Accueil » Femme moderne misérable » Souvenir de la maison des morts
AIMELES Antiféminisme

Souvenir de la maison des morts

Publié le 14 décembre 2020 par Léonidas Durandal à 11 h 44 min

Ils donnaient l’image de ces couples qui rendent heureux des observateurs dénués de jalousie. Elle était belle. Il était beau. Ils étaient beaux. Je ne parle pas ici de cette beauté plastique qui fait parfois horreur, mais d’un homme et d’une femme tels que notre imaginaire d’occidentaux français se les représentent. Notre prince était certes un peu empoté avec de grands yeux bleus, mais juste ce qu’il faut, plus grand qu’elle, instruit, riche, moderne, d’esprit vif, promis à un avenir professionnel toujours plus accompli parce que sorti d’une bonne école de commerce. Il ne lui manquait que cette hauteur d’esprit que seule l’université française cultive encore dans notre pays. Reste qu’il gagnait bien sa vie, et qu’il avait une femme qui le complétait à merveille. Jolie psychiatre venue du Liban, elle incarnait cette délicatesse de la femme orientale tannée par le soleil, douce et mystérieuse à la fois avec des cheveux longs et des yeux en amandes. Comme tant d’autres, elle avait dû fuir son pays miné par les guerres tribales et la corruption, cherchant un avenir meilleur en France, et peut-être surtout : un mari. Là-bas, les familles s’étaient entre-tuées pour défendre leur clan. Les hommes étaient restés sur le carreau. Et les femmes aussi en quelque sorte, bien vivantes, mais privées du pouvoir de se reproduire parce que ne trouvant plus de partenaire disponible, chez les chrétiennes en tout cas, qui ne sont pas polygames.

Quelques années après notre première rencontre, je recroise notre garçon en soirée. Et je lui demande des nouvelles de sa jolie femme puisqu’elle est étrangement absente. Il m’apprend alors son divorce. Un peu choqué, j’essaie d’en savoir plus et nous entrons dans une conversation intime où il m’explique que sa femme cherchait à se faire dominer et qu’il n’avait pas envie de rentrer dans ce jeu là. Effrayé par sa propre masculinité, il avait préféré la séparation qu’entrer sur le terrain marécageux d’une virilité assumée.

Elle n’avait pas réussi à obtenir de lui ce qu’elle désirait du plus profond de sa nature biologique. Il avait tout, elle avait tout, et tout était donc parti en jus de boudin pour une question d’orgueil et de féminisme. Son orgueil d’homme l’avait poussé à refuser d’être « formé » par une femme, femme qui voulait pourtant qu’il se comporte en homme, mais féminisme qui lui interdisait de l’être. Biberonné à l’idée qu’un homme ne devait surtout pas prendre le dessus sur une femme, il avait intégré ce principe féminisé jusqu’à sacrifier son couple, sa femme.

Ce faisant, il lui imposait pourtant un refus catégorique qui le laissait en surplomb de leur relation. Son attitude me rappelait celle de tous ces Allemands qui, désignés comme machistes par leurs femmes, ont choisi de les prendre aux mots et refusent désormais de les draguer. Au lieu de s’imposer à un niveau social, lui, comme eux, ne voulaient plus jouer le jeu. Et comment pourrais-je les condamner sur ce point, moi qui l’ait joué ce jeu, et qui m’y suis brûlé les ailes ?

Car ce genre de situations illustre à merveille la stérilité d’un monde gouverné par les femmes. Que vous entriez dans le jeu des femmes ou pas, tout le monde est perdant. Soit vous adhérez à l’idée féministe, et vous restez un petit garçon impropre à satisfaire votre compagne. Soit vous n’adhérez pas à l’idée féministe, et dans une société féministe, votre manque de pouvoir social vous décrédibilise aux yeux de votre compagne. Dans son cas, si mon ami avait dû lui mettre la bonne raclée qu’elle appelait de tous ses voeux, son épouse aurait eu tout loisir d’aller se plaindre aux autorités et d’obtenir gain de cause.

