Accueil » Non classé » (Poème imagé) La femme catholique
AIMELES Antiféminisme

(Poème imagé) La femme catholique

Publié le 31 mai 2021 par Léonidas Durandal à 21 h 12 min

Gloire à la femme catholique

Femme catholique,
Femme encore prolifique
Dans un monde devenu stérile,
Calculatrice pour sa famille
Priante avec le Christ,
Jour après jour, brique après brique,
Construisant temple et forteresse
Insulte au monde ouvert menteur et hypocrite
Pilier de son foyer quand les foyers sont ravagés
Quand les foyers sont désertés
Quand les hommes manquent
Apostats
Ecrasés par leur mère
Judas

Femme catholique, fleur dans son pré,
Fleur fatiguée de lutter contre vents et marées
Mais qui persévère, animée du désir de bien faire
Joyeuse malgré la tristesse
Plein de son péché
Court voir le prêtre les confesser
Et vit avec sa misère
Isolée

Femme catholique vie cachée
Adulée quand elle n’a rien fait
Mais ignorée dans son combat singulier
Fontaine de jouvence pour le charpentier

Femme catholique,
D’autant plus grande qu’effacée
Habituée à la prière
Sait retenir son glaive
Et nous guérir de nos misères

Son coeur église domestique
Pain de bonté, reconnaissant,
Tourné vers le Très Haut
Sourire auréolé
Visage ridé resplendissant
Façonné par les épreuves
Sauvée
Tout juste
Meurtrie,
Apeurée,
Enervée,
Mais laissant porte entrebâillée
Au cas où Jésus viendrait à naître
Accueil du pauvre assuré
Chaleur partagée et surplus offert
Réconfort paille et pré d’herbe verte
Nourriture gîte et couvert
Main tendue au pèlerin
En chemin parcourant la terre.

Femme catholique
Encore innocente dans un monde cynique
Encore fragile dans un monde putride
Encore croyante au milieu de l’hubris
Roc indestructible pour sa famille
Quand une brise suffirait à l’abattre
Mais portée par le souffle de l’Esprit
Relais du Père et faisant naître le Fils
Tu ouvres les routes de l’impossible.

Un commentaire

  1. Ping de Léonidas Durandal:

    « Viriginie Toulouse : j’ai eu peur une seule fois dans mes visites aux prisonniers » KTO du 28/05/2021.