Accueil » Paternité » (Vidéo) Précarisation des pères divorcés
Antiféminisme Aimeles

(Vidéo) Précarisation des pères divorcés

Publié le 4 octobre 2012 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Si le lien ne fonctionne pas sur Rutube, vous pouvez essayer sur dailymotion :

La précarisation des pères après un divorce par LeonidasDD

Si les deux liens précédents ne fonctionnent pas, essayez sur Youtube :

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

8 Commentaires

  1. Commentaire de kasimar:

    c6bc764dc8bc4b5df220bfb933273c21

    Sinon :

    Une marche des salopes en Tunisie 

  2. Commentaire de kasimar:

    Moi quand je regarde autour de moi sans passer par la case télé, je m’aperçois qu’effectivement l’homme est plus doux et plus malléable, a tendance à se féminiser à petit feu. J’ai même l’impression que les femmes ont tendance à remplir le rôle d’autorité dévolu traditionnellement au père, tandisque ce dernier devient plus affectif. La société libérale, de façon très sournoise transforme peu à peu notre société autrefois patriarcale en gynocratie 

  3. Commentaire de Didier:

    J’ai souvent tendance à critiquer les médias quand il servent les intérêts du féminisme; mais il faut ausssi les saluer quand ils relatent la vérité à ce sujet, aussi rare que ce soit. Donc je tenais à féliciter france 2 pour ce reportage éloquent.

     

    Certains maris sont plumés c’est le mot. On voit bien comment on peut passer d’une situation confortable jusqu’à celle d’un miséreux au profit de femmes, très indépendantes bien entendu.

     

    J’espère qu’il nous ferons d’autres reportages du même style, pas comme sur la chaine arte qui fait un véritable travail de propagande continuel. Je ne regarde pas énormément la télé. Par contre je lis les programmes, et j’ai constaté que pratiquement tous les jours, cette chaine en diffuse un ou plusieurs qui sont pro-féministe ou traitant de sujets connexes. C’est effarant; un coup d’oncle Simone par çi, un coup de tata Jean par là, redéfinissons le genre avec Judith ressorti du placard etc.. des fois ça a même l’air bienveillant, du style ‘homme a tout a gagné à être faible et doux ou je ne sais quoi.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription