Accueil » Paternité » Réécrire une mythologie féministe haineuse des pères de Laurence Neuer
Antiféminisme Aimeles

Réécrire une mythologie féministe haineuse des pères de Laurence Neuer

Publié le 18 octobre 2011 par Léonidas Durandal à 0 h 00 min

Les pères indignes et irresponsables se succèdent à la barre de la 26e chambre correctionnelle du TGI de Paris, dédiée aux affaires d’abandon de famille…”


Ce jugement moral sans appel… appelle à une réécriture complète de l’article

http://www.lepoint.fr/carnets-de-justice/il-fait-tout-pour-organiser-son-insolvabilite-14-10-2011-1384526_195.php

Cette façon de ne voir que par l’intérêt de mères qui n’ont aucune obligation tandis que les devoirs des pères seraient primordiaux ! Une des conséquences de ce genre de raisonnement, cette semaine une mère qui a laissé ses 4 enfants, 4 jours sans surveillance dont le dernier de 2 ans, sera condamnée à du sursis :

http://www.zinfos974.com/Niort-6-mois-de-prison-pour-une-mere-qui-abandonne-ses-enfants-pour-aller-prier_a33060.html

Les pères ne connaissent pas le sursis, eux, et pour des faits qui restent encore à prouver, et pour des faits qui ne relèvent pas de la maltraitance. Quand on ne peut plus les saigner, on les désocialise et on les envoie à la rue, ou bien en prison, juste au moment où ils pourraient s’en sortir, cela n’a pas d’importance. Voilà toute la morale qu’ils subissent de la part d’un système féministe. Et ils n’auront même pas l’impudence de se révolter, bien éduqués par tout une idéologie qui s’est chargée de les annihiler psychologiquement. morale

 

Cautionnant tout cela, Laurence Neuer a écrit le pire récit ordurier que je n’ai jamais lu sur un être humain, mêlant fausse compassion et détournements idéologiques et moraux. Les autres féministes veilleraient à se la jouer profil bas en ces cas, à taire le crime, mais elle, la fleur au fusil, exalte l’injustifiable. L’endoctrinement chez elle a été poussé jusqu’à l’humiliation. Alors comme ça, les hommes devraient se contenter d’être des pourvoyeurs de fonds pour leurs femmes ? euh non excusez-moi pour leurs enfants bien entendus, enfants qu’on laisse auprès de la mère pour des questions éminemment morales bien entendu, pas pour des questions d’avidité.

 

Voici maintenant des yeux de ce justiciable le récit qu’aurait pu faire celui qui vient d’être condamné, celui que je ferai à sa place puisqu’il est désormais en prison, celui d’un journaliste :

Encore un autre père laminé par le système.

« Les répudiés se succèdent à la barre de la 26e chambre correctionnelle du TGI de Paris, dédiée aux affaires d’abandon de famille. Francis (*), lui, a décidé de répondre absent à l’appel, montrant ainsi qu’il ne veut plus participer à une telle mascarade. Comme de nombreuses autres fois par le passé, ce système veut le faire passer pour une ordure aux yeux de tous et en particulier de ses enfants, et Francis ne cautionnera plus jamais une telle attitude. Qu’ils le jugent sans lui ! Il n’est pas question qu’il accepte son statut de sous-citoyen, de dhimmi. Il ne paiera pas pour perpétuer des familles où seule la mère a du poids. De toute façon, il ne peut plus, ça tombe bien ?

“Il ne vient jamais à l’audience”, note la présidente…. Il faut dire que désormais, Francis est sous le coup d’un mandat d’arrêt à la suite d’un jugement rendu par défaut en mai 2011 le condamnant à un an de prison ferme. Son ex-femme témoigne : “Il verse 150 euros par mois au lieu de 360.”

 

Francis est au chômage après avoir été licencié de son emploi de conducteur de travaux. Désormais il doit se contenter d’une ARE dont le montant est si faible qu’il doit être complété par une aide du conseil général. Pour s’en sortir, Francis s’est associé à une entreprise familiale. La présidente le soupçonne alors de gagner beaucoup d’argent. Il ne cherche pas à s’en sortir, non, comme tout homme, il doit cacher des montagnes d’or : on le sait bien ! le fisc en France est très laxiste ! Mme Le Juge est indignée. Elle n’a aucune preuve de ses soit-disant revenus mais elle est indignée ! Il en faut de l’indignation pour condamner quelqu’un dans ces circonstances.

 

14 mois de prison ferme

 

“C’est un dossier classique, confirme l’avocate de l’ex-épouse. M. J. va se faire empapaouter comme les autres. Cet idiot a même voulu éduquer ses enfants loin de l’influence néfaste de sa femme, durant deux ans, il s’en est occupé à l’étranger ! Heureusement, la justice a fait son œuvre, et a ramené les enfants à qui de droit ! On est en France tout de même ! On l’a fait condamner pour non-représentation d’enfant et séquestration, bien entendu. ”

 

“M. J. persiste en dépit de cinq décisions de justice ! déplore la procureuse. Il n’a pas encore compris. » Mme Le Procureuse oublie qu’il contribue à hauteur de ses moyens (et même plus) et que l’organisation de son insolvabilité reste encore à prouver. Mais ce n’est pas grave. Qui “>

Lire la suite

14 Commentaires

  1. Commentaire de Léonidas Durandal:

    “Droits des femmes: “Les livres d’histoire parleront de l’affaire Weinstein””, L’Express du 08/03/2018.