Elle aurait voulu qu’il prenne le dessus. Et je pense qu’elle était profondément sincère quant à sa demande. Cela l’aurait sécurisée pour devenir mère. Mais elle aurait aussi pu se défier de lui en l’identifiant à un usurpateur pour l’occasion. Et mon ami ne le sentait que trop. Il ne voulait pas s’en remettre à elle, et il a reculé. Telle est la nature masculine, de se défier des femmes et de leur pouvoir totalitaire. Telle est la nature féminine. Toute puissante, mais sans repère pour avancer, elle cherche le nord en l’homme. Capable de détruire le compagnon qui ne lui convient pas, tout comme celui qui lui convient pour cette seule et unique raison : il n’a pas été assez fort.

Si un couple parfait mais un peu crédule, n’est pas capable de trouver le bonheur dans notre société, je vous laisse conclure pour les autres. De nos jours, la vie des couples ne tient qu’à un fil. Autour de moi, je ne vois que les couples bien traditionnels qui réussissent à s’en sortir, derrière des apparences féministes parfois, ou avec des femmes qui ne remplissent plus leur rôle, et qui font trimer leur homme au-delà de toute mesure. Le cheval de trait masculin est en train de plier sous le poids du couple moderne, face à des femmes de plus en plus fainéantes et qui se plaignent d’autant. Des femmes qui ne s’épanouissent pas plus dans leur travail que dans leur famille, mais qui exigent des hommes qu’ils en fassent toujours plus pour les contenter, parce qu’elles n’ont plus de limites.

Certains hommes plus retors que d’autres, peut-être plus intelligents aussi, l’ont compris. En bon gauchistes, ils savent accepter la domination de leur compagne tout en jouant sur sa culpabilité, ce qui leur procure un peu plus de confort. En effet, en s’appuyant  sur leur volonté maternelle de tout contrôler, cet objectif de toute puissance, impossible à réaliser, confine leurs épouses à un sentiment de honte issu du constat prévisible de leur échec, mouvement infériosant qui contrebalance chez elles le désir de toute puissance, médiocre équilibre mais préférable à celui que vivent tous ces hommes français, plutôt de droite, plutôt galants, qui eux, triment pour leur partenaire avec crédulité sans rien obtenir en contrepartie. Là aussi, et pour tous, stérilité : dans notre société socialiste/féminisée, l’homme a plus intérêt à être un raté, et même à n’avoir pas de femme du tout, plutôt que de suivre ses pulsions reproductives avec une mémère dévergondée, contrôlante à l’excès.

Depuis, je n’ai pas eu de nouvelles de ce couple. J’imagine que l’homme s’est casé ailleurs. Ce bon parti aura du mal à échapper au plumage sélectif organisé autour de lui par la gente féminine, quelques précautions qu’il ait prises. Quant à cette femme, avant de quitter les réseaux sociaux, et sans parler de sa tristesse, je l’ai vu se masculiniser, physiquement. Comme si le manque d’homme s’était traduit chez elle par un appel à devenir homme.

7 Commentaires

  1. Ping de Que la volonté de Dieu soit toujours faite de sexe femelle:

    Bonjour Monsieur,

     

    Oui bien sûr soyez sûr d'être dans mes prières.Je vais même vous donner (si Dieu considéré que j'ai un minuscule mérites des bonnes actions) que chaque bonne action que je peux faire grâce à vos conseils,je vous donne toutes ces bonnes actions comme si c'était les votres.Je le fais souvent, puisque je n'ai pas grand chose a donner.Je me dis que je n'apporterai rien au paradis j'aurai tout donner car ce que je suis c'est pas grace à moi .

     

    En faite c'est moi qui vous remercie pour tout les conseils.par l'intermédiaire de Dieu que vous m'avez donné.J'ai de nouvelles fois l'impression que Dieu a remis de l'ordre sur ces questionnements que j'avais car je ne savais plus comment agir  ou quel était mon rôle parfois j'étais un peu perdu sur ce point.

