Accueil » Etat de droit et politique » Pourquoi est-il dit que la France a la droite la plus bête du monde ?
AIMELES Antiféminisme

Pourquoi est-il dit que la France a la droite la plus bête du monde ? (leçon politique)

Publié le 19 mars 2021 par Léonidas Durandal à 9 h 22 min

de l’ordre ! En l’occurrence, dès que l’activité économique se grippe un tout petit peu, le voilà prêt à tous les sacrilèges pour retourner le mouvement. Dans ce cas, devient-il plus avide qu’un inspecteur de l’ursaf, quitte à brimer tous les individus amoureux de leur autonomie.

Imaginez comme dernièrement, nombre de commerçants se sont récriminés contre le mouvement des gilets jaunes, qui portait pourtant une revendication droitarde de baisse des taxes. Mais ce mouvement perturbant la vie paisible du consommateur du samedi, il leur devint finalement odieux. Liberté de circuler, de réunion, de manifestation ? Là, il aurait fallu y mettre un terme pour nombre de commerçants, alors que cet état d’esprit favorise par essence le commerce. Bis repetita pour le port du masque en période de crise sanitaire, à ce point que ces mêmes commerçants se sont révélés des relais pour le moins efficaces de la police socialiste, tout en se plaignant d’une baisse d’activité générée en grosse partie par la restriction des libertés.

Pour le mouvement des gilets jaunes, une attitude plus responsable des indépendants aurait été de rejoindre la contestation, et empêcher ainsi qu’elle ne soit phagocytée par l’extrême gauche. Nos commerçants ont préféré applaudir de loin, voire pour les entrepreneurs, empocher quelques subsides de l’état, puis crier leur désespoir dès que cette opposition eût été dénaturée. Enième exemple pris dans l’actualité et qui montre que cette bêtise de droite n’est pas une marque de notre élite mais bien l’attitude contre-productive d’un peuple de droite qui rechigne à évoluer.

J’entends encore Jean Raspail sur le plateau de TV libertés, essayer d’expliquer à Martial Bild que son livre d’il y a 40 ans, contestant l’immigration, « le camp des saints », était en fait une auto-critique civilisationnelle, et Martial Bild d’insister sur le rôle néfaste de « l’immigration ». A droite, il est souvent fait mention du manque de sens des réalités du socialiste. Mais ce manque effectif n’est jamais aussi grand que l’incapacité politique de l’homme de droite français à se remettre en question et à avancer. Il veut régler l’insécurité, l’immigration pour quoi ? Sauver le système socialiste en pleine déconfiture au lieu d’appuyer sur l’accélérateur pour s’en débarrasser. Car il croit en ses « institutions », notamment judiciaires, comme si ces dernières n’étaient pas corrompues jusqu’à la moelle par le socialisme qui les a faites naître.

L’homme de droite est conservateur par essence alors que l’homme de droite français est conservateur par conservatisme, ce qui est différent, voire opposé. Et dès qu’il abandonne cette posture idéologique, c’est pour se rallier à un progressisme qui l’a vaincu, ou sauver un progressisme qui ne cesse de le cocufier. Bien des voyageurs ont cherché, mais personne n’a trouvé sur terre des cornes aussi grandes que celles qui trônent sur la tête du droitard français. 

En vérité, la droite française n’est pas la plus bête du monde. C’est plutôt l’homme de droite français qui est le plus idiot des électeurs de droite dans le monde. Mais il ne faut pas lui dire. Incapable de remise en question, de projet politique cohérent, suiviste, sans modèle idéologique prégnant (alors qu’il se veut parfois cultivé), lâche, complexé, il est finalement pire qu’un socialiste de base qui a au moins le souci de croire en ses idées mortifères, de faire culture avec elles, et qui est capable de nous les imposer aussi bêtes soient-elles.  Car qui sont ces gens qui veulent faire vaincre la patrie et qui s’effraient pourtant  au moindre changement de leurs habitudes ? Ils appellent conservatisme ce qui n’est qu’émotivité de leur part. Ils voient des obstacles partout dans leur environnement quand le principal de ceux-là est en eux. Prêts à valider l’ordre pour l’ordre, ils ignorent cette règle simple des relations humaines et politiques : le chaos précède la vie. Ainsi ne voient-ils pas du tout, et ce n’est pas une anecdote, que la vie est à l’oeuvre en ce moment même dans nos banlieues. Or au lieu de leur parler, se posent-ils encore une fois en ultime recours dès que le socialisme aura échoué, ce qu’il ne manquera pas de faire. Dès lors pourront-ils employer ces mesures d’ordre qu’ils chérissent tant mais qui, sans modèle idéologique en contrepoids, ne font pas avancer le problème d’une once, et au contraire, attitude qui permet au socialisme de revenir à chaque fois, et de prospérer pour le pire. Car en fait, le droitard français cherche seulement le statu quo. Il est un socialiste sans ambition sauf celle de prendre le pouvoir et de l’exercer avec autorité. Défenseur d’un groupe fantasmatique et « >

Lire la suite

Un commentaire

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.