    Si nous survivons à cette implosion, nous en parlerons pour en dire du mal.

  2. Commentaire de Léonidas Durandal:

    Article de 2012 replacé :

    Un des pères qui me suit sur Face Book va passer en correctionnelle suite à de fausses accusations. Il a le courage de demander du soutien pour son audience du 9 janvier à Dax. Dans ces situations, nous nous retrouvons toujours seuls face à la justice. Si vous êtes dans la région, si vous avez du temps, n’hésitez pas à aller le soutenir avant et durant l’audience. Vous pouvez également lui laisser un petit mot gentil sur l’évènement qu’il a créé. Enfin partageons. Plus nous toucherons de personnes plus il aura de la chance de trouver du soutien près de chez lui :
     

     

     

    http://www.facebook.com/events/162730120498581/

     

  3. Commentaire de philippe:

    f05745cc5f19def55b1e97f4773005e6

    Hélas, je ne puis nier la véracité de vos objections..

    conscient des impossibles j’ai tenté de les contourner: on ne peut pas compter sur des pères K.O. pour faire quoi que ce soit, pas plus afhérer financièrement (avocat à payer) que pour militer activement (peur de se faire repérer et perdre leurs droits)

    j’ai donc postulé sur la rémunération.

    j’ai également prévu que les sous perçus par l’assoce donneraient droit à des contreparties (objet marketing)

    que les prestation évènementieles en province attrirent  du chalandage en amusant les kids (circuits d’engins pour enfants)

    que l’image soit véhiculée par d’autres engins flashy et fun.

    une ligne de vêtements renforcerait l’impact, les ventes, les compensations aux acteurs et pourraient créer des emplois,comme l’évènementiel.

    côté sommes énormes , cela reste à vérifier sérieusement, mais une unité pourrait démarrer à moins de 20 000€ de matériel ammorti dans l’année, donné aux investisseurs initiaux en turn over ou revendus pour éviter la maintenace et réactualiser les styles.

    l’organisation d’animations dans les provinces (journée des kids ) rencontrerait plus de succès qu’auprès de parisiens blasés, que nous pourrions toucher par la toile ,effectivement, avec de bons clips!

    mais ces dames nous ont appris que les caméras suivent la rue! FR3 régions pourrait nous être précieux pour faire remonter au vingt heures la surprenante initiative de papas investis!! le visule des engins et évents renforçant alors l’impact, surtout si les participants s’habillent dans la marque! (logos à chaque plan!) et sourires d’enfants omniprésents…nous n’avons pas de seins, mais si nous avions les  boules de faire des choses de ce genre, on aprécierait vite la suprématie du neurone sur le chromosome fusse t il élu!

    mais j’en conviens, je n’ai guère d’espoir de voir réunies ces sommes et ces forces! pourtant ce n’est que l’équivalent de 4 à 6 procédures faites en pure perte!!

    allons , je cesse ce prozélitisme qui ne convient pas à ma philosophie adogmatique!

     

    • Commentaire de Léonidas Durandal:

      dad0bb8416af8cea57475981ff142636

      Le prix de la location d’un local professionnel en province est minimum de 20 000 euros par an. Je ne connais pas un père qui s’est fait empapaouté devant les tribunaux pour donner 10 euros à la cause. Je comprends votre idée de promouvoir une image positive des pères dans nos sociétés. C’est une des clefs stratégiques de notre réussite. Cependant s’ils étaient seulement mobilisés, ils donneraient tout de suite une image positive. Et ils ne le sont pas. Alors créer une structure de promotion de la paternité… j’en rêve aussi.  Cependant il faudra, avant, que les pères s’affirment contre le féminisme, et ils en sont loin. Pour l’instant ils se font dégommer dans les réunions publiques comme on l’a vu dans l’article hommeslibres dont Kasimar nous a donné la référence, tout ça parce qu’ils ne veulent pas entrer dans une lutte!

  4. Commentaire de philippe:

    f05745cc5f19def55b1e97f4773005e6

    les Associations de type SOS papas sont inféodées au système qui leur verse des subvention, ce qui est muselant.

    les membres arrivent vaincus et désorientés, guère combatifs, souvent trop désargentés pour la cotisation…

    ces associations souffrent du syndrôme “iznogood” ou tout le monde veut être khalife à la place du khalife qui n’entend pas se laiser dékhalifer , ce qui détourne de nombreuses énergies.

    le rapport de ces assoces avec les corparatistes (avocats , travailleurs sociux , institunionnles de la souffrance infantile,) laisse supposer une complaisance à leur égard voir une soumission et des collusions.

    j’ai donc pensé à une association de pères, d’envergure nationale et européenne éventuiellement.