    En faite s'il vous plaît ce que je vais vous dire ne devenez pas orgueilleux mais remerciez Dieu.mais vos conseils sont très précieux pour moi je vais même les imprimer car ils sont unique jamais et je pense que vous en avez conscience ,qu'on ne me donnera ses conseils de manière aussi pertinente n'importe où je vais.

    Ce n'est pas de manière aveugle mais c'est que je ressent au plus profond de moi et avec la prière que je pense que vos conseils sont bon.D'ailleurs je demande que Dieu me guide toujours et la je viens sur votre site et je raconte jamais ma vie sur internet de manière aussi détaillée,la je le fais et je ressens que vos conseils en les ayant donné à Dieu qu'ils sont vrai,ça sonne juste.

    Donc merci à Dieu en faite c'est moi qui vous remercie.

     

    Que Dieu vous bénisse et vous apporte tout Son Encore merci soyez béni.

  2. Ping de QueLaVolontedeDieusoitToujoursFaite de sexe femelle:

    Bonjour monsieur,

    Juste un petit message pour dire

    Merci de me donner toute cette aide de manière altruiste j'ai bien lu votre message.je reviendrai si j'ai d'autres choses à rajouter juste là il y a pleins de conseils donc je vais essayer de réfléchir et de mettre en pratique vraiment j'ai des choses à apprendre.je préfère mille fois vos conseils que ceux de mes amis ou d'une psychologue qui vont pousser au divorce ou de très mauvais conseils si Dieu m'a guider ici c'est pas pour rien ,ils(psychologue,soeur) ne vont pas me donner des conseils concret ou dire que j'ai toujours raison.

     

    Ps

    Juste pas je n'ai pas trop eu de référence paternelle car mon père était très soumis à ma mère.Ma mère crie sur mon père pour un rien encore aujourd'hui.N'en veut pas trop à ma mère car je sais pas si elle est consciente d'elle même.Je le respectais pas trop(mon père) ça a changé ,j'étais complètement perdu face à la société ,perdu sur tout et féministe,ma mère a eu une grosse emprise sur moi c'est Dieu qui a tout remis en ordre en moi,d'où mon commentaire de l'autre jour car je réfléchissais à quel moment j'étais devenu antifeministe et je me suis répondu à moi meme c'est au moment où j'ai trouvé Dieu car j'ai été souvent dans la prière  et je me suis vraiment laissée guider par Lui avec des rêves,dans la vie de tout les jours par des signes .les athées ne pourrait pas comprendre cela mais c'est Lui qui a fait que je sois là personne équilibrée aujourd'hui au niveau de mes émotions,je sais où je vais,je sais mon but et je suis pas perdu  ou que je pourrais affronter beaucoup de choses sans me perdre.

    Comme je prie pour que Dieu me guide pour que je comprenne ce que je dois comprendre je vais mettre ce que vous dites dans les mains de Dieu.Prier avant de parler et un très très bon conseil que j'essaie d'appliquer mais j'oublie.

    Bon voila je vais vraiment réfléchir et surtout essayer de mettre en application à ce que vous dites encore merci merci que Dieu vous bénisse  (Merci à Dieu)

    Vous faites du Bien .

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Bonjour madame,

      Surtout prenez le plus de temps possible. C’est une attitude sage. Vous avez fait beaucoup pour mon site en témoignant de manière aussi sincère. Votre prière est forte. Dieu est là pour vous guider et vous vous laissez guider. Alors je vous demanderais comme d’une faveur de prier une fois pour moi, pour pour que je sache m’éloigner des illusions de ce monde, et progresser un peu.
      Merci d’avance.

