Accueil » Femme moderne misérable » (Publicité) Pitoyable femme libérée sexuellement
Antiféminisme Aimeles

(Publicité) Pitoyable femme libérée sexuellement

Publié le 3 novembre 2014 par Léonidas Durandal à 14 h 41 min

Une publicité réussie est une publicité à laquelle les femmes d’une époque peuvent s’identifier. Voici donc comment les femmes modernes aliénées sexuellement se représentent elles-mêmes : comme des consommatrices d’hommes. Elles reprennent ainsi sans honte et à leur compte, ce qu’aucun homme n’aura jamais osé avouer en public.

 
Si par hasard, le lien a été désactivé, essayez sur Dailymotion :

(Publicité) Navrante image de la femme libérée par LeonidasDD

 

Si par hasard les liens précédents ne fonctionnent pas essayez sur Youtube :

Pour recevoir l'infocourriel mensuel

Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription

12 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    (Buzz facebook) : elle se fait agresser dans la rue par un « caucasien » qui la drague… et que le patriarcat est méchant. Elle est marrante cette mytho gauchiste de 37 ans qui ne veut pas stigmatiser ce qu’elle a fait de la France, qui s’achète du chocolat au sortir d’un concert (certainement pour se remonter le moral), qui traîne dans la rue parce qu’elle croit avoir un phallus entre les jambes et qui ferait mieux d’être à la maison pour s’occuper de son mari et de ses enfants. Seulement, c’est une ratée, et sa seule façon d’exister c’est de faire le buzz sur facebook en arrangeant la vérité. En matière de patriarcat, combien d’enfants a-t-elle fait ? Où est son mari ? Où est son patriarcat ? Moi je refuse de m’offusquer pour de telles femmes. Ce ne sont pas nos femmes. Elles appartiennent à n’importe qui, en tous cas, pas à mon patriarcat qui a toujours fini par se faire dominer par de telles tarées en France.

     

    37ans

     

    Son récit :

    Mardi soir. 23h30. Quartier St Michel à Toulouse. Je reviens d’un chouette concert, la vie est belle, je vais m’acheter du chocolat pour fêter ça.
    Je sors de l’épicerie de nuit, je suis seule dans la rue.
    3 hommes m’interpellent par des « Bonsoir princesse », « Bonsoir Bella » et autres.
    Je les ignore.
    Visiblement, ça les agace. Alors l’un d’entre eux lance une attaque sur mon physique. Je me retourne et reviens les voir en leur demandant sèchement de répéter. Il me disent alors que « Nan mais attends, on te dit « bonsoir princesse » et toi tu réponds même pas. »
    Je leur explique, droit dans le yeux que je m’en branle et que je n’ai aucune obligation de leur répondre. Et qu’en plus, ils sont 10-15 clampins à m’interpeller de cette manière chaque jour et que je n’en peux simplement plus.
    Celui près de moi me lance alors un « Ferme ta gueule » en crachant.
    Je lui renvoie alors un gros « Non, toi, ferme bien ta gueule » en lui crachant dessus.
    Et là, le mec me met un énorme coup au visage. Je me cogne brutalement contre une rambarde en fer et m’écroule par terre, la joue bien rouge et enflée et la lèvre ouverte. Et…le poignet complètement pété.
    Hôpital. On m’annonce que les os sont déplacés, le poignet cassé et que je dois être opérée d’urgence. On m’ouvre et me met une plaque en fer. J’y reste 2 jours. Je suis salement amochée. 3 mois de convalescence en prévision. Rééducation, etc.
    Avant, après: crises de nerfs et de larmes à m’en vider le corps.
    2 jours que je chiale ma race. Que je chiale de cette énième agression, humiliation, parce que je suis tout simplement une FEMME.