    sachant que le nerf de la guerre reste le fric, j’ai doté ce projet de deux “pompes à fric”en parallele.

    des idées d’actions, de communication, de buzz , de diffusuions d’ouvrages qui encombrent mes neurones en voie de disparition trouvent dans ces “annexes” leur financement et uin relai de notoriété non négligeable.

    ce projet ,à l’état d’ébauche et non de débauche verrait se mettre en place une “boutique” dans chaque ville à T.G.I., une structure également par région capable de couvrir sa zone géo et pour des évents plus conséquents à impact national, de se regrouper avec le matériel requis en quantité suffisante.

    cet ensemble serait dirigé par un groupe d’homme exclusivement, histoire de démentir qu’on ne peut rien sans ces dames même de nos jours,le même staff dirigerait les trois entités et délèguerait régionalement par “franchises ” sous haute surveillance(pas de dérive, pas de baisse de l’image)

    de revaloriser l’image des pères participants, de financer les travaux de chercheurs ou le rachat des droits d’édition a fin de diffusion gratuite.

    les structures produiraient une partie de leurs ventes en créant des emplois pour des pères dépouillés par la justice ou brisés par la perte de leurs kids!

    en peu de temps cette enseigne très active, très communicante atteindrait un seuil critique de notoriété telle qu’elle pourrait donner naissance à un codex infantilus, devenir la référance du “bien enfance, bien en france” (histroire de pouvoir remettre une majuscule a ce nom)

    les femmes non atteintes par la vache folle en vogue se presseraient alors pour nous rejoindre et nous ferions plus et mieux pour l’enfance sans montrer nos seins que certaines ont fait de mal en exhibant les leurs!

    savez ou me joindre…

  5. Commentaire de Nahariya:

    a68713b39fc5f6fd6db3c9b74808743d

    L’idée de Philippe me parait bonne; mais, effectivement, plutôt difficile à mettre en place à l’heure actuelle.

    Cela-dit, il y a une chose qui me semble essentielle, et sur laquelle chacun peut agir.  Il s’agit d’inciter et d’aider les garçons à réussir à l’école, puis à obtenir de bonnes situations professionnelles.  Un de mes proches vient d’être reçu à l’examen d’entrée du CRFPA (centre de formation des élèves-avocats) – il me disait que la plupart des reçus étaient en fait des reçues…  Et ne parlons même pas de l’ENM (formation des magistrats), où la proportion d’hommes est encore plus faible.

    Malheureusement, l’Education Nationale compte beaucoup de “femmes de gauche féministes” dans ses rangs, et je crois que l’ambiance générale ne favorise pas la réussite des garçons.  Mais il existe des écoles privées, liées à un culte ou non, et certaines proposent des choses intéressantes.

    Je connais plein d’hommes qui réussissent bien, et qui font la fierté de leurs familles – c’est donc possible!     

     

  6. Commentaire de kasimar:

    c4b3fe0f2712f2bac9b0a147ed168efd

     mieux pour l’enfance sans montrer nos seins que certaines ont fait de mal en exhibant les leurs!

    Vous ne croyez pas si bien dire monsieur philippe 

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2011/10/29/les-seins-de-l-ukraine-debarquent-a-l-ouest.html#more

    Pauvre DSK 

  7. Commentaire de kasimar:

    96215f7cd8c01daa4e2cca2e57196890

    Il faut au contraire mobiliser les personnes de notre entourage et leur ouvrir concrètement les yeux sur le féminisme. Le problème est que tout ce qui régit la société penche en faveur des femmes. Faudrait soit créer une justice pour les hommes soit une justice paritaire, c’est à dire on condamne toute forme de criminalité et autres horreurs qu’elles soient commises par les hommes ou par les femmes.

    Pourquoi ne pas simplement concevoir un blog ou un groupe facebook à cet effet ? Le but est de rassembler les “déçu(e)s” du féminisme.

    Nous pouvons y arriver  

  8. Commentaire de kasimar:

    00967869ca275ad236a97a7bcd9a49c9

    Monsieur Will pourquoi ne faites vous pas signer une pétition là dessus ? J’imagine que vous ne devez pas être le seul dans ce cas-là. Surtout en ces temps moroses et sinistres. Comme vous dites tout est fait pour la femme, mais j’attends des volontaires courageux et je m’engagerais à lutter moi-même contre les injustices féministes trop souvent oubliées 

  9. Commentaire de Will:

    b5c522b9d951e113150823bb518c38a0

    Moi aussi, j’ai été diabolisé d’avoir organisé mon insolvabilité en 1994 ; alors que j’étais un invalide SDF !!! Bordel de Merdes !!!

    J’ai été condamné à payer 625 € de pensions alimentaires pour 3 enfants… En huit ans, j’ai été saisi de plus de 20.000 € en trop… sur mes indemnités d’invalidité !

    Je n’ai jamais pu être remboursé… malgré 5 avocats successifs !

    En cas de séparations / divorces… tout est fait pour les femmes. C’est trop injuste !

    Laisser un commentaire

    Ne laissez votre courriel que si vous voulez que votre gravatar soit affiché

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.