      M.D

  3. Ping de Quela Volonté deDieusoitToujoursfaite de sexe femelle:

    Merci beaucoup pour vos analyses .Oui il doit pas avoir peur de montrer sa faiblesse je crois que j'ai prouver par des actes a multiples reprises justement quand il m'a montrer sa faiblesse que je ne reprenais jamais les trucs qu'il m'avait confier pour le faire souffrir même quand il voulait divorcer ou j' quand il me sortait ses horreurs!,j'ai jamais sorti un truc qu'il m'a dit quand il était faible pour manipuler un truc à lui donc je comprends pas pourquoi il est encore comme cela.Par contre moi je me suis livrer à lui et il a ressorti de manière mechante pour me faire du mal et me manipuler!! c'est vraiment très très triste.je pensais ne pas pouvoir lui pardonner tout le mal qu'il m'avait fait mais en faite je lui ais tout pardonner grâce à Dieu.

     

    D'autres choses que j'ai pas dit je pense souvent même si lui m'affirme le contraire que si j'étais pas femme au foyer (car il changeait d'endroit de travail bref) j'étais souvent seule avec les enfants et j'ai du arrêter mes études enceinte je pense qu'il n'aurait pas oser a faire tout ce qu'il a fait et m'aurait plus respecter.lui me dit le contraire ,je pense sincèrement que c'était aussi bien que je sois femme au foyer car je dois me l'avouer( avant que je revienne dans la prière) ça m'a mis un frein à un certain moment le fait que je sois sans travail a rester avec lui car son comportement était intolérable, je me dis que Dieu m'a guider la et que ca été positif .je précise que je fais une autre formation en même temps j'étais dans le domaine médicale je me suis réorienter mais très contente de cela également car je n'aurais pas fait le vaccin covid obligatoire pour les soignants.

     

    je pense que vous avez compris (bien qu'il est plus chrétien maintenant )il a eu une culture musulmane et il a pas été élevé ici en France, effectivement il y a eu une grande grâce de Dieu et je sais qu'il aime tellement Dieu et qu'Il nous as aide!

    comment m'affirmer sans m'opposer si vous avez des idées?

    Parce que s'affirmer c'est dire son désaccord quand il y est.

    Il m'a dit plusieurs choses que quand il est énerver que je dois me taire et en reparler plus tard.(mais souvent même plus tard il reparle pas et monopolise la parole)

    Ou que je dois jamais le contredire devant les enfants même si il est injuste envers eux je dois lui faire un signe sans que ça se voie.. ça je me demande si c'est bien parfois .je veux bien votre avis aussi ?je connais une amie qui m'a dit que c'était mal car elle a souffert que sa mère laissait faire son papa sans rien dire.mais j'ai peur que ça pose des problèmes pour plus tard.

    des trucs comme cela

     

