme ça pour elle c’est pas normal donc elle s’accroche car elles veulent que lui aussi soit à ses pieds malheureusement pour beaucoup de gens exactement comme la violence chez les mineurs dans les écoles tout est dû au hasard de la vie si on les écoute alors que beaucoup de gens se plaignent de tout ça non c’est faux c’est dû à l’éducation comme le fait que les filles sont attirés souvent par par des gens des cités vu les énergumène et les genres de clip qu’on montre à la télévision de musique c’est pas étonnant et que dire de téléréalité où l’amour n’est que violence jalousie tromperie bizarre ça me rappelle les relations humaines de nos jours tout sauf saines… le pire et c’est ce qui me choque le plus c’est quand j’entends des gens du même sexe que moi ou des gens qui ont fait des études me sortir des phrases qui montrent qu’il pense que les filles sont différentes des hommes sont des saintes qui n’agissent pas en pleine conscience alors que c’est une vision manichéenne complètement stupide pour dire que les hommes sont le mal et les femmes le bien c’est du grand n’importe quoi et puis si elles sont si nous sommes que ça si elle ne se rendent jamais compte de ce qu’elles font pourquoi vouloir en faire l’égale de l’homme c’est là où on voit que les femmes sont pas bête car elles veulent effectivement l’égalité mais quand ça les arrange c’est-à-dire que quand il y a des relations les choses difficiles de la vie elle veut le faire croire que c’est l’homme qui en est responsable se déculpabiliser se faire passer pour une victime les arrange dans ces circonstances là précisément c’est vrai qu’on y repensant je me dis une femme peut mentir tromper son mari son copain tué ses enfants faire du mal à tout le monde il y aura toujours des gens pour dire que c’est pas de sa faute qu’elle ne se rendait pas compte qu’elle ne voulait pas ne savais pas qu’elle a pas agi comme ça que peut-être c’était un homme qui lui a dit de le faire et je terminerais là-dessus c’est justement parce qu’elle agisse en toute impunité que tout le monde considère qu’elles sont toujours innocente telle descente que beaucoup de filles agissent très très mal toute personne qui a trop de pouvoir finir par en abuser ça vaut pour la femme et je pense que depuis tout petit tout ce qui est fait du point de vue de l’école de l’éducation de la société leur montre quelles peuvent tout faire qu’elles n’ont pas limite que tu l’aurais dû et qu’elles ont beaucoup plus d’importance qu’un homme garçon et quoi que l’homme face il est perdant de toute façon s’il a des émotions c’est un faible s’il n’en n’a pas c’était un l’animal s’il trompe c’est de sa faute s’il est trompé c’est de sa faute aussi je me rappellerai toujours des réflexions même de ma propre mère quand je disais que ça marchait pas avec certaines filles elle me ré disait il y a quelque chose que tu as dû faire preuve de l’orientation de même du débat don considère que si quelque chose ne marche pas avec une fille dans le rapport homme-femme c’est forcément de la faute du garçon sans se poser la question de savoir si la fille est une conasse quelqu’un de pas bien c’est dingue

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.