    Alors voilà, j’ai bientôt 37 ans. Ça va faire maintenant presque 25 ans que je subis ces saloperies en tous genres: agressions verbales, humiliations multiples, harcèlement sexuel, moral, de rue ou au travail, violences physiques, viol. Et j’en passe…

    Je suis à bout. La colère, la rage, je l’ai, je vis avec chaque jour. mais je monte d’un cran à chaque nouvelle épreuve de ce style. Mon sang bout de plus en plus.
    J’en ressors une nouvelle fois traumatisée, vidée. Je reste debout mais je maudis ce système patriarcal. Je le vomis de toute mon âme.

    Néanmoins, je reste fière d’être une femme et mon/notre combat continuera tant qu’il le faudra.

    La peur doit changer de camp.

    Edit: Mon agresseur était de type caucasien. Donc les fachos qui se servent de mon histoire pour assouvir leurs relents gerbants de racistes décomplexés, cassez-vous.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    « Lou Doillon s’en prend à Françoise Hardy, Beyoncé et Jane Birkin, pas assez fémi­nistes selon elle » Voici du 20/07/2015.

    Deux ans après le suicide de sa soeur éduquée par une « femme libérée », la fille de Jane Birkin ne souffre aucune remise en question.

    Elle se glori­fie au contraire d’ap­par­te­nir à la première géné­ra­tion de femmes en mesure « de jeter un mec à la rue, de dispo­ser de son propre salaire, d’avoir une maison à son nom et de pouvoir élever seule son fils »

    Plus loin, elle critique ces chanteuses qui montrent leur cul et qui se disent féministes. Elle ne fait pas mieux. Une telle femme ne devrait pas avoir le droit de maltraiter ainsi son fils. La fille-mère est vraiment tout ce qu’il n’y a jamais eu de plus répugnant dans notre société.

  3. Commentaire de kasimar:

    Je ne sais pas si je dois le mettre ici, mais une étude qui reconnaît les effets néfastes de la propagande féministe libertaire de la fumeuse montre que le cancer pulmonaire est plus meurtrier que le cancer du sein chez les femmes.
    J’en profite également pour mentionner un commentaire en seconde page à l’heure où je poste. Disant que il y a plus de femmes qui fument que d’hommes, qui ont eu tendance à arrêter. Cela confirme effectivement ce que je soupçonnais depuis longtemps. Est-ce de la faiblesse ? Cependant je connais une femme qui cherche à arrêter, je lui souhaite de réussir.

    En tout cas voici le lien
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/01/27/23306-2015-cancer-poumon-va-tuer-plus-femmes-que-cancer-sein?page=1

  4. Commentaire de kasimar:

    Côte et non Côté … :/

  5. Commentaire de kasimar:

    Je crois Messieurs que d’ici quelques temps vos mousse à raser vont voir leur côté grimper … Là voilà l’arnaque

  6. Commentaire de Mindstyle:

    Selon un collectif féministe, les femmes seraient honteusement discriminées quand il s’agit de produits ou de services leur étant destinés : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/inegalite-hommes-femmes-dans-les-prix-bercy-lance-une-enquete-03-11-2014-4262305.phpPeut-on parler des sites de rencontre qui sont gratuits pour elles ainsi que des entrées en soirées et autres avantages dont elles bénéficient ? Bercy n’a donc rien à faire d’autre que de diligenter une enquête à ce sujet ? (Il faut néanmoins donner du travail à toutes ces fonctionnaires femmes qui parasitent notre Etat; elles ne doivent pas avoir grand chose à foutre de leurs journées pour aller relever les prix). 

    • Commentaire de observateur:

      Je ne vous suit pas tout à fait. La question mérite d’être posée mais toute l’arnaque féministe sera de ne prendre pour la comparaison que les cas où les produits pour femme coûtent plus cher que les produits pour hommes.

      Pour les produit qui coûtent plus cher pour les hommes que pour les femmes j’ajouterai les vêtements.

  7. Commentaire de sonia:

    Un article , écrit par un femme , pour  completer votre article http://diktacratie.com/a-bas-les-feministes-vives-les-femmes/ 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour recevoir l'infocourriel mensuel

    Dernière étape : Cliquez sur le courrier qui va vous être envoyé pour valider votre inscription