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Bonjour madame,

      Je crois qu’il a raison concernant les disputes devant les enfants. Ce serait encore plus terrible pour eux. Apparemment, il vous a donné des moyens de vous exprimer tout en prenant en compte sa personnalité, signe qu’il veut aboutir à un fonctionnement positif de votre couple. Une femme a un rôle de conseil auprès de son mari, pas de décision. N’en dîtes pas trop non plus. Souvent, il faut beaucoup de temps à un homme pour avancer. Une petite phrase suffit. L’homme va se rappeler la phrase et si le conseil est bon, il va revenir dessus en se disant : « finalement ma femme a raison ». Mais il faut faire preuve de tact, car ce genre d’homme comme votre mari, a des capacités limitées de ce côté là, comme nombre d’hommes. Vous devez l’amener à avoir envie de vous entendre. N’en dîtes jamais trop, alimentez le mystère comme les femmes savent si bien le faire, lancez des hameçons pour voir s’il mord et amenez le progressivement à considérer votre point de vue. A l’inverse quand il s’agit de vous, de vos aspirations et de vos désirs, vous devez vous exprimer clairement. Or je subodore que vous ne savez pas quel est exactement votre désir. Quand vous le saurez pour vous, vous pourrez vous affirmer sur une bonne base, c’est à dire qu’il y aura des points non négociables pour vous, comme avec Dieu. Cela le rassurera de connaître vos limites. Car la passivité d’une femme est une arme beaucoup trop puissante au quotidien pour être utilisée sur cette question. Pour l’instant, il se méfie de vous. Il estime que cette passivité est une manière de le flouer. Et peut-être n’a-t-il pas entièrement tort. Outre le rôle de conseil, la femme a traditionnellement un rôle de censure. Elle n’est pas là pour décider, mais pour dire ce qu’elle n’est pas prête à accepter. Normalement, ce que vous n’êtes pas prête à accepter découle de l’éducation que votre père vous a donnée. Et s’il ne vous l’a pas donnée, il faut que vous trouviez ailleurs vos limites en partant de Dieu. Dieu doit être votre roc, votre socle, non seulement intérieur, mais aussi pour votre couple, c’est à dire que même votre mari ne doit pas avoir le droit de bafouer Dieu chez vous. Vous devez tenir bon sur ce point et le reste arrivera. Il doit se soumettre à quelqu’un de plus haut que lui. Un homme qui ne se soumet pas à quelqu’un de plus haut que lui, Dieu, n’est qu’une bête. Or étant d’origine mohamétane, il le sait très bien au fond de lui. Vous devez lui rappeler son origine sur ce point (indirectement). Il doit apprendre, non pas à vous respecter, mais à se respecter. Tout comme vous devez lui faire comprendre que lorsqu’il ne vous respecte pas, il ne se respecte pas. Ceci n’est pas autorisé. Tout le monde doit avoir une haute opinion de lui-même et se respecter. C’est la base. La pornographie, la violence gratuite, l’énervement facile, détruisent le respect qu’un être se porte. Ils le dégradent. Votre mari doit comprendre qu’il vaut mieux que ça. Car tout ce qu’il fait de mal, prend sa source dans la mauvaise opinion qu’il a de lui et qu’il entretient. Ainsi quand vous vous affirmez, ou quand vous vous opposez à lui, ce qui n’a rien à voir en général, vous devez garder en tête de le faire grandir, de vous grandir tous les deux. N’essayez pas des recettes faciles, il n’y en a pas. Essayez plutôt de vibrer sur la bonne longueur d’onde. Votre mari a une fréquence particulière. Vous avez une fréquence particulière. Et il y a un langage qui permet d’accorder vos deux fréquences. Ce ton, il faut que vous le trouviez. Si vous le pouvez, priez juste avant d’ouvrir la bouche. Priez que l’Esprit Saint vous inspire. Celui-là donne souvent la bonne longueur d’onde, même dans des situations critiques.

      M.D

  4. Ping de queLa Volonté de Dieusoit faite de sexe femelle:

    Bonjour

     

    J'ai envie de faire part de mon témoignage ,j'espère mais je pense que personne que je connais ne lira ici,

    j'ai envie de parler du début de mon couple moi je suis française pure et lui étranger issu d'une culture patriarcal.Je pense qu'avant de me marier j'étais construite dans le sens ou Dieu m'avait indiquer un chemin de chasteté que j'avais suivi Dieu et je lui avais tout donner,je savais le but de ma vie ,stable psychologiquement.J'étais dans mon monde de prière beaucoup beaucoup de prière ,même si dans la société en même temps.Je sais pas si mon mari était autant construit que moi car il avait vraiment un problème avec ses émotions il ne se maitrise pas et peut s'énerver vite,car bien qu'on est 10 ans de différences(je suis plus jeune que lui) il était pour moi,plus instable.On s'est marié très vite et ça peut choquer beaucoup de personnes on s'est marié après que quelques mois de connaissances,on se connaissait presque pas faut aussi dire qu'on a pas resister on a fait l'amour et j'étais tombée enceinte.Mon seul critère c'était un homme qui aime Dieu et on parlait beaucoup de Dieu.Il a du tout construire en France c'etait dur.Mais il avait des idées très occidentale comme le féminisme ,pas forcément dans les actes il était vraiment bizarre et je vais essayer de décrire les choses aux mieux,d'un côté il était pro féministe(avant car après que je lui ais dit tout le mal du féminisme etc il a changé) mais il a parfois toujours des idées comme ça mais ces actes ne suivaient pas parfois.

    Mon erreur c'est de l'avoir mis aux centre de ma vie(au lieu de Dieu),je priais moins etc je l'ai véritablement traiter comme un roi au début de la relation je faisais(fais) tout pour qu'il se sentent bien,j'allais lui chercher ce dont il désirer ,je sais pas j'essayais(j'essaye toujours mais moins) qu'il ne fasse rien qu'il se sentent le mieux possible qu'il soit le plus heureux possible je faisais attention aux choses,quand il fait des bétises je lui en tient pas rigueur(alors qu'avec moi dès que je fais un truc de travers c'est un scandale),je ne réponds pas au mal,quand il faisait(fait) du mal je revenais vers lui même quand il avait tord, quand il me dit un truc injuste ou une insulte je ne réponds pas(mais je lui dis après que je n'ai pas aimé) etc je l'ai écouté par rapport à l'éducation des enfants(bon là c'est lui qui m'a fait changer de manière de voir),par rapport à ma famille il me disait que j'étais trop gentille et là j'aurais pas du l'écouter car j'étais trop gentille car je le voulais j'aime rendre les autres heureux, bref je faisais tout pour qu'il soit heureux et au final il m'insulter (même si il se repentait) ,il avait des accès de colère(qu'il explique par son passé),il m'humilier etc je vais décrire ces inconhérences par exemple il me disait qu'il aime pas la femme que je suis parce que je lui répond pas ,que je le laisse faire ce qu'il veut à la maison que je suis trop gentille etc alors après j'ai essayé de lui tenir tête et de discuter quand il disait des trucs incohérents ou que j'étais pas d'accord sur le moment même ben une fois il a mis mes vêtements et toute l'amoire en bordel(car il me demander un drap et je lui ais dit d'accord mais je finis ce que je dois faire et lui insister pour tout de suite et j'ai tenu tête) avant de lui passer les draps(car ils ne sait pas ou ils sont rangés).J'ai d'autres exemples

    En faite c'etait trop bizarre quand je m'affirme c'est comme si il voulait pas ou soit faisait des crises ou soit me ditsais que j'étais dans la contradiction et quand je ne m'affirmais pas ben il me respectait pas.Il y a d'autres exemples les mots me manquent.

     

    Ah oui il parle tout le temps aussi je peux pas en placer une et il a presque toujours raison pour lui ça aussi ça change maintenant je peux en placer une même si c'est dur parfois.

    Je passe beaucoup de choses ,j'ai vraiment pensé lui aussi égalemnt à divorcer à un moment …J'ai également été trahi pour moi il parlait avec d'autres filles et puis le porno…et je raconte pas tout.Heureusement à un moment très dur plusieurs semaines j'étais dans la prière et on éviter le divorce.

     Donc c'est vraiment bizarre je savais jamais ce qu'il veut et c'est ça mon probème mon regard était trop centré sur lui au lieu de Dieu.Tout ça je lui en ais parlé et par la grâce de Dieu il change.En faite tout ce dont je parle c'est presque l'histoire ancienne car il a changé  il faut l'admettre grâce à Dieu.Il sait qu'il a été injuste avec moi plusieurs fois il s'est excusé il est vraiment gentil là pour l'instant.Juste qu'il ne m'insulte pas et ne m'humilie pas ça me suffit en faite.

    En faite je crois que le changement de pays faisait qu'il déprimait,il était perdu sans Dieu car lui aussi a arreter de prier(il prie toujours pas beaucoup mais bon).Mais moi je sais que je l'ai souvent fait passer avant Dieu dans certaines de mes convictions(je pense à ma famille ) donc voilà mais là il change vraiment.

     

    Après il a pleins de qualités qu'on retrouve peu il assume sa famille,on se sent protéger à ses côtés ,ne laisse pas tomber,même si on se dispute il est présent et va être là,il a une bonne éducation avec les enfants car il est doux ,gentil et ferme à la fois et ça c'est bien il ne les laisse pas faire ce qu'ils veulent mais il est pas dur comme avec moi avec eux,il est très intelligent,sait se remettre en question,il change,il a un très bon fond au fond car il aime Dieu une fois il m'a dit qu'il ne pouvait jamais me quitter car il sait qui je suis au fond de moi et que je suis une personne bonne ,bien qui aime les autres avec un très bon coeur.Je voulais juste dire maintenant qu'il connait la société françaiose il se dit de droite,pro zemmour, etc anti mariage gay …

    Merci à Dieu.

    • Ping de Léonidas Durandal:

      Merci beaucoup pour avoir pris le temps d’écrire ce témoignage.

      Ce que vous me décrivez, cela me fait penser au comportement sexuel de Tariq Ramadan tel que ses anciennes compagnes le décrivent. Une haine sourde envers les femmes… doublée d’une conscience de ses mauvais penchants. L’incapacité à gérer son attirance pour une femme. C’est très difficile d’aimer une femme. Il faut se livrer, accepter de montrer sa faiblesse. Et les hommes n’aiment pas montrer cette faiblesse. Ils reprochent souvent aux femmes de provoquer un comportement dont ils sont responsables. Mais c’est plus fort qu’eux, parce que cela remonte à l’enfance. Ils voudraient que leur femme soit une mère, et en même temps, ils reprochent à cette femme de ne pas être leur mère. Ils ne peuvent se réaliser qu’auprès d’une femme qui ne serait pas leur mère, et ils détestent en même temps qu’elle ne soit pas leur mère. Ils se méprisent de mal traiter les femmes et d’avoir des relations inappropriées avec beaucoup de ces femmes, relations qu’ils acceptent pourtant pour assouvir leurs pulsions sexuelles. J’ai rencontré pas mal de personnes qui croyaient en Mohamed et qui évoquaient les nécessaires pulsions masculines de violence et de sexe. Or il n’y a pas que les femmes qui doivent être garantes de la religion dans un couple. L’homme aussi doit être garant de la religion, notamment dans son rapport à sa femme. L’homme doit savoir se tenir dans son couple. Il ne peut contenter de se dire « C’est naturel ». Quand votre mari s’énervait, il s’énervait contre lui, car en fait, il était incapable de se maîtriser. Et il s’en voulait pour ça. Il y a même certaines femmes qui provoquent cet énervement pour jouir du pouvoir qu’elles ont sur leur mari. L’homme s’énerve, et il s’énerve d’autant plus parce qu’il sent qu’il a été nul de s’énerver, et que cette femme le domine alors qu’il voudrait sortir de l’enfance, et la dominer. Mais on ne sort pas de l’enfance en dominant une femme. Au contraire, il faut l’accepter avec ses limites, accepter sa faiblesse face à une femme, pour avoir la prétention de dominer quelque chose.

      En priant Dieu, en vous décentrant, vous lui avez probablement permis de s’accepter un peu avec son défaut d’énervement. Et du coup, en vous tournant vers Dieu, et en lui renvoyant une image positive grâce à Dieu, il a fini par plier. Puisse cela continuer ainsi. Seul le torrent d’amour divin peut contrer ce genre de comportement masculin. Plus il grandira en maturité, plus il saura apprécier le sacrifice que vous avez fait pour lui. Quant à vous, demandez à Dieu de savoir vous affirmer, sans opposition, si vous n’y arrivez pas déjà. Il avait probablement raison sur ce point. Quand vous ne vous affirmiez pas, vous ne le traitiez pas comme un égal. Vous n’assumiez pas vote rôle de femme et il avait raison de vous le reprocher. Vous aussi, vous devez grandir. Que vous puissiez le faire ensemble sans divorcer est une grande grâce de Dieu.

      M.D

    Laisser un commentaire

    Premier commentaire ou VPN ? Le commentaire sera mis en attente de validation

    -

    Votre sexe SVP :

    -

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.